Glycémie

L'une des sources d'énergie de notre corps est le glucose. Mais, comme vous le savez, tout est bon avec modération. Autrement dit, le niveau de glucose (ou de sucre) devrait correspondre à certains indicateurs. Si c'est plus ou moins, des problèmes peuvent survenir dans le corps. Pour déterminer cet indicateur, une analyse du sang capillaire à jeun est le plus souvent réalisée. Les indicateurs de 3,3 à 5,5 mmol / L sont considérés comme la norme de la glycémie. Cependant, il peut y avoir des anomalies qui n'indiquent pas du tout la maladie..

Pourquoi la glycémie change-t-elle??

Un test sanguin est effectué à un moment précis et montre la teneur en sucre à ce moment particulier. Après avoir mangé, le taux de sucre change considérablement, surtout si la nourriture est riche en glucides. Mais le corps utilisera ce sucre pour le travail, et progressivement son niveau diminuera. Un test sanguin capillaire (à partir d'un doigt) est considéré comme optimal lorsqu'au moins 8 heures se sont écoulées depuis le dernier repas.

De quoi le niveau de sucre peut-il dépendre?

  • De l'âge. Si chez les enfants 5,6 mmol / L de sucre est déjà une préoccupation, alors pour une personne à 60 ans, même un indicateur de 6,4 mmol / L peut être considéré comme une glycémie normale.
  • Du poids. Les valeurs de glucose autorisées peuvent différer de ce facteur. Plus une personne pèse, plus le seuil de valeurs acceptables possibles est élevé.
  • Chez les femmes de la période menstruelle.
  • De savoir si une personne souffre de diabète. La norme de glycémie pour les diabétiques est de 4 à 10 mmol / L. Avec cet indicateur, ils peuvent se sentir bien et mener une vie active..

Pourquoi vous devez connaître votre glycémie?

Le fait est que le travail de nombreux organes humains dépend de la quantité de sucre contenue dans le sang. L'abaissement de ce niveau (hypoglycémie) entraîne un manque d'énergie, de l'apathie, une fatigue accrue, de l'irritabilité.

Le traitement symptomatique dans ce cas ne résout pas le problème. Alors qu'un simple test de glycémie pourrait clarifier l'image.

  • Alimentation à long terme et régimes hypocaloriques,
  • Intoxication alcoolique,
  • Troubles endocriniens,
  • Problèmes hépatiques,
  • Néoplasmes malins,
  • Maladies du système nerveux.

Augmentation du glucose - hyperglycémie. Cette condition n'est pas non plus la meilleure façon d'affecter le bien-être d'une personne. Un taux élevé de sucre détruit progressivement les vaisseaux sanguins, affecte donc le travail de tous les organes et systèmes.

Le plus souvent, l'hyperglycémie provoque le diabète. Cependant, un choc nerveux sévère, une surcharge physique et un dysfonctionnement du pancréas à la suite de la prise de certains médicaments peuvent également s'accompagner d'une augmentation du sucre.

Quel est le danger d'écarts par rapport à une glycémie normale?

L'augmentation et la diminution de cet indicateur affectent gravement l'état d'une personne. Les fluctuations à court terme qui se produisent régulièrement dans le corps ne sont pas dangereuses. Mais une diminution ou une augmentation constante et prolongée des niveaux de glucose, des fluctuations trop fortes peuvent même mettre la vie en danger. Les manifestations les plus extrêmes sont le coma hypoglycémique et hyperglycémique..

Signes de coma hypoglycémique:

  • Perte de conscience,
  • Pâleur, froideur et humidité au toucher,
  • Respiration rare et superficielle,
  • Les élèves réagissent mal à la lumière.

Signes de coma hyperglycémique:

  • Perte de conscience,
  • La peau est froide et sèche.,
  • Respiration fréquente et superficielle,
  • Odeur d'acétone de la bouche.

