Hypoglycémie

Les médecins parlent généralement d'hypoglycémie par hypoglycémie, un symptôme pathologique exprimé par une diminution de la glycémie inférieure aux normes généralement acceptées. Cette condition est causée par un certain nombre de facteurs, conduisant au développement d'un syndrome hypoglycémique et de diverses conditions / problèmes négatifs.

Qu'est-ce que ça veut dire?

Les analyses ont montré que les niveaux de glucose dans le sang étaient inférieurs à 3,3 mmol / L Il s'agit d'une condition plutôt dangereuse, entraînant un certain nombre de syndromes concomitants négatifs et, dans certains cas, provoquant un coma (une situation mettant la vie en danger entre la vie et la mort, caractérisée par une perte de conscience, un affaiblissement marqué ou une absence de réaction aux irritations externes). Comme mentionné ci-dessus, un certain nombre de raisons peuvent provoquer une hypoglycémie, des caractéristiques physiologiques du corps aux maladies et à une mauvaise alimentation. La pathogenèse du problème diffère également de manière significative de la cause provoquante d'une diminution de la concentration en sucre dans le sang qui n'est pas entièrement comprise par les scientifiques.

Symptômes d'hypoglycémie

Les principaux symptômes de l'hypoglycémie comprennent:

  1. Troubles adrénergiques - mydriase, transpiration sévère, pâleur de la peau, tremblements, hypertonie musculaire, agitation accompagnée d'anxiété, d'anxiété et d'agression, tachycardie et augmentation de la pression artérielle.
  2. Symptômes parasympathiques - faiblesse générale du corps, nausées avec vomissements, vague sensation de faim.
  3. Manifestations neuroglycopéniques - étourdissements et maux de tête modérés, troubles de la genèse centrale et de la respiration, désorientation et évanouissement, troubles de la conscience avec amnésie, symptômes neurologiques focaux et systémiques, manifestations d'automatismes primitifs, comportement parfois inapproprié. Moins fréquemment, des paresthésies et diplopies sont observées..

Raisons possibles

Une diminution de la glycémie peut être causée par les raisons suivantes:

  1. Trop de dose d'insuline et de médicaments hypoglycémiants pour le diabète.
  2. La déshydratation.
  3. Nutrition trop maigre et irrationnelle avec une prédominance de glucides raffinés et un minimum de vitamines, fibres, sels minéraux.
  4. Forte activité physique.
  5. Alcoolisme.
  6. Diverses insuffisances - cardiaque, hépatique, rénale.
  7. Épuisement corporel total.
  8. Insuffisance hormonale avec inhibition de la synthèse du glucagon, de l'adrénaline, du cortisol, de la somatropine.
  9. Tumeurs extracellulaires, insulinomes et anomalies congénitales du spectre auto-immun.
  10. Introduction excessive dans le sang de solution saline par la méthode goutte à goutte.
  11. Un large éventail de maladies chroniques.
  12. Règles.

Hypoglycémie chez les hommes et les femmes

Une glycémie inférieure à 3,5 mmol / L chez les deux sexes est un signe clair qu'il y a un problème dans le corps. Comme le montre la pratique, dans la grande majorité des cas, l'hypoglycémie chez l'adulte se produit avec un traitement prolongé du diabète. Si le régime du jour et le régime alimentaire ne sont pas suivis trop étroitement et que la violation des rythmes circadiens est complétée par une activité physique, alors la prise de médicaments oraux hypoglycémiants ou d'injections d'insuline peut abaisser la concentration de glucose plus que nécessaire..

De nombreuses personnes souffrant d'alcoolisme connaissent également une baisse significative de la glycémie en raison des effets secondaires de l'éthanol, qui entraînent une diminution accélérée des réserves de glucogène et, par conséquent, une inhibition de la genèse associée. Il est impératif de surveiller le niveau actuel de sucre dans le sang tout au long de la journée, car l'hypoglycémie peut être non moins dangereuse que l'hyperglycémie: elle provoque également le coma, bien qu'elle soit moins dangereuse pour le corps.

L'hypoglycémie chez un enfant

Chez les enfants, l'hypoglycémie se produit principalement en raison d'une nutrition hypocalorique et de grands écarts entre les repas dans un contexte d'activité physique élevée et de stress psychologique puissant. Un mauvais régime diurne pour les parents avec un sommeil insuffisant y contribue également..

Beaucoup moins souvent chez les enfants, il existe une forme idiopathique d'hypoglycémie familiale, qui est détectée et se manifeste chez un enfant de moins de deux ans. Une diminution de la glycémie est due à la haute sensibilité de l'organisme à la leucine sous forme libre. Il agit comme un catalyseur pour la synthèse accélérée de l'insuline naturelle et bloque la gluconéogenèse dans le foie..

L'hypoglycémie chez les nouveau-nés mérite une attention particulière. En règle générale, un symptôme est détecté chez les bébés prématurés souffrant d'hypothermie, de détresse respiratoire et d'asphyxie lors de l'accouchement. Il se manifeste dans les premières heures de la vie. Un autre facteur de risque est une mère atteinte de diabète de type 2 et prenant des médicaments hypoglycémiants. Dans ce cas, un traitement intensif urgent est nécessaire avec l'introduction de glucose, de glucagon et d'hydrocortisone dans le corps.

Effets possibles de l'hypoglycémie

En plus des manifestations négatives neuroglucopéniques et adrénergiques décrites ci-dessus et disparaissant après un traitement approprié, les patients peuvent développer un coma hypoglycémique, ainsi que des troubles cérébraux, jusqu'à un large spectre de démence. De plus, une hypoglycémie est un facteur de risque supplémentaire et provoque des hémorragies rétiniennes, des accidents vasculaires cérébraux et un infarctus du myocarde chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires..

Traitement à faible teneur en sucre (hypoglycémie)

Le traitement est basé sur un traitement conservateur de la maladie sous-jacente et l'élimination des symptômes d'hypoglycémie..

Drogues et médicaments

  1. L'administration intraveineuse de glucose par la méthode de la goutte ou l'administration orale de dextrose monosaccharide, qui contournant le tube digestif, est immédiatement absorbée dans le sang par la cavité buccale.
  2. Apport combinatoire de glucides complexes simples «rapides» et «lents» en quantité limitée.
  3. Si les mesures ci-dessus sont inefficaces - injection intramusculaire de glucagon.
  4. Dans les situations critiques, des injections fractionnées de corticostéroïdes - hydrocortisone, ainsi que d'adrénaline sont autorisées.
  5. Adhésion stricte à un régime spécial.

Remèdes populaires

L'une des recettes ci-dessus pour la médecine traditionnelle, présentée ci-dessous, doit être coordonnée avec votre médecin!

  1. Trois fois par jour, prenez 15 à 20 gouttes de teinture de Leuzea, que vous pouvez acheter à la pharmacie. Pré-diluer la dose dans une cuillère à soupe d'eau à température ambiante.
  2. Prenez en proportions égales 2 grammes d'herbe de blé, de millepertuis, d'hémophilus, de camomille, de cannelle de pain d'épice et de plantain, ajoutez un gramme de réglisse et d'absinthe à la collection. Versez le mélange avec 0,5 litre d'eau bouillante et laissez infuser 25 minutes. Passer le liquide à travers trois couches de gaze et prendre un remède de 50 grammes, trois fois par jour pendant un mois.
  3. Versez une cuillère à soupe de baies d'églantier hachées non pelées avec deux tasses d'eau bouillante. Laisser infuser pendant quinze minutes, filtrer à travers une étamine et boire ½ tasse deux fois par jour pendant 2 semaines.
  4. Consommez de l'ail et des airelles régulièrement, de préférence frais.

Prévention de l'hypoglycémie

La liste des mesures préventives de base pour prévenir une baisse significative de la glycémie comprend un régime avec une nutrition fractionnée et une routine quotidienne, et une correction du traitement du diabète sucré. De plus, il est recommandé de prendre des multivitamines complexes avec le contenu obligatoire de chrome en elles, le refus d'alcool et de fumer, l'activité physique dosée, ainsi que de familiariser tous les membres de la famille avec un problème possible et de les instruire sur les mesures nécessaires en cas de manifestation soudaine d'un symptôme.

Une bonne alimentation et une bonne alimentation

Avec un faible taux de sucre dans le sang, l'endocrinologue vous prescrit un régime alimentaire individuel, en tenant compte de la gravité du problème, de la présence d'un type particulier de diabète, ainsi que de l'état actuel du corps.

