La norme de la glycémie chez les enfants: tableau et interprétation

La plupart des maladies, dont la présence est déterminée à un stade précoce, peuvent être guéries plus efficacement. Pour un bébé des premières années de sa vie, il est important de prescrire un ensemble de tests, qui incluent, entre autres, ceux qui déterminent la quantité de sucre dans le sang. Quelle est la norme de sucre dans le sang chez les enfants?

À quoi sert la glycémie??

Le glucose est la source d'énergie la plus importante pour les cellules, avec son aide, les molécules d'ATP sont synthétisées, qui, en brûlant, «fournissent» cette énergie très vitale. L'excès de glucose est réservé en tant que composé spécial - le glycogène: il est destiné en cas de famine et de manque de glucose dans le sang. Le glycogène est également nécessaire pour le corps pendant les périodes d'activité physique..

Entre autres choses, le glucose fait partie de composés complexes du corps - gras, protéines. Mais l'importance du glucose ne se limite pas à eux, car le monosaccharide est également impliqué dans les processus métaboliques. Par conséquent, l'admission de ce carburant universel doit être effectuée sans interruption en raison de la puissance.

Comment le glucose est-il absorbé chez les enfants? Caractéristiques du processus

Chez les nouveau-nés et les enfants de la première année de vie, la glycémie est plus faible que chez les adultes. Mais l'enfant grandit, et en même temps, la nécessité d'augmenter ce niveau augmente. Comme chez l'adulte (jusqu'à 6 mmol / l est la norme), le taux de glucose sanguin chez l'enfant devient après cinq ans.

Dans les 30 premières minutes après le début de l'absorption des sucres simples (à savoir, à partir d'eux, ainsi que des glucides complexes dans le corps, du glucose se forme) dans l'intestin, la glycémie augmente légèrement: cela est typique de l'hyperglycémie physiologique. L'organisme commence à agir sur des mécanismes neuro-hormonaux qui stabilisent le niveau de glucose pour activer sa consommation par les tissus.

Contrôle du sucre dans le sang des enfants: à partir de quel âge cela vaut la peine de faire de l'exercice?

Parmi les nombreuses maladies endocriniennes de l'enfant, le diabète est le leader. Ainsi, cette maladie de type 1 est causée par une carence en insuline, à travers laquelle le glucose est utilisé dans le corps. Par conséquent, un diagnostic rapide et un traitement immédiatement commencé sont extrêmement importants..

Sinon, la maladie progresse très rapidement et avec de graves conséquences, en raison de l'augmentation du métabolisme et de la croissance rapide du corps de l'enfant. Et comme pour la première fois dans l'enfance, un pic de croissance est noté à 6-7 ans (c'est durant cette période que l'enfant grandit activement), il est très important de vérifier si le sucre de votre enfant est normal à ce stade de sa vie.

Qui risque de développer une hyperglycémie

Une augmentation de la concentration de sucre dans le sang se produit le plus souvent:

  • chez les enfants présentant une prédisposition héréditaire au diabète et des perturbations des processus métaboliques;
  • chez les enfants dont les parents (un ou les deux) souffrent de diabète - dans le premier cas, le risque est de 10%, dans le second - plus de 50;
  • souvent avec des jumeaux avec une hérédité appropriée.

À quoi accorder une attention particulière

Pour le diabète de type 2, est un danger ou un facteur indésirable:

  • l'embonpoint, souvent c'est l'obésité qui devient un provocateur de problèmes avec le métabolisme des glucides;
  • immunité affaiblie, manque de vitamine D dans le corps;
  • lésions virales pancréatiques - avec grippe, cytomégalie, etc..
  • bébé en surpoids à la naissance;
  • nourrir tôt le bébé avec de la nourriture inadaptée;
  • excès dans le régime alimentaire des glucides sucrés.

Quelle analyse est utilisée pour détecter la glycémie?

En règle générale, le sang des doigts est prélevé à cette fin. Si le résultat est élevé, l'enfant est soumis à un test de glucose par réanalyse. Un test de charge en glucose est également effectué pour détecter la tolérance à ce monosaccharide, et les niveaux d'hémoglobine glyquée sont examinés..

Un enfant doit-il être prêt à donner du sang pour le sucre?

Oui, cela doit être fait et préparé correctement. À savoir:

  • donner du sang à jeun (c'est-à-dire qu'un repas extrême doit être environ une demi-journée avant l'analyse);
  • à partir du soir à la veille de l'analyse dans le régime alimentaire de l'enfant doit être absent sucré et saturé de glucides simples;
  • l'enfant ne doit pas mâcher de chewing-gum et brosser le dentifrice le matin, car ils contiennent du sucre;
  • les médicaments ne peuvent être pris qu'avec l'autorisation du médecin, il vous dira si les résultats des tests fausseront les médicaments;
  • il faut éviter les situations stressantes et le stress physique;
  • ne doit pas être diagnostiqué pendant une période de maladie.
  • une mère qui allaite ne doit pas donner de seins au bébé à la veille de l'analyse (dans quelques heures) et, en outre, la femme doit exclure tous les bonbons du régime pendant cette période.

Si le diabète est toujours détecté, vous devez mesurer régulièrement le glucose à l'aide d'un glucomètre. En règle générale, cela se fait plusieurs fois par mois. Vous pouvez vous-même prendre des mesures à la maison.

Quels niveaux de sucre dans le sang sont considérés comme normaux?

Dans 1 an de la vie d'un bébé, cette norme est de 2,8 à 4,4 mmol / l.

D'un an à 5 ans, 3,3 - 5 mmol / l sont considérés comme la norme.

Et à partir de l'âge de cinq ans, la norme de glycémie correspond aux mêmes indicateurs normatifs des adultes 3,3 - 5,5 mmol / l.

Pourquoi les écarts de glycémie sont possibles: raisons

Les écarts dans les indicateurs pertinents dépendent de nombreux facteurs, en particulier, ils peuvent être:

  • régime alimentaire de l'enfant;
  • activité du tube digestif;
  • l'exposition à certaines hormones (glucagon, insuline), ainsi qu'aux hormones de l'hypothalamus, de la glande thyroïde et d'autres.

Baisse de la glycémie

L'hypoglycémie peut être causée par:

  • famine prolongée et apport d'eau insuffisant;
  • maladies chroniques graves;
  • néoplasme endocrinien pancréatique;
  • maladies du tractus gastro-intestinal ou du système nerveux;
  • lésions cérébrales graves ou pathologies associées à cet organe;
  • une maladie systémique rare - la sarcoïdose;
  • intoxication à l'arsenic ou au chloroforme.

Augmentation de la glycémie

Une telle pathologie, tout d'abord, indique que l'enfant souffre de diabète.

L'hyperglycémie peut également être associée à:

  • préparation inadéquate pour passer des tests, par exemple, l'enfant a mangé avant cela ou a subi une tension physique nerveuse;
  • maladies de l'hypophyse, de la glande thyroïde;
  • en surpoids;
  • utilisation prolongée de glucocorticoïdes, ainsi que de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • néoplasmes du pancréas, sous l'influence desquels la production d'insuline diminue.

