Le remède contre l'obésité dans le foie

La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) (stéatose, stéatohépatite, dégénérescence hépatique grasse, stéatose hépatique) est une maladie qui comprend un spectre de modifications des tissus hépatiques: accumulation de graisse dans les hépatocytes (stéatose), inflammation (stéatohépatite non alcoolique), en raison de son évolution naturelle les stades terminaux de la maladie se développent - cirrhose et cancer du foie.

Selon une importante étude épidémiologique DIREG_L_01903, en Russie, NAFLD se produit dans 27% de la population. Il est important de noter que le NAFLD peut non seulement provoquer une cirrhose et un cancer du foie. Il a été prouvé que cette maladie augmente le risque d'AVC, de crise cardiaque et de mortalité..

Les principaux facteurs de risque de développement de NAFLD sont l'obésité (IMC * ≥ 30 kg / m2), l'augmentation du cholestérol et des triglycérides, ainsi que la glycémie.

Ces troubles métaboliques entraînent une accumulation excessive de graisses dans les hépatocytes (stéatose), qui, à son tour, provoque une formation excessive de radicaux libres d'oxygène (stress oxydatif) et une inflammation. Ces processus conduisent à la destruction des hépatocytes (cytolyse) et à leur mort (nécrose). Dans le même temps, une formation excessive de tissu conjonctif (fibrose) se produit et elle remplace les hépatocytes morts par elle. La progression de la fibrose contribue à la perturbation de la structure lobulaire normale et à la formation de cirrhose.

Le plus souvent, la dégénérescence hépatique grasse non alcoolisée est asymptomatique. Cependant, des symptômes parfois non spécifiques caractéristiques d'autres maladies du foie, tels que la gravité, l'inconfort ou la douleur dans l'hypochondre droit, une sensation d'amertume dans la bouche et d'autres, peuvent parfois être notés..

Dans l'analyse biochimique du sang, un taux accru d'ALT (alanine aminotransférase) et d'AST (aspartate aminotransférase) est déterminé, indiquant une cytolyse et une inflammation. Le rapport caractéristique AST: ALT

Drapkina O.M., Ivashkin V.T. Caractéristiques épidémiologiques de la stéatose hépatique non alcoolique en Russie (Résultats d'une étude prospective multicentrique ouverte-observation DIREG L 01903) // RZHGK. - 2014.- T.24. - Numéro 4. - Art. 32-38. 1

Adams L.A., Lymp J.F., St Sauver J. et al. L'histoire naturelle de la stéatose hépatique non alcoolique: une étude de cohorte basée sur la population // Gastroenterology. 2005; 129: 113-21. 2

Dam-Larsen S., Becker U., Franzmann M.B. et al. Résultats finaux d'un suivi clinique à long terme chez les patients atteints de stéatose hépatique // Scand J Gastroenterol. 2009; 44 (10): 123,3

J.K Dowman, J.W. Tomlinson et P.N. Newsome Pathogenèse de la stéatose hépatique non alcoolique // Q J Med. 2010; 103: 71–83. 4

Naga Chalasani, Zobair Younossi, Joel E. Lavine et al. The Diagnosis and Management of Non-Alcoholic Fatty Liver Disease: Practice Guideline by the American Association for the Study of Liver Diseases, American College of Gastroenterology, and the American Gastroenterological Association // Hepatology. 2012; 55 (6): 2005-2. 5

Comment traiter la prévention des maladies de l'obésité hépatique

Les causes

Soumis à la maladie et à ceux qui s'épuisent sans réfléchir avec la famine et les régimes alimentaires, qui ont un taux de cholestérol élevé. Les végétariens ardents souffrent également d'obésité hépatique, de patients qui prennent des hormones, des antibiotiques, des médicaments à base de tétracycline depuis longtemps, qui ont souffert d'infections virales et parasitaires graves et de maladies du système endocrinien. L'hépatose grasse provoque un manque de protéines dans les aliments. Même une frénésie à court terme ou une intoxication alcoolique peuvent causer cette maladie, sans parler de l'alcoolisme chronique..

L'obésité dans le foie peut déclencher des maladies du tractus gastro-intestinal.

Prédisposition héréditaire lorsqu'une prédisposition à l'obésité se pose au niveau génétique, notamment la production d'enzymes hépatiques, les maladies héréditaires.

Hépatite C, excès de fer dans le sang, stress oxydatif.

Les symptômes de cette maladie peuvent survenir même chez les personnes qui ne boivent pas d'alcool du tout..

La maladie du foie gras affecte tout cela. Le durcissement et la cicatrisation des cellules ont lieu, puis leur destruction suit. cirrhose et cancer.

Régime et menu d'exemple pour la semaine

Recettes simples pour des aliments sains et nutritifs recommandés pour la stéatose hépatique:

  1. Omelette au poulet. Faire bouillir le poulet. Séparez la protéine du jaune, combinez avec du lait. Mettre les morceaux de viande dans un moule, verser avec les protéines fouettées, le sel et mettre au four. Cuire jusqu'à cuisson.
  2. Pommes cuites. Laver les pommes, retirer les bâtons, couper une certaine quantité de pulpe. Dans la cavité qui en résulte, mettez du miel et saupoudrez de cannelle. Cuire jusqu'à cuisson.
  3. Lapin braisé. Faire tremper la carcasse du lapin dans de l'eau froide pendant 5 heures. Mariner avec une cuillerée d'huile de tournesol, de sel, de thym et de piment de la Jamaïque pendant 1,5 à 2 heures. Mettre dans un récipient à parois épaisses, remplir d'eau, laisser mijoter environ 2 heures.
  4. Poulet au sarrasin Sarrasin cuit à la vapeur. Laver la carcasse de poulet, râper avec du sel, graisser avec de l'huile végétale et farcir de sarrasin. Cuire dans la manche 1 à 1,5 heure.
  5. Morue au four. Lavez le poisson, coupez-le en morceaux, salez. Mettre dans un plat allant au four, verser la crème sure et cuire jusqu'à cuisson.
  6. Courgettes cuites au four avec du poulet haché. Laver les courgettes, les couper en deux et retirer la pulpe. Mettez le poulet haché à l'intérieur. Cuire au four de 30 à 35 minutes.
  7. Escalopes de vapeur. Torsion de viande (toute variété non grasse). Ajouter le sel, l'oeuf, le pain sec et quelques pommes de terre. Mélanger. Former des côtelettes et de la vapeur.

Pour comprendre quoi, comment et dans quel volume manger avec une dystrophie hépatique, le menu ci-dessous. Lundi