  1. Augmentez votre apport en glucides complexes en mangeant des légumes, des pâtes de blé dur, du pain de grains entiers.
  2. Exclure complètement l'alcool, la semoule, les pâtes des variétés de blé tendre, les pâtisseries, les bouillons gras et très forts, tous les types de graisses culinaires et de viande, les épices, les aliments fumés, le poivre et la moutarde..
  3. Mangez des bonbons, des biscuits, du miel et du jus très modérément.
  4. Mangez fractionnellement, en petites portions, n'oubliez pas de manger des aliments protéinés avec un minimum de matières grasses.
  5. Concentrez-vous sur les aliments riches en fibres, ce qui ralentit l'absorption du sucre des glucides complexes. Les meilleures options sont le maïs, les pois, les pommes de terre en veste.
  6. Assurez-vous d'inclure dans le menu des fruits, frais et séchés, ou dans votre propre jus contenant des quantités modérées ou faibles de sucre.
  7. Choisissez des sources maigres de protéines - poisson, haricots, poulet ou lapin.
  8. Limitez l'utilisation de la caféine, qui en grande quantité exacerbe considérablement le processus d'hypoglycémie.
  9. Remplacez les boissons gazeuses par des boissons minérales sans gaz.
  10. Vous pouvez obtenir les protéines dont vous avez besoin pour le corps à partir de produits alternatifs - noix, produits laitiers faibles en gras.

Menu du jour estimé

  1. Petit déjeuner avec deux œufs durs et thé non sucré avec un petit morceau de pain de grains entiers.
  2. Prenez un verre de lait ou un fruit non sucré de taille moyenne.
  3. Nous déjeunons avec de la soupe sur du bouillon de viande maigre et une salade de légumes. De plus - une portion de poisson et de thé cuits à la vapeur.
  4. Prenez une collation l'après-midi avec plusieurs fruits et tisane. Alternative - 50 grammes de noix.
  5. Dîner de la viande de poulet ou de lapin avec un plat d'accompagnement de légumes. En remplacement du thé et du café, vous pouvez utiliser la chicorée.
  6. Deux heures avant le coucher - un verre de kéfir à 1%.

Surveillez votre alimentation, mangez bien, observez la routine quotidienne et dans la plupart des cas, vous pouvez vous débarrasser de l'hypoglycémie sans médicaments!

Vidéo utile

Les premiers symptômes et traitements de l'hypoglycémie

Hypoglycémie - causes, signes, symptômes chez les femmes et les hommes

Nous analysons l'hypoglycémie, toutes les causes de cette condition et les options de traitement rapide.

L'hypoglycémie ou l'hypoglycémie est une condition potentiellement mortelle pour le patient. De plus, le patient a un taux de glucose extrêmement bas dans le sang veineux - moins de 3,7 mmol / l, et périphérique - moins de 3,2 mmol / l. Il existe 3 stades d'hypoglycémie:

  • facile - une personne peut, par ses propres efforts, arrêter l'état pathologique à l'aide de produits ou de médicaments;
  • sévère - le patient est conscient, mais n'est pas en mesure d'augmenter indépendamment le niveau de sucre;
  • coma - une personne perd connaissance, ce qui nécessite une hospitalisation immédiate.

Le retard dans l'assistance est lourd de complications pour l'hypoglycémie, donc tout, même le stade le plus doux, est dangereux pour la santé humaine. Le traitement est sélectionné en tenant compte de la gravité du patient, ainsi que de la présence de contre-indications et de restrictions. Vous devez comprendre ce qui affecte l'augmentation de la glycémie et quelles peuvent être les conséquences d'un manque prolongé de glucose dans le corps.

Hypoglycémie - causes et effets

Le mécanisme pathogénique du développement de l'hypoglycémie est l'utilisation accélérée du glucose par les tissus, un excès d'insuline et un apport insuffisant de glucose dans les aliments. Afin de comprendre les raisons pour lesquelles le sucre dans le sang tombe, vous devez comprendre le concept du métabolisme du glucose.

L'utilisation d'hydrates de carbone complexes nécessite le fonctionnement normal du pancréas, sécrétant de l'insuline. L'importance fondamentale de l'insuline réside dans sa capacité à activer les protéines cytoplasmiques des cellules responsables du transport des molécules de glucose.

Ainsi, l'état d'hyperinsulisme (augmentation de la concentration hormonale) affecte directement le niveau de sucres dans les cellules et les tissus humains..

Il existe 2 types d'hyperinsulisme: exo (externe) et endogène (interne).

La cause de l'exogène est l'administration excessive de l'hormone pendant les injections d'insuline (calcul incorrect des unités de pain et le manque de glucides des aliments pendant les injections d'insuline).

Parmi les causes endogènes, l'insuline est isolée - une tumeur du pancréas, souvent bénigne, qui commence à produire des hormones de façon incontrôlable. Dans ce cas, la sécrétion d'insuline n'est soumise à aucun mécanisme de régulation physiologique. L'ablation du néoplasme conduit à une guérison complète du patient, et le pronostic d'une tumeur maligne dépend largement de sa localisation et de la présence de métastases.

L'hypoglycémie accompagne également les grosses tumeurs de toute localisation, qui la consomment activement. De plus, certains néoplasmes malins (tumeurs hormonales) peuvent synthétiser des substances comme l'insuline et également réduire la quantité de sucres simples..

La fréquence des décès avec coma hypoglycémique est significativement inférieure à celle des diabétiques. Cependant, un manque de sucre dans le sang peut également entraîner des conséquences graves pour la santé - troubles cérébraux, tachyarythmies potentiellement mortelles, hypertension artérielle, crises d'épilepsie, coma hypoglycémique, etc..

Hypoglycémie chez les nouveau-nés

Dans les premiers jours de la vie, un enfant peut développer une hypoglycémie modérée. Il est particulièrement fréquent chez les nourrissons prématurés, ainsi qu'avec des symptômes de pathologie des voies respiratoires et d'hypothermie. Si la mère de l'enfant reçoit un diagnostic de diabète, alors au cours des 6 premières heures de sa vie, son nouveau-né peut avoir un taux de glucose extrêmement bas.

Une hypoglycémie peut également survenir en cas d'allaitement maternel insuffisant..

Important: l'hypoglycémie chez le nouveau-né nécessite un traitement urgent et compétent, quelle que soit sa gravité.

En règle générale, la thérapie consiste en des injections intraveineuses de glucose à 40% et, en l'absence de dynamique positive lorsque le critère revient à la normale, les hormones (hydrocortisone et glucagon) sont administrées par voie intramusculaire..

Pourquoi une glycémie tombe-t-elle chez une personne en bonne santé?

Des signes d'hypoglycémie sont observés chez les personnes en bonne santé dans le cas d'une activité physique de haute intensité. La combinaison des sports avec le jeûne ou les régimes limités conduit également à une forte baisse du taux.

L'hypoglycémie chez les femmes est enregistrée pendant les menstruations.

Une hypoglycémie sévère peut également survenir avec l'abus d'alcool. L'utilisation de boissons alcoolisées entraîne la dépense active d'énergie nécessaire au travail des enzymes qui décomposent l'éthanol. Dans la plupart des cas, l'hypoglycémie alcoolique survient chez les personnes souffrant d'alcoolisme chronique. Cependant, le développement d'une hypoglycémie transitoire chez les personnes qui boivent occasionnellement de l'alcool, en particulier à jeun, n'est pas exclu..

Les symptômes de l'hypoglycémie chez les femmes

Les symptômes qui accompagnent une hypoglycémie chez un adulte peuvent être divisés en 2 groupes: autonomes et neuroglycopéniques. Les premiers apparaissent sous la forme:

  • troubles mentaux (anxiété, insomnie, augmentation de la peur et de l'anxiété, ainsi que de l'agressivité accrue);
  • transpiration;
  • mains tremblantes et hypertonie musculaire;
  • pâleur;
  • hypertension artérielle;
  • troubles digestifs: nausées ou vomissements;
  • augmentation de la faim ou de la soif.

Pour les manifestations neuroglycopéniques sont caractéristiques:

  • maux de tête;
  • perte de mémoire;
  • diminution de l'attention;
  • perte d'orientation dans l'espace;
  • vision double
  • tremblements des membres et crises généralisées;
  • incontinence urinaire, miction involontaire ou défécation;
  • perte de conscience, entraînant un évanouissement, une forme extrême - coma;
  • perturbation de la respiration normale ou de la circulation sanguine.

L'observation d'un ou d'un groupe de symptômes chez une personne nécessite une mesure immédiate du glucose et sa correction si nécessaire Il convient de noter que les symptômes décrits sont identiques pour les personnes des deux sexes.