Effets

Une hypoglycémie aiguë chez un enfant peut se produire comme suit:

  • le bébé devient agité et trop actif;
  • il peut demander quelque chose de sucré, après quoi l'excitation s'installe brièvement, l'enfant transpire, pâlit, il peut avoir des vertiges ou perdre conscience.

Les symptômes de l'hyperglycémie sont largement similaires à ceux qui sont caractéristiques de l'hypoglycémie. Ainsi, un enfant peut éprouver de la faiblesse et des maux de tête. Une augmentation de la glycémie se caractérise également par un refroidissement soudain des membres, une sensation de sécheresse de la bouche et de la soif, des démangeaisons cutanées et des problèmes gastro-intestinaux..

Diabète sucré chez les enfants: mesures préventives

Afin de prévenir le développement du diabète chez un enfant, les parents doivent absolument contrôler leur alimentation et leur activité physique.

Évitez la consommation excessive de produits de boulangerie et d'aliments sucrés par l'enfant, excluez divers craquelins et chips de l'alimentation et minimisez la consommation de boissons gazeuses. De plus, si l'enfant est en surpoids, vous devez passer à un régime.

En présence de symptômes indiquant une hyperglycémie, vous devez immédiatement contacter un endocrinologue ou un pédiatre.

En cas de diabète sucré, l'enfant doit apprendre à déterminer indépendamment les indicateurs de glycémie: un tel contrôle devrait devenir une habitude. Il doit prêter attention à sa propre santé et être en mesure d'entrer la dose d'insuline requise.

La fiabilité des résultats d'analyse est-elle possible??

Il y a toujours un tel risque. Par conséquent, vous devez être préparé au fait que si l'étude donne un taux de sucre élevé, le médecin vous conseillera de répéter la même analyse: pour exclure les erreurs de laboratoire.

Préparation à l'analyse: faites-vous bien?

Une étude appropriée (détermination du glucose) doit être précédée de ce qui suit:

  • Ne donnez pas à votre enfant au moins 8 heures avant le test. Habituellement, le prélèvement sanguin est effectué le matin, donc l'enfant doit dîner la veille et ne boire que de l'eau le matin;
  • il n'est pas recommandé de se brosser les dents le matin: sinon le sucre du dentifrice peut pénétrer dans le corps de l'enfant par les gencives et les résultats du test seront déformés.

La norme de la glycémie chez les enfants: tableau et interprétation

La norme de sucre dans le sang chez les enfants est l'un des principaux indicateurs de santé. Pour cette raison, la détermination de la glycémie est l'une des études les plus importantes qu'il est recommandé d'effectuer régulièrement pour diagnostiquer d'éventuelles maladies à un stade précoce de leur développement..

Le glucose est un monosaccharide, la principale source d'énergie dans le corps, fournissant des processus métaboliques. La quantité de glucose dans le sang est un marqueur des troubles du métabolisme des glucides. Le principal régulateur du métabolisme du glucose dans le corps est l'hormone insuline produite par le pancréas.

Le prélèvement sanguin est effectué le matin à jeun, après le dernier repas un enfant doit passer au moins huit, et de préférence dix à douze heures, ne boire que de l'eau.

Chez les enfants âgés de 6 à 7 ans et de 10 à 12 ans, la production d'hormone de croissance augmente, ce qui peut s'accompagner d'une augmentation de la concentration de glucose dans le sang. C'est à cet âge que le diabète est le plus souvent diagnostiqué chez l'enfant (diabète juvénile ou de type 1).

Détermination de la glycémie chez les enfants

Pour l'analyse du sucre, le sang est généralement prélevé du doigt, mais peut également être prélevé dans une veine. Le prélèvement sanguin est effectué le matin à jeun, après le dernier repas un enfant doit passer au moins huit, et de préférence dix à douze heures, ne boire que de l'eau. Le matin avant de donner du sang, il n'est pas recommandé à l'enfant de se brosser les dents, car les composants du dentifrice peuvent fausser le résultat de l'étude. Pour la même raison, ne donnez pas de chewing-gum à un enfant. Des résultats d'analyse peu fiables peuvent également être obtenus si l'enfant a des infections respiratoires ou d'autres maladies inflammatoires..

Lors du déchiffrement des résultats, il convient de garder à l'esprit que les agonistes bêta-adrénergiques, l'hormone adrénocorticotrope, la caféine, les corticostéroïdes, les diurétiques, le glucagon, le fructose, l'adrénaline, les œstrogènes, les phénothiazines et certains agents antibactériens peuvent augmenter la concentration de glucose dans le sang. Les bêtabloquants, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine et les antihistaminiques peuvent abaisser la glycémie.

Si les résultats de l'analyse diffèrent de la norme de glycémie spécifique à l'âge chez les enfants, des études supplémentaires sont menées.

Si le résultat dépasse la limite supérieure de la normale, un test de tolérance au glucose est effectué. Un enfant a l'estomac vide pour boire une solution de sucre concentrée, puis plusieurs mesures consécutives de la glycémie sont effectuées. Il peut également être nécessaire de déterminer le taux d'hémoglobine glycosylée dans le sang..

En présence de diabète chez les deux parents, le risque de le développer chez un enfant est de 25%, si l'un des parents souffre de diabète - 10-12%.

Si vous soupçonnez un résultat de test de sucre peu fiable (par exemple, avec une mauvaise préparation au don de sang, des erreurs d'analyse, etc.), l'étude doit être répétée..

La norme de la glycémie chez les enfants

Tableau de la glycémie chez les enfants, selon l'âge:

Valeurs de référence, mmol / l

Dans différents laboratoires, selon les méthodes de diagnostic utilisées, les valeurs normales de cet indicateur peuvent différer..

À quel âge la glycémie doit-elle être contrôlée chez les enfants

Pour les enfants de moins de 5 ans, les valeurs normales de sucre varient avec l'âge. Le taux de sucre dans le sang chez les enfants de 6 ans et plus se rapproche de celui des adultes (le taux de glucose dans le sang chez les adultes est de 4 à 6 mmol / l).

Le diabète sucré occupe une position de leader parmi toutes les maladies endocriniennes chez les enfants. Sans diagnostic rapide et traitement adéquat, la maladie acquiert une évolution progressive sévère, en raison de la croissance rapide du corps de l'enfant et de son métabolisme accru. Étant donné que la première poussée de croissance se produit chez les enfants âgés de 6 à 7 ans (période de prolongation), il est important de vérifier si la glycémie chez les enfants est de 7 ans et normale.

Le diabète de type 1 est causé par un manque d'insuline, à cause duquel le glucose est utilisé dans le corps.

Comme le montre le tableau, la norme de sucre chez les enfants de 10 ans correspond pratiquement à celle des adultes. Cependant, à cet âge, une augmentation de la glycémie chez les enfants se produit souvent en raison d'un changement des niveaux hormonaux..

Hyperglycémie et diabète chez les enfants

Une augmentation de la glycémie est appelée hyperglycémie. La cause la plus fréquente d'hyperglycémie persistante est le diabète. Autres causes d'augmentation de la glycémie chez les enfants:

  • maladies infectieuses;
  • néoplasmes pancréatiques;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde, de l'hypothalamus, de l'hypophyse, des glandes surrénales;
  • utilisation prolongée de glucocorticostéroïdes et de médicaments anti-inflammatoires;
  • erreurs nutritionnelles (abus d'aliments gras et d'aliments riches en glucides rapides).

