Les premiers signes du diabète - comment arrêter le diabète?

Le diabète sucré est une maladie héréditaire ou acquise du système endocrinien de nature chronique causée par une altération du métabolisme de l'eau et des glucides dans le corps. Elle survient à la suite d'une insuffisance relative ou absolue de l'hormone vitale - l'insuline, qui est produite par les cellules bêta pancréatiques.

L'insuline est une hormone vitale

L'insuline régule la glycémie. Participer directement aux processus vitaux de transformation du sucre et de sa conversion en glucose, qui dans le corps humain est une source d'énergie. Les troubles du fonctionnement du pancréas entraînent une violation de la production d'insuline, ce qui provoque l'accumulation de sucre en excès dans le sang. Parallèlement, le métabolisme de l'eau est perturbé, car les reins excrètent une grande quantité d'eau inférieure. Selon le mécanisme pathologique de développement du diabète et les directions de la thérapie médicale, deux principaux types de maladies sont distingués:

  • le diabète sucré de type 1 ou une forme insulino-dépendante caractérisée par la production d'anticorps qui absorbent les cellules pancréatiques produisant de l'insuline;
  • diabète sucré de type 2 ou une forme indépendante de l'insuline, caractérisé par une perte de sensibilité des cellules à l'insuline en raison de la teneur excessive en nutriments qu'elles contiennent.

Facteurs déclenchant le développement du diabète

  • Facteur génétique ou prédisposition héréditaire.
  • Surpoids.
  • Maladies graves des organes internes qui endommagent les cellules bêta du pancréas qui produisent l'insuline. Ceux-ci incluent: cancer du pancréas, pancréatite, troubles des glandes endocrines, etc..
  • Maladies virales aiguës - grippe, varicelle, rubéole, hépatite épidémique, qui sont à l'origine des troubles métaboliques.
  • De mauvaises habitudes alimentaires, qui se manifestent par le fait qu'une personne a constamment une collation et que son alimentation comprend une grande quantité de glucides sucrés. En même temps, le pancréas fonctionne constamment, ce qui viole ses fonctions vitales.
  • Des taux élevés de «mauvais» cholestérol, qui ne sont pas excrétés par l'organisme et ont la capacité de s'accumuler sur les parois des vaisseaux sanguins, ce qui provoque l'athérosclérose. Cela perturbe le flux naturel d'insuline vers les tissus et les cellules..
  • Antécédents de diabète gestationnel ou naissance d'un enfant pesant plus de 4,5 kilogrammes.
  • Changements liés à l'âge dans le corps.
  • Mode de vie hypodynamique.
  • Surmenage neuro-émotionnel constant et stress chronique, qui provoquent une forte augmentation de la quantité de sucre dans le sang.
  • Troubles des organes du système cardiovasculaire.
  • Traitement inadéquat de l'hypertension.

Comment reconnaître le diabète: manifestations initiales

L'insidiosité de la maladie est que l'état prédiabétique initial peut se développer sur plusieurs années. Il existe certains symptômes spécifiques qui indiquent un trouble du pancréas et une résistance à l'insuline qui approche.

Après avoir trouvé ces symptômes, il est nécessaire de passer un test sanguin à jeun, en diagnostiquant le niveau de sucre dans le sang, dont la norme est de 3,3-5,7 mmol / l. Les premiers signes du diabète sont les soi-disant précurseurs qui signalent les troubles initiaux du métabolisme des glucides..

Il s'agit notamment des symptômes suivants:

  • Soif diabétique persistante ou acidocétose, causée par la bouche sèche, qui ne disparaît pas même après avoir consommé une grande quantité de liquide.
  • Une forte perte de poids corporel qui se produit avec un appétit normal et l'absence d'activité physique accrue. La raison de la forte perte de poids est un manque d'insuline, à cause duquel le processus naturel d'assimilation des produits alimentaires est perturbé.
  • Fatigue prononcée, prenant progressivement une forme chronique. Une personne présentant les premiers signes de diabète n'effectue presque jamais des actions quotidiennes - elle sort à peine du lit, se brosse les dents et s'habille. L'apathie et la fatigue se développent au milieu d'un manque d'insuline: les nutriments proviennent des aliments, mais le corps ne peut pas les traiter correctement et libérer l'énergie nécessaire pour soutenir les processus vitaux. En raison de la non-assimilation des aliments, l'inhibition de toutes les fonctions des organes internes vitaux augmente progressivement..
  • Transpiration accrue.
  • Pas de sensation de faim, qui ne s'émousse pas après avoir mangé, car les signaux d'un manque d'énergie sont reçus dans le cerveau. Il y a ce que l'on appelle une faim de glucides lorsque le corps a besoin de la consommation d'une grande quantité d'aliments sucrés - chocolat, bonbons, pâtisseries, confiseries.
  • Les problèmes de peau, qui se manifestent par le fait que même les violations les plus mineures de l'intégrité de la peau (microtraumatismes, rayures, plaies, fissures) ne guérissent pas longtemps, car les processus de régénération cutanée sont perturbés par des troubles métaboliques. Souvent, une infection se produit et du pus apparaît, une inflammation sévère, des ulcères se forment.
  • Hypersensibilité à la peau, se manifestant par des démangeaisons cutanées, une hyperpigmentation et une rugosité de la peau.
  • Détérioration de l'acuité visuelle, accompagnée d'une sensation de brûlure et de la présence de particules étrangères dans les yeux.
  • Infections fongiques, car les champignons sont des micro-organismes qui se multiplient rapidement dans un environnement riche en sucre.
  • Une augmentation notable de la production quotidienne d'urine - la quantité d'urine fractionnée et totale excrétée par jour.

Diabète chez l'homme: manifestations initiales de troubles métaboliques

Les hommes sont plus sujets aux troubles métaboliques et au diabète que les femmes. Cela est dû au fait que les hommes ont un poids corporel plus élevé et qu'ils sont beaucoup plus susceptibles que les femmes d'abuser de l'alcool et de la fumée, ce qui a un effet négatif sur la fonction pancréatique.

Le stade initial du diabète ne se manifeste pas par des symptômes spécifiques, de sorte que la plupart des membres du sexe fort considèrent le malaise comme le résultat d'un surmenage et d'une activité physique accrue. Les premiers signes de diabète chez l'homme sont des symptômes cliniques effacés auxquels vous devez absolument faire attention.

  • fortes fluctuations du poids corporel;
  • soif constante;
  • transpiration accrue qui se produit à n'importe quelle température ambiante;
  • la faim, qui ne disparaît pas après une collation;
  • troubles du sommeil, exprimés par des difficultés à s'endormir;
  • miction rapide, survenant souvent la nuit;
  • diminution du désir sexuel entraînant un dysfonctionnement sexuel;
  • fatigue et faiblesse musculaire sans effort physique sévère.

L'apparition des premiers symptômes devrait alerter, car même une légère augmentation de la glycémie indique un changement irréversible des mécanismes physiologiques de l'organisme, qui à l'avenir peut provoquer le développement de pathologies graves. Le diabète sucré chez l'homme sous une forme avancée provoque des troubles du système reproducteur et peut même provoquer l'impuissance et l'infertilité.

Les principales manifestations du diabète chez la femme

Les femmes modernes subissent une charge quotidienne colossale, qui a un effet négatif non seulement sur leur état physique, mais aussi émotionnel. Travail épuisant, stress chronique, hypovitaminose, manque de produits naturels, manque constant de sommeil, anxiété accrue chez les enfants - tout cela provoque des troubles métaboliques dans le corps féminin, conduisant au développement d'un diabète sucré. Les premiers signes de diabète chez la femme ne sont pas immédiatement détectés, car ils sont souvent confondus avec les symptômes d'un changement des niveaux hormonaux, le syndrome prémenstruel ou expliquent le début de la ménopause.

Les premiers signes de diabète chez les femmes comprennent:

  • baisse des performances, manque d'énergie et faiblesse;
  • mal de tête sans raison apparente;
  • une sensation de fatigue qui survient immédiatement après un repas dense;
  • somnolence accrue;
  • sensation de soif;
  • surpoids ou perte de poids soudaine dans un appétit excessivement accru;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • démangeaisons cutanées sévères, en particulier dans la région de l'aine;
  • troubles de la sphère émotionnelle-volontaire, se manifestant par une nervosité et une irritabilité accrues;
  • lésions pustuleuses de la peau;
  • fragilité accrue des cheveux et des ongles, perte de cheveux.

Manifestations primaires du diabète chez l'enfant

La fonction principale du pancréas, qui est la production d'insuline, arrive finalement à maturité à l'âge de cinq ans. Par conséquent, à partir de cet âge jusqu'au début de la puberté, le risque de diabète augmente.

Chez les enfants de la première année de vie, le diabète est extrêmement rare. Les facteurs de risque de développement du diabète infantile comprennent: une immunité réduite, des infections virales aiguës, une surcharge pondérale, des maladies auto-immunes et la présence de troubles métaboliques chez l'un des parents. Sont également à risque les enfants nés prématurément et affaiblis, les adolescents et les adolescents qui participent activement à des sports professionnels. Les premiers signes du diabète chez l'enfant sont les mêmes que les manifestations initiales du diabète chez l'adulte.

Les premiers symptômes cliniques comprennent:

  • perte de poids avec appétit excessif;
  • forte prise de poids;
  • détérioration générale du bien-être;
  • perturbations de sommeil;
  • mictions nocturnes fréquentes;
  • transpiration intense;
  • difficulté de concentration;
  • immunité diminuée, se manifestant par des infections virales fréquentes, des rhumes;
  • léthargie musculaire.

Les parents doivent être particulièrement attentifs à l'état de santé de l'enfant. Après avoir remarqué les manifestations initiales, vous devez consulter d'urgence un médecin et procéder à un examen complet du corps de l'enfant, y compris un test sanguin pour le sucre.

Comment prévenir le diabète

Le diabète sucré est dangereux car il se présente sous une forme chronique, entraînant de graves complications dans les cas où aucun soin médical qualifié n'a été fourni à temps à une personne. Les complications les plus courantes de la production d'insuline sont le coma diabétique, l'hypoglycémie, la gangrène, la rétinopathie, les pieds diabétiques, la polyneuropathie, l'angiopathie.

