Atenolol et Metoprolol-Akrikhin

Vérification de la compatibilité des médicaments Atenolol et Metoprolol-Akrikhin. Est-il possible de boire ces médicaments ensemble et de combiner leur apport.

Aucune interaction détectée.

Interagit avec le médicament: Atenolol

Lorsqu'ils sont combinés avec des antihypertenseurs, des diurétiques, de la nitroglycérine ou des inhibiteurs calciques «lents», une forte diminution de la pression artérielle peut se développer (une prudence particulière est nécessaire lorsqu'ils sont combinés avec de la prazosine); une augmentation de la gravité d'une diminution de la fréquence cardiaque et une inhibition de la conduction auriculo-ventriculaire - avec l'utilisation du métoprolol avec le vérapamil, le diltiazem, les antiarythmiques (amiodarone), la réserpine, la méthyldopa, la clonidine, la guanfacine, les médicaments d'anesthésie générale et les glycosides cardiaques. Si le métoprolol et la clonidine sont pris simultanément, alors lorsque le métoprolol est annulé, la clonidine est annulée après quelques jours (en raison du risque de syndrome de "sevrage").

Le contrôle a été effectué sur la base des ouvrages de référence des médicaments: Vidal, Radar, Drugs.com, "Medicines. A manual for Doctors in 2 parts", éd. Mashkovsky M.D. L'idée, le regroupement et l'analyse manuelle sélective des résultats ont été réalisés par le candidat en sciences médicales, le médecin généraliste Shkutko Pavel Mikhailovich.

2018-2020 Combomed.ru (Combomed)

Toutes les combinaisons, comparaisons et autres informations présentées sur le site sont des informations de base générées en mode automatique et ne peuvent pas servir de base suffisante pour décider des tactiques de traitement et de la prévention des maladies, ainsi que de la sécurité d'utilisation des combinaisons de médicaments. Consultation d'un médecin requise.

Aucune interaction n'a été trouvée - cela signifie que les médicaments peuvent être pris ensemble, ou les effets de l'utilisation conjointe de médicaments n'ont pas été suffisamment étudiés à l'heure actuelle et il faut du temps et des statistiques accumulées pour déterminer leur interaction. Une consultation spécialisée est nécessaire pour résoudre le problème de la co-administration de médicaments.

Interagit avec le médicament: *** - signifie que dans la base de données des répertoires officiels utilisés pour créer le service, une interaction a été trouvée statistiquement enregistrée par les résultats de la recherche et de l'utilisation, ce qui peut soit entraîner des conséquences négatives pour la santé du patient, soit améliorer un effet positif mutuel, ce qui nécessite également des conseils spécialisés pour déterminer la tactique d'un traitement ultérieur.

ATENOLOL, METOPROLOL ET AUTRES BLOQUEURS BETA

Règles d'admission des bêta-bloquants

HYPERTENSION - Traitement à Moscou et à l'étranger - Рopmed.ru - 2008

Règles d'admission des bêta-bloquants

Avant de commencer à prendre des bêta-bloquants, assurez-vous d'informer votre médecin:

  1. Si vous êtes enceinte ou suspectez,
  2. Si vous souffrez d'asthme, d'emphysème, d'arythmie ou de bradycardie.

Les bêta-bloquants doivent être pris avec ou immédiatement après un repas. La nourriture peut réduire la gravité des effets secondaires. La fréquence d'administration du médicament, sa dose et sa durée ne sont prescrites que par un médecin. Lors de la prise de bêtabloquants, votre médecin peut vous recommander de surveiller régulièrement votre fréquence cardiaque. Si sa fréquence est inférieure à un certain indicateur, vous devez en informer votre médecin. De plus, consultez régulièrement votre médecin pour évaluer l'efficacité du traitement et les effets secondaires. Si nécessaire, le médecin peut modifier la posologie du médicament. Il n'est pas recommandé d'arrêter indépendamment de prendre des bêtabloquants ou de commencer à prendre d'autres médicaments avec eux, car cela peut aggraver la gravité des effets secondaires..

Les bêta-bloquants comprennent: acébutolol, aténolol, bétaxolol, bisoprolol, labétolol (normodipine), métoprolol, anapriline, Nadolol (korgard), propranolol (Inderal), timolol (blockarden) et autres.

Les bêtabloquants ont pour effet de bloquer les soi-disant récepteurs bêta-adrénergiques du cœur. En conséquence, les effets de l'adrénaline sur ces récepteurs sont neutralisés. Cela conduit au fait que le cœur commence à se contracter moins souvent. Par conséquent, la pression artérielle diminue. Les bêtabloquants sont également utilisés pour traiter les arythmies..

Effets secondaires des bêtabloquants: étourdissements; problèmes de puissance et de libido; somnolence et insomnie; fatigue; refroidissement des mains et des pieds; palpitations; gonflement (principalement sur les jambes); respiration difficile; une dépression.

Certains médicaments peuvent interagir avec les bêta-bloquants, améliorant leur effet. Par conséquent, si le médecin vous prescrit des médicaments, dites-lui que vous prenez des bêta-bloquants.

Informez également le médecin qui vous prescrit des bêta-bloquants si vous prenez: des médicaments contre le rhume; médicaments pour le diabète, y compris l'insuline; d'autres médicaments pour le traitement de l'hypertension; Inhibiteurs de MAO.

ATENOLOL - Utilisation et précautions

Il s'agit d'un médicament du groupe des bêtabloquants. Leur effet, comme vous le savez déjà, est de bloquer les récepteurs bêta-adrénergiques dans la paroi cardiaque, à la suite de quoi il bat avec moins de force et de fréquence.

Précautions: si vous souffrez d'angine de poitrine ou d'autres maladies du système cardiovasculaire (maladie coronarienne, maladie coronarienne, hypertension), il n'est pas recommandé d'arrêter de prendre le médicament sans consulter un médecin. Avec un arrêt soudain du cours de l'aténolol, la condition peut se détériorer fortement et le soi-disant syndrome de rebond se produit. Par conséquent, le médicament doit être arrêté progressivement, alors qu'il est recommandé de réduire l'activité physique normale à ce stade. Dans le cas où à la fin du cours de l'aténolol, vous développez une douleur derrière le sternum, une sensation de constriction, une transpiration, une douleur qui irradie vers l'épaule gauche, l'omoplate ou la mâchoire, ainsi qu'un essoufflement soudain, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Application: l'aténolol est utilisé pour traiter l'hypertension et les maladies coronariennes. De plus, il est utilisé immédiatement après un infarctus du myocarde. Une diminution de l'hypertension artérielle empêche la survenue d'un accident vasculaire cérébral, d'un infarctus du myocarde et d'une pathologie rénale associée à l'hypertension. L'aténolol est également utilisé dans le traitement des arythmies, ainsi que pour la prévention des migraines, des tremblements.