Chez les enfants de moins de 10 ans, dans 90% des cas, le diabète de type 1 est enregistré. Elle est causée par un manque d'insuline, à cause duquel le glucose est utilisé dans le corps. Les raisons du développement du diabète chez les enfants ne sont pas connues de manière fiable, cependant, une prédisposition héréditaire a été identifiée. S'il y a une maladie chez les deux parents, le risque de la développer chez un enfant est de 25%, si l'un des parents souffre de diabète - 10-12%. Beaucoup moins souvent, les enfants reçoivent un diagnostic de diabète sucré de type 2, qui prédispose au surpoids et à la formation de résistance des tissus corporels à l'action de l'insuline.

Une augmentation prolongée de la glycémie chez les enfants provoque une faiblesse, de la fatigue, des maux de tête, des extrémités froides, des démangeaisons cutanées, une bouche sèche et une dyspepsie. En l'absence de correction, une hyperglycémie prolongée aggrave la fonction cérébrale..

Chez les enfants âgés de 6 à 7 ans et de 10 à 12 ans, la production d'hormones de croissance est améliorée, ce qui peut s'accompagner d'une augmentation de la concentration de glucose dans le sang.

L'hyperglycémie identifiée est sujette à correction, dont le volume dépend du diagnostic final. En règle générale, cela consiste à suivre un régime et des exercices de physiothérapie réguliers, et à détecter le diabète - en insulinothérapie, qui est pratiquée à vie. Il est également important d'observer l'hygiène de la peau et des muqueuses de l'enfant, ce qui aidera à se débarrasser des démangeaisons cutanées et à prévenir l'apparition d'éruptions pustuleuses. Il est recommandé de lubrifier les zones sèches de la peau des membres supérieurs et inférieurs avec de la crème pour bébé, ce qui réduit le risque de les endommager.

Une partie importante des mesures visant à normaliser la glycémie est le régime alimentaire. Le rapport des protéines, des graisses et des glucides dans l'alimentation quotidienne est défini comme 1: 0,75: 3,5. La plupart des graisses devraient être représentées par des huiles végétales. Les glucides facilement digestibles sont exclus du régime alimentaire des enfants atteints d'hyperglycémie, principalement le sucre, les pâtisseries et les confiseries, la restauration rapide, les sodas sucrés, etc. Nourrissez l'enfant au moins 5 fois par jour en petites portions..

Les enfants atteints de diabète peuvent avoir besoin de travailler avec un psychologue qui peut aider à accepter le fait que les conditions de vie ont légèrement changé, mais les changements ne devraient pas être une raison de se sentir inférieur. Afin d'adapter l'enfant à de nouvelles conditions de vie, des cours collectifs sont organisés dans des écoles spéciales pour les enfants atteints de diabète et leurs parents.

La qualité et l'espérance de vie des patients atteints de diabète sucré dépendent largement de la rapidité du diagnostic, de l'adéquation du traitement et de la mise en œuvre de toutes les instructions du médecin traitant. Avec un diagnostic rapide et une thérapie appropriée, le pronostic pour la vie est favorable..

Étant donné que la première poussée de croissance se produit chez les enfants âgés de 6 à 7 ans (période de prolongation), il est important de vérifier si la glycémie chez les enfants est de 7 ans et normale.

Hypoglycémie

Une diminution de la glycémie est appelée hypoglycémie. L'hypoglycémie peut être le signe d'une activité accrue de l'enfant, d'une nutrition ou d'une famine insuffisante, d'un apport hydrique insuffisant, de troubles métaboliques, d'un stress fréquent, de certaines maladies (gastrite, duodénite, pancréatite, pathologie cérébrale), ainsi que d'un empoisonnement à l'arsenic ou au chloroforme. L'hypoglycémie peut résulter d'une dose excessivement élevée d'insuline.

Avec une forte diminution de la concentration de glucose dans le sang, l'enfant devient agité, irritable, de mauvaise humeur. Transpiration accrue, pâleur de la peau, étourdissements apparaissent, l'enfant peut perdre conscience, dans certains cas, des crampes mineures sont observées. Lorsque vous mangez des aliments sucrés ou injectez une solution de glucose, la condition se normalise. En l'absence de correction opportune, un coma hypoglycémique peut se développer, ce qui constitue un état mortel..

Glycémie pour un enfant de 1 an: comment faire un don et se préparer à l'analyse

Les glucides sont un fournisseur d'énergie clé pour le corps..

Une certaine quantité de glucose dans le sang pénètre dans les cellules pour participer au métabolisme et leur fournir de l'énergie. Premièrement, les cellules du cerveau sont alimentées en énergie. Le reste de glucose est déposé dans le foie..

Avec un manque de glucose, le corps le produit à partir de ses cellules graisseuses, dans certains cas à partir de protéines musculaires. Ce processus n'est pas sûr, car des corps cétoniques sont formés - produits toxiques de la décomposition des graisses..

Informations de base

Le diabète est une pathologie grave qui comporte de nombreuses complications. En règle générale, le traitement est effectué par un endocrinologue ou un pédiatre. Le médecin donne des recommandations sur les habitudes de sommeil et l'alimentation.

Le médecin doit décider rapidement quoi faire. Des tests de tolérance au glucose, c'est-à-dire des courbes de sucre avec une charge en glucose, ainsi qu'une détermination de l'hémoglobine glycosylée (glucose et hémoglobine) peuvent être nécessaires..

Le diabète sucré présente des symptômes caractéristiques:

  1. soif intense,
  2. augmentation de l'urine quotidienne,
  3. fort appétit,
  4. somnolence et faiblesse,
  5. perte de poids,
  6. transpiration.

S'il existe un ou plusieurs des facteurs suivants, vous devez surveiller systématiquement la quantité de glucose dans le sang:

  • surpoids,
  • prédisposition génétique,
  • immunité réduite,
  • poids du bébé de plus de 4,5 kg à la naissance.

Dans certains cas, le diabète survient chez les enfants en tant que maladie latente latente. Les caractéristiques du corps de l'enfant sont telles qu'une petite quantité de glucides qu'il consomme prend une certaine quantité d'insuline, et après deux heures, il a une norme de sucre dans sa coupe.

Mais lorsque vous consommez une quantité excessive de glucides, ce qui stimule une libération importante d'insuline, une déplétion pancréatique se produit et la maladie peut devenir apparente avec toutes les manifestations caractéristiques. Pour ces enfants, la règle de base est de contrôler leur apport en glucides..

Il faut manger rationnellement, et ne pas laisser le stress sur le pancréas.

Comment se forme le diabète chez un enfant?

Il est important de comprendre que les enfants doivent être systématiquement surveillés, car même des recherches régulières ne garantissent pas toujours la santé. Même le premier symptôme caractéristique du diabète devrait être la raison d'aller chez le médecin.

Cela peut être évité si vous connaissez les symptômes. L'un des principaux signes du diabète est la soif accrue que le patient ressent constamment. Les parents doivent surveiller le poids de l'enfant, car il peut diminuer sans raison valable..