Les principales méthodes préventives comprennent:

  • normalisation du poids;
  • l'introduction de bonnes habitudes alimentaires;
  • nutrition fractionnée avec des aliments qui contiennent une quantité minimale de glucides;
  • dosage de l'activité physique;
  • stabilisation de l'état émotionnel;
  • neutralisation des facteurs de stress;
  • contrôle du métabolisme lipidique;
  • contrôle des fluctuations de la pression artérielle.

Le diabète sucré se prête bien aux méthodes de traitement dans les premiers stades, il est donc important de surveiller vos propres sentiments et de faire un test sanguin pour déterminer le niveau de sucre au premier soupçon. Souvent, le début du diabète a effacé les premiers signes, il est donc important d'avoir un examen médical préventif chaque année, ce qui vous permet de diagnostiquer la maladie sous une forme latente.

Signes de diabète chez la femme, premiers symptômes et moyens de traiter la maladie

Ces dernières années, l'incidence du diabète a fortement augmenté. Selon les statistiques, chaque décennie, le nombre de personnes souffrant de cette maladie double. Environ 2 à 3,5% de la population de notre pays souffre de diabète de divers degrés de difficulté.

Les médecins affirment de plus en plus que le diabète est particulièrement dangereux pour les femmes (ci-après, des statistiques provenant de sources occidentales ouvertes sont fournies). Jugez par vous-même:

  1. Le risque de crise cardiaque chez les hommes atteints de diabète augmente 3 fois, chez les femmes - 6.
  2. Le diabète augmente également le risque de dépression. Les femmes atteintes de diabète et de prédiabète sont 2 fois plus susceptibles que les hommes.
  3. Une femme enceinte sur vingt reçoit un diagnostic de diabète gestationnel. Ce type de maladie survient après l'accouchement, mais augmente la probabilité qu'une mère ou un enfant développe un diabète de type 2 à l'avenir..

Il n'y a pas si longtemps, les médecins ont attiré l'attention sur le fait que les maladies qui affectent les personnes des deux sexes se manifestent de différentes manières chez les hommes et les femmes. Cette affirmation est vraie pour toute maladie - de la rhinite courante aux troubles métaboliques.

En parlant spécifiquement du diabète, il convient de noter une nuance importante: différents niveaux hormonaux, des différences dans le système immunitaire et le métabolisme sont la raison pour laquelle le même médicament peut affecter les personnes de différents sexes de différentes manières. Gardez à l'esprit: en Europe, la plupart des médicaments sont testés principalement sur les hommes, leur effet sur le corps féminin n'a pas encore été étudié à fond..

Pendant ce temps, les femmes sont confrontées à un grand nombre d'effets secondaires des médicaments. Ainsi, avec l'insulinothérapie, ils sont plus susceptibles que les hommes de souffrir d'hypoglycémie.

Les femmes sont également plus difficiles à tolérer les médicaments qui normalisent la pression artérielle. En général, ils ont tendance à être plus imprudents quant à leur traitement: parfois, ils prennent les médicaments nécessaires de manière irrégulière, sous-estiment la dose de médicaments prescrits par le médecin, ou refusent de prendre des médicaments sans même savoir quels dommages pour la santé ils causent.

Si nous comparons les risques potentiels pour la santé des hommes et des femmes de 50 ans et plus dus aux changements hormonaux liés à l'âge dans le corps, il s'avère que les rapports sexuels les plus forts sont clairement en position gagnante. Chez les femmes dans la période postménopausique, il y a une diminution de la sensibilité à l'insuline, une détérioration de la fonction des cellules bêta, une augmentation du niveau d'hémoglobine glyquée. Chez les hommes qui ont échangé leur soixantaine, l'effet lié à l'âge affectant négativement le métabolisme lipidique et le métabolisme du glucose est beaucoup moins prononcé.

Classification des maladies

Le diabète chez les femmes et les filles peut se présenter sous 2 formes:

  • I - insulinodépendant (IDDM). Les patients ont besoin d'une administration régulière d'insuline. En raison d'une violation du pancréas, cet organisme n'exécute pas les fonctions qui lui sont attribuées, ce qui entraîne une violation du traitement du glucose dans le corps, ce qui est très dangereux. Pour le diabète de type 1 avancé chez les femmes, un arrêt complet de la production d'hormones est caractéristique. Par conséquent, il devient plus difficile de maintenir les processus métaboliques dans le corps.
  • II - non insulino-indépendant (NIDDM). La correction des troubles dans le corps est effectuée à l'aide de comprimés. Le plus souvent, cette forme de maladie est observée chez les femmes obèses de plus de 35 ans. La manifestation suivante est typique du diabète de type 2: le pancréas fait face à ses fonctions et produit une quantité suffisante d'insuline, mais il n'est pas perçu par l'organisme. C'est à cette fin que des médicaments sont prescrits. Les médicaments aident à réduire la résistance des structures cellulaires à cette hormone.

Les spécialistes identifient également les types secondaires de diabète, qui sont beaucoup moins courants et moins dangereux pour l'homme. Parmi eux, il faut distinguer une forme gestationnelle de la maladie qui survient chez la femme enceinte et qui se caractérise par une intolérance complète au glucose par le corps. Dans d'autres cas, nous parlons de syndrome génétique et d'anomalies des récepteurs.

Le deuxième type de maladie est le plus souvent observé chez les femmes après 35 ans

Méthodes de traitement

Pour le traitement du diabète de type 1, l'insuline intraveineuse est prescrite pour réduire la quantité de glucose dans le sang. Dans le diabète de type 2, la nutrition est le plus souvent ajustée. Parfois, des médicaments peuvent être prescrits..

Si la maladie est détectée au stade initial, il est possible de récupérer complètement. Pour ce faire, vous devez suivre un régime strict, vous débarrasser de l'excès de poids (le cas échéant) et mener une vie saine. Les principales méthodes de traitement sont décrites ci-dessous..

Symptômes primaires

Le groupe à risque comprend les femmes âgées. Cette maladie affecte rarement les jeunes femmes, mais cette tournure des événements ne fait pas exception. Les premiers signes de diabète chez les femmes après 50 ans sont similaires aux symptômes qui surviennent à un âge plus précoce. Dans certains cas, les manifestations du diabète sont plus agressives.

Les principaux symptômes du diabète chez les femmes sont légers. C'est pourquoi de nombreux patients consultent déjà le médecin aux stades graves de la progression de la maladie. Les manifestations primaires se développent, en règle générale, jusqu'à 30 ans et sont les suivantes:

  • Il n'y a pas de bon niveau d'énergie. Une personne devient léthargique et non énergétique. Ces manifestations sont observées même après un repos prolongé..
  • Somnolence après avoir mangé. Ce symptôme est observé assez rarement et n'est présent qu'au stade initial de la progression de la maladie..
  • Assoiffé. Indique une glycémie élevée et est présent en continu. La bouche sèche est constamment présente. Une consommation abondante et fréquente conduit au fait que l'envie d'uriner devient plus fréquente. La maladie peut également se manifester par une incontinence urinaire.
  • Irrégularités menstruelles. En présence d'une glycémie élevée chez une femme, des dysfonctionnements se produisent dans le corps qui provoquent des troubles hormonaux. Ce symptôme se développe le plus souvent chez les femmes de moins de 30 ans et est un partenaire de vie.
  • Dépôts de graisse dans l'abdomen. Chez les femmes après 30 ans, des plis gras se forment dans l'abdomen. Les membres inférieurs peuvent même ne pas grossir. Cela est dû à une perte de sensibilité aux hormones..

Veuillez noter que les premiers symptômes de la maladie sont presque invisibles. Il est important de faire attention à votre santé, en particulier aux personnes à risque..

Les principaux symptômes de la sous-compensation

L'hyperglycémie stable au deuxième stade de la maladie se caractérise par une augmentation des symptômes existants et l'ajout de nouveaux:

  • ataxie (altération de la coordination);
  • asthénie (faiblesse neuropsychologique);
  • augmentation de la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) avec une charge minimale, sinon tachycardie.
  • douleur dans les articulations, origine non inflammatoire (arthralgie);
  • réseau vasculaire prononcé sous la peau.


Les "étoiles" vasculaires sont des capillaires dilatés ou éclatants qui brillent à travers la peau

Des complications spécifiques de nature diabétique affectent le système cardiovasculaire, l'appareil rénal et les organes de la vision. La conséquence la plus courante de l'hypoglycémie est l'angiopathie, une lésion vasculaire irréversible..

Types et symptômes de l'angiopathie

Angiopathie coronaireViolation de la fréquence cardiaque, de la profondeur et de la fréquence des inspirations, douleurs thoraciques, toux, pâleur de la peau
Angiopathie des membres inférieursParasestie (engourdissement des jambes), contractions incontrôlées des fibres musculaires (convulsions), œdème, diminution de leur sensibilité (sensibilité), varices, apparition d'érosion et de plaies sur la peau, claudication intermittente
RétinopathieSensation de flou des contours des objets et des voiles dans les yeux, hémorragies dans les couches de la rétine et l'espace entre le cristallin et la rétine, déficience visuelle rapide
NéphropathiePerte d'appétit (anorexie), hypertension artérielle, urine trouble, nausées et vomissements, gonflement, polydipsie, douleur dans la région lombaire

Les troubles vasculaires entraînent la mort des fibres nerveuses, une neuropathie diabétique se développe. Les manifestations cliniques de cette complication dépendent des organes et systèmes affectés..

Manifestations tardives

Considérez ces manifestations plus en détail..

  • Signes d'une maladie tardive de type 1

Les signes de diabète chez les femmes après 30 ans sont considérés comme tardifs. La maladie de type 1 est caractérisée par une rétinopathie, qui entraîne une déficience visuelle et même la cécité.

Avec le diabète de type 1 tardif, une femme peut avoir une déficience visuelle et même la cécité

Signes de diabète chez les femmes après 40 ans:

  1. Nausées et bâillonnement.
  2. Douleurs musculaires dans les membres inférieurs et les crampes.
  3. L'apparition d'une éruption cutanée (voir photo), accompagnée de démangeaisons sévères.

Les signes d'hyperglycémie chez les femmes âgées de 50 à 60 ans sont la progression des symptômes. La furonculose se joint, l'acétone apparaît dans l'urine et le poids corporel diminue fortement. Les troubles pathologiques provoquent une irritabilité et une dépression. Les patients souffrent d'insomnie et leur corps est exposé à des maladies infectieuses de nature fongique..