Règles de prise d'aténolol: l'aténolol est généralement pris par voie orale, c'est-à-dire par voie orale, une fois par jour, ou selon les prescriptions du médecin. Prenez le médicament régulièrement pour obtenir le plus grand effet. Le médicament est inefficace lorsqu'il est utilisé lors d'une crise de migraine ou d'angine de poitrine. La dose du médicament est basée sur les caractéristiques de votre état et de votre efficacité. L'effet du traitement peut prendre de 1 à 2 semaines. Il est très important de ne pas interrompre le traitement même si vous vous sentez bien. Vous ne pouvez pas interrompre brusquement la prise d'aténolol, car une augmentation encore plus importante de la pression artérielle est possible.

Effets secondaires: pendant la prise d'éténolol, des étourdissements, de la somnolence, de la fatigue, des nausées, de la diarrhée, des troubles du sommeil, des douleurs dans les jambes, une déficience visuelle peuvent survenir. Si ces effets sont notés ou s'aggravent, consultez votre médecin. Le médicament peut altérer la circulation sanguine dans les mains et les pieds, de sorte qu'ils peuvent être ressentis froids. Le tabagisme exacerbe ces effets. il est donc recommandé d'arrêter de fumer.

En cas des effets indiqués ci-dessous, vous devez immédiatement consulter un médecin: symptômes de diminution de la fréquence cardiaque (étourdissements, faiblesse, fatigue), doigts et orteils bleus, engourdissement / gonflement des mains et des pieds, diminution de la libido, perte de cheveux irréversible, changements d'humeur, lésions articulaires, éruption cutanée sur le visage sous la forme d'un «papillon», essoufflement, toux, gain de poids inexplicable, soif, augmentation du débit urinaire.

La combinaison de l'aténolol avec les groupes de médicaments suivants n'est pas recommandée:

Alpha-bloquants (par exemple prazosine)

Médicaments antidiabétiques (glipizide, insuline, etc.)

Bloqueurs de canaux calciques

Médicaments anti-inflammatoires (ibuprofène, aspirine, analgine)

Métoprolol (métoprolol)

Contenu

Formule structurelle

Nom russe

Nom latin de la substance Metoprolol

Nom chimique

(±) -1- [4- (2-méthoxyéthyl) phénoxy] -3 - [(1-méthyléthyl) amino] -2-propanol (sous forme de tartrate ou succinate)

Formule brute

Groupe pharmacologique de la substance Metoprolol

Classification nosologique (CIM-10)

Code CAS

Caractéristiques de la substance métoprolol

Tartrate de métoprolol: poudre cristalline blanche, presque inodore, facilement soluble dans l'eau, le chlorure de méthylène, le chloroforme et l'alcool, légèrement soluble dans l'acétone, insoluble dans l'éther.

Succinate de métoprolol: poudre cristalline blanche, facilement soluble dans l'eau, soluble dans le méthanol, peu soluble dans l'éthanol, légèrement soluble dans le dichlorométhane et le 2-propanol, pratiquement insoluble dans l'acétate d'éthyle, l'acétone, l'éther diéthylique et l'heptane.

Pharmacologie

Il bloque principalement la version bêta1-adrénorécepteurs du cœur, n'a pas d'activité sympathomimétique interne et de stabilisation membranaire. Réduit le débit cardiaque et la pression artérielle, ralentit la fréquence cardiaque, affaiblit l'effet stimulant des catécholamines sur le myocarde pendant l'effort physique et le stress mental, prévient la tachycardie orthostatique réflexe. L'effet antihypertenseur est dû à une diminution du débit cardiaque et de la synthèse de rénine, à l'inhibition de l'activité du système rénine-angiotensine et du système nerveux central, à la restauration de la sensibilité des barorécepteurs et, par conséquent, à une diminution des effets sympathiques périphériques. L'effet antihypertenseur se développe rapidement (SBP diminue après 15 minutes, maximum - après 2 heures) et dure 6 heures; lors de la prise de succinate de métoprolol - l'effet clinique du blocage bêta1-les récepteurs adrénergiques persistent pendant 24 heures Le DBP évolue plus lentement: une diminution stable est observée après plusieurs semaines d'utilisation régulière. L'effet anti-angineux est la conséquence d'une diminution de la fréquence et de la force des contractions cardiaques, des coûts énergétiques et de la demande en oxygène du myocarde. Réduit la fréquence et la gravité des attaques de maladie coronarienne, le taux de mortalité chez les patients atteints d'infarctus du myocarde diagnostiqué, augmente la tolérance au stress. Le succinate de métoprolol réduit le risque de décès (y compris la mort subite), la survenue de crises cardiaques répétées (y compris chez les patients atteints de diabète sucré) et améliore la qualité de vie des patients atteints d'infarctus aigu du myocarde et de cardiomyopathie dilatée idiopathique. L'effet antiarythmique se manifeste par l'élimination des influences sympathiques arythmogènes sur le système de conduction du cœur, la décélération du rythme sinusal et la vitesse de propagation de l'excitation à travers le nœud AV, l'inhibition de l'automatisme et l'allongement de la période réfractaire. Il a un effet inotrope négatif modéré. La cardiosélectivité persiste lors de l'utilisation de doses quotidiennes ne dépassant pas 200 mg. En raison de l'action bêta sélective1-les récepteurs adrénergiques réduisent théoriquement le risque de bronchospasme (chez les patients souffrant d'asthme bronchique, la fonction vitale des poumons diminue moins), d'hypoglycémie et de rétrécissement des vaisseaux périphériques.

Dans des expériences sur des chiens (jusqu'à 105 mg / kg / jour, pendant 1 an), des rats (jusqu'à 800 mg / kg / jour, pendant 2 ans) et des souris (jusqu'à 750 mg / kg / jour, pendant 21 mois) Aucun signe de cancérogénicité n'a été détecté, mais des changements histologiques tels que l'hyperplasie des cellules hépatiques et l'induction des macrophages du tissu pulmonaire ont été détectés. Lorsqu'il a été administré à des souris albinos à des doses allant jusqu'à 750 mg / kg / jour pendant 21 mois, le taux de développement d'adénomes pulmonaires bénins chez les femelles a augmenté.Cependant, avec des tests répétés, aucune augmentation de l'incidence des tumeurs n'a été notée. Les résultats du test des mutations létales dominantes chez la souris, de l'étude des chromosomes des cellules somatiques, du test des anomalies des noyaux des cellules somatiques en interphase, etc. ont montré l'absence de propriétés mutagènes. Chez le rat recevant des doses 55,5 fois supérieures à la dose quotidienne maximale pour l'homme (450 mg), n'a pas affecté la fertilité, augmenté les taux de décès post-implantation et diminué la survie des nouveau-nés (il n'y avait aucun signe de tératogénicité).