Des taux de sucre dans le sang réguliers (tels que des examens préventifs réguliers) peuvent servir d'alerte précoce de graves problèmes de santé. Après tout, une petite augmentation ou diminution peut ne pas être immédiatement ressentie par une personne, et les processus destructeurs ont déjà commencé. La modification de l'hémogramme donne lieu à un examen plus détaillé, à l'identification des causes possibles et à un traitement adéquat en temps opportun.

Glycémie normale

L'une des principales méthodes de laboratoire pour diagnostiquer l'état du corps est un examen microscopique du sang. Entre autres indicateurs, une analyse du niveau de glycémie occupe une place importante: un indicateur numérique de la concentration de glucose dans le sang. L'évaluation des résultats est réalisée en comparant les résultats obtenus dans l'étude, avec des valeurs de référence - les normes moyennes de glycémie adoptées en médecine de laboratoire.

À propos du glucose

Le glucose nourrit les cellules du cerveau, les fibres nerveuses, l'appareil musculaire, l'épiderme (peau), etc., est la principale source d'énergie pour maintenir les fonctions vitales du corps humain. Il s'agit d'un monosaccharide qui se forme à partir de glucides et d'acides aminés lors de la décomposition des aliments en nutriments constitutifs et autres substances et de la fermentation (transformation par des enzymes).

Après la libération de glucose, la majeure partie de celui-ci est absorbée dans le sang et livrée aux cellules du corps à l'aide de l'insuline (l'hormone de sécrétion du pancréas). Le foie transforme le reste du monosaccharide en glycagon de haut poids moléculaire - une réserve de glucides. Avec la pleine production d'insuline par le pancréas et l'utilisation rationnelle de l'hormone par les cellules du corps, la glycémie reste normale, stable par rapport à l'homéostasie (l'environnement interne du corps est constant).

En l'absence d'anomalies, la quantité de glucose formée est entièrement compensée par la consommation d'énergie. La déviation des indices de sucre de la norme vers le haut est appelée hyperglycémie, vers le bas - hypoglycémie. Un effet direct sur les niveaux de glucose est:

  • Âge.
  • Nutrition.
  • État neuropsychologique.
  • Masse corporelle.
  • Activité physique.
  • Mode de travail et de repos.
  • Présence de dépendances.
  • Maladies chroniques.
  • Grossesse et ménopause chez la femme.
  • Médicaments utilisés.
  • Troubles temporaires de la santé psychosomatique.

Une glycémie anormale indique une violation dans le corps des processus métaboliques et de la synthèse hormonale.

Comment et quand vérifier l'indicateur

La microscopie sanguine programmée pour la glycémie chez l'adulte est réalisée dans le cadre d'un examen médical (tous les trois ans). Avec le diabète sucré diagnostiqué, les patients donnent régulièrement du sang pour des tests de laboratoire dans un établissement médical, tout en surveillant leur taux de sucre de manière indépendante à l'aide d'un glucomètre portable.

Chez les femmes, les fluctuations du glucose peuvent être associées à des changements de statut hormonal. Au cours de la période périnatale, le sucre est dosé à chaque dépistage (une fois par trimestre) pour prévenir le développement éventuel de GDM (diabète gestationnel sucré). Pendant la ménopause, la glycémie doit être contrôlée annuellement ou par le bien-être. Il est recommandé aux enfants présentant une prédisposition héréditaire au diabète d'effectuer une analyse au moins une fois par an.

Autres indications pour l'étude:

  • en surpoids.
  • Diminution des performances, somnolence.
  • Soif permanente.
  • Détérioration de la santé lors d'un changement de régime (régime).

Méthodes et règles pour le prélèvement de sang

Un test de base de la glycémie dans un environnement de laboratoire est effectué à partir d'un doigt ou d'une veine. Chez les nouveau-nés, la collecte de liquide biologique (sang) peut être effectuée à partir du talon. La numération globulaire veineuse peut varier légèrement (augmentée de 12%). Cela ne s'applique pas aux manifestations pathologiques et est pris en compte lors de la comparaison avec les valeurs de référence.