  • Symptômes tardifs de la maladie de type 2

Des signes externes de diabète chez les femmes apparaissent sur les bras et les jambes. Des changements sont visibles sur les plaques à ongles. Le diabète se manifeste par une augmentation de l'appétit et de l'apathie. Des maux de cœur et des migraines peuvent se développer..

Le diabète de type 2 s'accompagne d'une modification de la sensibilité des tissus mous du corps féminin. La perte de cheveux peut rejoindre des symptômes communs.

Dans ce cas, les symptômes suivants se produisent chez les femmes:

  1. Gain de poids.
  2. Hypertension (pression artérielle élevée).
  3. Maladies infectieuses de la peau.
  4. Diminution des défenses corporelles.
  5. Crampes et faiblesse sévère dans les jambes.

Le diabète sucré de type 2 se manifeste par la distraction et la déficience visuelle. Chez les femmes après 40 ans, rhumes fréquents.

Symptômes d'une maladie aiguë

Les conséquences les plus dangereuses d'une glycémie incontrôlée sont le développement d'une crise diabétique. Cette condition est caractérisée par une baisse forcée du taux de sucre (crise hypoglycémique), ou son augmentation rapide (crise hyperglycémique).

Symptômes et variétés d'une crise diabétique

HyperglycémiqueHypoglycémique
HyperosmolaireAcidose lactiqueAcidocétose
Démangeaisons cutanées permanentes, déshydratation; polydipsie, pollakiurie, asthénie, syndrome céphaliqueDiarrhée et vomissements, respiration bruyante et profonde (respiration Kussmaul), hypotension artérielle, évanouissementFaiblesse physique et psychologique, mictions fréquentes, somnolence, attitude indifférente à ce qui se passe, pollakiurie, respiration Kussmaul, accompagnée d'une odeur d'ammoniacTremblements des extrémités, écarts psycho-émotionnels (anxiété, agressivité, agitation), dysfonctionnement fonctionnel de la parole et de la fonction visuelle, augmentation du rythme cardiaque, perte de conscience

En l'absence de soins médicaux d'urgence, une situation de crise peut entraîner chez un patient un coma diabétique ou la mort.


Photo de la gangrène des doigts - l'une des formidables complications du diabète

Développement de la maladie

Des études menées par des scientifiques suisses ont montré que les principales causes de l'hypoglycémie sont une prédisposition génétique. Si les deux parents sont diabétiques, l'enfant n'est pas en bonne santé dans 50% des cas. Dans ce cas, même une bonne nutrition et une bonne prévention n'aideront pas..

Le diabète peut survenir en raison du stress fréquent et du surmenage

Les causes du diabète sont les suivantes:

  • Surpoids. La graisse dans le corps est une barrière à l'absorption de l'insuline. Ceci est typique principalement du diabète de type 2 chez les femmes âgées de 40 ans et plus. Les principales mesures thérapeutiques visant à réduire le poids corporel.
  • Maladies infectieuses. Les maladies dont une personne est tombée malade pendant son enfance sont particulièrement dangereuses. Même la grippe saisonnière peut provoquer le diabète si une personne a une prédisposition.
  • Stress fréquent et surmenage. Les raisons de l'augmentation de la glycémie sont associées à des sensations fortes et à un travail acharné.
  • Mauvaises habitudes. Une augmentation de la glycémie est le plus souvent observée chez les femmes qui abusent de l'alcool et du tabac. Le traitement vise principalement à éliminer la dépendance à l'alcool et au tabac..

Les causes du diabète chez les femmes sont différentes. Afin d'exclure la probabilité de développer une maladie en présence d'une prédisposition à celle-ci, il est recommandé d'exclure autant que possible l'effet sur le corps des facteurs de prédisposition.

Sommaire

Le diabète sucré, aujourd'hui, est incurable. Pour un diagnostic rapide, vous devez écouter attentivement les changements de santé. Les symptômes nécessitent une attention particulière:

  • fatigue;
  • la soif
  • faim;
  • urination fréquente;
  • transpiration;
  • peau sèche et cicatrices retardées.

Important! Les examens médicaux prévus (examen médical, examen professionnel) ne doivent pas être négligés. Il est conseillé aux femmes de 40 ans et plus de donner du sang pour le sucre chaque année.

Complications possibles

Si les symptômes de l'hypoglycémie ne sont pas reconnus à temps et qu'il n'y a pas de mesures thérapeutiques, il y a de grands risques de progression de la maladie et de développement de complications.

  1. Rétinopathie Avec le diabète, les yeux souffrent en premier. Au début, il y a une sensation de brouillard. Les petits objets sont flous et les «mouches» commencent à scintiller devant vos yeux. Cela se produit lorsque de petits vaisseaux de la rétine sont affectés. Si le traitement n'est pas disponible depuis des années, le développement d'une cécité complète est possible..
  2. Angiopathie. Dommages aux structures nerveuses des membres inférieurs. Ces troubles se manifestent sous forme de convulsions et d'engourdissement à un stade précoce. Ensuite, la formation de gangrène et d'ulcères qui ne guérissent pas. Ces complications sont lourdes d'amputation du membre affecté..
  3. Néphropathie Il se caractérise par des lésions vasculaires dans la région rénale. Si les symptômes du prédiabète ne sont pas déterminés en temps opportun et qu'il n'y a pas de traitement, une augmentation progressive de l'insuffisance rénale se produit. Ceci est lourd d'insuffisance rénale et de nécessité de transplantation. Dans certains cas, une hémodialyse permanente peut être supprimée (purification du sang). Le traitement consiste à réduire le glucose dans le corps.

Si le diabète n'est pas traité à temps, des complications peuvent se développer.

Les symptômes les plus dangereux négligés du diabète chez les femmes après 50 ans. Dans ce cas, les risques de complications sont très élevés..

Pourquoi le diabète est dangereux?

Le danger du diabète sucré semble à beaucoup comme «artificiel»: beaucoup d'entre nous ont des amis et des parents atteints de cette maladie, et il semble que rien de terrible ne leur arrive. Mais ce n'est pas le cas. Pensez à ces faits:

  • De nos jours, plus de 300 millions de personnes souffrent de diabète sur la planète - deux fois plus que la population de la Russie;
  • Chaque minute dans le monde, 7 patients meurent directement du diabète et des complications qui y sont associées, et 2 personnes tombent malades;
  • Environ quatre millions de personnes meurent de cette maladie chaque année;
  • Plus de deux mille personnes dans le monde sont complètement aveugles chaque jour du diabète;
  • Toutes les heures (y compris la nuit), 114 amputations des membres inférieurs sont pratiquées dans le monde.

sur le pied diabétique, la gangrène et d'autres complications;

  • Chaque année, plus de 600 000 personnes sont transférées vers une hémodialyse chronique («rein artificiel»), en raison d'une insuffisance rénale chronique due à une néphropathie diabétique.

Bien sûr, vous comprenez maintenant le danger du diabète. Dans le même temps, sachez que si l'un des parents ou des parents est malade, vos chances de tomber malade sont de 30%. Si vous avez plus de 40 ans (quel que soit votre sexe), le risque de tomber malade sera de 8%, et si vous avez plus de 65 ans - jusqu'à 20%.

Soins médicaux immédiats

Signes de diabète chez les femmes de 50 ans et moins nécessitant un appel d'ambulance:

  • Faiblesse extrême et nausées, qui s'accompagnent d'une sensation de soif insupportable. Dans ce cas, une miction fréquente est observée. Douleur possible dans l'abdomen et palpitations. Le patient exhale de l'air avec une odeur d'acétone. Cela indique que la norme de sucre dans le sang augmente fortement..
  • Perte de conscience et palpitations. Dans le même temps, des tremblements apparaissent et la transpiration augmente. Une femme devient irritable. L'appétit augmente et la somnolence apparaît. Afin de rétablir des niveaux de sucre normaux, vous devez manger des glucides facilement digestibles ou consulter un médecin d'urgence.

Diabète enceinte et diabète gestationnel

Avec le diabète enceinte, tout est relativement simple - c'est l'état de grossesse d'une femme qui avait un diabète de tout type avant son apparition. Naturellement, il est très important que la grossesse se poursuive lorsque la femme est complètement préparée. Il devrait compenser le plus soigneusement le niveau de sucre pendant la grossesse, être observé par un médecin - un diabétologue et un gynécologue d'une clinique prénatale, qui mène de tels cas.

En plus du désir de normoglycémie, une femme doit traiter au mieux les maladies concomitantes et sortir pour concevoir avec les meilleurs indicateurs du travail de l'organisme. Bien sûr, cela se réfère principalement au diabète de type 1, qui survient avec des complications fréquentes, une hypoglycémie, une acidocétose et le développement précoce d'une angiopathie et d'une neuropathie. Si vous ne vous efforcez pas, tout peut arriver: infertilité, fausse couche, fausses couches ou malformations congénitales.

Le diabète gestationnel est un état d'hyperglycémie chez la femme pendant la grossesse (généralement au deuxième trimestre), à ​​condition qu'avant cela, il n'y ait pas eu de «problèmes de sucre». Il s'agit d'une pathologie assez courante, qui survient chez 5% de toutes les femmes enceintes. Après l'accouchement, le taux de sucre dans le sang revient généralement à la normale, mais il existe toujours un risque de développer un diabète à l'avenir, en particulier dans la vieillesse. Les femmes doivent également être surveillées et éventuellement traitées par un endocrinologue.

Diagnostique

L'endocrinologue sait comment la pathologie se manifeste et comment diagnostiquer le diabète et élaborer des tactiques de thérapie individuelle. Il n'y a aucun problème à établir le bon diagnostic, mais le diagnostic doit être complet.

Tout d'abord, le clinicien doit:

  • se familiariser avec l'histoire de la maladie non seulement de la patiente, mais également de ses proches parents - afin de rechercher le facteur étiologique le plus probable;
  • recueillir et analyser un cycle de vie - identifier les provocateurs physiologiques;
  • examinez attentivement la femme;
  • mesurer la température et le tonus sanguin;
  • interroger le patient en détail - savoir quand les premiers symptômes du diabète sont apparus et leur gravité, ce qui permettra d'établir la nature de l'évolution de la maladie.
  • analyse clinique générale du sang et de l'urine;
  • biochimie du sang;
  • tests hormonaux.

