Comment identifier le diabète: signes précoces, diagnostic

Le diabète sucré est une maladie qui peut se développer sous une forme latente, sans manifestations externes. Mais les processus pathologiques se font encore sentir. Quels sont les signes avant-coureurs du diabète?

Les premiers signes

À la maison, le diabète de type 1 et de type 2 peut être déterminé si vous présentez les symptômes suivants:

  • bouche sèche, soif, besoin de boire plus de 2 litres de liquide par jour;
  • sécheresse et desquamation de la peau;
  • faim et augmentation de l'appétit;
  • mictions fréquentes, augmentation du volume quotidien d'urine jusqu'à 5 l, parfois même jusqu'à 10 l;
  • fluctuations du poids corporel;
  • agressivité, troubles du sommeil, irritabilité.

Les premiers signes du développement de la maladie comprennent une diminution de l'acuité visuelle et de l'acuité visuelle, une lourdeur dans les jambes et des crampes chez les mollets. Le patient éprouve souvent des crises de vertige, de faiblesse et se fatigue rapidement. Avec le diabète, des démangeaisons de la peau et de la muqueuse périnéale sont notées. Les maladies infectieuses prennent une nature prolongée, toutes les blessures et les abrasions guérissent pendant longtemps. Une irritabilité non motivée se produit.

Chez certaines personnes, des signes clairs aident à identifier le diabète, chez d'autres, les symptômes sont flous. Tout dépend du niveau de glucose, de la durée de la maladie et des caractéristiques individuelles du corps du patient.

À mesure que la maladie se développe, des nausées et des vomissements, la disparition de la végétation sur les membres, la croissance des poils sur le visage, l'apparition de petites excroissances jaunes sur le corps peuvent signaler un problème.

Chez les hommes, aux premiers stades du diabète, une baisse de la libido, une dysfonction érectile et une infertilité sont notées. La miction fréquente peut être une balanoposthite - gonflement du prépuce.

Les femmes ressentent une diminution du désir sexuel, elles peuvent avoir des règles irrégulières, une sécheresse et des démangeaisons de la muqueuse génitale, l'infertilité, une fausse couche.

Groupes à risque

Le diabète sucré est une maladie assez courante, mais toutes les personnes n'y sont pas prédisposées. Les groupes à risque de diabète sucré de types 1 et 2 sont différents.

Le diabète de type 1 est une maladie plus caractéristique des jeunes de moins de 18 ans. Le pancréas ne produit pas suffisamment d'insuline et le patient en a besoin de l'extérieur. Le risque de développer la maladie est plus élevé en présence des facteurs suivants:

  • prédisposition génétique;
  • la rougeole transférée, les oreillons, les maladies infectieuses causées par Coxsackie, les virus d'Epstein-Barr, le cytomégalovirus;
  • transition précoce de l'allaitement maternel à la préparation pour nourrissons;
  • l'effet toxique des médicaments et des produits chimiques (certains antibiotiques, poison à rat, réactifs dans les peintures et les matériaux de construction) sur les cellules pancréatiques;
  • parents proches atteints de diabète insulino-dépendant.

Le diabète de type 2 est une maladie chronique plus caractéristique des personnes de plus de 45 ans qui font de l'embonpoint et ont un mode de vie sédentaire. Le risque est plus élevé lorsque les facteurs suivants sont combinés:

  • diabète de type 2 chez des proches parents;
  • manque d'exercice, pression artérielle supérieure à 140/90 mm RT. st.;
  • prédiabète (glycémie à jeun ou tolérance au glucose);
  • diabète gestationnel, naissance d'un enfant pesant plus de 4 kg, fausse couche spontanée ou mortinaissance dans l'histoire;
  • les triglycérides sont supérieurs à 2,82 mmol / l, les taux de cholestérol des lipoprotéines de haute densité sont inférieurs à 0,9 mmol / l;
  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • maladies cardiovasculaires.

En présence d'un ou plusieurs facteurs de risque, il est important de surveiller de près l'état de santé et de procéder à des examens réguliers.

Diabète de type 1

Le diabète de type 1 (insulino-dépendant) est observé principalement chez les patients de moins de 40 ans. La manifestation est aiguë et soudaine, ce qui aide à identifier le diabète à un stade précoce. Parfois, la première manifestation de la maladie développe soudainement une acidocétose sévère, ce qui conduit parfois au coma.

Mais généralement, cette image est précédée de symptômes de gravité variable. Le patient éprouve un besoin accru de nourriture, mange beaucoup, mais ne prend pas de poids et perd même du poids. Cela est dû à une absorption réduite de glucose. Une forte perte de poids est l'un des signes caractéristiques d'une forme insulino-dépendante de la maladie. Le diabétique peut perdre jusqu'à 10-15 kg de poids en 2 mois.

Dans le même temps, la miction nocturne et le volume de l'urine quotidienne sont plus fréquents. Cette condition se produit en raison d'une augmentation de la pression osmotique de l'urine, qui à son tour est causée par une filtration accrue du glucose dans l'urine.

Le patient a constamment soif, le besoin quotidien en liquide peut atteindre jusqu'à 5 litres. De cette façon, le corps compense la carence en eau causée par une miction excessive. Une autre raison de l'augmentation de la soif est l'irritation des osmorécepteurs de l'hypothalamus..

Le patient a une mauvaise haleine, ce qui dégage de l'acétone, et l'urine sent la pourriture. Ce phénomène se produit lorsque le corps passe d'un glucide à une méthode grasse de production d'énergie en raison d'une carence en glucose dans les cellules. Les corps cétoniques, qui se forment dans ce cas, provoquent des signes d'intoxication - douleurs abdominales, nausées, vomissements. La poursuite de la progression de l'acidocétose entraîne un coma diabétique.

Les troubles métaboliques provoquent faiblesse et fatigue, l'accumulation de produits métaboliques toxiques. De plus, la vision du patient se détériore, la peau commence à démanger, de petites érosions apparaissent dessus, des plaies et des plaies non cicatrisantes, les cheveux tombent intensément. Un autre signe non spécifique du diabète de type 1 peut être considéré comme l'âge du patient - jusqu'à 40 ans.

Diabète de type 2

Le diabète de type 2 est caractéristique des personnes obèses d'âge moyen. Environ 90% des patients atteints de diabète de type 2 nouvellement diagnostiqué sont en surpoids, avec une accumulation importante de graisse corporelle dans l'abdomen. De grosses cellules graisseuses résistantes à l'insuline sont situées dans cette zone, tandis que les adipocytes, plus sensibles à l'insuline, sont situés dans les cuisses..

Au stade précoce de la maladie, la synthèse d'insuline par le pancréas augmente, mais à mesure que la maladie se développe, la réserve s'épuise, une carence en insuline se développe. Le patient peut ignorer les signes externes de cette condition, attribuer la faiblesse et la fatigue aux changements liés à l'âge. Les symptômes du diabète de type 2 progressent lentement, ils sont effacés, il est plus difficile de les remarquer. Par conséquent, déterminer vous-même le diabète n'est pas une tâche facile. En règle générale, il est diagnostiqué par hasard lorsqu'un patient vient pour une autre maladie..

Le diabète de type 2 peut être suspecté à un stade précoce par une soif caractéristique (le besoin atteint 4 à 5 litres par jour), mais si à l'âge adulte une personne ressent clairement qu'elle a soif, alors chez les personnes âgées, la sensibilité devient terne. Dans le même temps, la miction, surtout la nuit, devient plus fréquente. Le poids corporel augmente progressivement.