Quelle que soit sa composition, tout aliment qui pénètre dans l'organisme stimule la libération de glucose dans le sang. Par conséquent, les indicateurs objectifs de sucre ne sont enregistrés que l'estomac vide. De plus, à la veille de l'étude, il est recommandé de respecter les instructions médicales:

  • Ne mangez pas de glucides rapides pour le dîner (confiseries et autres sucreries).
  • Refuser de prendre des médicaments (sauf vitaux).
  • Réduisez l'activité physique, abandonnez l'entraînement sportif.

Trois jours avant l'analyse, il ne devrait pas y avoir de boissons alcoolisées dans l'alimentation. Vous ne pouvez pas prendre le petit déjeuner le matin, pratiquer l'hygiène buccale (le dentifrice est souvent complété par un composant sucré), mâcher de la gomme.

Glycémie à jeun

Les mesures de sucre en laboratoire sont mesurées en millimoles par litre (mmol / L). Dans certains pays, le milligramme par décilitre est accepté. En termes de 1 mmol / l est égal à 18 mg / dl. Selon le sexe, les valeurs de glucose sont les mêmes pour les hommes et les femmes (la ménopause et la grossesse sont l'exception).

Les indicateurs augmentent après 60 ans. Cela est dû à une diminution liée à l'âge de la sensibilité (sensibilité) des tissus corporels à l'hormone endogène insuline. Chez les adultes en bonne santé, la limite normative supérieure est représentée par le nombre 5,5 mmol / L, la limite inférieure - 3,3 mmol / L. Les options idéales sont des indicateurs qui s'inscrivent dans le cadre de 4,2 à 4,6.

Chez un adulte, avec des valeurs de sucre à jeun de 5,7 à 6,7 mmol / L, un prédiabète est diagnostiqué. Cette condition est caractérisée par un risque élevé de développer un diabète sucré, mais avec un diagnostic rapide et une thérapie adéquate est réversible. Les personnes atteintes de diabète ont une hyperglycémie stable. Dans ce cas, les valeurs de sucre sont les critères qui déterminent le stade de la maladie:

  • Compensé (léger ou baseline).
  • Sous-compensé (modéré).
  • Non compensé (lourd ou terminal).

Quel que soit le nombre d'unités, les résultats de l'analyse initiale dépassent la norme, une microscopie répétée doit être prescrite. Dans le cas d'un excès constant de valeurs de glucose, le patient subit une série de tests supplémentaires.

Numérations sanguines et taux normaux après les repas

Au cours d'une journée, la composition du sang est transformée plusieurs fois en fonction de l'activité physique, de la quantité et de la qualité des aliments consommés, du stress émotionnel, etc. Un test sanguin de sucre après le repas vous permet d'évaluer la stabilité du métabolisme des glucides dans le corps. Pour obtenir des données non biaisées, l'échantillonnage des biofluides (sang) est effectué quatre fois: une fois à jeun et trois fois après un repas (avec un intervalle horaire entre les traitements). Le taux de glucose maximum est observé après 60 minutes. après avoir mangé.

La valeur normale (chez l'adulte) est de 8,9 mmol / L (la version enfant est d'environ 8,0 mmol / L). Des résultats optimaux pour évaluer les processus métaboliques sont enregistrés lors de la réévaluation (avec un intervalle de deux heures). Les valeurs de référence de la glycémie sont de 7,7 à 7,8 mmol / L. Après 3 heures, le sucre devrait retrouver ses valeurs d'origine (jeûne normal).

Temps patientAvant les repasDans une heure2 heures3 heures plus tard
Corps sain3,3 à 5,5jusqu'à 8,97.7–7.8Jusqu'à 5,7
Diabète de type 17.8–9jusqu'à 11,0jusqu'à 10,0Pas plus de 9,0
2 type de maladie7.8–9jusqu'à 9,08.5-8.9Pas plus de 7,5

Pour référence: Dans le corps féminin, les processus de formation, d'absorption et de consommation de glucose sont plus rapides que chez l'homme. Par conséquent, la dépendance aux bonbons est plus caractéristique des femmes.