Le tartrate de métoprolol est rapidement et presque complètement (95%) absorbé par ingestion et subit un métabolisme présystémique intensif. La biodisponibilité est d'environ 50% à la première dose et augmente à 70% en cas d'utilisation répétée. Environ 12% se lie à l'albumine plasmatique. Il est rapidement distribué dans les tissus, pénètre dans le BBB (le niveau dans le système nerveux central est de 78% de la concentration plasmatique), la barrière placentaire, le lait maternel (les concentrations dépassent le plasma). Volume de distribution - 5,5 l / kg. Cmax atteint 1-2 heures après l'administration, le niveau dans le sang varie considérablement. T1/2 - de 3 à 7 heures Biotransformé dans le foie, avec formation de deux métabolites actifs. Il est excrété principalement par les reins sous forme de métabolites, Cl - 1 l / min. Lorsqu'il est ingéré, moins de 5% est excrété sous forme inchangée dans l'urine, avec une perfusion iv - environ 10%. En cas d'insuffisance rénale, la biodisponibilité ne change pas, mais le taux d'excrétion des métabolites peut diminuer. Chez les patients atteints de cirrhose du foie, le métabolisme et la clairance générale sont ralentis (la correction du schéma posologique n'est pas nécessaire). Non retiré par hémodialyse. Avec une perfusion iv de tartrate de métoprolol pendant 10 minutes ou plus, l'effet maximum se développe après 20 minutes, la diminution de la fréquence cardiaque à des doses de 5 et 10 mg est de 10 et 15%, respectivement. Après administration orale à doses égales de Cmax le succinate de métoprolol est de 1 / 4–1 / 2 Cmax tartrate de métoprolol, mais dure plus longtemps. La biodisponibilité à des doses de 50 à 400 mg (1 fois par jour) est de 23% inférieure à celle après avoir pris une dose similaire de tartrate. Les paramètres pharmacocinétiques ne dépendent pas de l'âge des patients.

Métoprolol

Hypertension artérielle modérée et modérée (monothérapie ou en association avec d'autres antihypertenseurs), maladie coronarienne, syndrome cardiaque hyperkinétique, arythmies cardiaques (tachycardie sinusale, arythmies ventriculaires et supraventriculaires, y compris tachycardie paroxystique, tachycardie extraventriculaire, hypertension extraventriculaire, hypertension extraventriculaire, tachycardie), cardiomyopathie hypertrophique, prolapsus valvulaire mitral, infarctus du myocarde (prévention et traitement), migraine (prévention), thyrotoxicose (thérapie complexe); traitement de l'akathisie causée par les antipsychotiques.

Contre-indications

Hypersensibilité, AV bloc II et III, bloc sino-auriculaire, insuffisance cardiaque aiguë ou chronique (au stade de la décompensation), syndrome de faiblesse des ganglions sinusiens, bradycardie sinusale sévère (fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / min), choc cardiogénique, hypotension artérielle (SAD moins 100 mmHg), troubles circulatoires périphériques sévères, grossesse, allaitement.

Restrictions d'application

Diabète sucré, hypoglycémie, antécédents allergiques aggravés, acidose métabolique, asthme bronchique, emphysème, bronchite non allergique, hyperthyroïdie, psoriasis, phéochromocytome, insuffisance hépatique et / ou rénale, myasthénie grave, dépression, anesthésie générale, personnes âgées et enfants.

Grossesse et allaitement

Peut-être si l'effet attendu de la thérapie dépasse le risque potentiel pour le fœtus. L'allaitement doit être interrompu pendant le traitement..

Effets secondaires de la substance métoprolol

Du système nerveux et des organes sensoriels: au moins 10% - faiblesse; 1 à 9,9% - étourdissements et maux de tête; 0,1 à 0,9% - diminution de la concentration, somnolence / insomnie, cauchemars, dépression, crampes musculaires, paresthésie; 0,01–0,09% - nervosité, anxiété, affaiblissement de la libido, déficience visuelle, xérophtalmie, conjonctivite; moins de 0,01% - léthargie, fatigue accrue, anxiété, confusion, amnésie / perte de mémoire à court terme, hallucinations, acouphènes, troubles du goût.

Du système cardiovasculaire et du sang (hématopoïèse, hémostase): 1–9,9% - bradycardie, palpitations, hypotension, extrémités froides; 0,1 à 0,9% - insuffisance cardiaque, bloc AV, syndrome de l'œdème, douleur thoracique; dans 0,01-0,09% - réduction de la contractilité myocardique, arythmie, moins de 0,01% - gangrène (chez les patients présentant une atteinte grave de la circulation périphérique); perturbation de la conduction myocardique, syncope, thrombocytopénie, leucopénie, agranulocytose.

A partir du tube digestif: 1–9,9% - nausées, douleurs abdominales, diarrhée ou constipation; 0,1-0,9% - vomissements; 0,01-0,09% - bouche sèche, altération de la fonction hépatique; flatulence, dyspepsie, brûlures d'estomac, hépatite.

Du côté des voies respiratoires: essoufflement (1–9,9%), bronchospasme (0,1–0,9%), rhinite vasomotrice (0,01–0,09%), dyspnée.

De la peau: 0,1–0,9% - éruption cutanée, modifications dégénératives de la peau; 0,01-0,09% - alopécie réversible; moins de 0,01% - photosensibilité, exacerbation du psoriasis; prurit, érythème, urticaire, hyperhidrose.

Autre: perte de poids (0,1–0,9%), arthralgie, arthrite, myalgie, faiblesse musculaire, maladie de La Peyronie.