Le patient a un appétit excessif avec un accent particulier sur les bonbons. Il est associé à une faiblesse, une somnolence, une fatigue, des démangeaisons cutanées, y compris dans le périnée. À mesure que la neuropathie diabétique se développe, des paresthésies et un engourdissement des membres inférieurs sont notés. Les dommages vasculaires entraînent une perte de cheveux, de la douleur et de la fatigue dans les jambes lors de la marche, une mauvaise circulation dans les membres.

Une restauration lente de la peau entraîne une candidose, des plaies non cicatrisantes. Une stomatite, une maladie parodontale sont possibles. Une concentration élevée en glucose provoque le développement d'une rétinopathie et de cataractes, bien qu'avec le diabète sucré de type 2, la vision diminue plus tard qu'avec le diabète de type 1.

Le diabète de type 2 est également observé chez les jeunes. Et les changements pathologiques dans ce cas peuvent entraîner à la fois un gain de poids et une perte de poids drastique. Par conséquent, un médecin doit être consulté pour tout symptôme suspect..

Le diabète chez un enfant

La difficulté de diagnostiquer le diabète chez les enfants est que les bébés ne peuvent pas décrire de symptômes spécifiques. Les parents doivent se méfier si l'enfant commence à boire souvent et demande des toilettes, ainsi que si son poids change de façon spectaculaire.

Aux premiers symptômes de l'acidocétose, consultez un médecin d'urgence. En cas de douleurs abdominales, vomissements ou nausées, étourdissements ou signes de sécheresse cutanée sévère, respiration fréquente avec une odeur d'acétone, léthargie, somnolence, appeler une ambulance.

Pour confirmer ou réfuter les soupçons de diabète à la maison, vous pouvez utiliser un glucomètre ou un kit A1C. Ces appareils permettent aux spécialistes de déterminer la glycémie en quelques minutes sans spécialistes. Vous pouvez également utiliser des bandelettes de test pour déterminer le niveau de sucre dans l'urine. Tous ces appareils peuvent être achetés dans une pharmacie sans ordonnance. Quels que soient les résultats du test, ne vous auto-médicamentez pas et, si vous vous sentez mal, n'hésitez pas à consulter un médecin.

La soif, l'augmentation de la miction, la faiblesse, la sécheresse de la peau et les fluctuations de poids sont les principaux signes précoces du diabète de type 1 et de type 2. Lorsqu'ils apparaissent, vous devez consulter un médecin. Pour établir un diagnostic, le médecin prescrira un test de tolérance au glucose, un test sanguin général pour le sucre, un test pour l'hémoglobine, l'insuline et le peptide C, un test urinaire pour les corps cétoniques et le sucre, ainsi que d'autres études nécessaires, selon les résultats du traitement qui sera prescrit.

Comment reconnaître le diabète

Beaucoup s'intéressent à la question de savoir comment déterminer le diabète, car il y a des cas de dessèchement dans la cavité buccale après un stress. Il n'est parfois pas du tout difficile d'identifier la pathologie. Tout d’abord, des signes clairs indiquent la maladie d’une personne. De plus, la quantité de glucose dans le système circulatoire est vérifiée à la maison et au laboratoire..

Facteurs de risque

Cette maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Le diabète sucré acquiert instantanément une évolution chronique, ne peut pas être guéri.
Il existe un certain nombre de facteurs qui affectent le développement de la maladie du sucre.

  1. Conséquences après pathologies virales.
  2. Hérédité en présence de pathologie endocrinienne chez des proches.
  3. La présence d'obésité, en particulier au dernier stade.
  4. Troubles hormonaux.
  5. Athérosclérose des vaisseaux, rétrécissement et colmatage du pancréas.
  6. Stress.
  7. Haute pression sans thérapie.
  8. L'utilisation de médicaments individuels.
  9. Changement du métabolisme des graisses.
  10. Augmentation du sucre lors du transport d'un enfant, la naissance d'un bébé de plus de 4,5 kg.
  11. Dépendance chronique à l'alcool, aux drogues.
  12. Changer la table quand il y a plus de matières grasses dans le menu, difficile à digérer les glucides qui contiennent des fibres et des fibres naturelles.

Les femmes sont plus susceptibles de développer la maladie que les hommes. Cela est dû au fait que le corps masculin est plus doté de testostérone, ce qui affecte positivement les performances du sucre. De plus, les statistiques montrent que la moitié féminine consomme plus de sucre, des glucides qui augmentent le glucose.

Une attention particulière est nécessairement portée à ces raisons et pour que la maladie ne se produise pas, le mode de vie, l'attitude envers la santé, la nutrition soient revus, les mauvaises habitudes exclues.

Comment reconnaître le diabète? Pour calculer s'il y a du diabète, vous devez écouter votre corps et savoir également quels signes se développent avec cette pathologie, afin de ne pas les manquer.

Types de diabète

Il existe plusieurs types de diabète:

Comment déterminer le type de diabète? Une forme de pathologie gestationnelle se développe à la naissance d'un enfant. Lorsque, pendant la grossesse, le corps d'une femme ne produit pas suffisamment d'insuline en raison de changements hormonaux, cela entraîne une augmentation du glucose. Souvent, ce moment est fixé au cours du 2ème trimestre et disparaît après la naissance du bébé.

La forme néonatale est rare, en raison d'un changement dans le cours génétique, affectant la procédure de productivité du sucre.

Le premier type est insulino-dépendant. L'immunité d'un diabétique détruit les cellules du pancréas. Tout le glucose attire l'eau cellulaire dans la circulation sanguine et une déshydratation se produit. Sans traitement, le patient a un coma, qui mène souvent à la mort.

Le deuxième type de maladie n'est pas insulino-dépendant. Comment détecter le diabète de type 2.

  1. Le patient a une diminution de la sensibilité des récepteurs au sucre, avec sa production normale.
  2. Après un certain temps, les performances hormonales et l'énergie sont réduites.
  3. La synthèse des protéines change, il y a une augmentation de l'oxydation des graisses.
  4. Les corps cétoniques s'accumulent dans la circulation sanguine.

La raison de la diminution de la perceptibilité est de nature d'âge ou pathologique, le nombre de récepteurs est également réduit.

La manifestation de la maladie chez l'adulte et l'enfant

Le stade initial de la maladie se développe souvent sans symptômes. Le diagnostic de diabète se fait en visitant un phlébologue, un ophtalmologiste. Lorsque le sucre augmente, un diabétique aux performances insuliniques non compensées rencontre:

  • soif excessive;
  • épiderme feuilleté séché;
  • fatigue
  • urination fréquente;
  • bouche sèche
  • faiblesse musculaire;
  • odeur d'acétone de la bouche;
  • crampes musculaires;
  • perte de vision;
  • vomissements, nausées fréquentes;
  • excès de graisse sous 2 formes et perte de poids dans le type 1;
  • démangeaison
  • perte de follicules pileux;
  • excroissances jaunes sur la peau.

Le fait qu'il y ait du diabète est indiqué par ces manifestations courantes. Mais ils sont divisés par type de pathologie, pour un diagnostic correct (diabète ou non), déterminant la gravité de la maladie, une élimination correcte pour éviter des complications dangereuses. Les enfants atteints de pathologies endocriniennes présentent les mêmes symptômes et nécessitent une visite immédiate chez le pédiatre.

Définition de type 1

Le diabète sucré à 1 forme est insidieux, l'organisme constate un manque de sucre lorsqu'environ 80% des cellules bêta responsables de la production de glucose sont détruites. Après cela, les premières manifestations se développent..

  1. Soif tout le temps.
  2. La fréquence des mictions augmente.
  3. Fatigue chronique.

Les principaux signes qui permettent de comprendre comment déterminer le diabète de type 1 sont de fortes fluctuations de l'indice de sucre dans la circulation sanguine - de faible à élevé et vice versa.