Glycémie normale chez la femme

La valeur maximale autorisée de glucose pour une femme est:

  • pour le sang veineux - 6,2 mmol / l;
  • et pour le sang capillaire - 5,6 mmol / l.

Pour les hommes, la valeur du critère pour le sang veineux et capillaire augmente à 6,5 et 5,5 mmol / l, respectivement.

Valeurs minimales: 3, 5 - 4 mmol / l pour les deux sexes.

Si le biomatériau pour l'étude a été pris de toute urgence, et après le dernier repas pas plus de deux heures se sont écoulées, alors l'intervalle des valeurs normales est quelque peu décalé. Dans ce cas, la norme maximale autorisée est de 10 à 11 mmol / l.

Après 60 ans, l'activité fonctionnelle des cellules pancréatiques diminue, les valeurs normales se situent donc entre 4,5 et 7 mmol / l (à jeun).

Comment augmenter la glycémie à la maison?

Lorsque les sucres sont détectés à un niveau de 3 à 3,5 mmol / l, il suffit qu'une personne consomme 10 à 15 g de glucides. La meilleure option est la consommation de sucres simples (par exemple, le dextrose), car ils ne nécessitent pas de temps pour se séparer et pénètrent immédiatement dans la circulation systémique depuis la cavité buccale.

Vous pouvez donner au patient un verre de jus ou d'eau avec du sucre dissous, manger du chocolat, de la confiture, etc..

L'hypoglycémie sévère est arrêtée en prenant de grandes quantités de glucides. Donc, immédiatement, vous devez consommer au moins 15 à 20 grammes de sucres simples, puis 20 gr - des sucres complexes (produits de boulangerie ou biscuits).

L'algorithme pour arrêter un léger degré de manque de glucose dans le corps:

  • à l'aide d'un glucomètre, mesurer la valeur de l'indicateur, vérifier l'état d'hypoglycémie;
  • consommer 15 grammes de sucres simples;
  • mesurer de nouveau le sucre.

En l'absence de dynamique positive, 2 et 3 points sont répétés jusqu'à ce que l'indicateur retrouve ses valeurs normales.

Si une personne est inconsciente, une injection de 1 mg de glucagon est administrée par voie intramusculaire. Le glucagon est une hormone protéique qui peut activer le processus de dégradation du glycogène dans les cellules hépatiques. Cela conduit finalement à une augmentation du glucose.

Pendant l'hospitalisation, le patient reçoit une injection intraveineuse de glucose à 40%, qui revient rapidement à la conscience.

En outre, il existe des gels et des comprimés spéciaux à base de sucre de dextrose simple. Il est important de calculer correctement la posologie, car son excès peut conduire une personne à un état d'hyperglycémie tout aussi dangereux.

Quels aliments augmentent la glycémie?

La norme quotidienne de sucre pour une personne est de 38 grammes pour les hommes et de 25 grammes pour les femmes. Leur utilisation excessive entraîne une charge sur le pancréas et un dépôt excessif.

L'indice glycémique calculé pour les produits est particulièrement important lors de l'arrêt du syndrome hypoglycémique. Il reflète la vitesse à laquelle les glucides simples sont digérés par le corps humain et entraînent une augmentation de la concentration de glucose dans le sang..

Le tableau des produits qui augmentent la glycémie, en tenant compte de l'indice glycémique.

Nom du produitIndex glycémique
Pain à la farine de blé100
Pain97
Crêpes96
Mon chéri85
Pommes de terre bouillies84
Citrouille78
Pastèque77
Melon76
Carottes crues72
Un ananas71
Dumplings70
Confiture67
Raisins secs66
Pâtes au fromage65
Mayonnaise achetée58
Bouillie de sarrasin62
Ketchup57
Spaghetti57
Pêches (en conserve)56
Biscuits55
Jus de pomme fraîchement pressé53
Pamplemousse47
Noix de coco46
Jus d'orange fraîchement pressé45
Figues sèches39
Pâtes à Al Dante36
Jus de carotte fraîchement pressé35

Abricots secs
Pruneaux
Riz sauvage
Une pomme
prune
Coing
Yaourt nature, 0% gras
Des haricots
nectarine
Grenat
Pêche

Les aliments à faible indice hypoglycémique, tels que les plats gras, les ragoûts de légumes ou de viande, ainsi que les produits de boulangerie fraîchement cuits au four, sont adaptés pour arrêter une carence en sucre légère..

Il convient de souligner que les aliments végétaux à haute teneur en fibres n'ont pas d'effet rapide et efficace dans l'état pathologique d'hypoglycémie, leur utilisation n'est donc pas recommandée.

La prévention

Les mesures de prévention consistent en une combinaison des recommandations suivantes:

  • doser l'activité physique;
  • une nutrition rationnelle, éliminant la consommation excessive de glucides et d'alcool;
  • respect du schéma posologique si nécessaire, injections d'insuline.

Il convient de noter que le respect d'une règle dans le contexte de la négligence des autres n'apportera pas l'effet souhaité. Si l'un des membres de la famille souffre de diabète, les membres de la famille doivent connaître les méthodes permettant de stopper les conditions d'hypo- ou d'hyperglycémie afin de fournir une assistance rapide et sans erreur..

Diplômée, en 2014, elle a obtenu un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur du budget de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé des études de troisième cycle FSBEI de HE Agenburg State Agarian University.

En 2015 l'Institut de symbiose cellulaire et intracellulaire de la branche de l'Oural de l'Académie russe des sciences a suivi une formation avancée sur le programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse des meilleurs travaux scientifiques dans la nomination "Sciences biologiques" de 2017.

Hypoglycémie - causes et symptômes chez les femmes, les hommes ou les enfants, traitement et prévention

L'état d'hypoglycémie n'est pas moins dangereux qu'une augmentation du glucose au-dessus de la norme, il est donc important pour les hommes et les femmes de savoir pourquoi une telle pénurie se produit et quels symptômes se manifeste la maladie. Il est nécessaire non seulement de surveiller l'absorption du sucre, mais aussi de comprendre quelles actions doivent être prises avec l'hypoglycémie, car une situation critique est lourde de complications graves, jusqu'à la menace de mort.

Qu'est-ce que la glycémie faible

Un manque de sucre dans le sang ou d'hypoglycémie est une pathologie lorsque le taux de glucose dans le sang est inférieur à la norme, ce qui, chez une personne en bonne santé à jeun, est de 3,3 à 5,5 mmol / L. Le glucose est le carburant de notre cerveau, et un déséquilibre dans ses performances entraîne une réaction hypoglycémique, voire un coma. L'hypoglycémie est causée par de nombreuses raisons: maladies, caractéristiques physiologiques du corps, malnutrition.

Causes de l'hypoglycémie

La cause de la pathologie est l'inadéquation du niveau de l'hormone insuline dans le sang et l'apport de glucides pendant l'activité physique et avec les aliments. Le principal provocateur est une alimentation malsaine, lorsque le corps ne reçoit pas les glucides nécessaires, et avec eux - l'énergie. En règle générale, une forte diminution de la glycémie se produit dans le diabète, mais chez les personnes en bonne santé, cette condition est également possible. Parmi les causes de pathologie:

  • une surdose d'insuline, des médicaments hypoglycémiants pour le diabète;
  • mauvaise nutrition (manque de fibres, de sels minéraux et de vitamines avec une prédominance de produits contenant des glucides raffinés);
  • déshydratation;
  • activité physique excessive;
  • l'abus d'alcool;
  • insuffisance d'organes (pancréas, foie, cœur, reins, glandes surrénales);
  • épuisement;
  • carence hormonale avec inhibition de la production de glucagon, somatropine, adrénaline, cortisol;
  • tumeurs extracellulaires, néoplasmes bénins, anomalies auto-immunes;
  • goutte-à-goutte intraveineuse excessive de solution saline;
  • maladies chroniques;
  • longues pauses entre les repas (estomac vide);
  • règles.

L'enfant a

L'hypoglycémie chez les enfants se produit, en règle générale, en raison d'une nutrition hypocalorique, de grands intervalles de temps entre les repas dans un contexte d'activité physique, d'un stress psychologique, d'un manque de sommeil. Moins fréquemment observée, l'hypoglycémie idiopathique familiale (spontanée) sur une base pathogénique, qui se manifeste chez les enfants de moins de deux ans. Le catalyseur est une sensibilité élevée à la leucine, accélérant la synthèse d'insuline et bloquant la gluconéogenèse dans le foie, ce qui provoque une diminution du glucose.