Pour confirmer ou infirmer l'avis du médecin concernant la survenue de complications, il est nécessaire de subir les procédures instrumentales suivantes:

  • Échographie du foie et des reins;
  • rhéoencéphalographie;
  • balayage duplex des vaisseaux des membres inférieurs;
  • rhéovasographie;
  • ophtalmographie;
  • EEG du cerveau;
  • CT
  • IRM.


EEG du cerveau

Régime pour le diabète

Le régime alimentaire est un élément important dans le traitement du diabète de tout type. Si vous le violez, le traitement n'apportera aucun avantage. Il est important de considérer que la nourriture doit être constituée de petites portions. La réception doit avoir lieu jusqu'à 6 fois par jour, en même temps et au plus tard 2 heures avant le coucher.

Ce qui est possible et ce qui n'est pas recommandé concerne le diabète:

PouvezC'est impossibleRemarque
Boisson:
  • eau purifiée;
  • boit encore;
  • thé léger;
  • compotes;
  • jus fraîchement pressés
Boisson:
  • un soda;
  • de l'alcool;
  • thés sucrés et forts
Les compotes ne peuvent être cuites qu'à partir de fruits autorisés (variétés de pommes non sucrées, framboises, prunes, pêches)
Autorisé à manger des produits laitiers faibles en grasBeurre, crème glacée, yaourts grasLes produits contenant des glucides ne sont pas complètement exclus, car ils contiennent les substances nécessaires au fonctionnement normal de l'organisme.
Aliments faibles en caloriesMal bouffeL'apport calorique doit être pris en compte pour la perte de poids
Augmenter la consommation de fruits et légumesDattes et kakis interdits en raison d'une teneur élevée en glucoseEssayez d'éviter les fruits riches en glucose
Le sucre est remplacé par des édulcorants et des substitutsSucreLe sel peut être consommé en petites quantités.
Aliments cuits au four et bouillisfriture
Viande maigre bouillie et poissonViande et poisson gras rôtis ou fumésLes œufs peuvent être consommés pas plus de 1 pc. en un jour
pain de seiglePain de blé et cuisson au beurreFarine grossière recommandée
Soupes de légumes ou céréalesBouillons gras et riches
Fromage non salé et variétés allégéesMayonnaise
Chou, concombres, radisZucchini FritPomme de terre pas plus de 200 gr. par jour.
BouillieMacaroni, semoule

Les diabétiques ne devraient pas boire d'eau pendant les repas, elle est autorisée 30 minutes avant et après les repas. Tous les plats doivent être chauds, chauds et froids sont exclus du régime. Toutes les 2 semaines, il est recommandé de passer une journée de déchargement sur le sarrasin et le kéfir.

Groupe de risque

Malheureusement, le beau sexe est le plus sujet aux difficultés associées à une augmentation de la glycémie. Il existe certains facteurs de risque qui ne conduisent pas nécessairement à une maladie, mais peuvent être une bonne raison pour l'apparition de difficultés avec elle dans votre vie..

Vous appartenez donc au groupe à risque si:

  • Vos proches parents, tante ou oncle, souffraient de diabète. La prédisposition génétique est d'une grande importance, en particulier en ce qui concerne cette maladie, car elle se transmet le long de la lignée féminine;
  • Êtes-vous obèse ou en surpoids? En règle générale, ces difficultés augmentent considérablement les «chances» de tomber malade, surtout s'il y a des dépôts de graisse sur l'estomac et les côtés;
  • Vous ne pouvez pas vous vanter d'une activité physique importante et fréquente, ou vous avez un travail sédentaire. Tout cela entraîne des troubles circulatoires et d'autres difficultés;
  • Auparavant, vous avez eu une grossesse au cours de laquelle le taux de glucose a augmenté, ou un grand enfant est né, pesant à partir de 4,5 kg;
  • Âge. Plus une personne est âgée, plus ses organes internes sont épuisés et pire elle remplit ses fonctions, y compris la production d'insuline.

La grossesse en elle-même peut provoquer une augmentation du sucre. Cela se produit souvent au cours du deuxième ou du troisième trimestre, puis une femme reçoit un diagnostic de diabète gestationnel..

La prévention

Le diabète de type 2 est responsable de 9/10 de tous les cas de cette maladie. La bonne nouvelle, c'est que ce n'est pas seulement bien évitable. Il peut être garanti de prévenir si vous menez une vie saine. Et pour cela, vous n'avez pas besoin de vous asseoir sur des régimes «affamés» et de vous épuiser dans l'entraînement sportif. Apprenez ce qu'est un régime copieux et savoureux à faible teneur en glucides et comment profiter de l'éducation physique.

Les médecins peuvent vous dire qu'il est 100% impossible de prévenir le diabète de type 2 si une personne a des gènes défaillants. Cependant, ce n'est pas vrai. La mauvaise hérédité signifie seulement une habitude de «malbouffe» et un mode de vie sédentaire transmis aux enfants par leurs parents. Les régimes affamés et les travaux forcés ne fonctionnent vraiment pas. Vous apprécierez un régime alimentaire faible en glucides et une méthode d'éducation physique et vous garantira pleinement qu'il n'y aura pas de diabète de type 2.

Symptômes courants

Étant donné que le diabète affecte les gens quel que soit leur sexe, de nombreux symptômes sont les mêmes. Les médecins les divisent en primaire et secondaire. Le groupe principal comprend les éléments suivants.

Soif (ou polydipsie). Dans le diabète, une personne éprouve un type particulier de soif. Il est impossible de se désaltérer avec des boissons. Je veux boire constamment, peu importe la quantité bu.

Polyurie - c'est-à-dire miction trop fréquente et excessive. Elle est causée par le fait que le glucose est présent dans l'urine du patient (si une personne est en bonne santé, il n'y a pas de glucose dans l'urine). Même la nuit, le patient doit se lever pour aller aux toilettes.

Augmentation de la faim (polyphagie). En raison du diabète, les cellules ne peuvent pas recevoir leur principale source d'énergie - le glucose. Par conséquent, ils crient littéralement de faim, peu importe combien une personne a mangé.

Emaciation ou, inversement, gain de poids rapide et indomptable.

Dans le diabète de type 1, ces symptômes sont si aigus que le patient peut même indiquer la date exacte à laquelle ses tourments ont commencé.

Les symptômes secondaires comprennent:

  • démangeaisons persistantes de la peau;
  • l'apparition d'ulcères sur la peau;
  • bouche sèche atroce;
  • fatigue et faiblesse musculaire;
  • maux de tête;
  • la nausée;
  • guérison lente des plaies et des rayures;
  • acanthose noire - assombrissement de la peau dans les endroits de friction accrue (aine, aisselles, cou);
  • brouillard dans les yeux.

Les avantages d'un régime et de l'exercice

L'exercice et le régime alimentaire pour tout type de diabète ont un certain nombre d'effets bénéfiques sur le corps d'une femme.

Les bienfaits de l'activité physique (marcher 40 à 50 minutes par jour):

  • amélioration de la circulation sanguine dans les membres et les organes internes;
  • abaisser la glycémie;
  • augmentation du tonus musculaire;
  • prévention des maladies du système cardiovasculaire.

Avantages d'un régime:

  • contrôler la quantité de calories consommées vous permet de maintenir la glycémie au bon niveau;
  • connaissant le nombre de kcal consommés pendant la journée, vous pouvez ajuster la quantité de médicaments pour abaisser la glycémie;
  • un régime alimentaire peut réduire le risque de complications du diabète en raison de l'augmentation du poids corporel et de l'hyperglycémie.

Le diabète sucré est très fréquent chez les personnes et est très dangereux pour la vie d'une femme. Oui, vous pouvez vivre avec cette maladie, mais ses complications et ses conséquences s'accompagnent d'une nette diminution de la qualité de vie. Le succès du traitement de cette pathologie repose sur la détection rapide de la maladie, un diagnostic de haute qualité et la nomination d'un traitement adéquat. Plus le traitement est commencé tôt, plus il sera facile d'obtenir le résultat souhaité. Sur la base de ce qui précède, on peut dire que les examens médicaux préventifs, manger des aliments sains et sains et maintenir un mode de vie actif aideront non seulement à ne pas contracter le diabète, mais aussi à améliorer considérablement votre santé et à prolonger votre vie.

Caractéristiques du cours chez les filles

Les statistiques montrent que les femmes sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de manifestations de pathologie. Cela est particulièrement vrai pour le deuxième type de maladie. Cela est dû au fait que le tissu adipeux dans le sexe faible est plus, et la masse musculaire, au contraire, est moins que chez les hommes. Le fait est que le tissu adipeux n'absorbe pas l'insuline, le glucose y est mal utilisé. De plus, les filles sont plus sujettes au stress, ce qui provoque la libération d'hormones stéroïdes et une augmentation du glucose.
Un danger particulier dans la formation de la pathologie est l'amour des bonbons. Des problèmes de saisie fréquents avec des gâteaux et des pâtisseries entraînent une augmentation de la graisse corporelle. Cela conduit à une augmentation de la maladie chez les femmes. En outre, les filles développent un autre type de pathologie - gestationnelle. Mais nous parlerons de lui plus tard.

Nutrition

Lorsque les médecins diagnostiquent le diabète de type 2 chez les femmes, ils prescrivent certains médicaments pour traiter cette maladie. Cependant, il ne faut pas oublier le régime spécial pour le diabète. Puisque le corps ne peut plus traiter correctement aucun produit. De plus, il est impossible de se remettre complètement de la maladie en question. Après tout, il existe un processus complexe de métabolisme du glucose. Cependant, vous devrez suivre cela, en observant un certain régime. Ce n'est qu'alors qu'il sera possible d'éviter d'éventuelles complications.

Signes externes du diabète chez les femmes

Chez les femmes qui souffrent de maladies du système endocrinien, des symptômes assez spécifiques apparaissent, de la pâleur légère à la perte de poids sévère. Très souvent, la gangrène des membres inférieurs se produit. En conséquence, une mort tissulaire se produit et le patient peut perdre sa jambe..

Plus sévèrement, le diabète affecte le foie et provoque une cirrhose. De plus, la respiration est perturbée. L'essoufflement se produit même sans activité physique, ainsi que pendant le sommeil. Extérieurement, on peut observer un organisme appauvri. Le patient a la peau pâle, les femmes perdent du poids ou, à l'inverse, un excès de graisse.

Les principaux symptômes du diabète peuvent être basiques ou se manifester d'un cas à l'autre.