De plus, le type 1 se manifeste par une perte de masse rapide. Pour la première fois depuis des mois, l'indicateur atteint 10-15 kg, ce qui entraîne une forte diminution de la capacité de travail, une faiblesse et une somnolence. De plus, au stade initial, le patient mange bien, beaucoup. Ces manifestations aident également à déterminer s'il existe un diabète sucré de type 1 sans passer de tests. À mesure que la pathologie progresse, le patient perdra rapidement du poids.

Souvent, ce formulaire est fixé chez les personnes à un jeune âge.

Définition de type 2

Avec le type 2, les cellules du corps deviennent de plus en plus insensibles au sucre. Initialement, le corps compense, produisant plus de glucose, mais après la production d'insuline dans le pancréas diminue et elle devient déjà petite.

Comment vous tester pour le diabète de type 2? Ce type de pathologie du sucre se manifeste par des signes non spécifiques, ce qui le rend plus dangereux. 5 à 10 ans peuvent s'écouler avant le diagnostic..

Les personnes de plus de 40 ans sont touchées par la maladie, mais en général, les symptômes n'apparaissent pas. Le diagnostic est posé par accident lorsque le patient passe un test sanguin. La principale raison pour laquelle la maladie est suspectée est des démangeaisons cutanées dans la région génitale, les membres. Parce que la dermatite est souvent découverte par un dermatologue.

Les premiers signes du diabète

Comment reconnaître le diabète? Il y a des signes évidents qui vous diront comment comprendre qu'il s'agit d'une maladie du sucre..

  1. Utilisation fréquente des toilettes.
  2. Sharp augmente et diminue le poids.
  3. Il sèche constamment dans la cavité buccale.
  4. Envie épuisante de nourriture.
  5. L'humeur change sans raison.
  6. Le patient attrape souvent un rhume, des infections virales sont enregistrées.
  7. Nervosité.
  8. Les blessures et les rayures ne durent pas longtemps.
  9. Le corps me démange tout le temps.
  10. Il y a souvent des abcès, des convulsions aux coins de la bouche.

De cette liste de signes, le plus important est l'augmentation du volume d'urine qui sort tout au long de la journée. De plus, cela inclut des sauts de poids corporel.

Fondamentalement, les signes de diabète sont indiqués par un désir constant de manger à cause de la faim. Cela est dû à la malnutrition par les cellules, le corps a besoin de nourriture. Peu importe combien un diabétique a mangé, il n'y a toujours pas de saturation.

Tests de diabète

Comment savoir s'il y a du diabète? Grâce à un certain nombre d'études, il est possible de calculer la maladie actuelle, son type, qui est important pour le traitement ultérieur et l'amélioration de la vie.

Comment se faire tester pour le diabète.

  1. Un test sanguin pour un indicateur de sucre - une valeur de 3,3 à 3,5 mmol / L est considérée comme la norme. Mais, pour ne donner que du sang à un estomac vide, cela ne suffit pas. Un test de saturation en sucre est également effectué 2 heures après un repas normal. Le taux de sucre peut ne pas changer, mais il y a un changement dans son absorption. C'est le stade initial où le corps a encore des réserves. Avant de subir l'étude, ne mangez pas, ne prenez pas d'acide ascorbique, des médicaments qui peuvent affecter le résultat. Il est important d'exclure le stress psychologique et physique..
  2. Analyse de l'urine pour les corps de sucre et de cétone - normalement, ces substances ne devraient pas être dans l'urine. Si le glucose est augmenté sur 8, une augmentation de la saturation dans l'urine est enregistrée. Les reins ne divisent pas le sucre critique, il pénètre donc dans l'urine. Un volume excessif d'insuline ne sauve pas les cellules qui commencent à décomposer les cellules graisseuses afin de maintenir leurs fonctions vitales. Lorsque la graisse se décompose, les toxines sortent - des corps cétoniques qui expulsent les reins par l'urine.

Un test de sensibilité au sucre est également effectué, la valeur de l'hémoglobine, de l'insuline et du peptide C dans la circulation sanguine est déterminée.

Détection du diabète à domicile

Comment déterminer le diabète à la maison? Pour calculer s'il y a du diabète, à la maison, ils utilisent des appareils spéciaux vendus en pharmacie.

Si les premiers signes de la maladie apparaissent, il est recommandé de faire des tests pour le coefficient de sucre. En cas d'hyperglycémie, le diabète doit être vérifié quotidiennement..

Comment identifier le diabète sans tests à domicile.

  1. Glucomètre - dans l'appareil, il y a une lancette, un doigt perçant. En raison de bandelettes de test spéciales, la valeur de glucose est mesurée et le résultat est affiché sur le tableau de bord. Il ne faut pas plus de 5 minutes pour déterminer le sucre avec un glucomètre à la maison..
  2. Complexe A1C - montrera la valeur moyenne de l'insuline pendant 3 mois.
  3. Bandelettes de test d'urine - montrer s'il y a du sucre dans l'urine. S'il montre un résultat positif, il est nécessaire de faire un test sanguin.

Il est important de comprendre que l'étude réalisée à domicile n'est pas toujours fiable. Par conséquent, après avoir reçu le résultat, le diagnostic n'est pas posé, mais examiné en laboratoire.

Comment reconnaître le diabète 10 des premiers signes

Avec le diabète de type 2, notre corps cesse d'utiliser correctement l'insuline. L'insuline est une hormone pancréatique qui régule le métabolisme du glucose. Sous sa direction, les cellules extraient le glucose du sang et le transforment en énergie pour leur vie.

Lorsque cette régulation est perturbée, le glucose ne peut pas être absorbé par les cellules et circule dans le sang. Une hyperglycémie se produit - une concentration accrue de glucose dans le sang. Les tissus du corps et le système circulatoire en souffrent..

Sans traitement, des conséquences graves sont possibles: les petits vaisseaux sanguins et les fibres nerveuses sont progressivement endommagés, la fonction rénale est altérée et le risque de maladies cardiovasculaires et de démence est accru.

Dans les premiers stades, vous pouvez faire face à la maladie avec un régime spécial et des changements de style de vie. Par conséquent, souvenez-vous des 10 principaux signes qui vous aideront à déclencher l'alarme à temps et consultez un médecin:

1. Vous courez souvent aux toilettes. Souvent

Un excès de glucose dans le sang amène le corps à l'excréter intensément par les reins. L'eau suit le glucose et donc la quantité d'urine excrétée est considérablement augmentée..

Normalement, une personne visite les toilettes 4 à 7 fois par jour. Mais un signe plus précis peut être que vous ressentez le besoin plus souvent que d'habitude et que vous vous réveillez même à cause de cela la nuit.

2. Vous avez constamment soif

Avec le diabète, il y a une forte probabilité de déshydratation: une grande quantité de liquide est perdue avec des voyages constants aux toilettes. De plus, beaucoup étanchent leur soif avec des sodas ou des jus sucrés, ce qui ne fait qu'augmenter le taux de glucose dans le sang. Le cercle vicieux se referme: le corps se débarrasse du glucose encore plus activement et élimine encore plus de liquide.

Les principaux signes de déshydratation sont: urine foncée, peau sèche et soif intense.


3. Mauvaise haleine

La déshydratation entraîne un manque de salive, qui élimine généralement les bactéries dans la bouche. L'accumulation de bactéries et une violation du niveau d'acidité dans la bouche peuvent provoquer le développement de maladies inflammatoires. Pour cette raison, la fraîcheur de la respiration est perturbée..

Le diabète non contrôlé peut également amener le corps à passer à la cétose (un processus où les graisses sont utilisées pour générer de l'énergie au lieu des glucides). Avec la cétose, des produits chimiques spécifiques sont libérés - les cétones, qui peuvent provoquer une mauvaise haleine caractéristique. La respiration devient douce ou une odeur d'acétone de la bouche.