L'hypoglycémie chez les prématurés, qui se manifeste par l'hypothermie, les troubles respiratoires, la cyanose, est également considérée comme un phénomène fréquent. Cependant, il peut également être asymptomatique, auquel cas il ne peut être détecté dans les premières heures de vie qu'avec l'analyse appropriée. La mère elle-même est un facteur de risque pour l'enfant si elle est atteinte de diabète de type 2 et prend des médicaments hypoglycémiants. Quel que soit le degré de manifestations cliniques, le bébé a besoin d'une thérapie urgente - l'introduction de glucose ou de glucagon et d'hydrocortisone.

Symptômes

Avec une crise d'hypoglycémie, le bien-être d'une personne dépend de la vitesse et du niveau de la goutte de sucre. Des symptômes d'hypoglycémie peuvent survenir si le taux de glucose baisse fortement, mais reste dans les limites normales. Les principales caractéristiques comprennent:

  • troubles adrénergiques - transpiration accrue, augmentation de la pression artérielle, pâleur de la peau, agitation, anxiété, tachycardie;
  • signes parasympathiques - faiblesse, nausées, vomissements, faim;
  • événements neuroglycopéniques - évanouissement, vertiges, désorientation, comportement inapproprié.

Chez les femmes

L'hypoglycémie peut s'exprimer faiblement, le signal ne se manifeste que par une somnolence et une fatigue accrues. Les femmes sont plus sujettes à une telle pathologie, en particulier avec des changements hormonaux pendant la grossesse, la ménopause et les maladies endocriniennes, la dysfonction ovarienne. Mais les symptômes caractéristiques suivants peuvent apparaître:

  • transpiration
  • anxiété, agressivité;
  • peau pâle;
  • hypertonie musculaire;
  • tachycardie;
  • tremblements musculaires;
  • augmentation de la pression;
  • mydriase;
  • faiblesse générale;
  • nausées Vomissements;
  • faim;
  • étourdissements, amnésie;
  • évanouissement, altération de la conscience.

Chez l'homme

Les concentrations de glucose dans le sang peuvent changer chez les hommes et les femmes avec l'âge, en raison d'un changement de style de vie et d'une dépendance aux mauvaises habitudes. L'opinion selon laquelle la norme du sucre pour les hommes est plus élevée que pour les femmes n'est pas justifiée. L'indicateur dépend de la nutrition, des dépendances, des situations stressantes, du stress excessif. La diminution de la glycémie chez l'homme se manifeste par les symptômes suivants:

  • maux de tête;
  • fatigabilité rapide;
  • cardiopalmus;
  • réaction retardée;
  • agitation nerveuse;
  • manque d'énergie;
  • crampes.

Le danger de l'hypoglycémie

Les manifestations neuroglycopéniques et adrénergiques se produisent avec un traitement approprié, mais en plus, une baisse de la glycémie est dangereuse pour le développement d'un coma hypoglycémique, de dysfonctionnements cérébraux, jusqu'à la démence. De plus, cette condition est risquée pour les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, elle peut provoquer des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques, des hémorragies rétiniennes. Chez les femmes enceintes, l'hypoglycémie affecte négativement le développement du fœtus, réduisant la quantité de glucose délivrée.

Que faire en cas d'hypoglycémie

Vous pouvez vous débrouiller seul avec un manque insignifiant de sucre: buvez une solution de glucose, du jus sucré, mangez un morceau de sucre, du caramel, une cuillerée de miel. Cependant, tous les aliments sucrés ne sont pas recommandés: par exemple, vous ne pouvez pas manger de pâtes, de gâteaux, de céréales, de chocolat, de crème glacée, de fruits, de pain blanc. Dans un état grave, une personne peut perdre conscience et seule une intervention médicale d'urgence peut aider.

Le patient a besoin de l'introduction de glucagon ou de glucose, après une demi-heure, un test sanguin est nécessaire. Il est important pendant le traitement de respecter le taux d'administration afin que l'indice de sucre soit maintenu dans la plage de 5 à 10 mmol / L. Le traitement ultérieur dépend des raisons (surdosage d'insuline, insuffisance rénale, maladie du foie), sur la base desquelles la durée de la perfusion de glucose est déterminée.

Contrôles de la glycémie

Pour les patients prenant de l'insuline et les parents vivant avec des diabétiques, la présence constante de médicaments contenant du dextrose (glucose), du glucagon devrait être obligatoire, ainsi que la connaissance de leur bonne utilisation. Pour l'autogestion de l'hypoglycémie, il existe les options de médication suivantes:

  • Comprimés de glucose. Le glucose alimentaire se caractérise par une absorption rapide et une action active. Avantages: prévisibilité, prix bon marché. Inconvénients: non. Au lieu de remplacer le médicament, l'acide ascorbique par du glucose vendu par chaque pharmacie.
  • Comprimés Dex4. Les comprimés à croquer avec du dextrose ne nécessitent pas de digestion, sont absorbés instantanément. Avantages: différents goûts agréables. Inconvénients: peu représenté sur le marché.
  • Dextro4. Disponible sous forme de gel, de comprimés, dans le cadre du D-glucose. Combat rapidement l'hypoglycémie. Avantages: commodité du choix des différentes formes. Inconvénients: non révélé.

Régime

Dans une situation de manque de glucose, le médecin prescrit un régime personnel, en tenant compte de la gravité de la situation et des maladies sous-jacentes. Les recommandations générales consistent à augmenter les glucides complexes dans le menu - pain de grains entiers, légumes, pâtes à base de blé dur. Vous devez choisir des aliments faibles en gras et riches en protéines: poisson, poulet, lapin, légumineuses. Les fruits pas très sucrés sont nécessairement inclus dans la nourriture..

L'interdiction est imposée sur l'alcool, les boissons gazeuses, la semoule, les soupes grasses, les pâtisseries, les pâtisseries, la caféine, les glucides rapides à indice glycémique élevé (miel, bonbons, biscuits) sont limités. Il est nécessaire de manger fractionnellement, en petites portions, en évitant une longue pause entre les repas réguliers. N'oubliez pas d'autres sources de protéines - noix, produits laitiers, fruits de mer.

Causes de l'hypoglycémie chez l'adulte et l'enfant

Signes d'une diminution du glucose chez les enfants

Comme je l'ai dit, les enfants sont moins sensibles aux faibles sucres, mais cela ne signifie pas qu'ils ne ressentent aucune sensation d'hypoglycémie. Souvent, les jeunes enfants, par exemple les nouveau-nés, ne peuvent tout simplement pas exprimer des plaintes typiques, c'est-à-dire former une phrase afin de comprendre immédiatement ce qui est en jeu..

Comment alors savoir qu'un enfant souffre d'hypoglycémie à un moment donné? Vous pouvez essayer de l'attraper par des signes indirects.

  • Plaintes de douleur ou de fatigue aux jambes
  • Soudainement faim, plainte de douleurs à l'estomac
  • Un calme et un silence atypiques s'observent après une partie bruyante
  • Inhibition et retard avec la réponse à votre question
  • Transpiration soudaine de la tête
  • Le désir de se coucher et de se détendre

Les causes

Le plus souvent, l'hypoglycémie survient chez les personnes atteintes de diabète, ce qui complique son évolution. Cela se produit sous l'influence de l'un des facteurs suivants:

  • des doses trop élevées de médicaments contenant de l'insuline ou hypoglycémiants;
  • une longue période sans nourriture;
  • non-respect des règles alimentaires adoptées pour le diabète;
  • intervalles de temps importants entre les repas;
  • dysfonctionnements hépatiques et rénaux;
  • conditions aiguës causées par des lésions infectieuses;
  • surcharge physique;
  • boire de grandes doses de boissons alcoolisées.

Très souvent, une baisse du glucose dans le diabète se produit parce que les injections d'insuline ou la prise de comprimés hypoglycémiants se produisent dans le contexte d'autres mesures pour normaliser la glycémie:

  • ainsi, les médicaments hypocaloriques améliorent leur effet si une personne boit des thés ou des décoctions de fleurs de tilleul, de cassis, de chicorée, de trèfle et d'autres plantes;
  • l'ail, l'aubergine, le persil et le raifort, les concombres, les tomates, les oignons et certains autres légumes sont également capables de réduire les niveaux de sucre;
  • les fruits et les baies tels que les oranges et autres agrumes, les pommes non sucrées, les framboises, les mûres, les sorbiers noirs et ainsi de suite ont un effet similaire.

Bon nombre des dons de la nature énumérés sont utiles en eux-mêmes et sont indiqués pour le diabète. Mais leur utilisation dans le contexte des médicaments pour réduire la concentration de glucose est mieux coordonnée avec votre médecin.

La prochaine cause d'hypoglycémie est une tumeur pancréatique capable de synthétiser l'insuline - l'insulinome. Il augmente fortement sa concentration, provoquant une baisse de la quantité de sucre.