  • petit déjeuner: thé non sucré, viande bouillie, concombre;
  • deuxième petit déjeuner: fromage cottage à faible teneur en matières grasses et un bouillon d'églantier;
  • déjeuner: soupe de légumes, ragoût, escalope de dinde, eau minérale;
  • dîner: goberge et légumes au four, compote de fruits secs;
  • heure du coucher: yogourt naturel faible en gras.
  • petit déjeuner: café non sucré au lait, omelette protéinée;
  • collation: sandwich au fromage, eau minérale;
  • déjeuner: soupe de légumes, viande ou poisson au four, salade, compote de pommes;
  • dîner: salade de fruits, thé;
  • avant d'aller au lit: kéfir.
  • petit déjeuner: thé, viande de lapin, vinaigrette;
  • deuxième petit déjeuner: fromage cottage, compote de fruits secs;
  • déjeuner: soupe de betteraves, ragoût, jus;
  • dîner: merlu cuit à la vapeur, chou cuit, eau minérale;
  • avant d'aller au lit: lait.
  • petit déjeuner: salade de carottes, fromage cottage, café au lait;
  • collation: salade de fruits;
  • déjeuner: soupe de légumes, sarrasin, escalope de poulet, jus de tomate;
  • dîner: soufflé de poisson, salade de légumes, bouillon d'églantier;
  • heure du coucher: yaourt faible en gras.
  • petit déjeuner: flocons d'avoine, thé;
  • Déjeuner: sandwich au fromage, eau minérale;
  • déjeuner: soupe aux champignons, veau au four, légumes, compote de fruits secs;
  • dîner: poisson bouilli, chou mijoté, thé;
  • avant d'aller au lit: kéfir.
  • petit déjeuner: thé, omelette protéinée, biscuits;
  • collation: fromage cottage, eau minérale;
  • déjeuner: soupe de légumes, morue bouillie avec riz, compote;
  • dîner: dinde vapeur, caviar de betterave, bouillon d'églantier;
  • avant d'aller au lit: boisson au lait fermenté.
  • petit déjeuner: casserole de fromage cottage faible en gras, café;
  • déjeuner: biscuits, jus de tomate;
  • déjeuner: bortsch - betterave rouge, sarrasin, poulet bouilli, compote de pommes;
  • dîner: compote de goberge aux légumes, eau minérale;
  • heure du coucher: yaourt.

Effets

La maladie évolue différemment selon les raisons de sa formation. En l'absence de signes d'inflammation et d'hépatocytes affectés, nous pouvons parler d'un pronostic positif, c'est-à-dire que la maladie n'est pas compliquée. Cependant, la présence de symptômes d'hépatite dans la plupart des cas entraîne une cirrhose. Le plus souvent, cela se produit à la suite d'une dystrophie alcoolique des organes, de l'obésité, dans le contexte de la vieillesse.

Le traitement prescrit en temps opportun et l'observance par le patient de toutes les recommandations des médecins peuvent rendre la dystrophie réversible. Cependant, les formes avancées d'hépatose et le non-respect des exigences des médecins de se conformer aux règles d'un mode de vie sain réduisent l'espérance de vie. La progression de la maladie entraîne une invalidité et très souvent la mort.

Quelle est cette maladie?

Involution des graisses - la dégénérescence du tissu hépatique normal en tissu adipeux avec des changements dégénératifs ultérieurs. Les triglycérides commencent à s'accumuler dans les cellules hépatiques. Cela conduit à la mort des cellules organiques et à leur remplacement par un composant fibreux.

Le stade zéro de la maladie se manifeste par de petits foyers d'involution graisseuse et n'est pas critique. Le foie n'est pas encore hypertrophié.

La première étape (diffuse) est caractérisée par une augmentation de la graisse dans le foie. Les foyers d'inclusions deviennent plus grands, mais le patient ne présente pas de symptômes graves.

La deuxième étape de l'involution du foie gras est exprimée dans des foyers de graisse plus volumineux avec formation de tissu conjonctif. L'organe est agrandi. Cette étape est traitable..

La troisième étape de la stéatohépatose du foie se caractérise par une forte augmentation du nombre de cellules graisseuses. Des processus irréversibles entraînant une fibrose et une cirrhose du foie commencent. Cette étape de la dystrophie est incurable..

Une transplantation hépatique est nécessaire. Si vous vous adressez à temps aux médecins, vous pouvez arrêter le processus de modification de la structure du foie et parvenir à une guérison.

Régime alimentaire nécessaire à l'hépatose grasse

Si la cause de la maladie est l'obésité, alors, bien sûr, pour soulager la maladie, le patient doit perdre du poids. Cependant, un régime pour l'obésité du foie devrait viser principalement à saturer le corps en substances utiles, à éliminer l'influence des facteurs nocifs et à normaliser le métabolisme. Ainsi, le patient devra revoir à la fois sa routine quotidienne et son mode de vie: commencer à bouger plus et à mieux manger. Un foie sain produit entre 600 et 1000 ml de bile par jour, le volume de la vésicule biliaire est de 200 ml. Ainsi, afin de ne pas surcharger les organes déjà fragilisés par la dégénérescence graisseuse des cellules, une personne qui a découvert une hépatose graisseuse doit en manger trois, voire mieux, cinq fois par jour, mais peu à peu. Le régime alimentaire d'un patient atteint de foie obèse comprend des aliments contenant une grande quantité de vitamines, d'oligo-éléments (en particulier de silicium) et d'acides gras polyinsaturés.

Quelles sont les causes de l'obésité du foie

L'obésité du foie (stéatose graisseuse ou hépatose) est un processus pathologique conduisant à l'accumulation de gouttes de graisse dans le foie et contribuant à la dégénérescence complète du tissu hépatique en graisse.

Il est de coutume de distinguer deux types d'obésité hépatique: alcoolique et non alcoolique.

La cause la plus fréquente de la maladie est un trouble métabolique résultant d'une intoxication du corps avec de l'alcool, des drogues ou des produits chimiques. Cependant, les dommages au foie ne sont pas toujours associés à une exposition à des facteurs toxiques..

Une alimentation déséquilibrée, le diabète de type 1, l'obésité, les maladies chroniques du système digestif - tout cela peut également conduire au développement de l'obésité du foie.

Après avoir déterminé la stéatose du foie, les deux méthodes médicales de traitement avec l'utilisation de médicaments peuvent être utilisées, et des moyens tels qu'un régime.

Une alimentation appropriée et équilibrée pour l'obésité du foie est une condition préalable à la récupération.

Traitement

L'obésité sur le corps humain est perceptible à l'œil nu, mais le foie obèse est beaucoup plus difficile à déterminer. Sans l'aide d'un spécialiste, l'échographie (pas toujours déterminée) et la tomodensitométrie par résonance magnétique ne peuvent pas faire.

15% du poids total du foie devraient être une source de préoccupation et un traitement immédiat..

Dans le traitement de l'obésité hépatique, l'accent principal est mis sur l'élimination du facteur provoquant la maladie. La cause la plus probable est l'alcool. Le tabagisme et certaines drogues sont également exclus..

Les patients se voient attribuer un régime alimentaire n ° 5, dans lequel prédominent les protéines d'origine animale, la morue bouillie, le fromage cottage, la bouillie - sarrasin et flocons d'avoine. Changement de comportement alimentaire vers l'exclusion des aliments gras et la suralimentation. Les graisses animales sont minimisées.

Médicaments du groupe lipotrope (acides: folique et lipoïque, vitamine B12, hydrolysats et extraits de foie).

Recommandations générales

1. Il est nécessaire d'établir une bonne nutrition. Le régime doit être élaboré par un médecin. Elle doit être équilibrée et douce..

Il doit s'agir de soupes légères: céréales, produits laitiers, fruits et légumes. Assurez-vous de manger de la viande bouillie, du poisson de mer, un œuf de poule par jour, des produits laitiers fermentés.

2. Les gâteaux et pâtisseries sont limités.

3. Miel utile, fromage cottage, eau minérale plate.

Le principal problème de l'hépatose graisseuse est la nécessité d'oxyder l'excès de graisse et de traiter l'hépatite. Par conséquent, seule une assistance qualifiée de spécialistes permettra d'éviter de graves conséquences. En cas de diagnostic non précisé ou de suspicion d'hépatose graisseuse, des consultations avec plusieurs spécialistes spécialisés sont nécessaires: un gastro-entérologue, un hépatologue, un chirurgien et, éventuellement, un oncologue.

Le traitement avec des remèdes populaires est basé sur l'utilisation de préparations à base de plantes, de teintures, de décoctions de légumes et de fruits.