4. Vous avez besoin de nouvelles lunettes

L'appareil réfléchissant la lumière de notre œil se compose d'un système complexe de lentilles, à travers lequel un faisceau de lumière pénètre dans la rétine. Les fluctuations de la glycémie entraînent les mêmes fluctuations du niveau de liquide dans le corps. Dans ce cas, les structures internes de l'œil peuvent gonfler et changer de forme, ce qui viole la projection du faisceau lumineux sur la rétine, et la clarté de l'image diminue.

Vous ne devriez peut-être pas immédiatement courir chez l'optométriste pour une nouvelle paire de lunettes: vérifiez d'abord votre glycémie.

5. Vos bras et vos jambes sont engourdis

La base de ces manifestations est la neuropathie - des dommages aux fibres nerveuses. Elle est causée par une altération du flux sanguin à travers les petits vaisseaux sanguins qui alimentent les nerfs. Dans ce cas, une sensation d'engourdissement ou de picotements avec les aiguilles se produit, une douleur se produit ou la sensibilité au toucher diminue.

6. Les blessures ne guérissent pas longtemps

Dans le diabète, l'approvisionnement en sang des tissus est altéré en raison du rétrécissement ou des dommages aux vaisseaux sanguins. Cela empêche les substances actives de pénétrer dans la zone des dommages et de guérir les blessures..

De plus, en raison d'une diminution de la sensibilité des membres, il est beaucoup plus facile de se blesser. Si vous ne ressentez pas de dommages et ne le traitez pas avec un antiseptique, cela peut entraîner une infection et une inflammation..

7. Vous avez remarqué une perte de poids

Si votre poids chute considérablement sans régime, alors c'est toujours une source de préoccupation. Le diabète est l'une des causes possibles de perte de poids non planifiée..

L'insuline nous aide à absorber le glucose et à en produire de l'énergie.Par conséquent, lorsque cette régulation est perturbée, une personne souffre de la famine énergétique. En essayant de compenser la carence, le corps décompose les graisses stockées et les protéines musculaires. Dans ce cas, vous pouvez, sans effort, perdre 5 à 10% du poids en six mois.

8. Ressentez une fatigue constante

Les glucides sont la principale source d'énergie pour le corps. Dans le diabète, l'utilisation efficace de cette ressource devient impossible et la force fait constamment défaut..

Bien sûr, il peut y avoir une infinité de raisons de fatigue: stress, charge de travail élevée, alimentation épuisante ou manque de sommeil. Cependant, s'il n'y a pas d'explication logique ou si la fatigue est combinée avec d'autres signes de notre liste - pensez au développement possible du diabète.


9. Vous avez souvent du muguet

Un taux élevé de glucose est une condition favorable au développement d'infections fongiques. Le muguet, ou candidose vaginale, est une maladie causée par un champignon semblable à une levure du genre Candida. S'il ne répond pas au traitement standard ou revient souvent, vérifiez votre glycémie.

10. Avez-vous remarqué une sécheresse ou une décoloration de la peau

La déshydratation entraîne une peau sèche et des démangeaisons.

Une autre manifestation inattendue mais courante du diabète est l'assombrissement de la peau dans les plis naturels: sous les aisselles, autour de la base du cou ou dans l'aine. Ce sont des signes de la résistance à l'insuline qui précède le diabète. Résistance - l'incapacité des cellules à répondre aux signaux d'insuline, dans laquelle même une concentration élevée de cette hormone ne fonctionne pas.

Si vous connaissez l'une de ces manifestations, il est préférable de contacter votre médecin généraliste dès que possible et de passer un test de glucose. L'étude est réalisée à jeun. Un diagnostic rapide aidera à normaliser le travail du corps sans médicament.

Signes et symptômes du diabète - symptômes de complications

Le diabète sucré est un groupe de maladies endocriniennes qui se développent à la suite d'une insuffisance absolue ou relative de l'hormone insuline. Cela conduit au développement d'une hyperglycémie - une augmentation persistante de la glycémie. Dans cet article, vous découvrirez les signes et symptômes du diabète sucré, à la fois assez courants et rares.

Quelques statistiques

Le diabète sucré est une épidémie à part entière dans les pays développés. Les scientifiques estiment qu'aux seuls États-Unis d'Amérique, 29 millions de personnes souffrent d'une certaine forme de diabète (environ 10% de la population du pays). En Russie, selon certaines estimations, les personnes atteintes de diabète sont un peu moins en pourcentage (environ 7% ou 9,6 millions de personnes).

Les statistiques sont alarmantes et chaque année, tout empire. Il convient également de garder à l'esprit qu'environ trois fois plus de personnes ont un prédiabète, avec environ 30% de ces personnes développant un diabète de type 2 en cinq ans. Et, ce qui est peut-être le plus important, environ un tiers des personnes atteintes de diabète sont considérées comme non diagnostiquées - elles ne soupçonnent tout simplement pas la présence de la maladie.

C'est pourquoi il est si important de connaître les symptômes et les signes du diabète et de pouvoir les reconnaître. En fait, il y a de bonnes nouvelles - bien qu'il n'y ait pas de «remède» connu pour le diabète en médecine officielle - qu'il s'agisse de diabète de type 1, de type 2 ou gestationnel - il y a beaucoup à faire pour aider à stopper cette maladie de manière naturelle, pour la contrôler. symptômes et prévenir les complications possibles.

Les symptômes et signes les plus courants du diabète

Le diabète sucré est une maladie métabolique qui résulte de problèmes associés à l'hormone insuline. Les symptômes du diabète sucré sont le résultat d'une glycémie (sucre) plus élevée que d'habitude. Avec le diabète de type 1, les symptômes se développent généralement plus tôt et à un âge plus jeune qu'avec le diabète de type 2. Le diabète de type 1 provoque également généralement des symptômes plus graves. En fait, comme les signes et symptômes du diabète de type 2 peuvent être minimes dans certains cas, ils peuvent parfois être diagnostiqués après une longue période de temps, ce qui entraîne une aggravation du problème et le développement de complications..

Bien que l'on ne sache toujours pas comment cela se produit, une exposition prolongée à une glycémie élevée peut endommager les fibres nerveuses, qui affectent les vaisseaux sanguins, le cœur, les yeux, les membres et les organes internes. Si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner des complications telles que les maladies coronariennes, des problèmes de fertilité chez les femmes, une grossesse à risque, une perte de vision, des problèmes digestifs et bien plus encore..

Bien qu'au moins certains des symptômes du diabète sucré deviennent généralement apparents après un certain temps, certaines personnes atteintes de diabète de type 2 présentent des symptômes si légers qu'ils passent complètement inaperçus. Cela est particulièrement fréquent chez les femmes enceintes qui peuvent développer un diabète gestationnel à un moment donné. Les femmes atteintes de diabète gestationnel ne présentent souvent aucun symptôme perceptible, il est donc important de passer un test de dépistage de la tolérance au glucose (TSH) à 24-28 semaines de gestation pour prévenir les complications et assurer une grossesse saine.