En plus de ce qui précède, la raison d'une quantité anormalement basse de glucose dans le corps peut être:

  • violations graves du foie;
  • conditions après la chirurgie pour enlever une partie de l'estomac ou des intestins;
  • carence enzymatique génétiquement déterminée et troubles associés du métabolisme des glucides;
  • pathologie du système hypothalamo-hypophyse;
  • problèmes avec les glandes surrénales.

Quant aux personnes en bonne santé, une baisse temporaire de la concentration en sucre peut être associée à des conditions telles que:

  • porter un enfant et allaiter;
  • surcharge physique;
  • engagement envers les régimes alimentaires malsains;
  • irrégularité de la nutrition;
  • aliments hypocaloriques ou malnutrition chronique.

Conseils de médecine traditionnelle

Jus utiles obtenus à la maison par une combinaison compétente d'ingrédients.

  • Citrons - 1 kg
  • Ail - 200 gr.
  • Persil - 300 gr.

Broyer les composants dans un mélangeur ou à l'aide d'un hachoir à viande. Placer le mélange obtenu dans un bocal en verre, couvrir, laisser à température ambiante pendant 5 jours. Puis serrez. Buvez une demi-cuillère à soupe de jus trois fois par jour.

  • Oignons - 1 pc..
  • Eau bouillie - 100 ml.

Coupez l'oignon, ajoutez de l'eau, laissez infuser pendant trois heures. Prenez une cuillère à soupe une demi-heure avant les repas trois fois par jour. La décoction d'églantier et d'aubépine a également un effet hypoglycémiant. Groseille utile, thé au tilleul, infusion de fleurs de trèfle, feuilles de laurier.


Nous essayons de fournir les informations les plus pertinentes et utiles pour vous et votre santé..

Les documents sur cette page sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Les visiteurs du site Web ne doivent pas les utiliser comme recommandations médicales. La détermination du diagnostic et du choix des méthodes de traitement reste la prérogative exclusive de votre médecin! Nous ne sommes pas responsables des conséquences négatives résultant de l'utilisation des informations publiées sur farmamir.ru

Symptômes et signes

Une personne en parfaite santé ne peut faire baisser sa glycémie que le matin lorsque son estomac n'est pas plein et qu'il y a une nette sensation de faim. Pour normaliser cette condition, il vous suffit de manger.

Symptômes chez un adulte en cas d'hypoglycémie (légère):

  • Tondeuse à main;
  • Sensation de bouffée de chaleur;
  • Transpiration accrue;
  • Fréquence cardiaque rapide;
  • Augmentation de la soif (polydipsie);
  • Problèmes de vision (sensation de brouillard dans les yeux, bifurcation d'objets, sensation d'objets secondaires en vue);
  • Douleur dans la tête, souvent sévère;
  • État d'apathie, de dépression et de somnolence;
  • Pâleur du visage et des membres supérieurs;
  • Faiblesse dans les organes musculaires, ainsi que faiblesse dans les jambes;
  • Tachycardie aiguë;
  • La transpiration des palmiers sous tous les climats.

Les symptômes du diabète.

Les symptômes d'une faible concentration de glucose dans le sang peuvent survenir non seulement dans l'état de veille d'une personne, mais aussi dans un état de sommeil:

  • Transpiration accrue;
  • Conversations pendant le sommeil;
  • Développement du somnambulisme;
  • Cauchemars;
  • Comportement instable dans un rêve, ce qui conduit à une chute du lieu de sommeil;
  • Irritabilité après le sommeil.

Ces sensations sont causées par le fait que pendant la période de sommeil, la famine du cortex cérébral se produit. Il est nécessaire de mesurer le glucose et si la concentration est inférieure à 3,3 mmol / l, vous devez manger de toute urgence.

Comment connaître le niveau de sucre?

Il existe maintenant plusieurs façons de mesurer votre glycémie. Si une personne ressent les symptômes ci-dessus, il est préférable de vérifier votre taux de sucre. Cela peut être fait en utilisant le test de jeûne, ainsi qu'après l'introduction de glucose dans le corps.

Un autre test est le test de tolérance au glucose. Au cours de cette étude, une personne doit obtenir quelques grammes de glucose dissous dans l'eau. Après quelques heures, le spécialiste doit prélever le sang.

Le meilleur résultat peut être obtenu si les deux études sont effectuées en même temps. Avant l'étude, le patient doit suivre un certain régime. Il ne doit pas manger d'aliments gras, boire ou fumer. Le matin à jeun, le premier prélèvement sanguin est effectué, après quelques minutes le patient a besoin de boire une solution de glucose. Après quelques heures, le spécialiste reprendra le sang.

Faible teneur en sucre chez les femmes enceintes et les enfants

Il y a des moments où l'état d'une femme enceinte nécessite une augmentation de la glycémie. Cela signifie qu'elle a eu une crise d'hypoglycémie. Une telle condition pathologique pendant la période de mise au monde d'un enfant est plus une exception qu'une règle.

Pourquoi une hypoglycémie se produit-elle pendant la grossesse:

  • un changement dans le fond hormonal d'une femme;
  • flux actif des processus métaboliques;
  • améliorer le fonctionnement de l'appareil endocrinien;
  • toxicose sévère, accompagnée de déshydratation;
  • hypovitaminose;
  • traitement inapproprié du diabète pendant la grossesse;
  • poids élevé d'une femme;
  • grossesse multiple.


Grossesse - la période pendant laquelle la glycémie doit être surveillée fréquemment

Les femmes qui ont des parents diabétiques ont un risque élevé de faire baisser le glucose..

À propos des enfants

Il existe une hypoglycémie d'un nouveau-né. Elle peut être temporaire, survenir dans les premiers jours de la vie. Disparaît seul ou après une intervention médicamenteuse mineure.

Cependant, il existe également une forme de pathologie à long terme (persistante), qui nécessite un traitement à long terme et se manifeste par des violations importantes du métabolisme des glucides. Ces enfants ont besoin d'une surveillance constante, ainsi que pour clarifier la présence d'anomalies génétiques.

Traitement

Avec une légère baisse de sucre, une personne peut se débrouiller seule: prendre une solution de glucose, manger un morceau de sucre, une cuillerée de miel, des bonbons (caramel), boire du jus sucré, etc. Il n'est pas recommandé de manger un sandwich avec de la saucisse ou du beurre: premièrement, le pain n'est pas tout à fait approprié, et deuxièmement, la graisse ralentira l'absorption du glucose du pain. Aussi, ne mangez pas de gâteaux, chocolat, crème glacée, pâtes, céréales, fruits.

Avec une baisse sévère du glucose, une personne peut perdre conscience. Dans ce cas, vous devez appeler une ambulance. En règle générale, le patient reçoit une injection lente d'une solution intraveineuse de glucose ou de glucagon, qui peut être administré non seulement dans une veine, mais par voie intramusculaire ou sous-cutanée. Après une demi-heure, déterminez le niveau de glucose dans le sang.


Avec une hypoglycémie légère, vous pouvez vous sentir mieux indépendamment en mangeant un morceau de sucre

Dans les cas graves, l'hospitalisation est possible. Le traitement dépend des causes de l'hypoglycémie: surdosage d'insuline ou d'un médicament hypoglycémiant, insuffisance rénale, maladie du foie, septicémie, etc. En fonction de la cause de la baisse de sucre, déterminez la durée de la perfusion de glucose. La vitesse d'administration est également importante. Il doit être tel que le taux de sucre soit de 5 à 10 mmol / litre.

Traitement de l'hypoglycémie dans le diabète

Le traitement de l'hypoglycémie chez les patients diabétiques est le suivant:

  1. Si le sucre baisse après avoir mangé des glucides simples, il est recommandé de modifier votre alimentation.
  2. Il est recommandé de manger en petites portions, mais souvent.
  3. Mangez un repas complexe de glucides ou de protéines avant le coucher.
  4. Consulter un médecin afin qu'il modifie la dose d'insuline si une baisse de glucose est associée à son apport.

Prévention de l'hypoglycémie pour le diabète

Pour éviter une diminution de la glycémie dans le diabète, vous devez respecter les règles suivantes:

  1. Suivre un régime recommandé par votre médecin.
  2. Pauses entre les repas avec du miel - pas plus de 4 heures.
  3. Surveillance continue de la glycémie.
  4. Anti-sucre ou contrôle de la dose d'insuline.
  5. Connaissance des effets des drogues.
  6. Ayez toujours des produits sucrés avec vous..

Une mesure préventive importante de l'hypoglycémie dans le diabète est la surveillance constante des niveaux de glucose.