Causes et traitement de l'obésité hépatique

Dans cet article, notre objectif est de dire au lecteur général ce qu'est l'obésité hépatique, les causes et le traitement de cette maladie..

Le plus souvent, l'obésité du foie se produit en raison d'une consommation excessive d'alcool. Même si cela se produit périodiquement et brièvement, mais en grande quantité, il est déjà possible de soupçonner la survenue de cette maladie, également appelée hépatose grasse. Mais récemment, cette maladie est de plus en plus diagnostiquée chez des patients qui ne boivent pas du tout d'alcool. Par conséquent, faites la distinction entre les graisses alcooliques et non alcooliques de cet organe. Les symptômes et les conséquences sont les mêmes, seules les raisons sont différentes.

Au cours des dernières décennies, le nombre de personnes en surpoids a augmenté en raison de la malnutrition, d'une faible activité physique et d'un mode de vie sédentaire. 80% des personnes en surpoids souffrent de foie obèse. Les raisons peuvent également être une perte de poids rapide (forte), des maladies héréditaires, des médicaments, une hépatite virale.

Comme mentionné ci-dessus, les symptômes de cette obésité hépatique, ses causes, son traitement, qui peuvent être différents, peuvent ne pas être observés avant plusieurs années, mais s'il y a faiblesse, perte d'appétit, perte de poids, fatigue, problèmes de concentration, alors ce sont des signes évidents de la maladie. La douleur peut également apparaître dans le côté droit, des taches sombres sous les aisselles et sur le cou, le foie augmente de taille. Lorsque ces symptômes et ces signes apparaissent, il est trop tard pour tenter d’automédiquer, vous devriez immédiatement consulter un médecin, subir un examen approfondi et faire des analyses de sang. Un traitement supplémentaire sera prescrit par un médecin.

Il ne sera pas inutile de dire que l'obésité du foie de tout type est plus facile à prévenir qu'à traiter. Afin de prévenir l'obésité alcoolique du foie, il est nécessaire d'abandonner complètement l'alcool (pendant le traitement, cela peut également être fait). Avec l'obésité non alcoolique, vous devez adopter un mode de vie sain, commencer à bien manger. Tout d'abord, vous devez limiter la consommation de glucides rapides (pain blanc, sucre, pâtisseries, riz blanc), exclure les aliments frits, gras et sucrés, les boissons gazeuses. Commencez à consommer suffisamment de légumes, de fruits, d'aliments protéinés faibles en gras et d'eau. De plus, il est très utile de faire des exercices spéciaux. Les spécialistes ont développé une série d'exercices anaérobies visant spécifiquement à modifier la structure du foie. Ils donnent déjà de bons résultats en 7 jours, bien que le poids total ne puisse pas changer en même temps. Et, s'il est difficile de faire tout type de sport et d'exercice physique lorsque vous êtes en surpoids et que vous ne vous sentez pas bien, ces exercices fonctionnent très bien.

Diagnostic de l'obésité hépatique

En règle générale, l'hépatose graisseuse est détectée par hasard si la maladie est asymptomatique. S'il y a des plaintes, le patient consulte un gastro-entérologue ou un hépatologue. Pour confirmer le diagnostic d '«obésité du foie», le médecin procède aux mesures diagnostiques suivantes:

  • analyse des plaintes, enquête sur la présence de maladies concomitantes, clarification des antécédents familiaux;
  • étude de la vie du patient (prend-il des médicaments, consomme-t-il de l'alcool, comment mange-t-il, etc.);
  • examen physique (détermination des symptômes de l'ictère, des percussions et de la palpation du foie, évaluation de l'IMC);
  • diagnostic en laboratoire (analyse sanguine générale et biochimique);
  • diagnostics instrumentaux (échographie, TDM, biopsie hépatique, élastographie).

La procédure de traitement de l'obésité hépatique

La tâche principale du médecin est d'identifier la cause profonde du développement de la pathologie et de l'éliminer. Pour le traitement de l'obésité hépatique, une approche intégrée et les recommandations suivantes sont importantes:

  • refus d'alcool;
  • normalisation du poids corporel;
  • une réduction des médicaments qui provoquent l'obésité hépatique (si possible);
  • prendre des hépatoprotecteurs, des médicaments lipotropes, des vitamines;
  • thérapie diététique.

Dans le foie obèse, la correction nutritionnelle est une condition importante du succès du traitement. Pour les patients obèses, le régime n ° 8 est recommandé. Pour les personnes de poids normal mais obèses, le régime n ° 5 est indiqué..

Selon le tableau n ° 5, les patients doivent réduire la quantité d'aliments gras, épicés et frits. Les graisses animales doivent être remplacées par des graisses végétales.

Avec l'obésité, le foie est autorisé à consommer:

Aliments approuvés pour l'obésité hépatique

  • jus de fruits et de baies non sucrés, thé, café;
  • fruits et baies non acides, fruits secs, marmelade, miel, confiture;
  • pain de seigle et de blé à base de farine complète, cuit hier;
  • fromage cottage faible en gras, fromages faibles en gras, crème sure en petite quantité;
  • soupes sur bouillon de légumes, 2-3 fois par semaine - soupes sur bouillon de viande maigre;
  • beurre - en quantité limitée;
  • veau, boeuf, lapin à faible teneur en matière grasse - en quantités limitées - porc et agneau à faible teneur en matière grasse;
  • oeufs - 1-2 fois par jour, durs ou sous forme d'omelette;
  • légumes - de préférence sous forme crue (chou, concombres, radis, laitue, courgettes);
  • sarrasin, avoine, orge perlé, bouillie d'orge sous forme friable;
  • sel - 5-6 g;
  • poisson faible en gras, fruits de mer.

Aliments pour l'obésité du foie

Avec l'obésité du foie due à l'alimentation, vous devez exclure:

  • soupes - pomme de terre, haricot, avec des pâtes;
  • pain de farine de première qualité, pâtisserie et boulangerie feuilletée;
  • poisson salé et fumé, conserves dans l'huile, caviar;
  • variétés grasses de viande et de volaille (canards, oies), saucisses, jambon;
  • oeufs au plat;
  • riz, semoule;
  • plats de pommes de terre, betteraves, légumineuses;
  • légumes salés et marinés, épinards, oseille;
  • miel, gelée, crème glacée, chocolat;
  • jus de raisin, cacao;
  • viande et graisses de cuisson.

Avec l'obésité, vous devez manger 5-6 fois par jour avec suffisamment de nourriture pour vous sentir rassasié.

Si plusieurs ou au moins un des signes de cette pathologie est détecté, il est nécessaire de ne pas perdre de temps à consulter un médecin. L'évolution des pathologies hépatiques peut aller extrêmement rapidement et est irréversible. Pour clarifier le diagnostic, le médecin peut prescrire un test sanguin spécial, ainsi que donner une référence pour une échographie du foie.

Lors du diagnostic, il est extrêmement important de ne pas confondre l'obésité du foie avec d'autres maladies insidieuses qui présentent des symptômes similaires. Ne prenez pas de mesures de traitement du foie sans consulter un spécialiste expérimenté

Pour prendre rendez-vous, cliquez ici..

Les symptômes de l'obésité

Dans une maladie telle que l'obésité hépatique, les symptômes au stade initial ne se produisent généralement pas. Pendant cette période, des inclusions graisseuses commencent à apparaître sur le corps, ce qui ne provoque aucune maladie. Seules une amertume dans la bouche et des troubles digestifs peuvent survenir..