Les symptômes et signes courants du diabète de type 1 comprennent:

  • soif fréquente et bouche sèche
  • changements d'appétit, généralement une faim sévère, se produisant parfois même si vous avez récemment mangé (peuvent également se produire en combinaison avec une faiblesse et des problèmes de concentration)
  • fatigué pendant la journée et se sentir fatigué après le sommeil
  • sautes d'humeur
  • vision trouble, trouble
  • guérison lente des plaies et des ecchymoses, infections fréquentes, peau sèche
  • changements inexpliqués du poids corporel, en particulier la perte de poids, malgré la consommation de la même quantité de nourriture (cela est dû au fait que le corps utilise un carburant alternatif contenu dans les muscles et les graisses, éliminant le glucose dans l'urine)
  • haletant (appelé respiration Kussmaul)
  • perte de conscience
  • lésion nerveuse qui provoque des sensations de picotements ou de douleur et d'engourdissement dans les jambes et les bras (plus souvent chez les personnes atteintes de diabète de type 2)

Les symptômes et signes courants du diabète de type 2 comprennent:

Acanthose noire (Acanthosis nigricans)

Le diabète de type 2 peut provoquer les mêmes symptômes décrits ci-dessus, sauf qu'ils commencent généralement à un âge plus avancé et sont moins graves. Chez de nombreuses personnes, les symptômes du diabète de type 2 surviennent à un âge moyen ou avancé et se développent progressivement, surtout si la maladie n'est pas traitée. En plus des symptômes mentionnés ci-dessus, d'autres symptômes et signes du diabète de type 2 comprennent:

  • peau chroniquement sèche et qui démange
  • plaques de peau foncée dans les plis cutanés (généralement sous les aisselles et dans le cou) - c'est ce qu'on appelle l'acanthose noire
  • infections fréquentes (infections des voies urinaires (IVU), muguet vaginal et muguet à l'aine)
  • prise de poids, même sans changement de régime
  • douleur, enflure, engourdissement ou picotements dans les mains et les pieds
  • dysfonction sexuelle, y compris perte de libido, problèmes de reproduction, sécheresse vaginale et dysfonction érectile

Symptômes et signes causés par des complications du diabète

En plus des symptômes ci-dessus, le diabète peut souvent entraîner des complications, accompagnées d'autres symptômes tangibles. C'est pourquoi la détection et le traitement précoces du diabète sont si importants - ils peuvent réduire considérablement le risque de complications telles que les lésions nerveuses, les maladies cardiovasculaires, les infections cutanées, la prise de poids supplémentaire, l'inflammation, etc..

À quelle fréquence les complications surviennent-elles? Plusieurs facteurs affectent le développement d'aggravation des symptômes ou des complications associés au diabète, notamment:

  • Comment contrôlez-vous votre glycémie?.
  • Votre tension artérielle.
  • Depuis combien de temps souffrez-vous de diabète?.
  • Vos antécédents médicaux familiaux (gènes).
  • Votre style de vie, y compris l'alimentation, l'activité physique, le niveau de stress et la qualité du sommeil.

Le programme de prévention du diabète a mené un essai clinique randomisé de trois ans et a constaté que l'incidence du diabète chez les adultes à haut risque a été réduite de 58% après un changement de style de vie intensif par rapport à une diminution de 31% des médicaments (metformine). Les deux options étaient significativement plus efficaces pour prévenir les complications par rapport au placebo ou à l'absence de changement de style de vie. Les changements positifs ont duré au moins 10 ans après l'étude!

Symptômes associés à des lésions nerveuses (neuropathie)

La moitié de toutes les personnes atteintes de diabète développeront une forme de lésion nerveuse, surtout si la maladie n'est pas maîtrisée pendant de nombreuses années et que la glycémie reste loin d'être normale. Il existe plusieurs types de lésions nerveuses causées par le diabète, qui peuvent provoquer divers symptômes: neuropathie périphérique (affecte les jambes et les bras), neuropathie autonome (affecte les organes tels que la vessie, le tractus intestinal et les organes génitaux) et plusieurs autres formes qui provoquent dommages à la colonne vertébrale, aux articulations, aux nerfs crâniens, aux yeux et aux vaisseaux sanguins.

Les signes de lésions nerveuses causées par le diabète comprennent:

  • pieds picotants
  • brûlures, coutures ou douleurs lancinantes dans les jambes et les bras
  • peau sensible (on a l'impression que la peau est très chaude ou froide)
  • douleur, faiblesse et instabilité musculaires
  • rythme cardiaque rapide
  • troubles du sommeil
  • transpiration change
  • dysfonction érectile, sécheresse vaginale et manque d'orgasme - causés par des dommages aux nerfs de la région génitale
  • syndrome du canal carpien (douleur et engourdissement prolongés des doigts)
  • tendance à se blesser ou à tomber
  • changements dans le fonctionnement des sens, y compris l'ouïe, la vision, le goût et l'odorat
  • problèmes digestifs, tels que ballonnements fréquents, constipation, diarrhée, brûlures d'estomac, nausées et vomissements

Signes de diabète associés à la peau

La peau est l'un des organes les plus touchés par le diabète. Les symptômes du diabète associés à la peau peuvent survenir plus tôt que les autres et sont parmi les plus faciles à reconnaître. Le diabète sucré peut provoquer une mauvaise circulation sanguine, une guérison lente des plaies, une diminution de la fonction immunitaire, des démangeaisons ou une peau sèche. Cela permet aux infections à levures et bactériennes de se développer facilement et intensivement, et complique la récupération..

Les symptômes et les signes de problèmes cutanés associés au diabète comprennent:

  • éruptions cutanées et infections cutanées qui provoquent des démangeaisons, des brûlures, des gonflements, des rougeurs et des douleurs cutanées;
  • les infections bactériennes et à levures, y compris les infections vaginales à levures et les infections à staphylocoques;
  • gonflement des paupières;
  • acné
  • les infections fongiques, y compris les symptômes de candidose affectant le tube digestif (œsophagite à Candida) et la peau (candidose de la peau), par exemple, autour des ongles, sous le sein, entre les doigts ou les orteils, dans la bouche (muguet dans la bouche) et dans la région génitale;
  • teigne;
  • dermopathie;
  • nécrobiose lipoïde diabétique;
  • cloques et flocons, en particulier dans la zone infectée;
  • folliculite (une maladie infectieuse des follicules pileux)

Symptômes oculaires du diabète

La présence du diabète est l'un des facteurs de risque les plus importants de développer des maladies oculaires et même une perte de vision / cécité. Les personnes atteintes de diabète ont un risque de cécité plus élevé que les personnes sans diabète, mais la plupart d'entre elles développent des problèmes mineurs qui peuvent être traités avant l'apparition de complications..

Le diabète sucré affecte l'œil de la membrane dure externe de la cornée, ainsi que la rétine et la macula. Selon la National Diabetes Association, presque toutes les personnes atteintes de diabète de type 1 et la plupart atteintes de diabète de type 2 finissent par développer une rétinopathie non proliférative.

Les signes et symptômes du diabète associés à la santé visuelle / oculaire comprennent:

  • rétinopathie diabétique (terme qui décrit toutes les maladies de la rétine causées par le diabète, y compris la rétinopathie non proliférative et proliférative)
  • lésions nerveuses dans les yeux
  • cataracte
  • glaucome
  • dégénérescence maculaire
  • vole devant tes yeux
  • perte de vision et même cécité

L'une des zones des yeux les plus touchées par le diabète est la macula (une tache jaune sur la rétine), grâce à laquelle nous avons une acuité visuelle et sommes capables de voir même les plus petits détails. Les problèmes circulatoires dans la rétine conduisent au glaucome, qui est 40% plus fréquent chez les personnes atteintes de diabète par rapport aux personnes en bonne santé. Plus une personne souffre de diabète et plus elle vieillit, plus le risque de développer un glaucome est élevé.

Les adultes diabétiques sont également 2 à 5 fois plus susceptibles de souffrir de cataracte que les personnes non diabétiques. Les cataractes se forment lorsque le cristallin de l'œil devient trouble, ce qui entraîne une déficience visuelle, jusqu'à sa perte complète. En raison d'une mauvaise circulation sanguine et de lésions nerveuses, les diabétiques sont également plus susceptibles de développer des cataractes à un âge plus jeune, qui progresse sensiblement plus rapidement.