Réduisez la glycémie dans les cas suivants:

  • personnes âgées;
  • avec rhinopathie diabétique et risque d'hémorragie dans la rétine;
  • avec des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • les personnes qui ne présentent aucun symptôme de faible teneur en sucre.

Il est conseillé à ces patients de surveiller en permanence le niveau de glucose et de le maintenir au niveau de 6-10 mmol / litre.

Une forte diminution du glucose doit être évitée, en particulier pour les personnes atteintes de diabète non compensé à long terme. Dans ce cas, le sucre croît constamment et s'il est rapidement réduit, même à 6 mmol / litre, des symptômes typiques d'hypoglycémie peuvent apparaître..

Traitement de l'hypoglycémie sans diabète

Vous devez d'abord analyser le mode de vie et l'état de santé, essayez de déterminer ce qui pourrait provoquer une faible teneur en sucre. Il est préférable de consulter un médecin qui peut effectuer un examen. Peut-être que les maladies qui ont causé l'hypoglycémie seront identifiées.

Avec une baisse de la glycémie et l'apparition de symptômes caractéristiques, vous devez manger des biscuits, des bonbons, des fruits secs sucrés, boire du jus de fruits, du lait ou un comprimé de glucose.

Que faire en cas d'hypoglycémie

Si le taux de sucre dans le sang diminue légèrement, ce problème peut être traité sans l'aide d'un médecin. Il suffit de reconstituer l'apport de glucides rapides dans le corps: jus de fruits, thé sucré, un morceau de sucre, ma chérie ou une cuillerée de miel.

Cependant, il convient de noter que tous les aliments sucrés ne seront pas bénéfiques dans ce cas. Il n'est pas recommandé d'utiliser des produits tels que pâtes, chocolat, produits de boulangerie, gâteaux

Si la condition devient critique et que le taux de glucose chute considérablement au-delà de la plage normale, une personne peut s'évanouir. Dans ce cas, une assistance qualifiée de spécialistes est requise..

Le personnel médical doit administrer au patient une dose de glucose ou d'hormone glucagon. Après une demi-heure, l'état du patient est vérifié par un test sanguin.

En thérapie, avec l'introduction du médicament, le taux d'entrée de la substance dans la circulation sanguine est important. Il est nécessaire de surveiller en permanence le niveau de glucose dans le sang, il doit être dans les limites normales (de 5 à 10 mmol / l).

Les traitements ultérieurs dépendent des causes de l'hypoglycémie. Parmi eux, il peut y avoir une surdose aléatoire d'insuline, ainsi qu'une insuffisance rénale ou une maladie du foie. Sur la base du diagnostic, le médecin détermine la durée de l'administration de glucose au patient.

Contrôle de la glycémie - médicaments

Les personnes souffrant de diabète et prenant régulièrement des préparations d'insuline, ainsi que leur environnement proche, doivent toujours disposer de fonds contenant du glucose ou du glucagon. Pour arrêter indépendamment la réaction hypoglycémique, vous devez utiliser l'un des médicaments présentés ci-dessous:

  1. Glucose sous forme de comprimés. La substance est caractérisée par une absorption instantanée dans la circulation sanguine. Parmi les avantages des tablettes: rapidité d'action et petit prix. Vous pouvez remplacer ce médicament par de l'acide ascorbique et du glucose. Les fonds sont largement présentés dans toutes les pharmacies.
  2. "Dex4" - comprimés à mâcher. Ils contiennent du dextrose et n'ont pas besoin de traverser le système digestif. La substance est absorbée par la cavité buccale. Il existe de nombreuses options pour les goûts, mais cet outil est assez difficile à trouver..
  3. "Dextro4" peut se présenter sous forme de comprimés ou de gel. Il contient du D-glucose. Le médicament combat l'hypoglycémie presque instantanément.

Hypoglycémie - Régime

Si une personne a une carence en sucre dans le sang, le médecin établit d'abord un menu individuel, en tenant compte de la gravité de l'état et de la présence de maladies concomitantes chez le patient. Parmi les principales recommandations, on peut distinguer les suivantes:

  1. Augmentez le nombre d'aliments qui contiennent des glucides complexes dans votre alimentation. Ceux-ci comprennent le pain à grains entiers, les légumes crus, les pâtes dures, les fruits, les herbes, les céréales non transformées.
  2. Préférez un produit faible en gras et riche en protéines (produits à base de viande, poisson, fruits de mer, œufs, noix, fromage cottage, légumineuses).
  3. Assurez-vous d'inclure des fruits à faible indice glycémique dans l'alimentation.
  4. Exclure les boissons alcoolisées et gazeuses, les pâtisseries, les pâtisseries, les bonbons, la caféine et les glucides rapides.
  5. Observez le régime (pauses pas plus de trois à quatre heures), la présence de collations pendant la journée.
  6. Mangez de façon fractionnée et en petites portions.

Symptômes d'hypoglycémie

Les principaux symptômes de l'hypoglycémie comprennent:

  1. Troubles adrénergiques - mydriase, transpiration sévère, pâleur de la peau, tremblements, hypertonie musculaire, agitation accompagnée d'anxiété, d'anxiété et d'agression, tachycardie et augmentation de la pression artérielle.
  2. Symptômes parasympathiques - faiblesse générale du corps, nausées avec vomissements, vague sensation de faim.
  3. Manifestations neuroglycopéniques - étourdissements et gravité modérée, troubles de la genèse centrale et de la respiration, désorientation et évanouissement, troubles de la conscience avec amnésie, symptômes neurologiques focaux et systémiques, manifestations d'automatismes primitifs, comportement parfois inapproprié. Moins fréquemment, des paresthésies et diplopies sont observées..

Autres causes d'hypoglycémie

Lors d'efforts physiques intenses, une grande quantité de glucose est dépensée pour le travail musculaire. Par conséquent, en prévision de la compétition, il est recommandé de créer un apport suffisant de glycogène dans le foie. Le glycogène est une molécule de glucose interconnectée, son dépôt.

Chez les femmes, la grossesse et l'allaitement deviennent souvent la cause de l'hypoglycémie. Pendant la grossesse, une grande quantité de glucose est dépensée pour la croissance et le développement du fœtus. C'est souvent pourquoi il est difficile pour une femme enceinte de passer des tests à jeun, pendant une longue période de jeûne, elle peut simplement perdre connaissance.

Après la naissance, le glucose passe au bébé avec du lait maternel. Les jeunes mères ne doivent pas oublier de bien manger et de manger régulièrement; le manque de glucose est mauvais pour l'humeur, l'activité et la mémoire.

Les cellules tumorales sont très métaboliquement actives. Ils consomment d'énormes quantités de nutriments, y compris du glucose. Ils sécrètent également des substances qui suppriment la formation d'hormones - les antagonistes de l'insuline. Certaines tumeurs elles-mêmes peuvent sécréter de l'insuline..

Diagnostic et traitement

Habituellement, un test sanguin pour déterminer le niveau de glucose, ainsi qu'une anamnèse et des symptômes, sont suffisants pour identifier le trouble et poser un diagnostic. L'hypoglycémie est administrée au patient s'il y a des symptômes de cette condition qui disparaissent avec l'utilisation de bonbons, dans le contexte d'une diminution du glucose dans les résultats du test..

Si la diminution du taux de glucose est insignifiante, le patient peut résoudre le problème lui-même et rétablir le niveau en mangeant simplement une cuillerée de miel, de caramel, un peu de sucre, quelques comprimés de glucose pharmaceutique, en buvant sa solution liquide ou du jus sucré.

Certaines personnes (principalement celles qui n'aiment pas les bonbons) croient qu'à cette fin, vous pouvez manger n'importe quel sandwich, par exemple, avec de la saucisse ou du fromage sur un morceau de pain blanc, et que le corps obtiendra le sucre nécessaire du pain.

Le bâton, comme les autres pains, ne convient pas pour augmenter la glycémie, et tout ajout sous forme de beurre, de fromage, de saucisses contenant de la graisse interfère avec l'absorption du glucose, ce qui ralentit ce processus. Vous ne devez pas utiliser de pâtes à cette fin, ainsi que du chocolat, des fruits, des gâteaux, des céréales et des glaces.

Si une forme grave d'hypoglycémie est détectée, si une personne perd connaissance, une ambulance doit être appelée immédiatement.

Dans ce cas, le patient est généralement injecté avec une solution de glucose dans une veine, par perfusion goutte à goutte lente, et une demi-heure après la procédure, le niveau de glucose dans le sang est vérifié. Au lieu d'une solution intraveineuse, le glucagon, un médicament qui peut être administré par voie sous-cutanée ou intramusculaire, peut être utilisé..