La dose quotidienne d'urine en 1 an devrait être de 2 à 3 litres. Si plus - c'est l'occasion de consulter un médecin. La miction nocturne est reconnue comme l'une des manifestations du diabète..

En raison de violations du système endocrinien, les enfants d'un an peuvent avoir des problèmes digestifs:

Cela tourmente constamment le bébé, ce qui se traduit par des caprices et des pleurs.

Malgré les symptômes évidents, il n'est pas toujours possible de voir que le diabète se forme. Un enfant de 1 an et moins ne peut pas encore dire ce qui le dérange, et les parents doivent constamment surveiller son état.

S'il y a le moindre soupçon, il est important de savoir comment donner le sang du bébé pour déterminer le niveau de sucre. Il convient de noter que ces maladies sont plus faciles à prévenir qu'à essayer de traiter..

Il existe certaines raisons pour lesquelles le diabète peut survenir. Tout d'abord, il s'agit d'une prédisposition génétique. Les chances de tomber malade chez un enfant augmentent si la mère est diabétique.

Ils augmentent le risque de contracter la maladie virale d’un enfant. souvent, la cause de la perturbation endocrinienne réside précisément dans les infections, car à cause d'eux, l'activité du pancréas est perturbée.

Les données médicales suggèrent que les enfants qui souffrent souvent de maladies infectieuses sont plusieurs fois plus susceptibles de souffrir ultérieurement de diabète. Cela est dû au fait que le corps, en raison de la similitude des cellules virales et des cellules pancréatiques, prend la glande pour l'ennemi et commence à se battre avec elle. Cela affecte négativement la santé de l'enfant et son état de santé..

Le poids de l'enfant affecte l'incidence du diabète. Si à la naissance du bébé son poids dépassait 4,5 kg, il tombe alors dans la zone à risque. Un tel enfant devrait avoir de fortes chances de contracter le diabète à l'avenir. Les médecins rapportent que les enfants nés qui pèsent moins de quatre kilogrammes sont moins susceptibles de souffrir de cette pathologie endocrinienne..

Les chances de développer une pathologie sont également affectées par les caractéristiques de l'alimentation du bébé. Les parents doivent s'assurer que l'enfant ne mange pas de produits à base de farine, en particulier:

  1. pain,
  2. aliments sucrés,
  3. Pâtes.

Il n'est pas permis à cet âge de manger des aliments gras qui causent des dommages irréparables à la digestion.

Depuis de nombreuses années, j'étudie le problème du DIABÈTE. C'est effrayant quand tant de gens meurent et encore plus deviennent handicapés à cause du diabète.

Je m'empresse de dire la bonne nouvelle - le Centre de recherche endocrinologique de l'Académie russe des sciences médicales a réussi à développer un médicament qui guérit complètement le diabète. À l'heure actuelle, l'efficacité de ce médicament approche de 100%.

Autre bonne nouvelle: le ministère de la Santé a obtenu l'adoption d'un programme spécial qui compense la totalité du coût du médicament. En Russie et dans les pays de la CEI, les diabétiques peuvent recevoir un remède avant le 6 juillet - GRATUITEMENT!

Les produits répertoriés augmentent la glycémie. Vous devriez consulter votre médecin au sujet de l'alimentation.

Glycémie

Il existe certaines normes pour la glycémie. En un an, un enfant devrait avoir des indicateurs de 2,78 à 4,4 mmol / L. À l'âge de 2 à 6 ans, la norme est de 3,3 à 5 mmol / l. Après 6 ans, 3,3 à 7,8 mmol / L après avoir mangé ou pris une solution de glucose.

Ces études sont nécessaires si l'enfant:

  • en surpoids,
  • a des parents diabétiques,
  • à la naissance pesait plus de 4,5 kg.

En outre, un test sanguin pour le sucre chez les enfants est nécessaire s'il existe de tels symptômes:

  1. urination fréquente,
  2. soif constante,
  3. prédominance des aliments sucrés dans l'alimentation,
  4. faiblesse après avoir mangé,
  5. pics d'appétit et d'humeur,
  6. perte de poids rapide.

À l'état normal, il existe plusieurs hormones dans le sang qui régulent la production de sucre:

  • insuline - sécrétée par le pancréas, elle abaisse la glycémie,
  • glucagon - sécrété par le pancréas, il augmente les niveaux de sucre,
  • catécholamines sécrétées par les glandes surrénales, elles augmentent le taux de sucre,
  • les glandes surrénales produisent du cortisol, elles contrôlent la production de glucose,
  • L'ACTH, sécrétée par l'hypophyse, stimule le cortisol et les hormones catécholamines.

Raisons de l'écart des indicateurs

En règle générale, le diabète montre une augmentation du sucre dans l'urine et le sang. Mais, dans certains cas, une augmentation de la concentration en sucre est affectée par:

  1. épilepsie,
  2. stress et exercice,
  3. manger de la nourriture avant l'analyse,
  4. écarts dans le fonctionnement des glandes surrénales,
  5. médicaments diurétiques et hormonaux.

Une diminution de la glycémie peut être associée à:

  • perturbation du foie, causée par des maladies acquises ou héréditaires,
  • jeûne depuis longtemps,
  • buvant de l'alcool,
  • indigestion,
  • pathologies vasculaires,
  • tumeurs pancréatiques,
  • dosages d'insuline inappropriés pour le diabète,
  • troubles mentaux et névroses.

Une analyse

En règle générale, les parents souhaitent savoir comment se préparer au don de sang pour le sucre. Le sang pour le sucre est pris à jeun. Manger peut affecter la validité de l'étude. Vous ne devez pas manger au moins huit heures.

La préparation consiste également à refuser la nourriture de l'enfant et à ne lui donner que de l'eau. De plus, l'enfant n'a pas besoin de se brosser les dents, car il y a du sucre dans le dentifrice, il peut pénétrer dans la circulation sanguine par les gencives. Cela affecte également directement la fiabilité du résultat..

Les parents souhaitent savoir où le médecin prélève le sang du sucre des jeunes enfants. Dans la plupart des cas, ils prélèvent du sang pour le sucre des enfants au laboratoire. La détermination du taux de sucre dans le sang capillaire d'un doigt peut également être effectuée à l'aide d'un glucomètre. Un enfant d'un an peut être pris du talon ou des orteils.

Comment donner du sang pour du sucre à un enfant de 1 an? Après avoir mangé de la nourriture, les glucides se décomposent en simples monosucres dans les intestins et ils sont absorbés. Quelques heures après avoir mangé chez une personne en bonne santé, seul le glucose sera dans le sang.

Donnez du sang pour le sucre avant le repas du matin. Il est interdit à l'enfant de boire beaucoup et de prendre de la nourriture pendant environ 10 heures. Il est nécessaire de s'assurer que l'enfant est calme et ne fait pas d'exercices physiques pendant cette période.

Si un enfant a pris du sang à jeun, les résultats doivent être inférieurs à 4,4 mmol / l à l'âge d'un an. Lors de l'analyse d'un enfant de moins de cinq ans - le résultat doit être inférieur à 5 mmol / l. à partir de 5 ans.