Interaction

L'hypotension est potentialisée par les sympatholytiques, la nifédipine, la nitroglycérine, les diurétiques, l'hydralazine et d'autres médicaments antihypertenseurs. Les médicaments anti-arythmiques et anesthésiques augmentent le risque de développer une bradycardie, des arythmies, une hypotension. Les préparations de Digitalis potentialisent le ralentissement de la conduction AV. L'administration iv simultanée de vérapamil et de diltiazem peut provoquer un arrêt cardiaque. Les agonistes bêta-adrénergiques, l'aminophylline, la cocaïne, les œstrogènes, l'indométhacine et d'autres AINS affaiblissent l'effet antihypertenseur. Renforce et prolonge l'effet des relaxants musculaires antidépolarisants. La combinaison avec l'alcool conduit à un renforcement mutuel de l'effet inhibiteur sur le système nerveux central. Les allergènes augmentent le risque de réactions allergiques systémiques sévères ou d'anaphylaxie. Modifie l'efficacité de l'insuline et des antidiabétiques oraux et augmente le risque d'hypoglycémie. Les contraceptifs oraux, la cimétidine, la ranitidine, les phénothiazines - augmentent le taux de métoprolol dans le sang, la rifampicine - diminuent. Réduit la clairance de la lidocaïne, l'efficacité bêta2-agonistes adrénergiques (une augmentation de la dose de ce dernier est nécessaire). Incompatible avec les inhibiteurs MAO de type A.

Surdosage

Symptômes: hypotension artérielle, insuffisance cardiaque aiguë, bradycardie, arrêt cardiaque, bloc AV, choc cardiogénique, bronchospasme, troubles respiratoires et conscience / coma, nausées, vomissements, convulsions généralisées, cyanose (apparaissent 20 minutes - 2 heures après l'administration).

Traitement: lavage gastrique, thérapie symptomatique: administration de sulfate d'atropine (iv rapide 0,5–2 mg) - avec bradycardie et violation de la conduction AV; glucagon (1–10 mg iv, puis iv goutte à goutte 2–2,5 mg / h) et dobutamine - en cas de contractilité myocardique réduite; agonistes adrénergiques (norépinéphrine, épinéphrine, etc.) - avec hypotension artérielle; diazépam (iv lentement) - pour éliminer les crises; inhalation d'agonistes bêta-adrénergiques ou injection iv d'aminophylline pour arrêter les réactions bronchospastiques; rythme.

Voie d'administration

Précautions Metoprolol

Chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique, la contractilité myocardique peut s'aggraver, nécessitant l'utilisation de glycosides cardiaques et / ou de diurétiques avec une surveillance attentive de l'état hémodynamique. En cas d'augmentation de la bradycardie ou du blocage AV, il est nécessaire de réduire la dose d'atropine iv. Dans le contexte du diabète sucré et de l'hyperthyroïdie, le métoprolol peut masquer la tachycardie causée par l'hypoglycémie ou la thyrotoxicose. Chez les patients atteints de diabète sucré, un ajustement de la dose des médicaments antidiabétiques et une surveillance attentive de la glycémie sont nécessaires. Lors d'une intervention chirurgicale pendant le traitement, le moyen de choix doit être un anesthésique avec l'effet inotrope le moins négatif. Peut-être un développement plus prononcé de la réaction d'hypersensibilité et le manque d'effet thérapeutique des doses habituelles d'adrénaline dans le contexte d'une histoire allergique chargée. À la fin du traitement concomitant par la clonidine, le métoprolol est annulé progressivement, quelques jours avant l'annulation de la clonidine, en raison du danger de développer une crise hypertensive sévère. Chez les patients atteints de phéochromocytome, l'utilisation n'est possible qu'en association avec des alpha-adrénolytiques. Le métoprolol est interrompu 2 à 3 jours avant l'accouchement (risque de développer une bradycardie, une hypotension et une hypoglycémie chez le nouveau-né), dans des cas exceptionnels, les nouveau-nés après la naissance doivent être sous surveillance médicale pendant 48 à 72 heures. Il doit s'abstenir d'utiliser dans la pratique pédiatrique, car la sécurité et l'efficacité de son utilisation chez les enfants n'ont pas été déterminées. Si le traitement est annulé, la dose doit être réduite progressivement sur une période de 10 à 14 jours. Les patients atteints de maladie coronarienne doivent être sous étroite surveillance médicale pendant cette période. À utiliser avec prudence tout en travaillant pour les conducteurs de véhicules et les personnes dont la profession est associée à une concentration accrue de l'attention.

instructions spéciales

Pendant le traitement, il est possible de modifier les résultats des tests lors des tests de laboratoire (augmentation de l'urée, des transaminases, des phosphatases, de la LDH).

Les analogues les plus efficaces d'Atenolol pour l'hypertension et d'autres maladies du système cardiovasculaire

Le médicament Atenolol et ses analogues (métoprolol, bisoprolol, bétaxolol, talinolol) appartiennent au groupe d'agents pharmacologiques avec un effet bloquant sélectif (sélectif) bêta-1-adrénergique. Ils représentent la deuxième génération de bêta-bloquants.

Aux niveaux cellulaire et subcellulaire, ces agents pharmacologiques communiquent avec les récepteurs bêta-1-adrénergiques et les bloquent des effets des catécholamines (norépinéphrine, adrénaline).

Étant donné que les récepteurs bêta-1-adrénergiques sont principalement situés dans le muscle cardiaque, puis Atenolol, les analogues du médicament sont appelés bêta-bloquants cardiosélectifs.

Cela est assez évident, car, à des doses thérapeutiques, ils n'affectent pratiquement pas les récepteurs bêta-adrénergiques, mais sont plus susceptibles d'être plus efficaces..

Les principaux effets pharmacologiques

L'aténolol et les analogues du médicament se distinguent par les caractéristiques pharmacologiques suivantes:

  1. une diminution de la force des contractions cardiaques (effet inotrope négatif);
  2. réduction des contractions du muscle cardiaque (action négative, chronique, chronique);
  3. suppression de l'excitabilité et de la conductivité myocardique;
  4. diminution de la sécrétion dans les cellules rénales juxtaglomérulaires et libération de rénine vasoconstricteur dans le sang;
  5. inhibition du tonus sympathique médiée par le système nerveux central;
  6. diminution de la sensibilité des barocepteurs dans l'arc de l'aorte.

En raison d'une diminution de la force et de la fréquence des contractions cardiaques, la quantité de sang éjecté dans l'aorte diminue. Les barorécepteurs de la crosse aortique étant inhibés, une diminution du débit cardiaque n'entraîne pas de rétrécissement réflexe des artères.

Dans le même temps, la libération de rénine est réduite, ce qui est particulièrement important pour les personnes ayant un niveau d'activité accru du système rénine-angiotensine. La pression artérielle historique et diarrotique est réduite. C'est le mécanisme de l'effet hypotenseur.

L'effet antianginal d'Atenolol et de ses analogues est également déterminé par leur effet chronotrope négatif. Il est important que ces médicaments réduisent les contractions cardiaques, comme lors d'efforts physiques et physiques..