Au deuxième stade, les hépatocytes sont presque entièrement remplis de graisse. L'inflammation commence. Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette période:

  • amertume en bouche;
  • des nausées peuvent survenir, des ballonnements sont très fréquents;
  • une plaque apparaît sur la langue, qui a une couleur jaunâtre;
  • il y a des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, une série de constipation peut être remplacée par la diarrhée et vice versa;
  • douleur dans le quadrant supérieur droit.

Au troisième stade, un processus irréversible commence à se produire avec le foie. Des foyers de cirrhose apparaissent. Les signes caractéristiques de cette étape sont les suivants:

  • irritabilité;
  • mauvais sommeil;
  • jaunisse;
  • varices, visibles sur la paroi abdominale;
  • goût amer persistant dans la bouche;
  • douleur intense dans l'hypochondre droit;
  • fatigue, apathie, troubles mentaux.

Ce sont les principaux signes qui accompagnent l'hépatose grasse..

Traitement avec des remèdes populaires

Cependant, on ne veut pas toujours traiter la maladie avec des médicaments. Dans ce cas, les remèdes populaires aideront. Il existe de nombreuses recettes différentes qui aideront à surmonter l'hépatose grasse. Par exemple, vous pouvez utiliser les éléments suivants:

Il existe de nombreuses autres recettes qui aident à lutter contre cette maladie. Cependant, il convient de se rappeler qu'aucun remède ne sera utile si vous continuez à mener un mode de vie incorrect et, surtout, à abuser de l'alcool..

Si une personne présente des signes d'obésité hépatique, vous devez absolument consulter un médecin pour établir un diagnostic précis. Et puis, sans délai, suivez un traitement afin que la maladie ne se développe pas sous une forme chronique, ce qui entraîne des conséquences irréversibles.

Hépatose grasse ou foie gras

L'hépatose grasse, autrement appelée obésité du foie, est une maladie dangereuse qui se développe dans le contexte de l'alcoolisme, du tabagisme, de la malnutrition et d'autres mauvaises habitudes. L'obésité du foie, dont les symptômes sont associés à des troubles métaboliques survenant au niveau cellulaire, se produit en combinaison avec des processus dystrophiques centrés dans le parenchyme de l'organe atteint.

Comme mentionné précédemment, le foie principalement obèse se développe en raison de l'alcoolisme, se prête également à l'influence du tabagisme et d'un mode de vie sédentaire. Beaucoup moins souvent, cette maladie est de nature endogène, se développe rarement en raison de formes graves d'entérite, de pancréatite..

En outre, des facteurs tels que la carence en vitamines et protéines, l'intoxication chronique (causée par diverses substances toxiques, telles que le tétrachlorure de carbone, les composés organophosphorés, y compris les toxines bactériennes) peuvent également contribuer au développement de la maladie, mais pas si souvent.

Séparément, nous pouvons distinguer la possibilité de développer une hépatose graisseuse à la suite de divers troubles métaboliques (obésité générale, hypovitaminose, diabète, etc.). Un régime trop riche en calories peut également provoquer une obésité hépatique..

Les symptômes de l'obésité hépatique

Tout d'abord, l'hépatose graisseuse est diagnostiquée en déterminant la taille du foie. Avec l'hépatose, elle augmente. Mais en plus de cela, il existe également des symptômes secondaires qui ne sont pas toujours prononcés ou qui peuvent aller de pair avec les symptômes de la maladie sous-jacente (diabète, thyréotoxicose, etc.).

Dans d'autres cas, la maladie présente les symptômes suivants:

  • Faiblesse générale;
  • Douleur sourde concentrée dans l'hypochondre droit;
  • Pression et lourdeur dans la cavité abdominale sans possibilité de déterminer l'emplacement exact;
  • Tendresse à la palpation;

Diagnostic de la maladie

Souvent, l'obésité du foie, dont les symptômes peuvent être complètement absents, est diagnostiquée au hasard. Cela se fait, notamment, uniquement sur la base d'une biopsie (méthode de diagnostic basée sur l'étude des tissus de cet organe). Le médecin retire un échantillon de tissu pour lequel la méthode de la laparoscopie est utilisée ou par ponction percutanée à l'aiguille.

Traitement de l'hépatose grasse

Dans le traitement de l'hépatose grasse, l'accent principal est mis sur l'élimination de l'influence du principal facteur qui l'a provoquée. Dans ce cas, l'alcool est absolument interdit. Cela s'applique également au tabagisme et à l'utilisation de certains médicaments..

De plus, un régime alimentaire est prescrit, dont les principaux composants sont caractérisés par une teneur accrue en protéines animales sous leur forme complète en combinaison avec des produits de facteurs lithotropes, tels que la morue bouillie, le fromage cottage, le sarrasin et les produits d'avoine, etc..

Complications de la maladie

La survenue de complications peut s'accompagner d'une augmentation parallèle de la température, ainsi que du développement d'un ictère.

En raison d'une intoxication hépatique régulière, qui se produit principalement à la suite d'un abus d'alcool, elle se transforme en cirrhose du foie avec mort cellulaire et remplacement du tissu hépatique par du tissu conjonctif..

La nature des conséquences d'un tel empoisonnement du foie est irréversible..

Il convient de noter qu'environ 20% des patients ne présentent pas de symptômes d'obésité hépatique, malgré sa progression rapide..

Comment traiter la stéatose hépatique

Le traitement de l'obésité hépatique n'entraîne aucune hospitalisation ni refus d'activité physique. Au contraire, les exercices effectués sous la supervision de spécialistes conduisent à l'utilisation ou à la «brûlure» des graisses et à une diminution de la dégénérescence graisseuse. Les principaux principes de la thérapie sont:

  • perte de poids;
  • exercices de physiothérapie, natation, augmentation modérée de l'activité physique;
  • médicaments capables de stabiliser les membranes cellulaires: Heptral, Berlition, préparations, complexes de vitamines, antioxydants.
  • préparations d'acide ursodésoxycholique.

Cependant, malgré les possibilités de la thérapie moderne, le rôle principal dans le traitement de la dégénérescence graisseuse est attribué à l'alimentation. Régime pour l'obésité du foie - le régime numéro 5 sur la liste des régimes selon Pevzner est appelé "hépatique" et doit répondre aux exigences suivantes: avec un ratio normal de protéines et de glucides, l'apport en graisses est limité:

  1. Les graisses réfractaires (huile, graisse), les produits contenant des purines (cerveaux, foie, foie, conserves, viandes fumées, saucisses), l'acide oxalique, le cholestérol sont exclus.
  2. Il est interdit de faire frire les aliments dans l'huile, la cuisson frite.
  3. Il existe des aliments riches en fibres et en ballasts qui améliorent le péristaltisme et n'ont aucune valeur énergétique: céréales, son, légumes et fruits, pommes.
  4. Parmi les produits lipotropes, les protéines d'oeuf, le fromage cottage faible en gras, le poisson de mer bouilli sont autorisés en quantités limitées.
  5. Produits de boulangerie - à partir de farine grossière et pelée, meilleure que la cuisson d'hier. Il est strictement interdit d'utiliser des pâtisseries de fantaisie et des tartes frites.
  6. Presque tous les produits laitiers fermentés peuvent l'être, la seule limitation est la teneur minimale en matières grasses de la crème sure, ainsi que l'exclusion des fromages gras et épicés.

Si vous suivez le régime, ainsi que les recommandations du médecin traitant, augmentez le niveau d'activité physique et, surtout, arrêtez complètement de boire de l'alcool, le foie retrouvera pleinement ses fonctions et l'hépatose graisseuse sera surmontée.