Si l'indicateur est augmenté et qu'il est supérieur à 6,1 mmol / l, le médecin note que le diabète peut apparaître. Dans ce cas, une deuxième analyse est soumise pour déterminer plus précisément les indicateurs.

Votre médecin peut demander un test d'hémoglobine glyquée. Sa norme pour les enfants est jusqu'à 5,7%. Un test sanguin est effectué dans les cliniques gouvernementales, les hôpitaux et les laboratoires privés. Là, ils diront aux parents comment donner du sang.

La concentration de glucose dans le sang chez un enfant est un indicateur important qui reflète l'état du métabolisme et la santé globale.

Des examens préventifs réguliers permettront d'avoir confiance en la santé de l'enfant. Si les indicateurs s'écartent de la norme, des efforts doivent être faits pour les ramener à la normale, sans attendre la formation de complications sévères et un pronostic défavorable.

Les règles pour les tests de glycémie sont décrites dans la vidéo de cet article..

Décoder un test sanguin pour le sucre chez les enfants: la norme

Dans certains cas, le diabète disparaît avec presque aucun symptôme prononcé, par conséquent, l'OMS recommande que les enfants passent un test sanguin pour le sucre au moins une fois tous les six mois, chaque enfant a une norme dans le tableau, il peut également être facilement trouvé sur Internet.

Un test sanguin de glucose est une méthode obligatoire en cas d'hyper- ou d'hypoglycémie. Lorsqu'un patient a une carence en sucre dans le sang, son corps commence à puiser l'énergie nécessaire dans les cellules adipeuses, libérant des produits de décomposition toxiques - corps cétoniques.

L'excès de sucre est un signe avant-coureur du diabète, reconnu comme la «peste» du 21e siècle.

Quels sont les signes d'hyperglycémie?

Premièrement, les parents doivent comprendre quand ils doivent contacter un spécialiste. Pour ce faire, vous devez savoir quels signaux corporels existent qui indiquent une augmentation ou une diminution de la glycémie.

Les deux principaux signes d'hyperglycémie, tant chez l'enfant que chez l'adulte, sont une soif inextinguible et une miction rapide.

Ces symptômes sont causés par un stress accru sur les reins. Étant donné que l'organe apparié filtre le sang, il élimine l'excès de glucose du corps. En conséquence, les reins ont besoin de plus de liquide, ils commencent à le retirer du tissu musculaire et à éliminer l'excès de sucre. Un tel cercle vicieux conduit au fait que l'enfant veut boire constamment, puis - aux toilettes "d'une petite manière".

Les symptômes de niveaux élevés de glucose sont généralement cachés. Il n'est pas surprenant que le déchiffrement des résultats pour de nombreux patients soit une grande surprise..

Maman doit faire attention à ces signes chez les enfants:

  • bouche sèche
  • faiblesse, fatigue;
  • étourdissements, maux de tête (parfois);
  • éruptions cutanées;
  • démangeaisons, en particulier dans la zone intime.

Un processus en cours au fil du temps entraîne de nombreuses complications. Une hyperglycémie prolongée entraîne une déficience visuelle à la suite d'une inflammation de la rétine, qui peut par la suite entraîner sa perte complète.

De plus, une concentration accrue de glucose entraîne une insuffisance rénale, des pathologies cardiovasculaires, un pied diabétique et d'autres problèmes.

Quels sont les symptômes de l'hypoglycémie?

Une diminution de la glycémie entraîne une augmentation de la sécrétion des glandes surrénales et une augmentation de l'activité des terminaisons nerveuses. L'adrénaline excrétée, à son tour, commence à libérer des réserves de glucose dans le corps.

Certains signes d'hypoglycémie ne sont pas différents des signes d'hyperglycémie..

L'enfant peut se plaindre de maux de tête, d'étourdissements, de fatigue et de malaise général.

Il existe des symptômes spécifiques d'hypoglycémie:

  1. Anxiété et irritabilité;
  2. Frissons et tremblements dans le corps.
  3. Détérioration de l'appareil visuel.
  4. Tachycardie (palpitations).
  5. Sensation déraisonnable de faim.

Une hypoglycémie prolongée peut entraîner des conséquences graves - confusion, convulsions et coma. De plus, une carence en sucre entraîne des troubles irréversibles du cortex cérébral. Par conséquent, des études doivent être effectuées deux fois par an afin d'identifier les processus pathologiques dans le corps à temps.

Le mythe est répandu selon lequel l'hyper- et l'hypoglycémie sont des états complètement différents qui existent séparément.

Une diminution des taux de glucose peut également être observée chez les diabétiques à la suite de la prise de médicaments hypoglycémiques.

Les principaux types de tests sanguins

Lorsque la mère a remarqué chez l'enfant des signes suspects qui pourraient indiquer une augmentation ou une diminution de la concentration en sucre, elle devrait de toute urgence porter la main à l'endocrinologue. À son tour, le médecin, après avoir examiné un petit patient, envoie pour analyse.

À l'heure actuelle, la plus populaire est la méthode rapide, biochimique, avec une charge d'hémoglobine glyquée. Examinons chacun plus en détail..

Méthode express. Ce n'est que sur la base du nom que l'on peut comprendre que c'est le moyen le plus rapide de mesurer la concentration de glucose. Effectuer un test à l'aide d'un glucomètre, à la fois indépendamment et dans un établissement médical.

Pour déterminer correctement le résultat, vous devez:

  • se laver soigneusement les mains avant le prélèvement de sang;
  • étirer le doigt dans lequel la ponction sera pratiquée;
  • traitez-le avec de l'alcool et percez à l'aide d'un scarificateur;
  • essuyez la première goutte avec une serviette;
  • le second - appuyez sur la bandelette réactive et insérez-la dans le dispositif;
  • attendre le résultat sur l'affichage du compteur.

Cependant, en raison d'une violation des règles d'utilisation de l'appareil, l'erreur d'obtention de résultats inexacts atteint parfois 20%.

Étude biochimique. Une telle analyse nécessite du sang capillaire ou veineux. En règle générale, elle est effectuée à jeun le matin, de sorte que le patient ne doit pas manger au moins 10 heures avant de prendre le biomatériau. Pour obtenir un résultat fiable, vous devez vous préparer à donner du sang pour le sucre à un enfant. La veille du test, vous n'avez pas besoin de surcharger l'enfant d'activité physique, laissez-le se reposer davantage. Il est également interdit de manger beaucoup d'aliments contenant du sucre. Les résultats de l'examen sont influencés par des facteurs tels que le stress, les maladies chroniques ou infectieuses, la fatigue.

Test de charge (test de tolérance au glucose). Si le test sanguin standard n'a pas détecté d'écarts, pour s'assurer qu'il n'y a pas de prédisposition au diabète, ce type d'étude est mené. Il se compose de deux étapes. Au début, le patient prélève du sang d'une veine sur un estomac vide. Dans la deuxième étape, il boit de l'eau douce (pour 300 ml de liquide, 100 g de glucose). Ensuite, toutes les demi-heures, du sang capillaire est prélevé pendant deux heures. En passant le test, boire et manger est interdit.