Selon le décret n ° 56742, chaque diabétique peut obtenir un remède unique à un prix spécial!

Docteur en sciences médicales, directeur de l'Institut de diabétologie Tatyana Yakovleva

Depuis de nombreuses années, j'étudie le problème du DIABÈTE. C'est effrayant quand tant de gens meurent et encore plus deviennent handicapés à cause du diabète.

Je m'empresse de dire la bonne nouvelle - le Centre de recherche endocrinologique de l'Académie russe des sciences médicales a réussi à développer un médicament qui guérit complètement le diabète sucré. À l'heure actuelle, l'efficacité de ce médicament approche de 100%.

Autre bonne nouvelle: le ministère de la Santé a obtenu l'adoption d'un programme spécial qui compense la totalité du coût du médicament. En Russie et dans les pays de la CEI, les diabétiques avant

Le 6 juillet peut recevoir un remède -
EST LIBRE!
En savoir plus >>

  1. Déshydratation, qui se manifeste à la fois chez les femmes et les hommes. Le patient a constamment soif. La membrane muqueuse de la cavité buccale est une salive constamment sèche et épaisse.
  2. Violation du système génito-urinaire - la miction est altérée, les femmes peuvent montrer des douleurs avec une vessie pleine.
  3. Le principal signe du diabète est l'odeur d'acétone de la bouche. Ce symptôme est observé chez tous les patients. Si l'odeur devient très prononcée, cela indique le besoin d'insuline.
  4. Symptômes cérébraux - vertiges, altération de l'activité, désorientation, lourdeur dans les jambes.
  5. Extérieurement, vous pouvez voir la minceur ou le surpoids douloureux du patient.

Des signes supplémentaires peuvent indiquer une maladie chez les femmes ou les hommes, mais ils ne sont pas toujours vrais..

  1. Mauvaise cicatrisation des plaies, saignements fréquents. Ceci est particulièrement dangereux lors des procédures cosmétiques, lorsqu'il existe un risque de lésion tissulaire. Avec une blessure mécanique, la plaie peut commencer à s’aggraver, cicatrise très longtemps et peut laisser une cicatrice.
  2. Une diminution de la température corporelle chez la femme peut indiquer une altération du fonctionnement du système endocrinien. De plus, ce symptôme peut également indiquer des changements hormonaux dans le corps des femmes.
  3. Chez les hommes, il peut y avoir un excès d'hormone féminine.

Guseva Julia Alexandrova

Chez les femmes, contrairement aux hommes, tous les signes de la maladie sont plus prononcés, ce qui dépend de la structure du système hormonal, des caractéristiques des hormones féminines.

Le diabète bat chaque mois

Dans le diabète, le travail de l'insuline, l'une des hormones les plus importantes qui affectent tous les systèmes du corps, est principalement perturbé. L'effet d'une telle défaillance peut être comparé à des dommages à la fondation d'un gratte-ciel - cela conduit inévitablement à la destruction de l'ensemble du bâtiment, et les structures les plus fragiles seront les premières à en souffrir. Dans le corps d'une femme, les mécanismes les plus fragiles comprennent les menstruations mensuelles - car elles peuvent souffrir même en parfaite santé simplement du surmenage ou des émotions négatives.

Le diabète provoque presque toujours une sorte de dommage au cycle. De plus, ces dommages peuvent être quelconques:

  • retards périodiques, un cycle irrégulier d'intensité et de durée différentes;
  • oligoménorrhée - menstruations trop rares avec un intervalle de plus de 40 jours;
  • hyperpolyménorrhée - menstruations trop abondantes et prolongées;
  • ménorragie - périodes prolongées avec très forte perte de sang;
  • cycles anovulatoires - il y a des périodes menstruelles, mais l'ovulation ne se produit pas (l'ovulation peut être lue ici et ici);
  • aménorrhée - arrêt complet des menstruations.

Si le diabète provoque une hyperprolactinémie (c'est-à-dire des taux élevés d'hormone prolactine dans le sang), cela peut s'accompagner des symptômes désagréables suivants:

  • sécheresse vaginale;
  • diminution de la libido;
  • l'incapacité à atteindre l'orgasme (anorgasmie);
  • dyspareunie - douleur pendant les rapports sexuels;
  • perte de cheveux sur la tête.

Diagnostic de la maladie

Il est très difficile de détecter une hyperglycémie au stade initial.

Par conséquent, pour établir un diagnostic, vous devez effectuer un certain nombre d'études diagnostiques:

  • Déterminer le degré de glycémie par analyse du sucre,
  • Fluctuation du profil glycémique du coefficient de glucose dans les 24 heures,
  • Test d'hormone d'insuline,
  • Tester l'hormone pour la sensibilité au glucose,
  • Une étude sur la densité dans le sang de l'hémoglobine (glycosylée),
  • Analyse biochimique,
  • Vérification de l'urine, pour la concentration de leucocytes en elle,
  • Urine pour le glucose en elle,
  • Examen de l'urine pour la présence de protéines,
  • Test de Reberg,
  • Examen échographique de la cavité cervicale,
  • Examen de l'urine pour la présence d'acétone,
  • Diagnostic de la composition du sang,
  • Examen du globe oculaire,
  • ECG.

À la maison, vous pouvez identifier vous-même les écarts par rapport aux indicateurs de glucose standard à l'aide d'un glucomètre..

Diabète

Le diabète sucré est une maladie très diversifiée. Distinguer entre ses types de diabète symptomatique et véritable.

La première n'est qu'une manifestation de la maladie sous-jacente (par exemple, avec des dommages aux glandes endocrines) ou résulte de la prise d'un certain nombre de médicaments. Dans certains cas, cela peut survenir pendant la grossesse ou avec malnutrition. Mais, grâce au traitement rapide et correct de la maladie sous-jacente, le diabète symptomatique disparaît.

À son tour, le vrai diabète est divisé en deux types: insulino-dépendant (type 1) et non insulino-dépendant (type 2). Un diabète insulino-dépendant se développe généralement chez les jeunes et les enfants, et un type de maladie non insulino-dépendant chez les personnes de plus de 40 ans en surpoids. Le deuxième type de maladie est le plus courant..

Avec un type de diabète sucré insulino-dépendant, le corps humain souffre d'une carence absolue en insuline, qui est due à un dysfonctionnement du pancréas. Et avec la maladie de type 2, il y a une carence partielle en insuline. Dans le même temps, les cellules pancréatiques produisent une quantité suffisante de cette hormone, mais le glucose est perturbé dans la circulation sanguine.

Pourquoi le diabète se développe?

Il a été établi que le diabète est causé par des défauts génétiques, et il a également été fermement établi que le diabète ne peut pas être infecté. Les raisons de l'IDDM sont que la production d'insuline est réduite ou complètement arrêtée en raison de la mort des cellules bêta sous l'influence d'un certain nombre de facteurs (par exemple, un processus auto-immun, lorsque des anticorps sont produits contre leurs propres cellules normales et commencent à les détruire). Avec le NIDDM, qui se produit 4 fois plus souvent, les cellules bêta produisent généralement de l'insuline avec une activité réduite. En raison d'un excès de récepteurs des tissus adipeux qui ont une sensibilité réduite à l'insuline.

  1. La prédisposition héréditaire est d'une importance primordiale! On pense que si votre père ou votre mère souffrait de diabète, la probabilité de tomber également malade est d'environ 30%. Si les deux parents étaient malades, alors - 60%.
  2. La deuxième principale cause de diabète est l'obésité, qui est la plus caractéristique des patients atteints de NIDDM (type 2). Si une personne connaît sa prédisposition héréditaire à cette maladie. Il doit ensuite surveiller strictement son poids corporel afin de réduire le risque de maladie. En même temps, il est évident que toutes les personnes obèses, même sous une forme sévère, ne sont pas atteintes de diabète.
  3. Certaines maladies du pancréas qui endommagent les cellules bêta. Dans ce cas, la blessure peut être un facteur provoquant..
  4. Le stress nerveux, qui est un facteur aggravant. Il est particulièrement nécessaire d'éviter les surmenages émotionnels et le stress chez les personnes ayant une prédisposition héréditaire et en surpoids..
  5. Infections virales (rubéole, varicelle, hépatite épidémique et autres maladies, y compris la grippe), qui jouent un rôle déclencheur dans le développement de la maladie chez les personnes présentant une hérédité aggravée.
  6. Les facteurs de risque incluent également l'âge. Plus la personne est âgée, plus elle a de raisons de craindre le diabète. Le facteur héréditaire avec l'âge cesse d'être déterminant. La plus grande menace est l'obésité qui, en combinaison avec la vieillesse, les maladies passées, qui affaiblissent généralement le système immunitaire, conduisent au développement d'un diabète de type 2 principalement.

Beaucoup de gens croient que le diabète survient dans la dent sucrée. C'est plus un mythe, mais il y a aussi une certaine vérité, ne serait-ce que parce que la consommation excessive adoucit le poids excessif, et plus tard l'obésité, qui peut être un élan pour le diabète de type 2.

Dans de rares cas, certains troubles hormonaux conduisent au diabète, parfois le diabète est causé par des dommages au pancréas qui surviennent après l'utilisation de certains médicaments ou à la suite d'un abus prolongé d'alcool. De nombreux experts pensent que le diabète de type 1 peut survenir avec des dommages viraux aux cellules bêta pancréatiques produisant de l'insuline. En réponse, le système immunitaire produit des anticorps appelés anticorps insulaires. Même les raisons précisément identifiées ne sont pas absolues..

Un diagnostic précis peut être établi sur la base d'une analyse de la glycémie.

Variétés

Les causes de cette maladie résident dans les troubles métaboliques du corps, en particulier les glucides, ainsi que les graisses. On distingue deux principaux types de diabète et d'autres types, en fonction de l'insuffisance relative ou absolue de la production d'insuline ou de la détérioration de la sensibilité tissulaire à l'insuline.