Normes et écarts

Avec une hyperglycémie persistante, il est nécessaire de rechercher la cause de la déviation des résultats. Le plus commun est le diabète sucré (prédiabète). Parfois, il existe d'autres causes de niveaux de sucre instables. Pour effectuer des diagnostics avancés, des tests de laboratoire supplémentaires sont prescrits au patient: GTT (test de tolérance au glucose), analyse HbA1C (évaluation quantitative de l'hémoglobine glycosylée).

Test de tolérance au glucose

Le test est un test sanguin en deux étapes. Initialement, l'apport de biofluides est effectué à jeun. Prendre du sang à plusieurs reprises 2 heures après la «charge de glucose». Le glucose (à raison de 75 g) dissous dans l'eau (200 ml) agit comme composant de charge. Le patient boit du liquide après la première analyse.

L'utilisation du test de tolérance au glucose détermine la capacité des cellules du corps à absorber le glucose. Le test est obligatoire pour les femmes en période périnatale et pour les patientes de 30 ans et plus qui souffrent de diabète non insulino-dépendant. Le trouble de tolérance au glucose est une condition du prédiabète.

Données de diagnosticOrdinairePrédiabèteDakota du Sud
Avant de manger6.2
Après le chargement7.8–11.0> 11,1

Dans les cas difficiles, un prélèvement sanguin est effectué toutes les 30 minutes. Selon les données obtenues, une courbe de sucre est compilée et analysée..

La quantité d'hémoglobine glycosylée (HbA1C) dans le sang

L'hémoglobine glycosylée (glyquée) est une combinaison constante de glucose et d'hémoglobine (la composante protéique des globules rouges). Il se forme dans le sang lors de la fixation d'un monosaccharide à une protéine et se déroule sans la participation d'enzymes (glycosylation non enzymatique). L'hémoglobine ne change pas sa structure à l'intérieur des globules rouges pendant 4 mois. L'analyse de l'HbA1C détermine la teneur en glucose rétrospective, c'est-à-dire que la qualité du métabolisme des glucides au cours des 120 derniers jours est analysée.

L'hémoglobine glyquée est mesurée en pourcentage. Chez les enfants en bonne santé de moins de 14 ans, la norme d'HbA1C ne dépasse pas 6%. Un écart de plus d'un (7%) signifie une forte probabilité de développer un diabète. Norme sur l'âge pour les adultes:

  • Jusqu'à 40 ans - moins de 6,5%, les tolérances 6,5-7,0, avec des valeurs> 7,0% de diabète sont déterminées.
  • Plus de 40 - moins de 7,0%, les valeurs des frontières sont de 7,0 à 7,5, excès inacceptable de la norme - 7,5%.
  • Groupe d'âge 65+ - moins de 7,5%, indicateurs marginaux 7,5-8,0, le diabète est diagnostiqué avec des résultats> 8,0%.

Pour les diabétiques, l'analyse de l'HbA1C est un moyen de contrôler la maladie, d'évaluer le risque de développer des complications et de vérifier l'efficacité du traitement. Les indicateurs normaux et anormaux des patients diabétiques sont présentés dans le tableau.

Type de différenciation du diabète

Les résultats surestimés de manière stable de toutes les études sont une indication pour les tests sanguins du nombre d'anticorps dirigés contre la glutamate décarboxylase (anticorps GAD). L'analyse est menée pour différencier le type de diabète. Une personne en bonne santé maintient un certain niveau d'anticorps anti-GAD. Leur norme admissible est de 1,0 u / ml. Lorsque le contenu est dépassé, le test est considéré comme positif, c'est-à-dire que le diabète de type 1 est déterminé.