Avec divers types de rétinopathie, les petits vaisseaux sanguins (capillaires) à l'arrière de l'œil commencent à se développer et à se déformer activement, bloquant le flux sanguin normal. Cela peut se développer par étapes et s'aggraver jusqu'à ce qu'une personne perde la vue, lorsque les parois capillaires perdent leur capacité à fournir les matériaux nécessaires à la rétine. Le liquide et le sang peuvent s'infiltrer dans certaines parties des yeux, bloquer la vision, provoquer des tissus cicatriciels, déformer ou étirer la rétine, altérer la vision.

Comment faire face aux symptômes du diabète de manière naturelle

Le diabète est une maladie grave qui est associée à de nombreux risques et symptômes, mais la bonne nouvelle est qu'elle peut être gérée avec le bon traitement et des changements de style de vie. Un pourcentage élevé de personnes atteintes de diabète de type 2 sont en mesure de changer complètement leur état pour le mieux et de contrôler complètement les symptômes du diabète en améliorant naturellement leur alimentation, leur activité physique, leur sommeil et leur niveau de stress. Bien que le diabète de type 1 soit plus difficile à traiter et à contrôler, les complications peuvent également être réduites en prenant les mêmes mesures..

Voici cinq conseils pour vous aider à améliorer votre condition et à contrôler votre diabète..

1. Contrôles médicaux réguliers

De nombreuses personnes atteintes de complications du diabète ne présenteront pas de symptômes perceptibles (par exemple, une rétinopathie non proliférative, qui peut entraîner une perte de vision ou un diabète gestationnel pendant la grossesse). À cet égard, il est extrêmement important de subir régulièrement des examens pour surveiller la glycémie et la progression de la maladie, pour vérifier les complications (yeux, peau, tension artérielle, poids et cœur).

Pour vous assurer que vous n'êtes pas plus à risque de développer une maladie cardiovasculaire, consultez régulièrement votre médecin pour la pression artérielle, le cholestérol sanguin et les triglycérides (lipides). Idéalement, votre tension artérielle ne devrait pas dépasser 130/80. Vous devez également essayer de maintenir un poids santé et de réduire l'inflammation dans le corps. La meilleure façon d'y parvenir est de manger des aliments naturels et entiers, une activité physique régulière et un bon sommeil..

2. Une alimentation équilibrée et une activité physique

Le régime du diabète vise à maintenir la glycémie dans la fourchette normale et à prévenir le développement de complications. Manger des aliments naturels entiers et éviter d'utiliser des aliments d'usine avec du sucre ajouté, des gras trans, des aliments raffinés et des amidons, ainsi que des produits laitiers réguliers, aide à maintenir une glycémie normale, à améliorer le bien-être général et à prévenir les complications..

L'inactivité physique et l'obésité sont étroitement liées au développement du diabète de type 2, donc l'exercice est important pour contrôler les symptômes et réduire le risque de complications telles que les maladies cardiaques. L'Institut national de la santé déclare que les gens peuvent réduire considérablement le risque de développer un diabète en perdant du poids grâce à une activité physique régulière et à un régime avec un minimum de sucre, des graisses raffinées et un excès de calories provenant des aliments transformés.

Ces documents vous aideront à équilibrer votre alimentation avec le diabète:

3. Contrôle de la glycémie pour prévenir les lésions nerveuses

La meilleure façon de prévenir ou de ralentir les lésions nerveuses est de contrôler strictement votre glycémie. Si vous avez des problèmes digestifs dus à des lésions nerveuses qui affectent vos organes digestifs, vous pouvez utiliser des enzymes digestives, des probiotiques et des suppléments tels que le magnésium, qui peuvent aider à détendre les muscles, à améliorer la santé intestinale et à contrôler les symptômes..

D'autres problèmes, tels que les déséquilibres hormonaux, les dysfonctionnements sexuels et les problèmes de sommeil seront également considérablement réduits si vous améliorez votre alimentation, augmentez votre apport en nutriments essentiels et maintenez votre niveau de stress sous contrôle et votre santé globale..

4. Protection et traitement de la peau

Les personnes atteintes de diabète sont généralement plus susceptibles que les personnes en bonne santé de souffrir d'infections bactériennes, fongiques et à levures. Si vous souffrez de diabète, vous pouvez aider à prévenir les problèmes de peau en contrôlant la glycémie, en suivant les règles d'hygiène personnelle et en traitant votre peau avec des produits naturels tels que les huiles essentielles.

Si votre peau est sèche, les médecins recommandent également de limiter la fréquence des bains, en utilisant des émollients naturels pour nettoyer votre peau (au lieu de nombreux produits chimiques agressifs vendus dans la plupart des magasins), hydratez votre peau quotidiennement avec des émollients tels que l'huile de coco pour votre peau et essayez d'éviter une exposition prolongée sous le soleil brûlant.

5. Protection des yeux

Les personnes qui maintiennent une glycémie plus proche de la normale sont moins susceptibles d'avoir des problèmes de vision, ou du moins sont plus sujettes à de légers symptômes. Une détection précoce et un suivi approprié peuvent vous sauver la vue..

Pour réduire le risque de problèmes oculaires tels que la cataracte ou le glaucome, vous devez vérifier vos yeux au moins une ou deux fois par an. En restant physiquement actif et en suivant une alimentation saine, vous pouvez prévenir ou retarder la perte de vision en contrôlant votre glycémie, et vous devez également porter des lunettes de soleil au soleil. Si vos yeux deviennent de plus en plus endommagés au fil du temps, votre médecin peut également recommander de remplacer le cristallin de l'œil - cela vous aidera à maintenir votre vision..

Faits et prévalence du diabète

  • On estime que 9,6 millions de personnes en Russie souffrent d'une certaine forme de diabète sucré (environ 7% de la population du pays).
  • Plus de 29 millions de résidents américains souffrent de l'une des trois formes de diabète (type 1, type 2 ou gestationnel). Cela représente environ 9,3% de la population du pays, soit environ une personne sur 11..
  • Environ trois personnes supplémentaires souffrent de prédiabète (lorsque la glycémie ou le taux d'A1C est supérieur à la normale, mais pas suffisamment élevé pour être diagnostiqué avec un diabète sucré). Sans intervention, environ 30% des personnes atteintes de prédiabète développent un diabète de type 2 en cinq ans.
  • On pense que près d'un tiers des personnes atteintes de diabète ne reçoivent pas de diagnostic de cette maladie et ne le soupçonnent même pas..
  • Le diabète de type 2 est la principale cause de complications liées au diabète, telles que la cécité, les amputations non traumatiques et l'insuffisance rénale chronique. Cette maladie augmente également votre risque de maladie cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et de problèmes de fertilité..
  • Le diabète sucré gestationnel (un type de maladie causée par la grossesse et les changements hormonaux) affecte environ 4% de toutes les femmes enceintes, en particulier les Hispaniques, les Afro-Américains, les Amérindiens et les femmes d'origine asiatique. Il peut également se développer chez les femmes de plus de 25 ans en surpoids, ainsi que chez les femmes dont le genre a connu des cas de diabète (facteur génétique).
  • Les personnes atteintes de diabète ont un risque de décès 50% plus élevé que les personnes non atteintes..
  • Les frais médicaux pour les personnes atteintes de diabète sont en moyenne deux fois plus élevés que ceux des personnes non atteintes de diabète.