Obésité du foie: comment prévenir, guérir la maladie et éviter les conséquences possibles

Les kilos en trop peuvent être facilement reconnus par une figure floue et une figure accrue sur la balance. Cela vous permet de répondre rapidement au problème et de l'éliminer. Mais parfois, le tissu adipeux attaque un certain organe, qui n'est pas toujours exprimé en excès de poids corporel. En particulier, l'obésité hépatique peut être diagnostiquée même chez les personnes minces..

Une maladie dangereuse n'apparaît pas immédiatement, par conséquent, tout le monde n'y associe pas une détérioration du bien-être. Le temps précieux s'épuise et la pathologie négligée entraîne des conséquences irréversibles. C'est pourquoi il est si important de comprendre de quoi il s'agit et s'il peut être guéri..

Essence

La maladie a plusieurs noms différents: obésité, dégénérescence graisseuse, hépatose, adipose. Sous l'influence de divers facteurs, le tissu hépatique commence à être progressivement remplacé par de la graisse. En l'absence de traitement approprié, les cellules lipidiques capturent une zone de plus en plus grande de l'organe. Au début, cela se manifeste par un léger dysfonctionnement dans le travail de "l'usine chimique" du corps. Mais à chaque fois, les violations du fonctionnement du foie deviennent plus prononcées.

L'hépatose graisseuse affecte autant les enfants que les hommes. Les raisons peuvent être très différentes. Et si le principal facteur provoquant ne peut pas être arrêté, il est peu probable qu'il se débarrasse de cette pathologie pour toujours. Habituellement, il est chronique prolongé.

Plus tôt vous consulterez un médecin, plus votre rétablissement sera rapide. S'il n'est pas traité, le risque de décès augmente, car le foie, étant un organe vital, cesse de fonctionner..

Les causes

Pour commencer à lutter contre l'obésité du foie, il faut en connaître les causes. Les médecins les plus courants appellent:

  • hypovitaminose;
  • grèves de la faim et mono-régimes avec une forte perte de poids;
  • carence en protéines et vitamines, excès de fer;
  • l'abus d'alcool
  • fumer en grande quantité;
  • mode de vie sédentaire;
  • maladie métabolique;
  • obésité générale;
  • empoisonnement par des toxines par certains médicaments, champignons vénéneux, aliments gâtés, pesticides;
  • des maladies telles que le diabète sucré, le syndrome de Reye, les maladies de Weber-Christian et de Konovalov-Wilson;
  • passion pour les aliments gras;
  • intoxication chronique;
  • entérite sévère et pancréatite.

Les scientifiques étudient toujours la nature de cette maladie, de sorte que la liste des causes possibles sera probablement renouvelée..

Symptômes

Plus tôt vous reconnaissez les symptômes de la maladie, plus vite elle peut être guérie. À différents stades de l'obésité hépatique, les signes de pathologie se manifesteront de différentes manières..

  • stade initial

Dans les cellules hépatiques individuelles, de petites inclusions graisseuses sont notées. Les symptômes ne se manifestent pas. La maladie ne peut être détectée que par l'analyse des transaminases hépatiques..

  • Premier degré

Dans certaines parties du corps, de plus gros dépôts de graisse s'accumulent déjà. La maladie continue de se dérouler secrètement, bien que le plus souvent le matin, il y ait une légère nausée et, pendant l'exercice, une forte sensation de picotements dans le côté droit.

  • Second degré

Le tissu adipeux affecte presque toutes les cellules hépatiques. Les symptômes sont aggravés, le tableau clinique devient plus visible. La lourdeur du côté droit est ressentie, une gêne est ressentie dans l'abdomen, l'élargissement des organes est palpé. Des changements dans sa densité sont perceptibles à l'échographie.

  • Troisième degré

L'obésité diffuse s'accompagne de la formation de nombreux kystes graisseux à l'intérieur. Cette étape apporte beaucoup de souffrance. Les nausées commencent, des douleurs sourdes et douloureuses sont ressenties dans l'estomac et sous les côtes. L'abdomen éclate, tourmenté par des flatulences constantes, des grondements, de la constipation (ou vice versa, des diarrhées). Les patients se plaignent de problèmes digestifs.

Cependant, le diagnostic final n'est pas établi en collectant des informations sur le tableau clinique. Les médecins orientent le patient vers des tests (biochimiques, hormonaux) et des tests de laboratoire (échographie). Et déjà sur la base des données obtenues, des conclusions sont tirées et un traitement approprié est prescrit.

Saviez-vous que... il n'y a pas de récepteurs de la douleur dans le foie? Pour cette raison, même décomposé, cet organe ne fait jamais de mal. Par conséquent, son obésité est si difficile à reconnaître dans les premiers stades.

Nutrition

Habituellement, un régime assez strict est prescrit pour l'obésité du foie, car c'est le mauvais régime qui cause le plus souvent la maladie. Par conséquent, lors de la confirmation du diagnostic, la première chose que fait le médecin est de décrire en détail ce qui peut être mangé et ce qui doit être exclu des produits afin de stopper la croissance du tissu adipeux..

  • caviar de courge;
  • céréales;
  • marmelade, caramel, miel, confiture;
  • boeuf faible en gras, veau, poulet, lapin;
  • poisson faible en gras: morue, merlan bleu, sandre, morue safran, lieu jaune, brochet, carpe, merlu, salade de fruits de mer;
  • produits laitiers faibles en gras: kéfir, acidophilus, yaourt, lait, lait caillé gras;
  • choucroute non acide;
  • fruits et baies non acides;
  • des légumes;
  • pain séché, craquelins, biscuit sec, pâtisseries non comestibles, biscuits faibles en gras;
  • légumes, beurre;
  • sauces à la crème sure, aux légumes et au lait;
  • Crème fraîche;
  • eau de table sans gaz, jus de légumes, thé faible, infusion d'églantier, bouillon de son;
  • soupes sur bouillons de légumes avec addition de vermicelles, céréales, légumes, soupe au bortsch et au chou, soupes au lait;
  • l'aneth et le persil;
  • oeufs à la coque ou pochés.

À ne pas manger:

  • de l'alcool;
  • légumineuses;
  • bouillons;
  • lait écrémé et crème;
  • viande et poisson gras, caviar, viandes fumées, saucisses, aliments en conserve;
  • graisses de cuisson, saindoux;
  • okroshka, soupe au chou de choucroute;
  • pain frais, tartes frites, pâtisseries, gâteaux, pâtisseries, pâte feuilletée;
  • abats: foie, rein, cerveau;
  • raifort, moutarde, ketchup, poivre, mayonnaise;
  • café noir, cacao, chocolat;
  • oseille, épinards, radis, radis, ail, oignons;
  • œufs durs et frits.

Exemple de menu pour une semaine de table de régime numéro 5

Recommandations supplémentaires

  1. Le régime doit être une alternance de plats protéinés et de céréales.
  2. Le menu approximatif de la semaine du tableau diététique n ° 5 peut être modifié selon vos préférences, mais en même temps sans sortir du cadre des produits autorisés.
  3. Apport calorique quotidien - 1200 kcal pour les femmes et 1500 kcal pour les hommes.
  4. Aliments frits exclus du régime.
  5. Le sucre est préférable de remplacer par du xylitol.

Sans suivre ce régime et ces recommandations, il est impossible de se débarrasser de l'obésité hépatique, même si vous buvez les médicaments les plus chers et les plus efficaces..

Comme ça. L'obésité dans le foie, même chez les personnes minces, entraînera bientôt une prise de poids. Cela est dû au fait que le corps en raison de la maladie perd sa connexion avec le cerveau par le biais des hormones, et le corps ne peut plus contrôler la sensation de faim. Et le foie ne peut plus produire le même volume de bile, qui est impliqué dans la dégradation des graisses. En conséquence, ils commencent à s'accumuler dans différentes parties du corps..