Recherche sur l'hémoglobine glyquée. Cette analyse permet de déterminer les doses d'insulinothérapie nécessaires. Il est considéré comme une méthode à long terme pour déterminer les niveaux de sucre, car cela prend trois mois..

Le résultat de l'étude est un indicateur moyen qui affiche avec précision la concentration de glucose.

Déchiffrer les résultats de l'étude

Après avoir pris la quantité requise de biomatériau, un test sanguin pour le sucre est décrypté. Il convient de noter que les paramètres ne sont en aucun cas affectés par le sexe du patient.

Mais l'âge joue un rôle important, et une table spéciale a été développée pour les enfants, qui distribue les normes de sucre pour différentes catégories d'âge.

Souvent, l'unité de mesure de la teneur en sucre est considérée comme mol / litre. Les moins courants sont mg ​​/ 100 ml, mg / dl et également mg%. Lorsque les résultats des tests biochimiques sont fournis, les valeurs sont indiquées comme «Glu» (glucose).

Le tableau suivant fournit une ventilation des résultats des tests sanguins de laboratoire pour le sucre chez les enfants.

ÂgeNorm, mmol / lHyperglycémie, mmol / LHypoglycémie, mmol / lDiabète sucré, mmol / l
moins de 1 ande 2,8 à 4,4plus de 4,5moins de 2,7plus de 6,1
de 1 à 5 ansde 3,3 à 5,0plus de 5,1moins de 3,3plus de 6,1
plus de 5 ans3,5 à 5,5plus de 5,6moins de 3,5plus de 6,1

Lors d'un test de tolérance au glucose, le résultat, qui indique un niveau normal de sucre, est une plage de valeurs de 3,5 à 5,5 mmol (à jeun) et inférieure à 7,8 mmol / l (après eau douce).

Les valeurs normales lors du passage du test de l'hémoglobine glyquée doivent être inférieures à 5,7%. Une valeur de 6,5% ou plus parle de diabète.

Quelle analyse est la meilleure?

La réponse exacte à la question de savoir quelle analyse est la meilleure ne peut être donnée. Tout dépend du degré d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie, des symptômes du patient, des préférences du médecin et de l’équipement de l’établissement médical.

De nombreux patients se demandent quel test de diabète est le plus précis - express ou en laboratoire? Bien que le glucose soit souvent déterminé par la méthode express, ses résultats sont considérés comme préliminaires. S'ils confirment une augmentation ou une diminution du sucre, un certain nombre d'autres tests sont prescrits..

Les tests ci-dessus ne déterminent pas le type de diabète. Pour détecter une forme insulinodépendante ou non insulinodépendante de la maladie, un test C-peptide est effectué. En règle générale, le diabète de type 1 se développe souvent pendant l'enfance. L'un des facteurs pouvant affecter la glycémie est le déséquilibre hormonal à l'adolescence et les bouleversements émotionnels..

On pense que parfois un seul test ne peut pas montrer la présence de déviations. En fait, avec des signes prononcés de diabète, une étude suffit pour obtenir des résultats indiquant une diminution ou une augmentation du sucre.

Cependant, le diabète n'est pas la seule maladie dans laquelle se produit une hypo- ou une hyperglycémie. Les pathologies suivantes peuvent affecter les niveaux de glucose:

  1. Insuffisance rénale.
  2. Dysfonctionnement hépatique.
  3. Tumeur pancréatique.
  4. Trouble endocrinien.

Si les résultats ont montré que l'enfant a une teneur en sucre surestimée ou sous-estimée, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin. Le diabète n'est pas une phrase, vous devez donc vous efforcer d'atteindre des niveaux normaux de glucose dans le sang. Ainsi, les parents peuvent assurer une vie pleine à leur enfant..

Dans la vidéo de cet article, le Dr Komarovsky parle du diabète chez les enfants..

La norme de la glycémie chez les enfants

La détection de nombreuses maladies aux stades précoces aide à les traiter plus efficacement, par conséquent, l'enfant dans les premières années de la vie se voit prescrire divers tests, parmi lesquels des tests de glycémie.

Quelle analyse détermine le niveau de glucose dans le sang?

En règle générale, le sang est prélevé d'un doigt pour déterminer le glucose. Si le résultat est augmenté, l'enfant se voit alors prescrire une deuxième détermination de glucose, une détermination de la tolérance au glucose (un test avec une charge en glucose est effectué), ainsi qu'une étude du niveau d'hémoglobine glyquée.

Quelles valeurs sont considérées comme normales?

Au cours de la première année de vie, la norme de glucose est de 2,8 à 4,4 mmol / l.

À l'âge de 12 mois à 5 ans, la glycémie normale est comprise entre 3,3 et 5 mmol / l.

Chez les enfants de plus de cinq ans, les normes de cet indicateur répondent aux normes chez l'adulte et varient de 3,3 à 5,5 mmol / l.

Tableau de la glycémie chez les enfants
L'âge de votre enfantLa valeur de la norme selon l'âge
Jusqu'à 12 moisde 2,8 à 4,4 mmol / l.
1 annéede 3,3 à 5 mmol / l.
2 ansde 3,3 à 5 mmol / l.
3 annéesde 3,3 à 5 mmol / l.
4 annéesde 3,3 à 5 mmol / l.
5 annéesde 3,3 à 5 mmol / l.
6 ansde 3,3 à 5,5 mmol / l.
7 ansde 3,3 à 5,5 mmol / l.
8 annéesde 3,3 à 5,5 mmol / l.
9 annéesde 3,3 à 5,5 mmol / l.
10 annéesde 3,3 à 5,5 mmol / l.
Plus de 11 ansde 3,3 à 5,5 mmol / l.

Causes des anomalies du sucre

Le taux de glucose dépend de nombreux facteurs - à la fois sur la nutrition de l'enfant et sur le tube digestif, ainsi que sur l'influence de diverses hormones (insuline, glucagon, hormones thyroïdiennes, hypothalamus, glandes surrénales et autres).

Tarif réduit

Une diminution de la glycémie chez un enfant peut être due à:

  • Jeûne prolongé et consommation d'eau réduite.
  • Maladie chronique sévère.
  • Insulinome.
  • Maladies des voies digestives - gastrite, duodénite, pancréatite, entérite.
  • Maladies du système nerveux - pathologie cérébrale, lésions cérébrales graves et autres.
  • Sarcoïdose.
  • Intoxication au chloroforme ou à l'arsenic.

Augmentation du taux

Une augmentation persistante du taux de sucre conduit tout d'abord à la conclusion que l'enfant souffre de diabète.

De plus, une augmentation de la glycémie dans le sang du bébé peut être associée à:

  • Analyse mal effectuée - si l'enfant a mangé avant le prélèvement de sang ou s'il avait un stress physique ou nerveux avant l'étude.
  • Maladies de la glande thyroïde, de la glande surrénale et de l'hypophyse.
  • Tumeurs pancréatiques, qui diminuent la production d'insuline.
  • Obèse.
  • Utilisation prolongée de glucocorticoïdes et de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Effets

Une forte diminution de la glycémie chez un enfant se manifeste par une augmentation de l'activité du bébé et de son anxiété. L'enfant peut demander des aliments sucrés. Vient ensuite une excitation à court terme, l'enfant transpire, il devient étourdi, il devient pâle, après quoi le bébé peut perdre connaissance, parfois avec des convulsions inexprimées. Les aliments sucrés ou le glucose intraveineux améliorent immédiatement la condition. De telles conditions sont appelées hypoglycémie et elles risquent de développer un coma hypoglycémique, qui peut entraîner la mort..