  • Diabète sucré insulino-dépendant - type 1, les causes sont associées à une carence en insuline. Dans ce type de diabète sucré, le manque d'hormone conduit au fait qu'il ne suffit même pas de traiter une petite quantité de glucose reçue dans l'organisme. En conséquence, le taux de sucre dans le sang d'une personne augmente. Pour prévenir l'acidocétose - une augmentation du nombre de corps cétoniques dans l'urine, les patients sont obligés d'injecter constamment de l'insuline dans le sang afin de vivre.
  • Le diabète sucré non insulino-dépendant est de type 2, les causes de son apparition résident dans la perte de sensibilité tissulaire à l'hormone pancréatique. Avec ce type, il y a à la fois une résistance à l'insuline (insensibilité ou sensibilité tissulaire réduite à l'insuline), et son inconvénient relatif. Par conséquent, les comprimés hypoglycémiants sont souvent associés à l'insuline.

Selon les statistiques, le nombre de patients atteints de ce type de diabète est beaucoup plus que 1 type, environ 4 fois, ils n'ont pas besoin d'injections d'insuline supplémentaires, et pour leur traitement, des médicaments sont utilisés pour stimuler le pancréas à la sécrétion d'insuline ou réduire la résistance des tissus à cette hormone. Le diabète de type 2, à son tour, est divisé en:

  • survient chez les personnes de poids normal
  • apparaît chez les personnes en surpoids.

Le diabète sucré gestationnel est un type rare de diabète qui survient chez les femmes pendant la grossesse, il se développe en raison d'une diminution de la sensibilité de ses propres tissus à l'insuline sous l'influence des hormones de grossesse.

Diabète associé à la malnutrition.

D'autres types de diabète, ils sont secondaires, car ils surviennent avec les facteurs provoquants suivants:

  • Maladies pancréatiques - hémochromatose, pancréatite chronique, fibrose kystique, pancréatectomie (c'est le diabète de type 3, qui n'est pas reconnu à temps)
  • malnutrition à nutrition mixte - diabète tropical
  • Troubles endocriniens et hormonaux - glucagonoma, syndrome de Cushing, phéochromocytome, acromégalie, aldostéronisme primaire
  • Diabète chimique - survient avec l'utilisation de médicaments hormonaux, de médicaments psychotropes ou antihypertenseurs, de diurétiques contenant des thiazides (glucocorticoïdes, diazoxide, thiazides, hormones thyroïdiennes, dilantine, acide nicotinique, bloqueurs adrénergiques, interféron, vaccin, pentamidine, etc.)
  • Anomalie des récepteurs de l'insuline ou des syndromes génétiques - dystrophie musculaire, hyperlipidémie, chorée de Huntington.

Altération de la tolérance au glucose, un ensemble intermittent de symptômes qui se transmettent le plus souvent d'eux-mêmes. Ceci est déterminé par analyse 2 heures après la charge en glucose, dans ce cas, le taux de sucre du patient varie de 7,8 à 11,1 mmol / L. Avec tolérance sur un sucre à l'estomac vide - de 6,8 à 10 mmol / l, et après avoir mangé le même de 7,8 à 11.

Selon les statistiques, environ 6% de la population totale du pays souffre de diabète, ce n'est que selon les données officielles, mais le nombre réel est, bien sûr, beaucoup plus important, car on sait que le diabète de type 2 peut se développer sous une forme latente au fil des ans et présenter des symptômes mineurs ou passer inaperçu..

Le diabète sucré est une maladie assez grave, car elle est dangereuse avec les complications qui se développent à l'avenir. Selon les statistiques sur le diabète, plus de la moitié des diabétiques meurent d'une angiopathie des jambes, d'une crise cardiaque et d'une néphropathie. Chaque année, plus d'un million de personnes se retrouvent sans jambe et 700 000 personnes perdent la vue.

Les symptômes du diabète

La carence en insuline peut survenir de façon aiguë ou chronique.

En cas de carence aiguë en insuline, les principaux symptômes du diabète sont notés:

  • bouche sèche, soif;
  • peau sèche;
  • perte de poids sur fond d'appétit accru;
  • faiblesse, somnolence;
  • la peau qui gratte;
  • furonculose.

La carence chronique ne diffère pas par des symptômes sévères, elle prend beaucoup de temps et se termine par des complications de la maladie sous la forme de:

  • lésions rétiniennes (rétinopathie diabétique) - se manifestent par une déficience visuelle, souvent un voile apparaît devant les yeux;
  • lésions rénales (néphropathie diabétique) - se manifestant par l'apparition de protéines dans l'urine, la progression progressive de l'insuffisance rénale;
  • lésions des nerfs périphériques (neuropathie diabétique) - se manifestant par des picotements, des douleurs dans les membres;
  • lésions vasculaires (angiopathie diabétique) - se manifestant par une froideur, un refroidissement des extrémités, des convulsions, des ulcères trophiques.

Les principaux signes de développement du diabète chez l'homme sont les symptômes suivants:

  • l'apparition d'une faiblesse générale et d'une baisse significative des performances;
  • l'apparition de démangeaisons sur la peau, en particulier cela s'applique à la peau dans la région génitale;
  • troubles sexuels, progression des processus inflammatoires et développement de l'impuissance;
  • l'apparition de sensations de soif, de sécheresse dans la cavité buccale et d'une sensation constante de faim;
  • l'apparition sur la peau de formations ulcéreuses, qui ne guérissent pas longtemps;
  • urination fréquente;
  • carie dentaire et calvitie.

Les premiers signes qu'une femme développe un diabète sont les symptômes suivants:

  • une forte diminution du poids corporel est un signe qui devrait alerter, si le régime n'est pas suivi, l'appétit précédent demeure. La perte de poids se produit en raison d'une carence en insuline, qui est nécessaire pour la livraison de glucose aux cellules graisseuses.
  • la soif. L'acidocétose diabétique provoque une soif incontrôlée. Dans ce cas, même si vous buvez une grande quantité de liquide, la bouche sèche reste.
  • fatigue. Un sentiment d'épuisement physique, qui dans certains cas n'a aucune raison apparente.
  • augmentation de l'appétit (polyphagie). Un comportement spécial dans lequel la saturation du corps ne se produit pas même après avoir mangé suffisamment de nourriture. Polyphagie - le principal symptôme d'une altération du métabolisme du glucose dans le diabète.
  • la violation des processus métaboliques dans le corps d'une femme entraîne une violation de la microflore du corps. Les premiers signes du développement de troubles métaboliques sont des infections vaginales, qui peuvent difficilement être guéries..
  • les plaies non cicatrisantes qui se transforment en ulcères sont les premiers signes caractéristiques du diabète chez les filles et les femmes
  • ostéoporose - accompagne le diabète sucré insulino-dépendant, car un manque de cette hormone affecte directement la formation de tissu osseux.

Caractéristiques de l'évolution du diabète de type I

  • Elle se caractérise par de graves manifestations cliniques..
  • Il se développe principalement chez les jeunes - de moins de 30 à 35 ans.
  • Mauvais traitement.
  • L'apparition de la maladie est souvent aiguë, se manifestant parfois par un coma.
  • Lors de l'insulinothérapie, la maladie est généralement compensée - la soi-disant lune de miel du diabétique se produit, c'est-à-dire qu'il y a une rémission dans laquelle le patient n'a pas besoin d'insuline.
  • Après une infection virale ou d'autres facteurs provoquants (stress, traumatisme physique), le diabète se développe à nouveau - il y a des signes de décompensation avec le développement ultérieur de complications.

Caractéristiques cliniques du diabète sucré de type II

  • Se développe sans signes de décompensation, progressivement.
  • Plus souvent, les personnes de plus de 40 ans sont malades, plus souvent les femmes.
  • L'obésité est l'une des premières manifestations de la maladie et un facteur de risque à la fois..
  • Habituellement, les patients parlent de leur maladie et ne savent pas. Une augmentation du taux de glucose dans le sang est diagnostiquée lorsqu'ils se tournent vers un neuropathologiste - à propos d'une neuropathie, un gynécologue - en raison de démangeaisons du périnée, un dermatologue - avec des lésions cutanées fongiques.
  • Plus souvent, la maladie est stable, les manifestations cliniques sont légères.

Le foie souffre quel que soit le type de diabète. Cela est largement dû à une augmentation des taux de glucose dans les coupures et à une altération du métabolisme de l'insuline. Si vous ne traitez pas cette maladie ou ne l'exécutez pas durement, les cellules hépatiques (hépatocytes) mourront inévitablement et seront remplacées par des cellules du tissu conjonctif. Ce processus est appelé cirrhose. Une autre maladie tout aussi dangereuse est l'hépatose (stéatohépatose). Il se développe également dans le contexte du diabète et consiste en une «obésité» des cellules hépatiques due à un excès de glucides dans le sang.

Étapes

Cette différenciation permet de comprendre rapidement ce qui se passe avec le patient à différents stades de la maladie:

  • Première étape. La forme bénigne (degré I) de la maladie se caractérise par un faible taux de glycémie, qui ne dépasse pas 8 mmol / l à jeun, lorsqu'il n'y a pas de grandes fluctuations de la teneur en sucre dans le sang tout au long de la journée, une glucosurie quotidienne insignifiante (de traces à 20 g / l). La compensation est maintenue grâce à une thérapie diététique. Avec une forme légère de diabète, une angioneuropathie préclinique et fonctionnelle peut être diagnostiquée chez un patient atteint de diabète sucré.
  • Deuxième étape. Avec une gravité modérée (degré II) du diabète sucré, la glycémie à jeun augmente, en règle générale, à 14 mmol / l, les fluctuations glycémiques tout au long de la journée, la glucosurie quotidienne ne dépasse généralement pas 40 g / l, une cétose ou une acidocétose se développant occasionnellement. La compensation du diabète est obtenue par l'alimentation et l'administration d'agents oraux hypoglycémiants ou par l'administration d'insuline (dans le cas d'une résistance secondaire aux sulfamides) à une dose n'excédant pas 40 DO par jour. Chez ces patients, des angioneuropathies diabétiques de divers stades de localisation et fonctionnels peuvent être détectées..
  • Troisième étape. Le diabète sévère (degré III) se caractérise par des niveaux élevés de glycémie (à jeun plus de 14 mmol / l), des fluctuations importantes de la glycémie tout au long de la journée, une glycosurie élevée (plus de 40 à 50 g / l). Les patients ont besoin d'une insulinothérapie constante à une dose de 60 OD ou plus, ils ont diverses angioneuropathies diabétiques.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie repose sur des tests sanguins et urinaires..

Pour le diagnostic, la concentration de glucose dans le sang est déterminée (une circonstance importante est la nouvelle détermination des taux élevés de sucre les autres jours).