Les principales causes de glycémie instable

Lorsque les résultats du test ne correspondent pas aux normes, il est diagnostiqué:

  • Hyperglycémie (plus de 5,5 mmol / L à jeun).
  • Hypoglycémie (moins de 3,3 mmol / L avant les repas).

La principale raison de l'augmentation de la concentration de glucose est le diabète. Une diminution du taux de sucre en dessous du niveau établi chez les diabétiques est due à une violation du régime de traitement ou à un excès de la dose prescrite d'insuline (médicaments hypoglycémiants). Les facteurs suivants sont identifiés qui influencent le changement de la teneur en glucose:

HyperglycémieHypoglycémie
Maladies pancréatiques de nature chronique, évolution latente du cancer, hyperthyroïdie (augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes), traitement inapproprié avec des médicaments contenant des hormones, athérosclérose vasculaire, hypertension stades 2 et 3, alcoolisme chronique, surcharge physique régulière, abondance de bonbons dans l'alimentation, manque de vitamines et de minéraux substances, détresse (inconfort psycho-émotionnel constant), obésité.Famine prolongée, choc nerveux soudain, insulinome latent ou diagnostiqué (une tumeur hormonale active du pancréas qui produit des quantités excessives d'insuline), activité physique dépassant les possibilités, décompensation de l'appareil rénal, pathologie hépatique au stade décompensé, intoxication alcoolique ou médicamenteuse sévère, tension mentale.

Afin de déterminer quelle raison a influencé le changement de composition sanguine, il est nécessaire de subir un examen médical complet.

Sommaire

Un test de glycémie est un indicateur du métabolisme et du travail endogène du pancréas dans la production d'insuline. En cas de violation de l'équilibre glucidique et de la synthèse des hormones, une hypoglycémie (diminution des indices de sucre) ou une hyperglycémie (taux de sucre sanguin élevé) se développe. Des diagnostics de base et avancés sont effectués pour déterminer les niveaux de glucose..

La deuxième option comprend: test de tolérance au glucose et analyse du niveau d'hémoglobine glyquée. Pour l'étude, du sang veineux ou capillaire est prélevé. La condition principale pour obtenir des résultats objectifs est la délivrance d'une analyse à jeun. Le taux de glucose dans le sang est de 3,3 à 5,5 millimoles par litre. Chez les personnes âgées, les repères ne sont pas significativement plus élevés..

Un excès léger mais stable du taux de glucose est défini comme un prédiabète - un changement réversible des processus biologiques dans le corps. Pour les patients diabétiques, il existe des valeurs de référence distinctes pour le sucre qui déterminent le stade de la maladie. Un taux de glucose instable est un indicateur de l'échec des processus métaboliques et hormonaux. Pour diagnostiquer la cause exacte de la glycémie instable, un examen supplémentaire en laboratoire et matériel est nécessaire.

Combien de sucre devrait être

Beaucoup de gens, ayant découvert dans leur glycémie 6,0 mmol / L ou plus, paniquent, croyant à tort qu'ils ont commencé le diabète. En fait, si vous avez donné du sang d'un doigt à un estomac vide, un taux de sucre de 5,6 à 6,6 mmol / L ne signifie pas l'apparition du diabète, mais indique uniquement une violation de la sensibilité à l'insuline ou de la tolérance au glucose. Les médecins diagnostiquent le diabète avec un indicateur supérieur à 6,7 mmol / L à jeun, et si l'analyse est effectuée après un repas, un niveau de 5,6 - 6,6 mmol / L est considéré comme normal..

Un taux de sucre de 3,6 à 5,8 mmol / L est normal pour une personne en bonne santé en âge de travailler. Si le niveau de sucre dans le sang donné à l'estomac vide est de l'ordre de 6,1 à 6,7 mmol / l, cela suggère qu'à l'avenir, vous devrez changer votre mode de vie habituel. Pour éviter une augmentation de la glycémie à partir de maintenant, vous devez absolument manger correctement, consacrer plus de temps au repos, faire de l'exercice au moins 30 minutes par jour et maintenir un poids corporel optimal.