Dans certaines situations, une personne peut être immédiatement hospitalisée, ce qui dépend des causes de cette condition. La durée de la solution goutte à goutte et la vitesse de ce processus dépendront du niveau de goutte de glucose et des causes de cette situation. Le taux d'administration doit fournir un taux de glucose dans le sang compris entre 5 et 10 mmol / l.

Comment traiter

Si des signes d'hypoglycémie sont détectés, on ne peut pas paniquer. La consommation d'aliments sucrés (chocolat, bonbons, miel), de jus ou de sirop sucrés, de comprimés de glucose normalise le bien-être du patient. Si les symptômes persistent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

De plus, des soins médicaux urgents seront nécessaires lorsqu'une personne s'est évanouie. Le patient recevra une injection de glucose ou de glucagon. Il est conseillé aux parents de diabétiques de garder à la maison un approvisionnement en médicaments utiles en cas de forte baisse de la glycémie. Ces remèdes comprennent des comprimés de glucose, une solution liquide de glucose injectable, lorsqu'une personne n'est plus en mesure de mâcher le médicament. Ainsi que le glucagon.

Pour les patients diabétiques, la dose d'insuline doit être strictement réglementée, car un excès provoquera une crise d'hypoglycémie. Les diabétiques devraient avoir des bonbons, du chocolat, un comprimé de glucose avec eux, car le niveau de sucre dans le corps peut chuter de façon imprévisible.

Les médicaments pour éliminer l'hypoglycémie sont prescrits par un médecin après une série d'études sur le corps. Le but de la recherche est d'établir la fréquence et la cause d'une baisse du taux de sucre. Lorsque des processus pathologiques conduisant à des pics de taux de sucre sont détectés, le traitement se concentre sur l'élimination de la pathologie établie.

Pour déterminer les conditions de l'alimentation, nous allons nous familiariser avec le concept d'index glycémique. Ainsi, la vitesse à laquelle les glucides contenus dans les aliments sont absorbés par le corps est déterminée. Le patient doit exclure de son alimentation les aliments à indice glycémique élevé.En règle générale, il s'agit de produits contenant des glucides simples, à savoir:

  • jus de fruits;
  • viande grasse;
  • boissons caféinées;
  • de l'alcool;
  • boissons gazeuses sucrées;
  • produits à base de farine;
  • bonbons.

Les aliments à indice glycémique faible à moyen sont préférés. Par exemple:

  1. des légumes;
  2. des fruits;
  3. poisson;
  4. oeufs (1 par jour);
  5. thé aux herbes;
  6. produits laitiers faibles en gras;
  7. confiserie pour les personnes atteintes de diabète;
  8. céréales, à l'exception de la semoule;
  9. variétés de saucisses cuites à faible teneur en matières grasses;
  10. viande cuite ou mijotée faible en gras.

Important! Il est conseillé de prendre de la nourriture 5-6 fois par jour en petites portions..

Parmi les remèdes populaires, il est recommandé de boire une décoction de rose musquée hautement fortifiée. Les décoctions d'airelles rouges, de plantain et de millepertuis aideront à normaliser les processus métaboliques.

La salade de citronnelle renforcera l'immunité et l'origan et l'argousier normaliseront la digestion et l'appétit. Le cassis est pris pour soulager l'irritabilité et la nervosité accrue..

Aux premiers signes d'hypoglycémie, le miel naturel, les fruits secs, le thé avec de la confiture aideront à augmenter le sucre.

Pour plus d'informations sur la baisse de la glycémie, voir la vidéo suivante:

L'hypoglycémie est donc une complication grave dont les symptômes ne peuvent être ignorés. La fréquence de manifestation indique les changements négatifs en cours dans le corps. Si, aux stades initiaux d'une personne, la consommation d'aliments sucrés économise, alors à des stades plus difficiles, un manque de glucose provoquera le coma, des changements irréversibles dans le cerveau humain et, dans des cas exceptionnels, la mort.

Syndrome hypoglycémique

Les signes d'hypoglycémie, non stoppés à temps, conduisent au développement d'un syndrome hypoglycémique, lorsque les symptômes s'intensifient, aggravant l'état et le bien-être. L'hypoglycémie se développe rapidement. Pour pouvoir faire face à cette situation, vous devez toujours avoir des bonbons avec vous ou un stylo-seringue spécial pour administrer le glucagon.

L'évolution du syndrome peut être divisée en 4 étapes (phases).

La première phase est:

  • faim intense;
  • somnolence et faiblesse générale;
  • Pression artérielle faible;
  • changements d'humeur - des larmes inconsolables au plaisir bruyant;
  • nervosité notable.

La deuxième phase a montré des signes d'une augmentation des symptômes:

  • la faim s'intensifie et devient intolérable;
  • la peau pâlit;
  • de la sueur froide coule de son front;
  • la tachycardie se développe;
  • la vision devient floue;
  • le tremblement se produit dans tout le corps, en particulier dans les membres;
  • la nervosité se transforme en une peur de mort subite.

La troisième phase est différente:

  • le début de l'euphorie, à partir de la consommation d'alcool;
  • hyper excitation;
  • comportement incontrôlé, avec une démonstration d'un manque de peur;
  • signes d'insuffisance, par exemple, refus de prendre des bonbons pour améliorer.

La quatrième phase est ce degré extrême de détérioration..

  • convulsions, qui peuvent s'exprimer par des convulsions;
  • perte de vision;
  • s'évanouir et tomber dans le coma.

Les premières phases du syndrome n'affectent pas le travail du cerveau et ne menacent pas de changements irréversibles. En l'absence de soins médicaux, la situation s'aggrave. Les conséquences peuvent être une diminution de la mémoire et des problèmes d'intelligence, ou la mort.

Traitement de l'hypoglycémie

Le principal objectif du traitement à faible teneur en sucre est de prévenir les attaques d'hypoglycémie. Pour cela, les personnes atteintes de diabète doivent calculer correctement la dose d'insuline, ne prenez pas d'agents hypoglycémiques sans ordonnance d'un médecin.

Pour éviter une forte diminution du sucre, vous devez manger rationnellement et correctement. Dans ce cas, le régime comprend la consommation d'aliments à faible indice glycémique (par exemple, les légumes, les fruits de mer, le lait aigre), car ces produits sécrètent progressivement du sucre, tandis que le taux de glucose augmente et diminue en douceur..

Vous devez consommer de la nourriture assez souvent: 5 à 6 fois par jour, en petites portions. Il est nécessaire de réduire la consommation de café et de produits contenant de la caféine (stimuler la production d'insuline).

Les boissons alcoolisées ne doivent pas être bues à jeun, le tabagisme doit être jeté. Les glucides facilement digestibles doivent être consommés avant l'exercice..

Le régime alimentaire doit être diversifié avec des produits contenant du chrome (noix, brocoli, blé germé). Chrome empêche le sucre de chuter.

Menu approximatif d'une journée:

Petit déjeunerDînerThé élevéDîner
Un couple d'oeufs durs;

Après une heure, vous pouvez boire une tasse de lait

Soupe avec viande maigre, poisson;

Jus de fruit

Des fruitsRagoût de légumes avec de la viande ou du poisson;
Tisane toute la journée

Si le régime n'aide pas bien, il est possible d'utiliser des comprimés à forte teneur en sucre (Glucagon, Acarbose), dans les cas graves, du glucose intraveineux est utilisé.

Si une tumeur bénigne est devenue la cause de la diminution du sucre, une intervention chirurgicale est recommandée pour retirer le néoplasme.

  • Prendre 1 kg de citrons, 200 gr. ail, 300 gr. Persil frais. Broyer les composants avec un mélangeur (hachoir à viande). Transférer le mélange résultant dans un récipient en verre et laisser reposer 5 jours. Filtrer le jus obtenu, consommer 0,5 cuillère à soupe. cuillères trois fois par jour;
  • Hacher l'oignon en petits morceaux, ajouter de l'eau bouillie. Décanter pendant 3 heures, consommer le jus résultant trois fois par jour pendant 30 minutes. au repas principal de 1 cuillère à soupe. une cuillère;

Le thé à base de rose musquée, d'aubépine, de feuilles de cassis, ainsi que l'infusion de tilleul, de laurier, de trèfle et d'ortie peuvent faire baisser le sucre..

Régime pour la prévention de la faible teneur en sucre

Une bonne nutrition tout au long de la journée garantira un apport et une consommation d'énergie uniformes, annulant le début des crises d'hypoglycémie. Le tableau fournit une liste de produits et de plats qui créeront le confort alimentaire nécessaire..