Avec une diminution de la fréquence des contractions cardiaques, le diol est prolongé, pendant lequel le myocarde est mieux alimenté en sang à travers les vaisseaux coronaires. L'oppression du ton sympathique contribue également au développement de l'action antianginalgo.

Pharmacocinétique

À la connaissance du pharmacologue, les analogues sont des médicaments du même groupe pharmacologique, mais contenant des principes actifs de structure chimique plus ou moins différente. Ces analogues diffèrent des médicaments génériques.

Les analogues de l'aténolol ont de nombreuses similitudes dans la pharmacodynamique, l'effet clinique, etc., mais en raison de différences dans la structure chimique de la substance active, ils diffèrent généralement quelque peu dans les caractéristiques pharmacocinétiques.

Par exemple, de 50 à 60% de la dose d'aténolol prise avant les repas est absorbée assez rapidement dans le tube digestif. L'aténolol n'est presque pas métabolisé dans le foie. Ainsi, sa biodisponibilité varie de 40 à 50%. La concentration maximale dans le temps est atteinte en 2 à 4 heures après la réception à l'intérieur, l'action dure jusqu'à 24 heures.

La demi-vie d'élimination (6 à 9 heures) est augmentée chez les personnes âgées et les patients ayant une fonction rénale accrue. Dans ce dernier cas, le cumul du médicament dans le corps est possible et, par conséquent, un surdosage, c'est pourquoi les doses doivent être choisies par le médecin en fonction de la clairance de la créatinine.

Une barrière placentaire se produit à travers laquelle affecte négativement le développement du fœtus (bradycardie et hypoglycémie chez le fœtus et, par conséquent, retard de développement).

Le médicament tombe également dans le lait de lait. 85 à 100% de l'aténolol est excrété par filtration rénale dans le rein sous forme inchangée.

Quel est le meilleur aténolol ou métoprolol? Le métoprolol est absorbé dans le tractus gastro-intestinal non seulement rapidement, mais il est également très efficace: 95% contre 50-60%. Mais le métoprolol est activement métabolisé dans le foie et, par conséquent, sa biodisponibilité à la première dose ne diffère pas en termes de biodisponibilité.

Mais avec un apport de cours, la biodisponibilité du métoprolol augmente de manière significative (jusqu'à 70%). De plus, les deux métabolites du métoprolol qui se forment dans le foie ont également des propriétés bêta-bloquantes. L'action commence un peu plus vite (la concentration maximale dans le sang est atteinte après 1,5 à 2 heures).

La demi-vie par voie orale est de 3,5 à 7 heures; d'où la nécessité de le prescrire à l'intérieur deux fois par jour. Environ 5% seulement sont excrétés par les reins sous une forme inchangée.Par conséquent, chez les patients présentant une fonction excrétoire accrue, le rapport de réduction de dose n'est pas requis.

Dans le cas du métoprolol, il est plus important de considérer l'état fonctionnel du foie. Le métoprolol surmonte les barrières hémato-encéphalique et placentaire, passe dans le lait maternel.

Est-il préférable de prendre de l'aténolol ou du bisoprolol? Le bisoprolol est absorbé dans le tube digestif de 80 à 90% (indépendamment de l'apport alimentaire). Métabolisé dans le foie (sous forme de métoprolol).

Le temps nécessaire pour atteindre la concentration maximale dans le sang et la demi-vie sont similaires à ceux de l'aténolol. 50% du médicament est excrété par les reins sous une forme inchangée.

Indications pour l'utilisation

Tout analogue d'Atenolol a les indications d'utilisation suivantes:

  1. hypertension artérielle (tout d'abord, maladie hypertensive);
  2. perturbation du rythme: tachycardie bleue; tachycardie auriculaire paroxystique; fibrillation auriculaire; flutter auriculaire; nadzhelolochkovaya et excréments jaunes; taciarmitia dure et jaune);
  3. cardiopathie ischémique: angine de poitrine, angine de poitrine, angor instable (sauf angine de prinzmetal); phase aiguë de l'infarctus du myocarde dans des conditions de paramètres hémodynamiques stables; prévention complexe de l'infarctus du myocarde.

Le médicament est parfois utilisé dans la pratique gériatrique et narcologique pour arrêter les manifestations neurologiques..

Contre-indications absolues

La prise de bêta-bloquants cardiosélectifs est contre-indiquée en présence de pathologies telles que:

  1. Angine de poitrine;
  2. acte bronchique;
  3. acidose;
  4. cardiomégalie;
  5. insuffisance cardiaque aiguë;
  6. Bloc Synoaypikylyarnaya;
  7. insuffisance cardiaque chronique indécise;
  8. basse pression (systolicité inférieure à 100 mm Hg).
  9. période de lactation;
  10. insuffisance cardiaque aiguë, également choc cardiogénique (en particulier insuffisance cardiaque sévère due à une crise cardiaque);
  11. bloc auriculo-ventriculaire des deuxième et troisième degrés. Bradycardie exprimée (moins de 40 réductions pendant 1 minute);
  12. tout en prenant des inhibiteurs de la monoxydase;
  13. intolérance individuelle;
  14. âge à 18 ans.

À propos des effets secondaires

La cardiosélectivité de l'aténolol et de ses analogues n'est pas absolue, mais dépendante de la dose.

Ces médicaments affectent également les récepteurs bêta-adrénergiques de tous les organes et systèmes du corps, ce qui entraîne des manifestations cliniques sous la forme d'effets secondaires indésirables. De plus, la sélectivité diminue avec l'augmentation de la dose.

Étant donné que la localisation des récepteurs bêta-adrénergiques est omniprésente dans le corps, des effets secondaires indésirables se manifestent dans presque tous les organes. L'aténolol et ses analogues ne diffèrent pas dans la gamme des effets secondaires possibles..

Retrait de médicaments

Le syndrome d'annulation se produit lorsque les bêta-bloquants sont retirés et se traduit par une tachycardie; élimination de l'angine de poitrine; en soulevant la pression artérielle; mort possible du patient.

Par conséquent, la dose de bêta-adrénoblocs est progressivement réduite sur deux semaines.