La norme de sucre dans le sang chez les enfants de moins de cinq ans diffère de la norme pour les adultes. Chez les enfants de moins d'un an, le taux de sucre dans le sang de 2,8-4,4 mmol / L est considéré comme normal, d'un an à cinq ans - 3,3-5,0 mmol / L. Chez les enfants de plus de cinq ans, la norme de glycémie est presque la même que chez les adultes. Si l'enfant a un indicateur supérieur à 6,1 mmol / l, il est nécessaire de reprendre les tests et d'éliminer le risque de développer un diabète.

À ce jour, il n'y a pas de méthodes et de médicaments pour guérir le diabète, car la science ne sait pas encore comment restaurer ou remplacer les cellules responsables de la production d'insuline, une hormone produite dans le pancréas et abaissant la glycémie. En cas d'altération de la production d'insuline, le premier type de diabète se développe dans le corps, et dans le deuxième type de diabète, l'insuline est produite normalement, mais le corps ne sait pas comment l'utiliser correctement.

Dans le corps, l'insuline aide le sucre à passer du sang dans la cellule, tout comme la clé nous aide à ouvrir la serrure de la porte et à rentrer chez nous. Lorsque la production d'insuline est altérée, une carence se produit et le sucre reste dans le sang, mais il ne peut pas pénétrer dans les cellules et elles meurent de faim. Par conséquent, un patient atteint du premier type de diabète éprouve constamment une sensation de faim. Il n'a pas de satiété même après avoir mangé. Pour se débarrasser de la faim et aider le sucre à pénétrer dans les cellules, il doit constamment injecter de l'insuline.

Il n'y a pas de prévention du diabète sucré du premier type, c'est-à-dire qu'une personne elle-même ne peut rien faire pour ne pas avoir de diabète. Mais si vous avez reçu un diagnostic de diabète sucré de type 1 ou si votre famille a des proches souffrant de cette maladie, essayez de tempérer vos enfants dès la naissance. Il est prouvé que le risque de diabète chez les enfants dont l'immunité est affaiblie est beaucoup plus élevé que chez les enfants pratiquant un sport et souffrant rarement de rhume.

Dans le deuxième type de diabète, une quantité normale d'insuline est produite dans le pancréas, mais elle n'est pas suffisante pour maintenir une glycémie normale. Dans 96%, cela est dû au fait qu'une personne mange régulièrement et est en surpoids. Le deuxième type de diabète peut être évité si sa prévention est effectuée à temps. Si l'un des parents ou des proches souffrait de diabète de type 2, assurez-vous que l'enfant ne développe pas d'obésité.

À partir de 10 ans, vérifiez régulièrement la glycémie de votre enfant, car ces dernières années, le diabète de type 2 est devenu très jeune, et aujourd'hui il est souvent diagnostiqué chez des enfants de plus de cet âge.

Un test sanguin pour le sucre est effectué à jeun, c'est-à-dire que vous ne pouvez pas boire ou manger quoi que ce soit pendant 8 à 10 heures avant de le donner. Si vous buvez du thé ou mangez de la nourriture avant de faire un test sanguin, les indicateurs de sucre seront plus élevés que la normale. De plus, les maladies infectieuses et le stress récemment transmis peuvent affecter la précision d'un résultat. Par conséquent, immédiatement après la maladie, il est préférable de ne pas donner de sang pour le sucre, et avant de procéder à l'analyse, vous devez bien dormir.

Les premiers symptômes du diabète sont une soif constante, des mictions fréquentes et de la fatigue. La raison en est que le taux de sucre dans le sang est la teneur en glucose, qui fournit de l'énergie à tous les organes et tissus. Avec une augmentation de la glycémie, nos reins tentent de l'enlever du corps et commencent à l'excréter dans l'urine. Mais le sucre ne peut être retiré du corps qu'avec le liquide dans lequel il est dissous. Par conséquent, avec le sucre excrété dans l'urine, une certaine quantité d'eau quitte le corps et une personne éprouve une soif constante.