Petit déjeunerDînerCollationDîner
2 œufs durs;

Une paire de tranches de pain aux céréales;

Une tasse de lait ou de kéfir (dans une heure).

Viande maigre, poisson cuit à la vapeur ou gril - 100-150 grammes;

Salade de légumes verts;

Jus de fruits sans sucre.

Fruits (pomme, kiwi, pamplemousse)Légumes - cuits au four ou mijotés + une tranche de viande, poisson faible en gras.

Pendant la journée, il est recommandé de boire 1,5-2 litres d'eau pure, vous pouvez remplacer partiellement l'eau par une tisane.

Lorsque le régime alimentaire n'aide pas à atteindre le résultat souhaité, des préparations de glucose sont utilisées (Acarbose, Glucagon et autres). Dans les situations graves, le glucose est administré par voie intraveineuse. Si une tumeur bénigne provoque une hypoglycémie, une intervention chirurgicale pour enlever la tumeur est recommandée..

L'hypoglycémie chez un enfant

L'algorithme de traitement de l'hypoglycémie chez l'enfant est le même que pour l'adulte. Cependant, certaines nuances sont décrites ci-dessous. De nombreux parents anxieux considèrent la glycémie de l’enfant comme la norme pour l’hypoglycémie. Dans de telles situations, ils s'inquiètent et s'embêtent en vain, ils dérangent les médecins. Pire encore, ils peuvent obliger un enfant diabétique à manger des glucides qui sont mauvais pour lui. Cela aggrave le cours de la maladie..

Pour les adultes, la glycémie normale est de 4,0 à 5,5 mmol / L. Pour les enfants de la naissance à l'adolescence, la plage normale est inférieure de 0,6 mmol / L. C'est 3,4-4,9 mmol / L. Un taux de glucose chez l'enfant de 2,9 à 3,2 mmol / L n'est généralement pas une hypoglycémie. Vous n'avez rien à faire, sauf en cas de surdosage d'insuline. S'il tombe à 2,8 mmol / L ou moins, vous devez donner à l'enfant un peu de glucose dans des comprimés sans panique afin d'augmenter le sucre à environ 3,5 mmol / L.

Regardez également une vidéo sur la glycémie des enfants. Dans cette vidéo, le Dr Bernstein discute du niveau de glucose cible et des méthodes pour l'atteindre avec le père d'un enfant atteint de diabète de type 1. Comparez avec les recommandations de votre endocrinologue, ainsi qu'avec les forums nationaux sur le diabète.

Les jeunes enfants ont souvent des indicateurs inférieurs à 2,8 mmol / L après avoir activement couru et joué. En même temps, de l'acétone peut apparaître dans l'urine. Tout cela n'est pas un problème, mais une norme. Pour l'appétit, nourrissez votre enfant diabétique des aliments autorisés. Arrosez abondamment de liquide. Il n'est pas nécessaire de donner des comprimés de glucose dans de telles situations. Ils ne sont nécessaires qu'en cas de surdosage d'insuline. De plus, des bonbons, des produits à base de farine et d'autres glucides ne sont pas nécessaires..

Comment réduire le risque d'hypoglycémie chez un enfant diabétique?

La seule véritable cause possible d'hypoglycémie chez les enfants est une surdose d'insuline. Malheureusement, il est très difficile de résister, de sorte qu'au début, vous n'injectez pas d'insuline en excès à l'enfant diabétique. Chez les enfants qui ne sont pas en surpoids, jusqu'à l'adolescence, la sensibilité à cette hormone est très élevée. Habituez-vous au fait que l'enfant a besoin de doses d'insuline extrêmement faibles, presque homéopathiques. Aux mêmes doses faibles, du glucose doit être administré en cas d'hypoglycémie..

Apprenez à calculer les doses d'insuline courte et ultra-courte avant les repas

Veuillez noter que pour les enfants, la dose initiale calculée pour la première injection doit être réduite de 8 fois. Elle augmente ensuite lentement en fonction des résultats des injections précédentes

Apprenez à diluer l'insuline. Les parents d'enfants diabétiques ne peuvent pas s'en passer. N'espérez pas que le diabète puisse être contrôlé sans insuline. Pendant les rhumes et autres maladies infectieuses, les injections devront être effectuées dans tous les cas. Gardez donc des comprimés d'insuline et de glucose à portée de main.

Dois-je injecter de l'insuline à faible teneur en sucre?

Une réponse simple à cette question ne peut être donnée. La dose d'insuline courte ou ultra-courte qui est injectée avant les repas consiste en un bolus de nourriture et de correction. Le bol alimentaire est conçu pour absorber les glucides et les protéines consommés. Un bolus de correction peut être nécessaire pour normaliser un taux de sucre élevé. Si la glycémie est basse, il n'est pas nécessaire d'injecter un bolus de collecte. Vous pouvez même réduire le bol alimentaire. En savoir plus dans l'article «Sélection d'une dose d'insuline courte et ultra courte avant les repas».

Le taux de sucre le soir avant le coucher n'est pas lié à la dose d'insuline prolongée qui est injectée à ce moment. La dose d'insuline longue que le diabétique reçoit la nuit affecte le taux de glucose à jeun le lendemain matin. En conséquence, si le sucre le matin à jeun s'est avéré être réduit, il sera nécessaire de réduire la dose d'insuline prolongée le soir, de sorte que le lendemain matin, l'indicateur se rapproche de la normale. Lisez l'article «» plus en détail.

Panneaux

Avec une glycémie basse, l'état de santé est différent, selon le niveau auquel la diminution s'est produite. L'apparition de signes dépend également du taux de réduction du sucre. Des symptômes d'hypoglycémie peuvent survenir si la baisse de glucose se produit brutalement, mais en même temps son niveau reste normal.

Légère baisse

Le taux de glucose tombe à 3,8 mmol / L et en dessous. Dans ce cas, les symptômes peuvent être absents ou être les suivants:

  • faiblesse, tremblements dans tout le corps, frissons;
  • transpiration accrue, sueur froide et collante, généralement transpiration de la tête, en particulier dans la nuque;
  • vertiges;
  • faim;
  • la nausée;
  • nervosité, anxiété, anxiété;
  • palpitations (tachycardie);
  • picotements ou engourdissement des lèvres et des doigts;
  • Vision floue.

Pour rendre votre état normal et les symptômes disparaître, mangez simplement quelque chose de sucré.

Déclin moyen

Le taux de glucose tombe en dessous de 3 mmol / L. En cas de diminution de la glycémie modérée, les symptômes suivants apparaissent:

Nous vous conseillons de lire: Comment faire baisser rapidement la glycémie?

  • irritabilité, colère;
  • confusion, incapacité à se concentrer;
  • désorientation dans l'espace;
  • crampes musculaires;
  • discours lent et illisible;
  • instabilité, démarche tremblante, altération de la coordination des mouvements;
  • somnolence;
  • fatigue et faiblesse;
  • pleurer.

Hypoglycémie sévère

Si le taux de glucose tombe à 1,9 mmol / L, les conséquences peuvent être les suivantes:

  • crampes
  • coma;
  • accident vasculaire cérébral;
  • température corporelle basse;
  • issue fatale.

Une réduction prolongée et significative du sucre peut entraîner des modifications cérébrales irréversibles et des maladies cardiovasculaires. Les symptômes de l'hypoglycémie peuvent être absents si une personne prend certains médicaments, notamment des bêta-bloquants..

Avec une glycémie basse, une personne éprouve de la faiblesse, de la fatigue, de la somnolence

Une baisse du taux de sucre peut se produire dans un rêve. En règle générale, le matin, une personne se réveille avec des maux de tête. Les signes d'hypoglycémie nocturne sont les suivants:

  • transpiration abondante;
  • tomber du lit;
  • marcher dans un rêve;
  • comportement agité;
  • cauchemars;
  • bruits inhabituels de l'homme.

Tous les symptômes ci-dessus chez différentes personnes peuvent apparaître avec différents niveaux de glucose dans le sang. De telles manifestations sont possibles avec du sucre normal, s'il y avait une forte baisse. Avec une hypoglycémie persistante chez les personnes atteintes de diabète sucré de type 1 et de type 2, les symptômes peuvent apparaître à 6-8 mmol / litre. Plus le diabète est long, plus la capacité du corps à ressentir une hypoglycémie est faible au stade initial.

Les enfants sont moins sensibles à une baisse de la glycémie. En tombant à 3,6-2,2 mmol / litre, toutes les manifestations chez l'enfant peuvent être absentes et n'apparaître que lors d'une diminution à 2,6-2,2 mmol / litre. Les adultes commencent à ressentir des changements dans le bien-être, généralement à 3,8 mmol / litre.