Vidéos connexes

Aperçu des comprimés Atenolol, Nebivolol, Talinolol, Tenorik, Papazol, Papaverine, Corinfar et d'autres médicaments qui réduisent la pression artérielle:

Nous avons donc découvert comment remplacer Atenolol par l'hypertension. Il s'agit du métropolol, du bisoprolol (également Konkopor), qui appartiennent au même groupe pharmacologique, ont le même mécanisme d'action et les effets pharmacodynamiques et sont utilisés dans le traitement de l'hypertension cardiaque et des cardiopathies ischémiques. Une certaine différence dans le spectre des indications et le schéma posologique caractéristique de chacun des médicaments susmentionnés (fréquence de prise, lien avec la prise de nourriture, ajustement de la dose en fonction de la fonction des reins ou du foie, etc.) s'explique par de petites différences de paramètres pharmacocinétiques. Mais l'efficacité clinique de tous les médicaments examinés est testée dans le temps et ne fait aucun doute.

Analogues de l'aténolol

Cette page fournit une liste de tous les analogues de l'aténolol dans la composition et l'indication d'utilisation. Une liste d'analogues bon marché, et vous pouvez également comparer les prix dans les pharmacies.

  • L'analogue le moins cher d'Atenolol: le métoprolol
  • L'analogue le plus populaire d'Atenolol: Concor
  • Classification ATX: Atenolol
  • Ingrédients actifs / Composition: aténolol

#TitrePrix ​​en RussiePrix ​​en Ukraine
1Métoprolol métoprolol
Analogue dans l'indication et la méthode d'utilisation
16 rub4 UAH
2Metoprolol-teva metoprolol
Analogue dans l'indication et la méthode d'utilisation
22 rub--
3Metoprolol-ratiopharm metoprolol
Analogue dans l'indication et la méthode d'utilisation
26 rub--
4Bisoprolol Un analogue selon l'indication et la méthode d'utilisation35 rub7 UAH
5Metoprolol-acry metoprolol
Analogue dans l'indication et la méthode d'utilisation
52 rub--

Lors du calcul du coût des analogues bon marché d'Atenolol, le prix minimum, qui figurait dans les listes de prix fournies par les pharmacies, a été pris en compte

#TitrePrix ​​en RussiePrix ​​en Ukraine
1Concor Bisoprolol
Analogue dans l'indication et la méthode d'utilisation
118 rub32 UAH
2Fumarate de bisoprolol Bicard-LF
Analogue dans l'indication et la méthode d'utilisation
----
3Egiloc metoprolol
Analogue dans l'indication et la méthode d'utilisation
93 rub24 UAH
4Bisoprolol Un analogue selon l'indication et la méthode d'utilisation35 rub7 UAH
5Metoprolol-teva metoprolol
Analogue dans l'indication et la méthode d'utilisation
22 rub--

Cette liste d'analogues de médicaments est basée sur les statistiques des médicaments les plus demandés

Tous les analogues d'Atenolol

Analogues dans la composition et indication d'utilisation

TitrePrix ​​en RussiePrix ​​en Ukraine
Atenolol-Acre Atenolol----
Atenolol-Ratiopharm Atenolol55 rub--
Tenolol atenolol----
Azotène----
Atenolol-Akos Atenolol----
Atenolol-Astrafarm atenolol--4 UAH
Aténolol-Santé aténolol--9 UAH

La liste ci-dessus d'analogues de médicaments, dans laquelle les substituts d'Atenolol sont indiqués, est la plus appropriée car ils ont la même composition de substances actives et correspondent aux indications d'utilisation

Analogues par indication et mode d'utilisation

TitrePrix ​​en RussiePrix ​​en Ukraine
Azoprol Retard Metoprolol Succinate--41 UAH
Betalok metoprolol111 rub7 UAH
Betalok Zoc Metoprolol111 rub7 UAH
Vasocardine--8 UAH
Egiloc metoprolol93 rub24 UAH
Egiloc retard metoprolol--31 UAH
Métoprolol métoprolol16 rub4 UAH
Metoprolol-acry metoprolol52 rub--
Metoprolol-ratiopharm metoprolol26 rub--
Corvitol2000 roubles16 UAH
Metoprolol zentiva metoprolol52 rub51 UAH
Tartrate de métoprolol métoprolol--4 UAH
Cardolax metoprolol----
Metoprolol-teva metoprolol22 rub--
Metoprolol MV Metoprolol----
Betac Betaxolol--52 UAH
Betacor Betaxolol--45 UAH
Lokren Betaxolol552 rub112 UAH
Bicard bisoprolol--19 UAH
Biprol53 rub179 UAH
Biprolol bisoprolol--6 UAH
Bisoprol bisoprolol--9 UAH
Bisoprolol35 rub7 UAH
Bisoprolol ratiopharm bisoprolol----
Bisostad bisoprolol--33 UAH
Concor Bisoprolol118 rub32 UAH
Concor Cor Bisoprolol118 rub32 UAH
Biprolol-Health Bisoprolol--5 UAH
Bisoprolol Krka bisoprolol--7 UAH
Bisoprolol Sandoz Bisoprolol--21 UAH
Bisoprolol-Apotex Bisoprolol--147 UAH
Bisoprolol-Astrapharm Bisoprolol--9 UAH
Bisoprolol-KB bisoprolol--9 UAH
Bisoprolol-Richter Bisoprolol----
Bisoprolol-Teva Bisoprolol80 rub24 UAH
Dorez bisoprolol--12 UAH
Cordinorm bisoprolol73 rub9 UAH
Cordinorm Cor bisoprolol87 rub10 UAH
Bisoprolol coronal87 rub22 UAH
Niperten bisoprolol65 rub--
Bisoprolol Hemifumarate Biol73 rub200 UAH
Bisoprolol Vertex Bisoprolol----
Fumarate de bisoprolol de Corbis----
Fumarate de bisoprolol Bicard-LF----
Fumarate de bisoprolol de bisoprol98 rub--
Celiprolol Celiprolol----
Breviblock esmolol3880 rub--
Bibloc de chlorhydrate d'Esmolol--595 UAH
Nébivolol--48 UAH
Nebivolol Orion Nebivolol--36 UAH
Nebilet nebivolol440 rub69 UAH
Nebilong Nebivolol277 rub61 UAH
Nebitreb Nebivolol--54 UAH
Nébivolol109 rub32 UAH
Nebivolol Sandoz Nebivolol295 rub32 UAH
Nebitens nebivolol--24 UAH
Nevotens201 rub599 UAH
Binelol nebivolol67 rub160 UAH
Nebivolol-Teva Nebivolol338 rub59 UAH
Od-Neb Nebivolol----
Nebivolol Stada Nebivolol----
Acide acétylsalicylique Cordinorm Plus, bisoprolol--34 UAH
Polprolol + ASA Acide acétylsalicylique, bisoprolol----

Composition différente, peut coïncider dans l'indication et la méthode d'application