Plus il y a de sucre excrété dans l'urine, plus le liquide est excrété par le corps, moins les cellules reçoivent d'énergie, ce qui fait qu'une personne veut boire, dormir et manger constamment.

Avec une forte augmentation de la glycémie, les symptômes de la maladie augmentent: les corps cétoniques augmentent dans le sang, ce qui entraîne une déshydratation sévère et une diminution de la pression artérielle. Lorsque le taux de sucre est supérieur à 33 mmol / L, un coma hyperglycémique peut survenir et, avec des valeurs supérieures à 55 mmol / L, un coma hypermolaire se développe. Les complications de ces comas sont très graves - de l'insuffisance rénale aiguë à la thrombose veineuse profonde. Avec le coma hypersmolaire, la mortalité atteint 50%.

Sucre sanguin humain: taux d'age

L'indice hypoglycémique affecte le fonctionnement de la plupart des organes et systèmes du corps humain: des processus intracellulaires au fonctionnement du cerveau. Cela explique l'importance de surveiller cet indicateur. La détermination de la norme de sucre dans le sang vous permet d'identifier tout écart dans les niveaux de glucose chez les femmes et les hommes, afin que vous puissiez diagnostiquer en temps opportun une pathologie aussi dangereuse que le diabète. L'équilibre glycémique chez différentes personnes peut varier, car il dépend de nombreux indicateurs, dont l'âge.

Quelle est la glycémie

Lors du prélèvement sanguin, ce n'est pas la quantité de sucre en soi qui est déterminée, mais la concentration de glucose, qui est un matériau énergétique idéal pour le corps. Cette substance assure le fonctionnement de divers tissus et organes, le glucose est particulièrement important pour le cerveau, qui n'est pas un substitut approprié à ce type de glucides. Un manque de sucre (hypoglycémie) conduit à la consommation de graisses par l'organisme. À la suite de la dégradation des glucides, des corps cétoniques se forment, ce qui représente un grave danger pour le corps humain tout entier, mais surtout pour le cerveau.

Le glucose pénètre dans l'organisme à la suite de la consommation d'aliments et une grande partie de celui-ci est impliquée dans le travail actif des organes et des systèmes. Une petite partie des glucides est déposée dans le foie sous forme de glycogène. En l'absence de ce composant, le corps commence à produire des hormones spéciales, sous l'influence desquelles diverses réactions chimiques sont déclenchées et le glycogène est converti en glucose. L'hormone insuline sécrétée par le pancréas est la principale hormone qui maintient le sucre normal..

Glycémie

Un facteur important qui, grâce à une étude spéciale, aide à identifier en temps opportun de nombreuses maladies différentes ou à prévenir leur développement, est la norme de la glycémie. Les tests de laboratoire sont effectués en présence de telles indications:

  • envie fréquente de vider la vessie;
  • léthargie, apathie, somnolence;
  • yeux flous;
  • augmentation de la soif;
  • diminution de la fonction érectile;
  • picotements, engourdissement des membres.

Les symptômes énumérés du diabète peuvent également indiquer un état prédiabétique. Pour éviter le développement d'une maladie dangereuse, il est obligatoire de donner périodiquement du sang pour déterminer le niveau glycémique. Le sucre est mesuré à l'aide d'un appareil spécial - un glucomètre, qui peut être facilement utilisé à la maison. Par exemple, le nouveau colorimètre OneTouch Select® Plus. Il a un menu simple en russe et une grande précision de mesure. Grâce aux invites de couleur, il est immédiatement clair si le glucose est élevé ou bas, ou s'il se situe dans la plage cible.Cette fonctionnalité vous aide à prendre une décision rapide sur la prochaine étape. En conséquence, la gestion du diabète devient plus efficace..