Les résultats de l'analyse sont normaux (en l'absence de diabète sucré)

A jeun ou 2 heures après le test:

  • sang veineux - 3,3–5,5 mmol / l;
  • sang capillaire - 3,3–5,5 mmol / l;
  • plasma sanguin veineux - 4-6,1 mmol / l.

Résultats des tests pour le diabète

  • sang veineux supérieur à 6,1 mmol / l;
  • sang capillaire supérieur à 6,1 mmol / l;
  • plasma sanguin veineux supérieur à 7,0 mmol / l.

À tout moment de la journée, quelle que soit l'heure du repas:

  • sang veineux supérieur à 10 mmol / l;
  • sang capillaire supérieur à 11,1 mmol / l;
  • plasma sanguin veineux supérieur à 11,1 mmol / l.

Le taux d'hémoglobine glyquée dans le diabète sucré dépasse 6,7 à 7,5%.

Le contenu du C-peptide nous permet d'évaluer l'état fonctionnel des cellules bêta. Chez les patients atteints de diabète de type 1, ce niveau est généralement abaissé, chez les patients atteints de diabète de type 2 - normal ou élevé, chez les patients atteints d'insulinome - fortement augmenté.

La concentration d'insuline immunoréactive est réduite dans le type 1, normale ou augmentée dans le type 2.

La détermination de la concentration de glucose dans le sang pour le diagnostic du diabète sucré n'est pas effectuée dans le contexte d'une maladie aiguë, d'un traumatisme ou d'une intervention chirurgicale, dans le contexte d'une utilisation à court terme de médicaments qui augmentent la concentration de glucose dans le sang (hormones surrénales, hormones thyroïdiennes, thiazides, bêta-bloquants, etc.), patients atteints de cirrhose.

Le glucose dans les urines diabétiques n'apparaît qu'après avoir dépassé le "seuil rénal" (environ 180 mg% 9,9 mmol / l). Des fluctuations de seuil importantes et une tendance à augmenter avec l'âge sont caractéristiques; par conséquent, le test de glycémie est considéré comme un test insensible et peu fiable. Le test sert de guide approximatif de la présence ou de l'absence d'une augmentation significative de la glycémie (glucose) et, dans certains cas, est utilisé pour surveiller quotidiennement la dynamique de la maladie.

Comment traiter le diabète?

À ce jour, il n'existe pas de méthodes efficaces pour le traitement complet des patients diabétiques, et des mesures de base visent à réduire les symptômes et à maintenir des taux de glycémie normaux. Principes postulés:

  1. Compensation des médicaments.
  2. Normalisation des signes vitaux et du poids corporel.
  3. Traitement des complications.
  4. Formation des patients pour un style de vie spécial.

L'élément le plus important dans le maintien de la qualité de vie normale du patient peut être considéré comme sa propre maîtrise de soi, principalement grâce à une bonne nutrition, ainsi que le diagnostic continu et constant des niveaux de glucose dans le sang à l'aide de glucomètres.

Les principales mesures du diabète sucré du premier type visent à créer un rapport adéquat entre les glucides absorbés, l'activité physique et la quantité d'insuline injectée.

  1. Thérapie diététique - réduction de l'apport en glucides, contrôle de la quantité de glucides consommée. Il s'agit d'une méthode auxiliaire qui n'est efficace qu'en combinaison avec une insulinothérapie..
  2. Activité physique - assurer un mode de travail et de repos adéquat, assurer une diminution du poids corporel optimale pour une personne donnée, contrôler la consommation d'énergie et la consommation d'énergie.
  3. Insulinothérapie de substitution - sélection du niveau de base des insulines prolongées et soulagement après une seule augmentation de la glycémie à l'aide d'insuline courte et ultra-courte.
  4. Transplantation pancréatique - généralement une greffe combinée de rein et de pancréas est effectuée, par conséquent, les opérations sont effectuées chez les patients atteints de néphropathie diabétique. En cas de succès, fournit un remède complet contre le diabète [source non spécifiée 2255 jours].
  5. La transplantation de cellules d'îlots pancréatiques est la nouvelle direction dans le traitement cardinal du diabète de type I. Les îlots de Langerhans sont transplantés à partir d'un donneur cadavérique et, comme dans le cas de la transplantation pancréatique, nécessitent une sélection soigneuse des donneurs et une immunosuppression puissante

Les méthodes de traitement utilisées pour le diabète sucré de type 2 peuvent être divisées en 3 groupes principaux. Il s'agit d'une thérapie non médicamenteuse, utilisée dans les premiers stades de la maladie, d'un médicament, utilisé dans la décompensation du métabolisme des glucides et dans la prévention des complications, effectuée pendant toute la durée de la maladie. Un nouveau traitement est récemment apparu - la chirurgie gastro-intestinale.

Médicaments contre le diabète

Aux stades ultérieurs du diabète, des médicaments sont utilisés. Habituellement, le médecin prescrit des médicaments par voie orale, c'est-à-dire des comprimés pour le diabète de type 2. La réception de ces médicaments est effectuée une fois par jour. En fonction de la gravité des symptômes et de l'état du patient, le spécialiste peut prescrire plus d'un médicament, mais utiliser une combinaison de médicaments antidiabétiques.

La liste des médicaments les plus populaires comprend:

  1. Inhibiteurs de la glycosidase. Il s'agit notamment de l'acarbose. Son action vise à bloquer les enzymes qui décomposent les glucides complexes en glucose. Cela vous permet de ralentir l'absorption et la digestion des glucides dans l'intestin grêle et d'empêcher une augmentation de la glycémie.
  2. Médicaments qui améliorent la sécrétion d'insuline. Il s'agit notamment de médicaments tels que Diabeton, Glipizid, Tolbutamid, Maninil, Amaril, Novonorm. L'utilisation de ces fonds est effectuée sous la supervision d'un médecin, car chez les patients âgés et affaiblis, des réactions allergiques et des dysfonctionnements des glandes surrénales sont possibles.
  3. Médicaments qui réduisent l'absorption intestinale du glucose. Leur action vous permet de normaliser la synthèse du sucre par le foie et d'augmenter la sensibilité des tissus à l'insuline. Les préparations à base de metformine font face à cette tâche (Gliformin, Insufor, Diaformin, Metfogama, Formin Pliva).
  4. Fénofibrate - active les récepteurs alpha, normalise le métabolisme lipidique et ralentit la progression de l'athérosclérose. Le médicament travaille à renforcer la paroi vasculaire, améliore la microcirculation sanguine, réduit l'acide urique et empêche le développement de complications graves (rétinopathie, néphropathie).

Les spécialistes utilisent souvent des combinaisons de médicaments, par exemple, prescrivent du glipizide avec de la metformine ou de l'insuline avec de la metformine.

Chez la plupart des patients, au fil du temps, tous les fonds ci-dessus perdent leur efficacité, et le patient doit être transféré au traitement à l'insuline. Le médecin sélectionne individuellement la posologie et le schéma thérapeutique nécessaires.

L'insuline est prescrite afin de fournir la meilleure compensation pour la glycémie et de prévenir le développement de complications dangereuses dans le diabète de type 2. L'insulinothérapie est utilisée:

  • Avec une diminution nette et non motivée du poids corporel;
  • Avec une efficacité insuffisante des autres médicaments hypoglycémiants;
  • Lorsque des symptômes de complications du diabète apparaissent.

Une préparation d'insuline appropriée sera choisie par un spécialiste. Il peut s'agir d'insuline d'action rapide, intermédiaire ou prolongée. Il devra être administré par voie sous-cutanée selon un schéma spécifique.

Combien de fois par jour vous devez "injecter" de l'insuline?

Dans le traitement du diabète, nous nous efforçons de faire en sorte que, dans la mesure du possible, le taux de sucre dans le sang corresponde au niveau de sucre chez les personnes en bonne santé. Par conséquent, des régimes d'insuline intensifs sont utilisés, c'est-à-dire que le patient doit administrer l'insuline 3 à 5 fois par jour. Ce régime est utilisé pour les jeunes patients lorsque des complications peuvent survenir pendant une longue période avec un mauvais contrôle des niveaux de sucre.

Il est impératif pour les patientes enceintes d'administrer fréquemment de l'insuline afin que le fœtus ne souffre pas de taux de sucre trop élevés ou trop bas. Chez les patients âgés, au contraire, ils cherchent à limiter le nombre d'injections à 1 à 3 fois par jour afin d'éviter l'hypoglycémie due à un oubli probable.

Administration d'insuline

Lorsque l'insuline est injectée au site d'injection, il est nécessaire de former un pli cutané de sorte que l'aiguille passe sous la peau et non dans le tissu musculaire. Le pli cutané doit être large, l'aiguille doit pénétrer dans la peau à un angle de 45 °, si l'épaisseur du pli cutané est inférieure à la longueur de l'aiguille.

Lors du choix d'un site d'injection, la peau densifiée doit être évitée. Les sites d'injection ne peuvent pas être modifiés au hasard. Ne pas injecter sous la peau de l'épaule.

  • Les préparations d'insuline à courte durée d'action doivent être injectées dans le tissu adipeux sous-cutané de la paroi abdominale antérieure 20-30 minutes avant un repas..
  • Des préparations d'insuline à action prolongée sont injectées dans le tissu adipeux sous-cutané des cuisses ou des fesses.
  • Les injections d'insuline ultracourtes (humalog ou novorpide) sont effectuées immédiatement avant les repas et, si nécessaire, pendant ou immédiatement après les repas..

La chaleur et l'exercice augmentent le taux d'absorption de l'insuline et le froid la réduit.

Exercices physique

L'activité physique dans le diabète de type 2 vise à réduire le poids, à augmenter la sensibilité des tissus à l'insuline et à prévenir d'éventuelles complications. L'exercice améliore le fonctionnement des systèmes cardiovasculaire et respiratoire et contribue à une performance accrue.

L'exécution d'un ensemble spécifique d'exercices physiques est indiquée pour toute forme de diabète. Même avec le repos au lit, certains exercices sont recommandés qui sont effectués en position couchée. Dans d'autres cas, le patient est assis ou debout. L'échauffement commence par les membres supérieurs et inférieurs, puis passez à la musculation. Pour cela, un extenseur ou haltère jusqu'à 2 kg est utilisé. Exercices de respiration utiles, charges dynamiques (marche, vélo, ski, natation).