Quelles sont les causes du diabète

Cette maladie se développe chez l'homme lorsque le corps cesse de produire l'hormone insuline ou que la sensibilité des tissus à l'action de l'insuline diminue en réponse à la consommation d'aliments contenant des glucides, du sucre et des graisses. Chez les personnes en bonne santé, le pancréas sécrète de l'insuline pour aider à utiliser et à stocker le sucre (glucose) et les graisses, mais les personnes atteintes de diabète produisent soit trop peu d'insuline ou sont incapables de répondre adéquatement à sa quantité normale, ce qui conduit finalement à une augmentation glycémie.

L'insuline est l'hormone la plus importante car elle vous permet de bien répartir les macronutriments et de les transférer dans les cellules, qui les utiliseront comme «carburant» (énergie). Nous avons besoin d'insuline pour transférer le glucose dans la circulation sanguine vers les cellules afin de fournir suffisamment d'énergie pour la croissance et le développement musculaire, l'activité cérébrale, etc..

Le diabète de type 1 (également appelé «diabète sucré juvénile») est différent du diabète de type 2 car il survient lorsque le système immunitaire détruit les cellules productrices d'insuline du pancréas, de sorte que l'insuline n'est pas produite et que la glycémie reste incontrôlée.. Le diabète de type 1 se développe à un âge plus jeune, généralement avant qu'une personne atteigne l'âge de 20 ans. En revanche, avec le diabète de type 2, l'insuline est produite, mais elle n'est pas suffisante ou le corps humain ne réagit pas en conséquence (ce que l'on appelle la «résistance à l'insuline»). Le diabète de type 2 survient généralement chez les personnes de plus de 40 ans (bien qu'il devienne plus fréquent chez les enfants), en particulier chez les enfants en surpoids.

L'insuline est une hormone qui contrôle le niveau de glucose dans le sang et, en règle générale, elle est étroitement contrôlée par le pancréas, qui réagit à la quantité de glucose trouvée dans le sang à un moment donné. Ce système ne fonctionne pas lorsqu'une personne souffre de diabète, ce qui entraîne divers signes et symptômes pouvant affecter presque tous les systèmes du corps. Dans le diabète, les signes d'un changement de la glycémie incluent souvent des changements d'appétit, de poids, d'énergie, de sommeil, de digestion, etc..

Il existe de nombreuses raisons de développer le diabète. Le développement de la maladie peut être dû à une combinaison de facteurs, notamment une mauvaise nutrition, une forte inflammation, un surpoids, un mode de vie sédentaire, une sensibilité génétique, des niveaux de stress élevés et une exposition à des toxines, des virus et des produits chimiques nocifs.

Le risque de développer un diabète de type 2 augmente considérablement dans les cas suivants:

  • plus de 45 ans
  • embonpoint ou obésité
  • mode de vie passif
  • il y a des antécédents familiaux de diabète (surtout si les parents ou les frères et sœurs sont malades)
  • hypertension artérielle (140/90 ou plus), cholestérol haute densité (HDL) inférieur à 1,93 millimole par litre (mmol / L) ou triglycérides supérieur à 13,77 mmol / L
  • déséquilibre hormonal, y compris le syndrome des ovaires polykystiques

Résumer

  • Avec le diabète de type 2, les symptômes se développent généralement plus tôt et à un âge plus jeune qu'avec le diabète de type 2. Le diabète de type 1 provoque également généralement des symptômes plus graves. En fait, comme les signes et symptômes du diabète de type 2 peuvent être minimes dans certains cas, ils peuvent parfois être diagnostiqués après une longue période de temps, ce qui entraîne une aggravation du problème et le développement de dommages à long terme..
  • Bien que le diabète lui-même provoque souvent les symptômes décrits ci-dessus, une personne peut également développer diverses complications qui provoquent d'autres symptômes, généralement plus graves et plus graves. C'est pourquoi la détection et le traitement précoces du diabète sont si importants - ils peuvent réduire considérablement le risque de complications telles que les lésions nerveuses, les maladies cardiovasculaires, les infections cutanées, davantage de poids / inflammation, et plus encore..
  • La peau est l'un des organes les plus touchés par le diabète. Les symptômes du diabète sur la peau peuvent être l'un des plus faciles à reconnaître, car ils surviennent plus tôt. Le diabète provoque une mauvaise circulation, une guérison lente des plaies, une diminution de la fonction immunitaire (entraînant des infections cutanées), des démangeaisons ou une sécheresse.
  • La présence du diabète est l'un des facteurs de risque les plus importants de développer des maladies oculaires et même une perte de vision (cécité). Les personnes atteintes de diabète courent un risque accru de cécité, contrairement aux personnes sans diabète, mais la plupart d'entre elles développent des problèmes mineurs qui peuvent être traités avant qu'il ne soit trop tard..
  • Vous pouvez traiter les symptômes du diabète de manière naturelle en subissant régulièrement un examen physique, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière, en contrôlant la glycémie pour aider à arrêter les lésions nerveuses, protéger et traiter la peau et les yeux..

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le avec les autres!

Signes initiaux et précoces de diabète chez l'adulte

Bonjour, chers amis! Dans le contexte de notre médecine et de la disponibilité d'Internet, nous devons faire face à de nombreux problèmes nous-mêmes. Afin que vous ne vous trompiez pas dans l'abondance d'informations, je vous propose une source fiable et précise d'un spécialiste.

Parlons des premiers symptômes et signes du diabète chez l'adulte, qui sont les premières manifestations sur la peau et dans d'autres organes de l'apparition de la maladie. J'espère vraiment qu'après avoir lu l'article, vous recevrez des réponses complètes à vos questions.

Comment reconnaître les premiers symptômes du diabète

Les premiers signes de diabète peuvent survenir à tout âge. Il est possible de reconnaître et de commencer le traitement à temps uniquement en connaissant les manifestations initiales de la maladie. Je suis sûr que vous connaissez l'existence de différents types de diabète, par exemple le diabète des jeunes et le diabète des adultes ou des personnes âgées. En médecine, ils sont plus souvent divisés en: diabète de type 1 ou de type 2. Mais il y a plus de types que vous ne le pensez.

Et bien que les causes de ces types de diabète soient différentes, les principales manifestations sont les mêmes et sont associées à l'action de niveaux élevés de glucose dans le sang. Il y a une différence dans le taux d'apparition du diabète sucré de type 1 ou de type 2, la gravité, mais les principaux symptômes seront les mêmes.

Le diabète sucré de type 1, qui est associé à une carence absolue en hormone insuline, apparaît généralement brutalement, brusquement, passe rapidement dans un état d'acidocétose, ce qui peut conduire à un coma acidocétosique. J'ai déjà écrit à ce sujet plus en détail dans mon article «Causes du diabète chez les enfants?».

Le diabète sucré de type 2, souvent causé par l'insensibilité à l'insuline, peut être presque asymptomatique pendant une longue période. Lorsque ce type de carence en hormone insuline se développe à la suite de l'épuisement des réserves du pancréas, la manifestation du diabète devient plus prononcée, ce qui oblige à consulter un médecin.

Mais à ce moment, malheureusement, les principales complications vasculaires, parfois irréversibles, se sont déjà développées. Découvrez quels sont les signes du diabète de type 2 chez les hommes pour prévenir les complications en temps opportun..

Les premiers signes du diabète

Considérez les manifestations les plus courantes et les plus courantes du diabète chez un adulte.

Soif et mictions fréquentes

Les gens commencent à se plaindre de la sécheresse et d'un goût métallique dans la bouche, ainsi que de la soif. Ils peuvent boire 3 à 5 litres de liquide par jour. L'un des premiers signes du diabète est considéré comme une miction fréquente, qui peut augmenter la nuit..