TitrePrix ​​en RussiePrix ​​en Ukraine
Anaprilin14 rub17 UAH
Chlorhydrate de propranolol d'Anaprilin Health--26 UAH
Soritmik sotalol--42 UAH
Sotalol63 rub44 UAH
Sotalol Sandoz Sotalol--44 UAH
Korgard Nadolol3200 frotter--
Trandat Labetalol8 773 rub--
Acridylol216 rub--
Carvedilol Ozone Carvedilol49 rub--
Videx didanosine2750 rub9000 UAH
Carvedilol30 rub22 UAH
Carvedilol-teva carvedilol107 rub--
Carvedilol Sandoz212 rub26 UAH
Carvetrend Carvedilol----
Carvidex carvedilol--14 UAH
Cardil--31 UAH
Cardiostad Carvedilol--50 UAH
Corvasan Carvedilol--5 UAH
Coriol Carvedilol--6 UAH
Talliton carvedilol2000 roubles26 UAH
Dilatateur au carvédilol----
Carvedigamma carvedilol----
Carvedilol-zentiva carvedilol191 rub87 UAH
Carvedilol-kV carvedilol--23 UAH
Carvium carvedilol--23 UAH
Cardoz carvedilol----
Medocardyl Carvedilol--34 UAH
Dilatrend carvedilol478 rub470 UAH
Carveland Farmland Carvedilol----
Carveland carveland----
Carvedilol Stada Carvedilol32 rub--

Comment trouver un analogue bon marché d'un médicament coûteux ?

Pour trouver un analogue peu coûteux d'un médicament, un générique ou un synonyme, nous recommandons tout d'abord de prêter attention à la composition, à savoir aux mêmes substances actives et indications d'utilisation. Les mêmes ingrédients actifs du médicament indiqueront que le médicament est synonyme de médicament, équivalent pharmaceutique ou alternative pharmaceutique. Cependant, n'oubliez pas les composants inactifs de médicaments similaires, qui peuvent affecter la sécurité et l'efficacité. N'oubliez pas les conseils des médecins, l'automédication peut nuire à votre santé, alors consultez toujours votre médecin avant d'utiliser tout médicament..

Prix ​​de l'aténolol

Sur les sites ci-dessous, vous pouvez trouver les prix d'Atenolol et connaître la disponibilité d'une pharmacie à proximité

Instruction d'Atenolol

INSTRUCTION
sur l'utilisation du médicament
Atenolol

effet pharmachologique
Le médicament a une activité cardiosélective contre les récepteurs adrénergiques B, le médicament n'a pas d'effet sympathomimétique, il ne bloque pas la sortie du médiateur vers la fente synaptique et ne réduit pas sa quantité dans la partie présynaptique. N'a pas d'effet stabilisant sur les membranes cytoplasmiques.
Le médicament est déjà à petites doses capable de bloquer les récepteurs B-adrénergiques du cœur, tout en réduisant le niveau de catécholamines, qui à leur tour stimulent la formation de métabolites ATP (en particulier, l'AMPc). En réduisant la concentration des ions Ca2 +, la prise du médicament aide à réduire la contractilité myocardique, réduit la fréquence cardiaque, la conduction et l'excitabilité dans le muscle cardiaque. Il a un effet hypotenseur par rapport à la pression systolique et diastolique, le volume infime de la circulation sanguine et le volume systolique de sang sont réduits. Avec une utilisation prolongée du médicament, la fréquence cardiaque au repos et pendant les périodes d'activité physique diminue. En réduisant la fréquence cardiaque et l'effet du système sympathique sur le myocarde, la demande en oxygène du muscle cardiaque est réduite. Ainsi, l'effet antianginal du médicament se manifeste. Cependant, en même temps, la pression diastolique dans les ventricules du cœur augmente et la tension sur les muscles lisses des ventricules augmente, ainsi, la demande en oxygène du myocarde augmente, cette propriété du médicament est particulièrement prononcée chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque. Le médicament a également un effet antiarythmique modéré, cela est dû à la capacité de l'aténolol à équilibrer l'effet des systèmes sympathique et parasympathique sur le myocarde, à éliminer la tachycardie et l'hypertension artérielle, qui sont les principaux facteurs qui provoquent une perturbation du rythme cardiaque. Avec l'administration régulière d'aténolol, il y a également une diminution de l'efficacité des impulsions conductrices le long du nœud auriculo-ventriculaire. Chez les patients atteints d'infarctus du myocarde, le médicament augmente la qualité et l'espérance de vie en réduisant la fréquence des crises d'angor et en éliminant les arythmies.
Aux doses thérapeutiques, il n'affecte pas les récepteurs adrénergiques B situés dans d'autres organes (bronches, utérus, paroi vasculaire des artères périphériques, muscles squelettiques transversaux, tissu pancréatique). Il n'a aucun effet sur le métabolisme des lipides dans le corps. Ne provoque pas de bronchospasme et n'affecte pas l'action des médicaments anti-asthmatiques.
Lorsque la dose thérapeutique est dépassée plusieurs fois, les deux types de récepteurs B-adrénergiques sont bloqués.
Après administration orale, le médicament est bien adsorbé par l'intestin grêle, ne se lie pratiquement pas aux protéines plasmatiques et est peu soluble dans les graisses. Il n'est pas métabolisé dans le corps, la partie principale est excrétée par les reins lors de la filtration glomérulaire, le reste du médicament est excrété avec des excréments.
Il pénètre mal à travers les barrières naturelles du corps (ne pénètre pratiquement pas la barrière hémato-encéphalique, excrété en quantité minimale avec le lait maternel, pénètre faiblement le placenta). La concentration maximale d'aténolol dans le sang est atteinte dans les 2 à 4 heures suivant l'administration orale, la demi-vie est de 6 à 9 heures. En cas d'insuffisance rénale et chez les patients âgés, la demi-vie d'élimination augmente et une accumulation de médicament dans l'organisme est observée.
L'effet thérapeutique se produit 2 à 4 heures après l'administration orale et dure environ une journée, sous réserve d'une administration régulière, les indicateurs de pression artérielle se stabilisent finalement 2 semaines après le début du traitement par l'aténolol.