Il est très important que le patient contrôle son état. Si au cours de l'entraînement, il y a une faiblesse soudaine, des étourdissements, des tremblements dans les membres, vous devez terminer les exercices et être sûr de manger. À l'avenir, vous devriez reprendre les cours, en réduisant simplement la charge.

Règles diététiques et nutritionnelles

Le régime doit être préparé pour chaque patient individuellement, en fonction du poids corporel, de l'âge, de l'activité physique et en tenant compte de la nécessité de perdre du poids ou de s'améliorer. Le principal objectif du régime alimentaire pour les diabétiques est de maintenir des niveaux de sucre dans le sang qui sont en ligne avec le niveau d'une personne en bonne santé, ainsi que les graisses sanguines et le cholestérol. De plus, il est important que ce régime soit varié et contienne une quantité suffisante de nutriments essentiels - protéines, sels minéraux et vitamines. Dans le même temps, il devrait fournir une telle quantité d'énergie que le poids corporel du patient approche de l'idéal et est maintenu à ce niveau pendant une longue période. Le régime doit respecter les principes d'une bonne nutrition..

Le régime est la base du traitement. S'il n'est pas respecté, il existe un risque de mauvaise compensation avec risque de complications. Si vous ne suivez pas un régime et n'augmentez pas les doses de médicaments ou les doses d'insuline, le patient peut augmenter le poids, détériorer la sensibilité des cellules à l'insuline et le traitement du diabète tombera dans un cercle vicieux. La seule façon d'éviter ces complications est d'ajuster le régime alimentaire de manière à normaliser le poids et à le maintenir..

La bonne alimentation pour les diabétiques = 55-60% de glucides + 25-20% de lipides + 15-20% de protéines. Les glucides (saccharides) doivent être représentés au maximum par des glucides complexes (amidons), les aliments doivent contenir une quantité suffisante de fibres (fibres), ce qui empêche l'absorption rapide des glucides et l'augmentation rapide de la glycémie après avoir mangé.

Les glucides simples (glucose) sont absorbés instantanément et provoquent une augmentation du sucre c. du sang. Les graisses doivent être principalement d'origine végétale, la quantité de cholestérol dans les aliments doit être régulée en fonction de son niveau dans le sang, le régime alimentaire ne doit pas conduire à une augmentation du cholestérol supérieure à la critique. Les protéines doivent être de 15 à 20%, mais leur dose quotidienne totale ne peut pas dépasser 1 g en termes de 1 kg de poids corporel. Pour les adolescents et les femmes enceintes, la dose de protéines requise s'élève à 1,5 g pour 1 kg de poids par jour. Les régimes riches en protéines précédemment prescrits peuvent entraîner des lésions rénales..

Le régime pour le diabète n'interdit pas, et dans certains cas, recommande les aliments suivants à consommer dans le régime:

  • pain noir ou spécial diabétique (200-300 gr. par jour);
  • soupes de légumes, soupe au chou, okroshka, betteraves;
  • les soupes cuites dans du bouillon de viande peuvent être consommées 2 fois par semaine;
  • viande maigre (boeuf, veau, lapin), volaille (dinde, poulet), poisson (sandre, cabillaud, brochet) (environ 100-150 gr. par jour) en bouillie, cuite ou en aspic;
  • les céréales (sarrasin, avoine, millet) sont utiles, et les pâtes, les légumineuses peuvent être consommées tous les deux jours;
  • pommes de terre, carottes et betteraves - pas plus de 200 gr. en un jour;
  • autres légumes - le chou, y compris le chou-fleur, les concombres, les épinards, les tomates, les aubergines, ainsi que les légumes verts, peuvent être utilisés sans restrictions;
  • les œufs ne peuvent pas dépasser 2 morceaux par jour;
  • 200-300 gr. le jour des pommes, des oranges, des citrons, il est possible sous forme de jus avec de la pulpe;
  • produits laitiers fermentés (kéfir, yaourt) - 1 à 2 verres par jour, et fromage, lait et crème sure - avec l'autorisation du médecin;
  • Il est recommandé de consommer quotidiennement du fromage cottage faible en gras à 150-200 g. par jour sous n'importe quelle forme;
  • à partir de graisses par jour, vous pouvez manger jusqu'à 40 g de beurre non salé et d'huile végétale.

Ces produits ne sont pas recommandés pour le diabète sucré de type 2:

  • tous les produits de boulangerie et les céréales non répertoriés dans le tableau;
  • biscuits, guimauves, guimauves et autres produits de confiserie, gâteaux, pâtisseries, etc.;
  • miel, non spécifié chocolat, bonbons, naturellement - sucre blanc;
  • pommes de terre, légumes panés aux glucides frits, la plupart des légumes-racines, sauf comme mentionné ci-dessus;
  • acheter de la mayonnaise, du ketchup, frire dans une soupe avec de la farine et toutes les sauces à base de celle-ci;
  • du lait condensé, de la crème glacée (tout!), des produits de magasin complexes marqués «lait», car ce sont des sucres cachés et des gras trans;
  • Fruits, baies à IG élevé: banane, raisins, cerises, ananas, pêches, pastèque, melon, ananas;
  • fruits secs et fruits confits: figues, abricots secs, dattes, raisins secs;
  • saucisses de magasin, saucisses et similaires, où il y a de l'amidon, de la cellulose et du sucre;
  • huile de tournesol et de maïs, toutes huiles raffinées, margarine;
  • gros poisson, huile en conserve, poisson et fruits de mer fumés, collations salées sèches, populaire pour la bière.

Des boissons, il est permis de boire du thé noir, du thé vert, du café faible, des jus, des baies cuites de variétés acides avec l'ajout de xylitol ou de sorbitol, un bouillon d'églantier, à partir d'eaux minérales - narzan, essentuki.

Il est important que les personnes atteintes de diabète limitent leur apport en glucides facilement digestibles. Ces produits comprennent - sucre, miel, confiture, confiserie, bonbons, chocolat. L'utilisation de gâteaux, muffins, de fruits - bananes, raisins secs, raisins est strictement limitée. De plus, il convient de minimiser l'utilisation d'aliments gras, principalement le saindoux, les légumes et le beurre, la viande grasse, les saucisses, la mayonnaise. En outre, il est préférable d'exclure les plats frits, épicés, épicés et fumés, les aliments salés, les légumes salés et marinés, la crème, l'alcool. Le sel par jour ne peut pas être consommé plus de 12 grammes.

Exemple de menu pour la semaine

Que pouvez-vous manger et que ne pouvez-vous pas? Le menu hebdomadaire suivant pour le diabète n'est pas strict, les composants individuels doivent être remplacés au sein des mêmes groupes de produits tout en maintenant l'indicateur constant de base des unités de pain quotidiennes utilisées.

  1. Jour 1. Petit déjeuner avec du sarrasin, du fromage cottage faible en gras avec 1 pour cent de lait et une boisson à la rose musquée. Pour le déjeuner, un verre de lait à 1%. Nous déjeunons avec une soupe au chou, de la viande bouillie avec de la gelée de fruits. Snack - quelques pommes. Pour le dîner, nous cuisinons des escalopes de chou, du poisson bouilli ainsi que du thé.
  2. Jour 2. Petit déjeuner avec une bouillie d'orge perlée, un œuf à la coque, salade de chou. Au déjeuner, un verre de lait. Nous dînons avec une purée de pommes de terre, des cornichons, du foie de boeuf bouilli et une compote de fruits secs. Gelée de fruits l'après-midi. Pour le dîner, un morceau de poulet bouilli, une garniture de chou cuit et du thé suffisent. Deuxième dîner - kéfir.
  3. Jour 3. Pour le petit déjeuner - fromage cottage faible en gras avec l'ajout de lait faible en gras, de flocons d'avoine et de café. Déjeuner - un verre de gelée. Nous déjeunons sans viande, poulet bouilli et sarrasin. Prenez un après-midi deux poires non sucrées. Nous dînons avec de la vinaigrette, un œuf à la coque et du thé. Avant d'aller au lit, vous pouvez manger un peu de yaourt..
  4. Jour 4. Pour le petit déjeuner, nous cuisinons de la bouillie de sarrasin, du fromage cottage faible en gras et une boisson au café. Le deuxième petit déjeuner est un verre de kéfir. Pour le déjeuner, préparez une soupe au chou, faites bouillir un morceau de boeuf faible en gras dans une sauce au lait et un verre de compote. Prenez une collation l'après-midi avec 1-2 petites poires. Souper schnitzel au chou et poisson bouilli avec thé.
  5. Jour 5. Pour le petit déjeuner, nous préparons une vinaigrette (nous n'utilisons pas de pommes de terre) avec une cuillère à café d'huile végétale, un œuf à la coque et une boisson au café avec une tranche de pain de seigle et de beurre. Pour le déjeuner, deux pommes. Nous déjeunons avec de la choucroute avec de la viande mijotée et de la soupe aux pois. Pour le thé de l'après-midi et le dîner, respectivement, des fruits frais et du poulet bouilli avec du pudding aux légumes et du thé. Avant d'aller au lit, vous pouvez consommer du yaourt.
  6. Jour 6. Petit déjeuner - un morceau de ragoût maigre, de la bouillie de millet et une boisson au café. Pour un deuxième petit déjeuner, vous pouvez manger une décoction de son de blé. Nous déjeunons avec de la viande bouillie, de la soupe de poisson et de la purée de pommes de terre maigre. Prenez un verre de kéfir dans l'après-midi. Pour le dîner, faites cuire des flocons d'avoine et du fromage cottage avec du lait (faible en gras). Avant d'aller au lit, vous pouvez manger une pomme.
  7. Jour 7. Petit déjeuner avec une bouillie de sarrasin et un œuf dur. Vous pouvez manger quelques pommes avant le déjeuner. Pour le déjeuner lui-même - escalope de boeuf, soupe d'orge et de légumes. Nous prenons le thé de l'après-midi avec du lait et dînons avec du poisson bouilli et des pommes de terre vapeur, ainsi qu'une salade de légumes avec du thé. Avant d'aller au lit, vous pouvez boire un verre de kéfir.

Ensemble quotidien de produits pour 2000 kcal

Un ensemble quotidien approximatif de produits (en grammes) pour 2 000 kcal pour un patient diabétique est indiqué dans le tableau ci-dessous, ces aliments doivent être consommés et inclus dans votre menu. Le poids des produits du tableau est indiqué en grammes..