Avec une augmentation du glucose, de nombreux symptômes coïncident (faiblesse, maux de tête, membres froids), mais l'enfant note également une bouche sèche et demande à boire. De plus, avec une augmentation du glucose, des démangeaisons cutanées et des problèmes digestifs sont possibles. Tous ces symptômes doivent recevoir une attention accrue, car une hyperglycémie prolongée sans traitement altère la fonction cérébrale..

Les résultats peuvent-ils être peu fiables?

Le risque que le résultat des tests de glycémie soit erroné existe toujours. Par conséquent, si l'une des études donne un indicateur accru, le médecin vous recommande toujours de donner à nouveau du sang (effectuez la même étude) pour exclure les erreurs dans le laboratoire.

Si des résultats accrus ont été identifiés immédiatement dans deux analyses, ils n'ont pas besoin d'être répétés. Dans ce cas, la probabilité d'un résultat erroné est très faible. Une analyse répétée est également recommandée dans une situation si, dans l'une des analyses, l'indicateur se situe à la limite supérieure de la norme.

Les parents doivent également considérer que les tests peuvent ne pas être fiables si l'enfant a un rhume, un stress ou une autre maladie. Ces facteurs peuvent augmenter le glucose et fausser les résultats des tests..

Êtes-vous prêt pour l'analyse?

Avant le test, dans lequel le glucose est déterminé, l'enfant ne doit pas manger au moins huit heures. Le plus souvent, les tests sont effectués le matin, donc le soir la veille, laissez l'enfant dîner, et le matin avant les tests - buvez simplement de l'eau ordinaire. Il est également déconseillé de se brosser les dents de votre bébé le matin afin que le sucre du dentifrice, qui pénètre dans le corps de l'enfant par les gencives, ne déforme pas les résultats.

Test de glycémie chez les enfants

Le glucose est le principal «carburant» pour le travail de notre corps. Sans cela, le métabolisme normal est impossible, en outre, de nombreux organes (par exemple, le cerveau) ne peuvent recevoir de l'énergie que du glucose. Pour que les processus physiologiques se déroulent sans perturbation, le taux de glucose (norme du sucre) dans le sang doit correspondre à certains indicateurs. Une concentration accrue de glucose est appelée hyperglycémie et sous forme chronique indique le développement du diabète.

Qu'est-ce que le diabète?

Le diabète sucré est une maladie incurable du système endocrinien, dans laquelle les processus métaboliques sont perturbés et le corps cesse d'absorber correctement le glucose. Elle se développe en raison d'une production insuffisante d'insuline du pancréas (l'hormone responsable du transfert du glucose dans les cellules du corps), ou d'une diminution de la sensibilité des tissus à cette hormone. Avec une carence en insuline, la glycémie augmente, ce qui affecte négativement le travail des systèmes cardiovasculaire, digestif et d'autres systèmes corporels.

Chez les enfants, le diabète de type 1 est le plus souvent diagnostiqué. Il est également appelé insulino-dépendant, car avec lui, le pancréas humain ne produit pas d'insuline dans le volume requis, et la seule méthode de traitement est l'injection d'insuline à vie, grâce à laquelle la norme nécessaire de sucre dans le sang est maintenue..

Le diabète de type 1 se rencontre à la fois chez les jeunes enfants et les adolescents, mais les enfants y sont les plus exposés pendant la période de croissance active (5-12 ans), lorsque les poussées hormonales peuvent provoquer des dysfonctionnements dans le corps. La raison du développement de cette maladie n'est pas exactement connue, mais on pense qu'elle est basée sur une combinaison de prédisposition génétique et de facteurs environnementaux..

Les principaux symptômes du diabète de type 1:

  • Soif constante;
  • Appétit altéré;
  • Perte de poids;
  • Douleur abdominale;
  • Urination fréquente;
  • Fatigue.

Les symptômes se manifestent lorsque la carence en insuline devient grave.Par conséquent, pour identifier la maladie à un stade précoce chez les enfants, vous devez examiner régulièrement.

Taux de sucre

Étant donné que le corps de l'enfant évolue constamment, la norme de glycémie à différents âges est différente et ne dépend pas du poids et de la taille de l'enfant, mais de son âge.

Au cours de la première année de vie, la glycémie admissible d'un enfant est de 2,8-4,4 mmol / l, d'un an à 5 ans - 3,3-5 mmol / l, et chez les enfants plus âgés - 3,3-5,5 mmol / l.

Table

Des données détaillées sur la glycémie chez les enfants sont données dans le tableau:

La concentration en glucose est déterminée par l'étude du sang capillaire (du doigt), tandis que le prélèvement sanguin est effectué à jeun et après avoir mangé.

Analyse du sucre à jeun

Le plus instructif est l'analyse effectuée à jeun. Pour obtenir les bons résultats, les parents doivent suivre les règles de préparation d'un petit patient pour la procédure:

  • Depuis le dernier repas, au moins 8 à 10 heures devraient s'écouler;
  • La veille de la procédure, les bonbons (y compris les fruits sucrés) sont exclus du régime;
  • À la veille de l'analyse, ne permettez pas une activité physique excessive;
  • Si possible, vous devez refuser de prendre des médicaments;
  • Le matin avant l'intervention, il n'est pas recommandé de se brosser les dents de votre enfant, car les dentifrices pour enfants contiennent souvent du sucre.

Selon les résultats de l'analyse, on peut juger de la prédisposition au diabète. Une concentration de glucose de plus de 5,5 mmol / L chez un enfant de tout âge dépasse les valeurs acceptables, et un taux de sucre de 6,1 mmol / L et plus indique le développement du diabète. Si les résultats montrent un taux de glucose élevé, une analyse répétée est effectuée pour exclure les erreurs et des études supplémentaires sont prévues..

Test de sucre après le repas

En tant que méthode de diagnostic supplémentaire, un test de tolérance au glucose altérée est prescrit. Il examine la réaction du patient à une seule utilisation d'une grande quantité de glucose. La préparation à ce test comprend les mêmes conditions que la procédure de jeûne.

Tout d'abord, un enfant est pris du sang à jeun pour fixer la concentration de sucre avant de manger. Ensuite, il reçoit une solution de glucose, après quoi des clôtures répétées sont effectuées après une heure, une heure et demie et deux heures. En utilisant cette technique, vous pouvez définir le taux de production et la quantité d'insuline.

La norme de la glycémie après avoir mangé:

  • Après 60 minutes, jusqu'à 8,9 mmol / L;
  • Après 90 minutes, jusqu'à 7,8 mmol / l;
  • Après 120 minutes, jusqu'à 6,7 mmol / L.