Indications pour l'utilisation
Il est utilisé chez l'adulte pour traiter des pathologies du système cardiovasculaire telles que:
Maladie coronarienne;
Angor d'effort, angine de repos, angine instable (sauf pour l'angine de Prinzmetal);
Hypertension artérielle, hypertension, y compris crise hypertensive;
Diminution du tonus musculaire dans la valve mitrale, syndrome cardiaque hyperkinétique causé par des troubles fonctionnels du cœur;
Troubles neurocirculatoires avec complications hypertensives;
Tremblements séniles, tremblements avec syndrome de sevrage, tremblements essentiels.
Traitement et prévention:
Infarctus du myocarde, y compris le traitement d'entretien après des conditions aiguës;
Arythmies d'étiologies diverses (y compris dans le contexte de l'anesthésie, de la thyréotoxicose, de l'infarctus du myocarde chez les patients ne souffrant pas d'insuffisance cardiaque);
Extrasystoles supraventriculaires et ventriculaires, tachycardie sinusale, tachycardie auriculaire paroxystique, autres types d'arythmies;
Flutter auriculaire;
Dans le traitement complexe:
Thyrotoxicose, prophylaxie de la migraine, cardiomyopathie obstructive hypertrophique.

Mode d'application
Il est recommandé de prendre les comprimés avant les repas, avaler le comprimé sans mâcher et boire beaucoup d'eau..
La dose du médicament est choisie individuellement pour chaque patient, la dose thérapeutique initiale pour l'angine de poitrine est de 50 mg une fois, en l'absence ou en insuffisance d'effet, la dose est augmentée, la dose quotidienne maximale est de 200 mg (en cas d'insuffisance rénale et chez les patients âgés, la dose maximale est moindre).
La dose d'entretien est généralement de 25 mg par jour une fois, mais elle peut également être augmentée par le médecin traitant.

Effets secondaires
La plupart des effets secondaires sont légers et disparaissent généralement après 2-3 semaines d'utilisation régulière du médicament. Lorsque la dose thérapeutique est dépassée, la fréquence et la gravité des effets secondaires augmentent considérablement.
Du côté du système nerveux central: faiblesse, vertiges, fatigue accrue, diminution de la concentration, troubles de la mémoire. Troubles du sommeil, anxiété, dépression, hallucinations, crampes, tremblements. Diminution de l'activité des glandes endocrines, altération de la fonction visuelle.
Du système cardiovasculaire: bradycardie, arythmies, bloc auriculo-ventriculaire, insuffisance cardiaque, hypotension, douleur thoracique, thrombocytopénie, agranulocytose.
Du tractus gastro-intestinal: bouche sèche, vomissements, nausées, douleurs épigastriques, troubles des selles, altération de la fonction hépatique.
A partir du système respiratoire: essoufflement, bronchospasme, laryngospasme.
Autres effets secondaires: éruption cutanée, démangeaisons, urticaire, changements cutanés dus à des troubles trophiques, hyperhidrose, myasthénie grave. Baisse de la libido, impuissance, diminution locale de la température corporelle (en particulier des membres), changements dans l'activité de certaines enzymes, augmentation du taux de bilirubine dans le sang.
Le médicament est caractérisé par un syndrome de sevrage.Par conséquent, à la fin du traitement par l'aténolol ou lors du passage à un autre médicament antihypertenseur, il est nécessaire de respecter le schéma de retrait progressif du médicament, pour éviter les complications..

Contre-indications
L'utilisation du médicament est contre-indiquée si le patient présente l'une des conditions suivantes:
Hypersensibilité individuelle aux composants du médicament;
Bradycardie sinusale;
Choc cardiogénique;
Bloc auriculo-ventriculaire II et III;
Hypotension artérielle (indicateurs de pression artérielle systolique inférieure à 90 mm Hg);
Insuffisance cardiaque aiguë et chronique;
Bloc sinoauriculaire;
L'asthme bronchique;
Violation de l'équilibre acido-basique de l'organisme vers l'acidose.
Utiliser avec prudence chez les patients souffrant de:
Diabète sucré, maladies obstructives chroniques des poumons et des bronches, altération de la fonction hépatique et rénale.
Chez les enfants et les personnes âgées, ainsi que chez les patients souffrant de dépression (y compris les antécédents), de psoriasis, de myasthénie grave, l'aténolol est également prescrit avec prudence.

Grossesse
Le médicament en petites quantités pénètre dans la barrière placentaire.Par conséquent, la nomination du médicament chez la femme enceinte doit avoir lieu sous la supervision du médecin traitant après le rapport des bénéfices attendus pour la mère et des risques potentiels pour le fœtus. Si nécessaire, utiliser pendant la lactation, il est nécessaire de décider de l'arrêt de l'allaitement.

Interaction médicamenteuse
L'administration simultanée d'aténolol avec des médicaments qui inhibent le système nerveux central (hypnotiques, sédatifs, antidépresseurs, etc.), ainsi qu'avec d'autres antihypertenseurs, augmente l'effet de l'aténolol.
Anti-inflammatoires non stéroïdiens, œstrogènes, sympathomimétiques affaiblissent l'effet hypotenseur, les antiacides réduisent l'absorption de l'aténolol par le tractus gastro-intestinal.
Les médicaments antiarythmiques et anesthésiques augmentent l'effet cardiodépressif.
L'utilisation concomitante du médicament avec de l'insuline et d'autres médicaments antidiabétiques augmente le risque d'hypoglycémie.
Prolonge l'effet anticoagulant des coumarines.
S'il est nécessaire d'administrer du vérapamil par voie intraveineuse au patient, il est nécessaire de surveiller qu'il s'écoule au moins 48 heures entre la dernière administration d'aténolol et l'injection de vérapamil..

Surdosage
En cas de surdosage, les patients présentent une bradycardie, un bloc auriculo-ventriculaire, une insuffisance respiratoire, une hypotension, un choc, un collapsus, un bronchospasme, une hypoglycémie.
Lavage gastrique indiqué, prise d'adsorbants. Si nécessaire, des médicaments sympathomimétiques, des glycosides cardiaques, des diurétiques, des agonistes sélectifs des adrénergiques B sont administrés. Avec le développement d'une hypoglycémie, une goutte intraveineuse de glucose est indiquée. Dans les cas graves, la dialyse.

Formulaire de décharge
Comprimés de 25, 50 ou 100 mg d'ingrédient actif, 10 ou 20 pcs. en emballage de contour, 1, 2, 5 ou 10 emballages de contour dans une boîte en carton.

Conditions de stockage
Conserver dans un endroit sec et sombre à une température ne dépassant pas 25 degrés Celsius.
Durée de conservation - 2 ans..

Structure
1 comprimé contient:
Atenolol - 25, 50 ou 100 mg.
Excipients.

Groupe pharmacologique
Médicaments agissant principalement sur le système nerveux périphérique
Médicaments bloquants adrénergiques
Bêtabloquants
Bêta-bloquants sélectifs

Ingrédient actif: Atenolol