Traitement

Si vous êtes déterminé à guérir l'obésité du foie, vous devez écouter attentivement tous les conseils d'un médecin et suivre ses recommandations. Il est strictement interdit de prendre des médicaments par vous-même et d'essayer des remèdes populaires. Une telle initiative pourrait avoir de graves conséquences sur la santé..

Médicaments

Après avoir confirmé le diagnostic et établi le degré de la maladie, le médecin vous dira en détail quoi prendre, quel médicament à ce stade vous devez boire. Voici quelques médicaments couramment utilisés pour l'obésité:

  • hépatoprotecteur: Essential Forte, Essliver, Berlition - améliorer le fonctionnement du corps;
  • acides sulfamiques: taurine, méthionine - comprimés qui aident le corps à traiter les graisses;
  • anticholineric (abaissement des lipides sanguins): Atoris, Vasilip, Crestor, acide nicotinique;
  • hépatoprotecteurs sur extraits végétaux: Liv-52, Karsil, extraits d'artichaut, curcuma, oseille, Holagol, Gepabene;
  • vitamines antioxydantes: tocophérol, rétinol;
  • vitamines B thérapeutiques: riboflavine, acide folique.

Ces noms de médicaments sont fournis à titre informatif uniquement, et non pour traiter l'obésité hépatique par eux-mêmes. Seul un médecin peut parler des schémas posologiques et des dosages.

Remèdes populaires

La médecine officielle conteste l'efficacité du traitement avec des remèdes populaires pour cette maladie. Cependant, avec l'autorisation du médecin, ils peuvent être utilisés comme thérapie supplémentaire. Les décoctions et infusions d'herbes médicinales sont faciles à préparer à la maison. Utilisez pour cela:

  • feuille de fraise;
  • capsules de maïs;
  • feuilles de bouleau;
  • fruit de genièvre;
  • queue de cheval;
  • Camomille officinalis;
  • Graines d'aneth;
  • inflorescences immortelles sableuses;
  • fleurs de calendula;
  • cudweed des forêts;
  • rose musquée.

Ainsi, l'obésité du foie ne peut être guérie que par une approche globale, qui comprend une diététique, des médicaments et des remèdes populaires. Dans le même temps, n'oubliez pas de mener une vie saine et de vous engager activement dans le sport, en vous débarrassant des mauvaises habitudes. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la cause profonde..

Sur une note. L'obésité du foie est l'une des indications de sa transplantologie. Cependant, la transplantation de cet organe en Europe occidentale coûte environ 314 600 $. Même si ce chiffre ne réduit pas le nombre de personnes qui souhaitent l'utiliser.

Complications

Vous devez savoir pourquoi l'obésité hépatique est dangereuse afin de présenter ses conséquences possibles sans traitement approprié. Dans ce contexte, les pathologies suivantes se développent:

  • hépatite;
  • insuffisance hépatique;
  • cirrhose;
  • intoxication de tout l'organisme;
  • hydropisie abdominale;
  • diathèse;
  • épuisement du corps;
  • coma.

Mais le pire est l'échec complet du foie, lorsque, en raison de trop de graisses, il cesse de fonctionner. Dans ce cas, la personne décède dans les 3 heures sans transplantation d'organe..

Fait scientifique. Le foie est le seul organe humain capable d'auto-guérison (comme la queue d'un lézard). Cependant, le tissu adipeux, qui enveloppe et serre progressivement l'organe, ne permet pas aux cellules de se diviser, réduisant cette propriété à rien.

La prévention

Les causes de l'obésité hépatique sont difficiles à déterminer en raison de leur multiplicité, les symptômes sont à peine perceptibles, le traitement est multicomposant et pas toujours efficace, les conséquences possibles sont dangereuses non seulement pour la santé mais aussi pour la vie. Il devient clair que la maladie est beaucoup plus facile à prévenir. Pour cela, il est nécessaire d'observer des mesures préventives:

  1. mode de vie sain;
  2. exclusion du tabagisme et de l'alcool;
  3. exercices quotidiens du matin;
  4. surveiller et ajuster la glycémie et le cholestérol;
  5. promenades en plein air;
  6. exercice régulier;
  7. régime équilibré.

L'obésité hépatique est une maladie dangereuse qui, au stade initial, est trop latente pour la suspecter. C'est pourquoi il est si important de s'engager dans une prévention rapide. La prévention est beaucoup plus facile que la guérison. Au moindre signe de symptômes pathologiques, consultez un médecin dès que possible.

Lisez également sur l'obésité des autres organes internes:

Obésité hépatique: comment traiter

La graisse sous-cutanée, qui donne à la silhouette un aspect inesthétique, n'est que la pointe de l'iceberg. Le plus grand danger est l'obésité des organes internes, en particulier du foie. Il s'agit d'une maladie très grave, qui ne peut être détectée qu'en milieu clinique. Si vous êtes en surpoids, vous devez maintenant prendre Mary et commencer son déclin actif.

Obésité du foie - qu'est-ce que c'est

L'obésité, l'hépatose, la dégénérescence graisseuse, l'adipose du foie sont les noms de la même maladie chronique, caractérisée par des dépôts graisseux excessifs dans le foie. L'hépatose du foie gras est qualifiée selon sa gravité:

  1. Stade initial - de petites plaques de graisse ne sont observées que dans les cellules hépatiques individuelles.
  2. La première étape - de gros dépôts de tissu adipeux s'accumulent dans certaines zones du foie.
  3. Deuxième degré - presque toutes les cellules hépatiques sont affectées.
  4. Le troisième degré est l'obésité diffuse avec formation de kystes, à l'intérieur desquels la graisse s'accumule.

Les causes

Pour savoir comment se débarrasser de l'obésité du foie, vous devez savoir pour quelles raisons l'adipose se produit et quelles méthodes de traitement existent en médecine. Les causes de l'obésité hépatique sont les suivantes:

  1. Consommation excessive d'alcool. Le méthanol perturbe le métabolisme, détruit les cellules hépatiques et, par conséquent, le corps commence à accumuler des cellules du tissu adipeux, remplaçant les leurs.
  2. Le jeûne avec une perte de poids rapide ou la consommation d'aliments gras peut également entraîner une dégénérescence graisseuse. La probabilité de développer la maladie augmente avec un mode de vie sédentaire.
  3. Toxines La pathologie peut être causée par des pesticides, des champignons vénéneux, certains médicaments dont les substances actives sont le méthotrexate, la tétracycline, les œstrogènes.
  4. Troubles métaboliques dans des conditions telles que le diabète sucré, la grossesse, le syndrome de Reye, la maladie de Konovalov-Wilson, la maladie de Weber-Christian.

Fumer dans le contexte d'autres facteurs ne fait qu'exacerber les risques. Rare, mais il existe des cas où l'hépatose est de nature endogène et se développe à la suite d'une entérite et d'une pancréatite sous une forme sévère. Entre autres, l'hépatose peut provoquer une carence en protéines et vitamines dans l'alimentation, un excès de fer, une intoxication chronique, une hypovitaminose, une obésité générale du corps humain.

Obésité dans le foie - symptômes

Les symptômes de l'obésité hépatique ne sont pas prononcés, de sorte que la plupart des patients consultent un médecin même lorsque la maladie est gravement négligée. Vous pouvez identifier la maladie en utilisant un examen complet dans une clinique. Gravité avec l'hypochondre droit, c'est peut-être le seul symptôme tangible de l'hépatose.