Le développement du diabète chez un enfant est mis en évidence par un taux de glucose qui atteint les indicateurs suivants:

  • Après 60 minutes - à partir de 11 mmol / l;
  • Après 90 minutes - à partir de 10 mmol / l;
  • Après 120 minutes - à partir de 7,8 mmol / l.

Bien que le diabète ne soit pas traité, les enfants atteints de ce diagnostic vivent pleinement si les parents prennent les mesures nécessaires pour contrôler la maladie. Ces mesures comprennent des mesures régulières de la glycémie, une insulinothérapie, qui maintient la glycémie requise, et un régime strict.

Évaluez cet article: 45 Veuillez évaluer cet article

Le nombre d'avis laissé: 45, note moyenne: 3.98 sur 5

Diabète sucré chez l'enfant: analyses et normes d'indicateurs

Habituellement, les enfants de moins de 1 an souffrent de diabète de type 1. La pathologie de type 2 peut se développer chez un enfant de 5 à 12 ans en présence d'une prédisposition génétique. À cet âge, le diabète aux premiers stades est asymptomatique et diagnostiqué avec des tests de laboratoire.

Diabète sucré chez l'enfant: diagnostic de pathologie

Habituellement, lorsqu'un soupçon de développer une maladie diabétique apparaît, l'enfant est soumis à plusieurs tests de laboratoire:

  • prélèvement de sang pour détecter la quantité de sucre qu'il contient;
  • identification du profil glucosurique, qui consiste à calculer le taux de sucre dans l'urine, qui a été collecté d'un repas à l'autre;
  • rechercher des corps cétoniques dans le sang et l'urine prélevés. Ils ne doivent pas être contenus dans l'urine et une petite quantité de corps cétoniques est autorisée dans le sang;
  • un test est effectué pour détecter la tolérance au glucose. Une telle étude implique un double prélèvement sanguin. La première fois que le biomatériau est pris du sutra à jeun, puis le bébé boit de l'eau douce. Après 120 minutes, la clôture est répétée. Dans une réaction normale, le volume de glucose est restauré.
  • l'hémoglobine capable de capturer le glucose est déterminée. L'hémoglobine glycémique est considérée comme un indicateur normal dont le volume ne dépasse pas l'indicateur égal à 6,4%. Le résultat obtenu est également admis de 6,5 à 7,6%. Dès réception de résultats supérieurs à 9%, le diabète est diagnostiqué..

Diabète chez les enfants: taux de sucre dans le sang

Pour les bébés qui n'ont pas encore atteint l'âge de 2 ans, il est considéré comme normal que la quantité de glucose dans leur sang prélevé ait une valeur sous-estimée. Par conséquent, jusqu'à 2 ans, le volume normal de sucre est considéré comme allant de 2,78 à 4,4 unités. Dans la période de 2 à 6 ans, la norme augmente à 3,3-5 mmol / l. Dans le sang de l'élève, le glucose doit être dans le volume de 3,3 à 5,5 unités.

Pour obtenir des résultats clairs et corrects, vous devez prélever un échantillon de sang le matin, en tenant compte du fait que le dernier repas a eu lieu il y a au moins 10 heures. L'hyperglycémie est diagnostiquée si les résultats obtenus dépassent un indice de 6,1 mmol / L. L'hypoglycémie, c'est-à-dire le volume de sucre réduit dans le biomatériau à la limite, est diagnostiquée avec des résultats montrant un volume de sucre inférieur à 2,5 unités.

Lors de la livraison du biomatériau à jeun et de l'obtention de résultats compris entre 5,4 et 6,0 mmol / l, des études supplémentaires sont prescrites sous la forme d'un test pour déterminer la tolérance au glucose.

La maladie diabétique est diagnostiquée lors de l'obtention de résultats supérieurs à 5,5 mmol / l, avec prélèvement de sang à jeun; avec des résultats supérieurs à 7,7 unités, au bout de 120 minutes après avoir pris une boisson au glucose.

Le diabète chez les enfants: analyse d'urine

Lors de la prise d'urine d'un enfant pour analyse, une attention particulière est accordée à la quantité de glucose et à la présence de cétones dans le biomatériau. Selon ces indicateurs, une maladie diabétique ou son absence est diagnostiquée..

Normalement, le glucose doit être absent dans l'urine testée. L'apparition de glucose dans le biomatériau indique presque toujours le développement d'une maladie diabétique. Cela est dû au fait que le sucre dans l'urine apparaît exclusivement lorsqu'il monte dans le sang à un niveau de 11 mmol / l, et c'est le principal symptôme du diabète.

Normalement, les cétones doivent être absentes dans l'urine testée. L'acétone dans l'urine d'un enfant indique toujours une pathologie. Dans certains cas, l'acétonurie peut survenir chez les enfants en raison d'une mauvaise alimentation, d'une augmentation active de la température corporelle. Dans la moitié des cas, cela indique l'apparition d'un diabète chez un enfant.

Diabète sucré chez les enfants: température - causes et symptômes

Une augmentation active de la température chez un enfant diabétique peut entraîner le développement de complications graves. Il peut également augmenter en raison de l'état grave des diabétiques avec l'activation des rhumes et des maladies infectieuses. La température chez les enfants atteints de diabète peut être dangereuse et ne pas nuire à la santé du corps. Une température dangereuse est causée par une pathologie du tractus gastro-intestinal, des reins et du foie, une septicémie, une infection des membres inférieurs avec un pied diabétique.

Des raisons moins troublantes pourraient être:

  • activation du rhume, maux de gorge, grippe;
  • le développement de la gravure alimentaire;
  • carence aiguë en insuline.

Seul un médecin peut diagnostiquer la cause exacte d'une augmentation de la température d'une maladie diabétique sur la base des tests reçus. Leur détermination rapide aidera à éviter l'apparition de complications dangereuses, à réduire l'activité des symptômes qui apparaissent.

Symptomatologie
Une augmentation de la température chez les enfants atteints de diabète de plus de 37,5 degrés peut être déterminée par l'apparition des symptômes suivants:

  • performances considérablement réduites;
  • la condition devient opprimée, lente;
  • des maux de tête apparaissent;
  • souvent étourdi;
  • il y a parfois des crampes musculaires à court terme;
  • une perte de conscience peut être observée.

Si le diabétique dépasse 38,5 degrés, des migraines sévères apparaissent, qui ne s'arrêtent pas à l'aide de médicaments analgésiques, commencent à briser tout le corps et la douleur peut entraîner un coma ou la mort.
Lorsque vous contactez un médecin en présence d'indicateurs de température extrêmement élevés, il est très difficile de diagnostiquer la véritable cause de la pathologie.Par conséquent, un grand nombre de médicaments sont utilisés pour effectuer la thérapie.

Le diagnostic d'une maladie diabétique chez l'enfant est nécessaire à temps pour prévenir le développement de pathologies et de complications. Cela est particulièrement nécessaire lorsque des symptômes évidents de diabète sucré sont apparus. Pour ce faire, il suffit de passer par quelques tests de laboratoire.

Dans cette vidéo, vous pouvez découvrir les appareils les plus populaires (glucomètres) pour mesurer la glycémie. Vous avez encore des questions? Assurez-vous de les laisser dans les commentaires de l'article.!