À quoi sont liés ces signes de diabète? Le fait est que lorsque la glycémie dépasse en moyenne plus de 10 mmol / l, elle (le sucre) commence à passer dans l'urine, emportant de l'eau avec elle. Par conséquent, le patient urine beaucoup et souvent, le corps est déshydraté et des muqueuses sèches et une soif apparaissent. Un article séparé «Symptômes du diabète de type 1» - je recommande la lecture.

Envie de bonbons comme symptôme

Certaines personnes ont augmenté leur appétit et veulent le plus souvent plus de glucides. Cela peut être dû à deux raisons..

  • La première raison est un excès d'insuline (diabète de type 2), qui affecte directement l'appétit, le renforçant.
  • La deuxième raison est la «famine» des cellules. Étant donné que le glucose pour le corps est la principale source d'énergie, lorsqu'il n'entre pas dans la cellule, ce qui est possible à la fois avec une carence et avec une insensibilité à l'insuline, la faim se forme au niveau cellulaire.

Signes de diabète sur la peau (photo)

Le prochain signal de diabète, qui apparaît comme l'un des premiers, est la démangeaison de la peau, en particulier du périnée. Une personne diabétique est souvent sensible aux maladies cutanées infectieuses: furonculose, maladies fongiques.

Les médecins ont décrit plus de 30 types de dermatoses pouvant survenir avec le diabète. Ils peuvent être divisés en trois groupes:

  • Primaire - résultant de troubles métaboliques (xanthomatose, nécrobiose, cloques et dermatopathies diabétiques, etc.)
  • Secondaire - avec l'ajout d'une infection bactérienne ou fongique
  • Problèmes de peau pendant le traitement avec des médicaments, c'est-à-dire des réactions allergiques et indésirables

La dermatopathie diabétique est la manifestation cutanée la plus courante dans le diabète sucré, qui se manifeste par des papules sur la surface avant de la jambe inférieure, de couleur brunâtre et de 5 à 12 mm. Au fil du temps, ils se transforment en taches atrophiques pigmentées qui peuvent disparaître sans laisser de trace. Le traitement n'est pas effectué. La photo ci-dessous montre des signes de diabète sur la peau sous forme de dermopathie.

La vessie diabétique ou le pemphigus survient assez rarement, en tant que manifestation du diabète sur la peau. Elle survient spontanément et sans rougeur sur les doigts, les mains et les pieds. Les bulles sont de tailles différentes, le liquide est clair, non infecté. Guérit généralement sans cicatrices après 2 à 4 semaines. La photo montre un exemple de vessie diabétique..

Le xanthome survient avec une violation du métabolisme lipidique, qui accompagne souvent le diabète. Soit dit en passant, le rôle principal est joué par des triglycérides élevés et non par le cholestérol, comme certains le pensent. Des plaques jaunâtres se développent sur les surfaces de flexion des extrémités; en outre, ces plaques peuvent se former sur le visage, le cou et la peau de la poitrine.

La nécrobiose lipoïde se produit rarement en tant que symptôme du diabète sur la peau. Elle se caractérise par une dégénérescence lipidique focale du collagène. Se produit plus souvent avec le diabète de type 1 bien avant l'apparition de signes évidents. La maladie peut survenir à tout âge, mais le plus souvent entre 15 et 40 ans, et principalement chez les femmes.

De grandes lésions sur la peau des jambes sont observées. Elle commence par des taches roses cyanotiques, qui se transforment ensuite en plaques ovales inductives-atrophiques clairement définies. la partie centrale est légèrement enfoncée et le bord s'élève au-dessus d'une peau saine. La surface est lisse, peut se décoller sur les bords. Parfois, une ulcération se produit au centre, ce qui peut faire mal.

Il n'y a actuellement aucun remède. Des pommades qui améliorent la microcirculation et le métabolisme lipidique sont utilisées. Souvent, l'introduction de corticostéroïdes, d'insuline ou d'héparine dans la zone affectée aide. La thérapie au laser est parfois utilisée..

Des démangeaisons cutanées ainsi qu'une névrodermite peuvent survenir bien avant l'apparition du diabète. Des études montrent que cela peut prendre de 2 mois à 7 ans. Beaucoup de gens croient qu'avec un diabète évident, les démangeaisons de la peau sont courantes, mais il s'est avéré que les plus intenses et persistantes avec une forme latente de diabète.

Le plus souvent, il plie l'abdomen, les zones inguinales, la fosse ulnaire et la cavité interglutinale. Démangeaisons généralement d'un seul côté.

Lésions cutanées fongiques du diabète

La candidose, un muguet commun, est un problème très courant en diabétologie, un signe menaçant peut être dit. Fondamentalement, la peau est affectée par des champignons du genre Candida albicans. Elle survient principalement chez les patients âgés et très en surpoids. Il est localisé dans de grands plis de la peau, entre les doigts et les orteils, sur les muqueuses de la bouche et des organes génitaux.

Tout d'abord, une bande blanche d'une couche cornée desquamante apparaît dans le pli, puis l'apparition de fissures et d'érosion est ajoutée. Les érosions sont lisses au centre d'une couleur rouge bleuâtre et un bord blanc autour du périmètre. Bientôt, près du foyer principal, des soi-disant «projections» apparaissent sous forme de pustules et de bulles. Ils s'introduisent et se transforment également en érosion, sujets à la fusion des processus.

La confirmation du diagnostic est simple - placage positif pour la candidose, ainsi que la détermination visuelle des champignons lors de l'examen microcopique. Le traitement consiste à traiter les zones touchées avec de l'alcool ou des solutions aqueuses de bleu de méthylène, de vert brillant, de liquide Castellani et de pommades contenant de l'acide borique.

Des onguents antimycotiques et des préparations orales sont également prescrits. Le traitement continue jusqu'à ce que les zones modifiées disparaissent complètement et pendant encore une semaine pour consolider le résultat..

Problèmes dentaires

L'un des symptômes évidents du diabète naissant peut être un problème avec les dents, ainsi qu'une stomatite fréquente et une maladie parodontale. Ces problèmes surviennent dans le contexte de la contamination par le genre Candida par la levure, ainsi que d'une augmentation du nombre de la flore pathogène dans la bouche en raison d'une diminution des propriétés protectrices de la salive.

Les symptômes du diabète et de la vision

De plus, un symptôme du diabète peut être considéré comme une diminution de l'acuité visuelle. Cela est dû à l'apparition de glucose dans les milieux liquides de l'œil. Habituellement, après la normalisation du niveau de sucre, l'acuité visuelle revient à la normale..

Changement de poids corporel

Parmi les signes du diabète, on peut citer la perte de poids ou, inversement, la prise de poids. Une perte de poids nette et inexplicable se produit avec la carence absolue en insuline qui se produit avec le diabète de type 1.

Avec le diabète de type 2, votre propre insuline est plus que suffisante et une personne ne prend du poids qu'avec le temps, car l'insuline joue le rôle d'une hormone anabolique qui stimule le stockage des graisses.

Syndrome de fatigue chronique du diabète

Dans le cadre d'une violation du métabolisme des glucides, une personne a une sensation de fatigue constante. Les performances réduites sont associées à la famine des cellules et aux effets toxiques de l'excès de sucre sur le corps.

Ce sont les premiers signes du diabète qui existent, et parfois peu importe le type de diabète. La différence ne concernera que le taux de montée de ces symptômes et leur gravité. Comment traiter et guérir le diabète, lisez les articles suivants, restez à l'écoute.

Si vous ne rêvez toujours pas, je vous recommande de vous abonner aux mises à jour du blog pour ne recevoir que des informations utiles et intéressantes directement par courrier. C’est tout pour moi. Jusqu'à ce que nous nous revoyions!

Avec chaleur et soin, l'endocrinologue Lebedeva Dilyara Ilgizovna

Avec chaleur et soin, l'endocrinologue Lebedeva Dilyara Ilgizovna