Chaque stade de l'hépatose a ses propres symptômes:

  1. Aux stades initial et premier, l'hépatose peut être détectée par analyse des transaminases hépatiques (inconstance des enzymes AlAT et AsAT).
  2. Dans la deuxième étape, les symptômes sont aggravés. Il ressent une lourdeur sur le côté droit, une gêne dans l'abdomen, une hypertrophie significative des organes palpables. L'échographie montre une densité hépatique altérée.
  3. Au troisième stade, le patient ressent fréquemment des nausées, des douleurs, des douleurs sourdes à l'estomac et à droite sous les côtes, une sensation de plénitude, des flatulences (grondements constants). Tourmenté par la constipation ou des selles molles, des problèmes digestifs.

Traitement

La base du diagnostic est toujours la palpation dans l'hypochondre droit, puis les suggestions du médecin sont complétées par l'IRM, la TDM, l'angiographie, l'échographie, les analyses des enzymes hépatiques et les études sérologiques pour exclure la possibilité d'une hépatite virale. L'ensemble du processus est effectué par un gastro-entérologue.Par conséquent, dès les premiers symptômes d'une maladie, consultez immédiatement un médecin.

Le traitement de l'obésité hépatique est complexe, il comprend à la fois la partie médicamenteuse et un certain nombre de mesures préventives que le patient doit observer:

  1. Normaliser le mode de vie.
  2. Adhérer à un régime alimentaire et à une thérapie vitaminique avec de l'acide ascorbique.
  3. Augmenter l'activité physique.
  4. Pour nettoyer le foie en jeûnant, en organisant des jours de jeûne.
  5. Normaliser le métabolisme avec une nutrition fractionnée.
  6. Réduisez le poids en moyenne de 2 kg par mois.

Médicaments contre l'obésité du foie

Dans le processus de récupération, vous ne pouvez pas vous passer de la pharmacothérapie. Les médicaments suivants aideront à normaliser le travail du foie:

  1. Médicaments hépatoprotecteurs: Essential Forte, Berlition, Essliver. Ces médicaments améliorent la fonction hépatique, stimulent son travail..
  2. Préparations d'acide sulfamique: taurine, méthionine. Obésité Les pilules hépatiques aident à traiter les graisses.
  3. Médicaments hypolipidémiants (médicaments hypocholestérolémiants): Atoris, Vasilip, acide nicotinique, Crestor.
  4. Hépatoprotecteurs d'origine végétale: Liv-52, Karsil (à base de chardon-Marie), extrait d'artichaut, extrait de curcuma, extrait d'oseille, hépabène, cholagol et autres.
  5. Vitamines antioxydantes: tocophérol (vitamine E), rétinol (vitamine A).
  6. Vitamines B (B2 - riboflavine, B9 - acide folique).

Remèdes populaires

Vous pouvez traiter le foie à la maison à l'aide de préparations à base de plantes proposées par les chaînes de pharmacies ou préparées de vos propres mains. Le traitement de l'obésité hépatique avec des remèdes populaires est efficace, mais malgré l'apparente innocuité des décoctions à base de plantes, vous devez d'abord consulter un médecin. Liste des plantes bénéfiques pour le foie:

  • capsules de maïs;
  • rose musquée;
  • queue de cheval;
  • camomille;
  • feuille de fraise;
  • inflorescences immortelles sableuses;
  • sushnitsa des forêts;
  • feuilles de bouleau;
  • fruit de genièvre;
  • Graines d'aneth;
  • inflorescences de calendula.

L'avoine est un puissant remède contre la stéatose hépatique. Pour préparer l'infusion, vous avez besoin de 250 grammes d'avoine (pas de céréales), 50 grammes de feuilles de bouleau et d'airelle rouge, 3,5 litres d'eau. Mélanger tous les ingrédients et réfrigérer pendant une journée. L'infusion terminée doit être diluée avec une décoction de rose sauvage et de renouée, boire 50 ml au chaud avant les repas. Répétez donc 10 jours, avec chaque jour suivant pour boire 50 ml de plus que le précédent. Pendant le traitement avec de l'avoine, excluez toute viande de l'alimentation. Il est bon de toujours suivre un régime spécial sur le chemin de la guérison..

Régime alimentaire pour l'obésité du foie

Un régime pour l'obésité du foie est recommandé n ° 5. La base du régime:

  • produits protéiques (pas de viande grasse, de poisson, de fruits de mer) pour la régénération cellulaire;
  • diverses céréales (céréales), riz, fromage cottage;
  • plus de légumes, fruits, baies et son pour enrichir le corps en fibres alimentaires, pectine. L'effet cholérétique est possédé par les carottes et les citrouilles, toutes les variétés de chou;
  • régime hydrique (boire 2 litres d'eau par jour);
  • boissons aux fruits;
  • boissons lactées.

Les légumes peuvent être mijotés, bouillis, cuits dans une mijoteuse, cuits au four et consommés crus, frits est exclu. Éliminez complètement le lait gras, la crème, les fromages, les boissons alcoolisées, les glucides rapides (pain, muffins, pâtes, bonbons, eau douce), la mayonnaise, les saucisses et le beurre de l'alimentation. Limitez l'utilisation des poulets de chair, ils sont cultivés avec l'utilisation de substances nocives pour le foie.

Ce qui menace l'obésité hépatique chez l'adulte

L'obésité adipeuse chez l'adulte est facile à traiter si les règles ci-dessus sont respectées. Si vous les négligez et continuez à mener un mode de vie malsain, buvez, fumez, mangez beaucoup, l'hépatose se transformera en fibrose, puis au stade terminal - cirrhose, éventuellement durcissement du foie avec cicatrisation des cellules saines, développement d'une insuffisance hépatique, cancer. Chez 30% des patients atteints d'hépatose, les conséquences sont le développement d'une hépatite. Les maladies du foie peuvent entraîner une diminution de l'immunité, un déséquilibre hormonal, une intoxication et d'autres déséquilibres dans le corps..

Si le médecin a posé un diagnostic défavorable, il faut alors se préparer à une thérapie complexe sérieuse et à long terme. Une pilule magique qui soulagera la maladie à la fois n'a pas encore été trouvée. Nous devons faire tous les efforts - alimentation, médecine, éducation physique, traitement alternatif. Si vous faites tout ce que le médecin vous dit, les premiers résultats seront visibles dans un mois. Une récupération complète du foie nécessitera plusieurs mois de thérapie complexe.

En savoir plus sur le foie gras.

Obésité du foie - traitement, symptômes et diagnostic. Liste des médicaments éprouvés pour le traitement et la prévention

Obésité du foie, hépatose graisseuse, stéatohépatose - ce sont tous les noms de la même condition, qui peuvent être compliqués par la cirrhose, le cancer du foie et l'insuffisance hépatique. Par conséquent, si une obésité hépatique est diagnostiquée, le traitement doit être complet et opportun..

Qu'est-ce que l'obésité du foie, quelles sont les conséquences?

Avec l'obésité hépatique - stéatohépatose, la graisse s'accumule dans les cellules hépatiques (hépatocytes). Pour cette raison, le foie ne peut pas remplir ses fonctions. Mais cette condition est réversible. Cependant, s'il y a obésité du foie et qu'aucun traitement n'est effectué, les hépatocytes meurent. À leur place, le tissu conjonctif se développe. Une cirrhose du foie avec insuffisance hépatique progressive se forme.

Les principaux symptômes de l'obésité hépatique

Dans le tableau, nous avons collecté les principaux symptômes de l'OP, également prescrit la probabilité de maladie en présence de ces symptômes.

SymptômeProbabilitéLes causes
Amertume en boucheSouventJeter la bile de l'intestin grêle dans l'estomac et l'œsophage
Lourdeur dans l'hypochondre droitSouventÉtirer la capsule avec une hypertrophie du foie
Nausées, vomissements, éructations de brûlures d'estomacSurtout après avoir trop mangé, mangé des aliments gras et épicés, de l'alcoolDésordres digestifs
Jaunisse de la peau et sclérotique des yeuxPas toujoursRalentir la liaison et l'excrétion de la bilirubine
Faiblesse générale, baisse des performancesSouventMalabsorption des nutriments et élimination des toxines
Hémorragie sous-cutanéeRarement, à un stade avancéUn signe alarmant d'insuffisance hépatique
Stéatorrhée (mélange de graisses dans les fèces), alternance de constipation et de diarrhéePas toujoursViolation de la dégradation et de l'absorption des graisses, dysbiose
Changements secondaires dans le cœur, les reins, la rateRarementLe développement de la défaillance d'organes multiples

Obésité du foie - traitement

Le traitement de l'obésité hépatique est effectué par deux méthodes: les changements de style de vie et l'utilisation de médicaments qui contribuent à une récupération hépatique plus rapide - hépatoprotecteurs.

Les changements de style de vie sont assez simples dans les recommandations, mais plutôt difficiles à mettre en œuvre, donc ceux qui ont pu limiter ou abandonner de manière significative les graisses, les féculents, les sucrés, l'alcool et ont commencé à faire régulièrement de l'exercice, à marcher 3-5 km par jour ou 7-10 mille pas - très peu. 80% d'entre nous ne sont pas capables de résister aux habitudes.

Il convient également de considérer que l'obésité hépatique n'est pas toujours associée aux aliments gras et riches en glucides ou à l'amour de la bière et d'autres boissons alcoolisées. Les médicaments, tels que le paracétamol, le nimésulide, les antibiotiques et les médicaments antifongiques, ainsi que certaines maladies chroniques, telles que le diabète sucré, le psoriasis, sont également parfois la cause de la stéatose (foie gras). Par conséquent, il n'est pas toujours nécessaire de se fier uniquement aux forces internes du corps et à la capacité régénérative du foie.

Pour accélérer la normalisation de la fonction hépatique, pour l'aider à se renouveler, un groupe de médicaments est appelé hépatoprotecteurs, qui peut être divisé en plusieurs groupes:

1. Préparations à base d'extrait de réglisse et d'acide glycyrrhizique (Phosphogliv, Phosphogliv forte)

2. Préparations à base de phospholipides essentiels (Essentiale forte N, Essliver, Rezalyut pro)

3. Préparations à base de matières végétales (Carsil, Legalon, Gepabene, chardon-Marie, Liv-52)

4. Antioxydants (vitamines E, C)

5. Acides aminés (méthionine, heptral)

6. Acide ursodésoxycholique (Ursofalk, Ursosan, Urdox)

Le choix d'un médicament spécifique est le plus souvent basé sur ce qui doit être souligné dans le traitement et les contre-indications. Ainsi, les préparations d'acide ursodésoxycholique sont le plus souvent utilisées pour les maladies des voies biliaires car améliorer sa sortie. L'acide aminé - l'adémétionine, qui fait partie d'Heptral - améliore également légèrement l'écoulement de la bile, aide à restaurer les hépatocytes et a les propriétés d'un antidépresseur. Les préparations à base de plantes ont également diverses propriétés. Quelqu'un antioxydant, comme Carsil / Legalon / chardon-Marie, quelqu'un cholérétique, comme Hepabene ou tanaisie avec immortelle.

Préparations à base de phospholipides - Essentiale et autres, qui, comme on dit dans la publicité, sont très populaires pour aider à restaurer les parois cellulaires des hépatocytes car contiennent des «matériaux de construction» pour eux.

C'était avant l'apparition du médicament à base d'extrait de racine de réglisse, qui a été inventé et testé au Japon. Ce médicament est appelé Stronger Neo Minophagen-C (SNMFC) et possède la propriété la plus importante pour le foie - il réduit l'inflammation, qui détruit les cellules. Nos scientifiques ont également pris comme base la substance principale de la réglisse - l'acide glycyrrhizique et combinée avec des phospholipides. Ils l'ont appelé - Phosphogliv, dès le début des substances actives - Phospho lipides et acide glycyrrhizique.

À l'heure actuelle, Phosphogliv est le seul médicament qui agit sur tous les liens des maladies du foie, c'est donc un médicament universel qui fonctionne à n'importe quel stade réversible de la maladie du foie. Il est utilisé à la fois pour le traitement et pour la prévention du développement de complications et de maladies hépatiques. Il est également compatible avec d'autres hépatoprotecteurs.Par conséquent, en cas de stagnation de la bile ou des calculs biliaires dans l'obésité, Phosphogliv peut être combiné avec l'utilisation d'acide ursodésoxycholique.

Après 3 mois de prise de Phosphogliv selon le schéma 2 gélules 3 fois par jour, le cours est terminé et le foie est restauré, il doit être maintenu dans cet état non seulement en prenant périodiquement le même Phosphogliv, mais aussi en prenant soin du foie à l'avance et en prévenant l'obésité.

Prévention de l'obésité hépatique

Tout d'abord, nous vous recommandons de subir un examen et de consulter un médecin, mais les recommandations générales sont les suivantes:

● refus d'alcool ou sa consommation modérée

● dosage strict d'antibiotiques, de médicaments anti-inflammatoires et d'autres médicaments qui affectent négativement la fonction hépatique

● traitement complet en temps opportun du diabète, des maladies de l'estomac et des intestins, des troubles métaboliques

Régime

Il est nécessaire d'exclure les graisses animales, les glucides facilement digestibles de l'alimentation. Dans le même temps, la nourriture doit être riche en protéines, vitamines et minéraux. Aliments de préférence fractionnés, fréquents et en petites portions.

Exercices physique

Les exercices de guérison du foie comprennent la plupart des exercices avec une intensité longue mais modérée. Par exemple, marcher, marcher. Parfois, la natation, le volley-ball, le ski et le patinage aident beaucoup. Travail utile en plein air, comme le déneigement, le travail dans le jardin ou d'autres activités de plein air utiles.

L'essentiel ici est la régularité et une augmentation progressive de l'intensité. Le danger est trop et une longue charge au début

Liste des médicaments pour le traitement et la prévention

En cas d'obésité hépatique, le traitement doit inclure les médicaments énumérés ci-dessous..

Il contient de l'acide glycyrrhizique et des phospholipides essentiels, qui a un effet complexe à part entière sur les causes des dommages au foie et le restaure.

Contient également des phospholipides, mais rien de plus.

Hépatoprotecteur, fabriqué à partir de matériel végétal de chardon-Marie.

Forme posologique de l'acide alpha-lipoïque.

Contient un antidépresseur d'acide aminé soufré d'adéméthionine.

Contient deux acides aminés, l'aspartate et l'ornithine.

En conclusion, nous pouvons dire que le choix des méthodes de traitement de l'obésité hépatique est grand, et s'il n'est pas possible de suivre clairement le bon mode de vie ou d'annuler les médicaments hépatiques potentiellement nocifs, vous devez faire attention aux hépatoprotecteurs. Et ici, le choix est assez évident - de tous les hépatoprotecteurs, Phosphogliv est préféré. Cette association médicamenteuse universelle agit sur tous les principaux liens de survenue de l'obésité hépatique (hépatose grasse, stéatose), elle a passé avec succès les essais cliniques et peut être associée à d'autres hépatoprotecteurs dans le traitement et la prévention de la stéatose hépatique.