Il est recommandé de prendre le sang à jeun le matin, lorsque l'apport alimentaire n'a pas encore affecté le taux de sucre. La mesure avec un glucomètre n'est pas effectuée après la prise du médicament (au moins 8 heures doivent s'écouler).

Le taux de sucre dans le sang est déterminé en prenant des mesures plusieurs fois pendant plusieurs jours d'affilée. Vous pouvez donc suivre les fluctuations de l'indice de glucose: si elles sont insignifiantes, alors il n'y a rien à craindre, mais un grand écart indique la présence de processus pathologiques graves dans le corps. Cependant, les fluctuations des limites de la norme n'indiquent pas toujours le diabète, mais peuvent indiquer d'autres troubles, qui ne peuvent être diagnostiqués que par un spécialiste..

Les normes de glycémie officielles sont de 3,3 à 5,5 millimoles par litre. Une augmentation du sucre indique généralement un prédiabète. Les niveaux de glucose sont mesurés avant le petit déjeuner, sinon les indicateurs ne seront pas fiables. Dans un état pré-diabétique, la quantité de sucre chez l'homme varie de 5,5 à 7 mmol. Chez les patients diabétiques et les personnes au seuil de développement de la maladie, le glycomètre montre de 7 à 11 mmol (avec le diabète de type 2, cet indicateur peut être plus élevé). Si le sucre est inférieur à 3,3 mmol, le patient présente une hypoglycémie.

La norme de la glycémie chez les femmes

Le diabète sucré est une maladie très dangereuse et insidieuse. Les premiers symptômes du diabète, les gens peuvent le confondre avec un léger malaise, l'action d'une maladie infectieuse. Pour beaucoup, le diabète peut être secret.

À titre préventif, il est nécessaire de vérifier la glycémie tous les six mois, cela aidera à détecter la maladie à un stade précoce, en particulier pour les personnes à risque.

Le niveau de glucose peut être mesuré à la maison, par exemple, à l'aide d'un appareil spécial appelé glucomètre..

Un test sanguin dans une clinique est généralement prélevé sur un doigt, mais peut sur une veine.

À la maison, le lecteur peut déterminer le niveau par une goutte de sang.

Après 5 secondes, l'appareil affichera le résultat exact. Si le test du glucomètre montre une déviation du taux de sucre par rapport à la norme, vous devez faire un test sanguin dans une veine de la clinique, en direction de votre médecin. De cette façon, vous pouvez clarifier si vous souffrez de diabète ou non..

Pour obtenir des résultats de test fiables, il est nécessaire de mesurer le niveau de glucose dans le sang strictement à jeun pendant plusieurs jours. Il est préférable d'examiner le sang d'une veine et d'un doigt dans un laboratoire d'un établissement médical..

Certains hommes et femmes font une erreur lorsqu'ils changent brusquement leur régime alimentaire avant l'analyse, commencent à manger correctement, «suivent un régime».

Tu ne peux pas faire ça!

Cela conduit au fait que la véritable situation avec le pancréas est cachée et qu'il sera plus difficile pour le médecin de diagnostiquer avec précision. Lors des tests de glycémie, tenez compte de votre état émotionnel et d'autres facteurs..

Fatigue, grossesse, maladies chroniques, tout cela peut affecter de manière significative le taux de glucose et son écart par rapport à la norme. Il n'est pas recommandé pour les hommes et les femmes qui seront testés la nuit, restez debout tard. Avant le test, vous devez d'abord dormir une bonne nuit.

Vidéo: Diabète. Trois premiers signes

Chez une personne en bonne santé, la glycémie est toujours mesurée à jeun, à l'exception de la livraison de tests de clarification, lorsque le sang peut être prélevé après avoir mangé.

Les hommes et les femmes de plus de 40 ans devraient subir un test de dépistage du sucre, car ils sont à risque.

En outre, vous devez surveiller la glycémie pour les femmes pendant la grossesse, ainsi que pour les personnes en surpoids..

Norme de sucre dans le sang chez les femmes par âge dans le tableau

Le taux de sucre pour les femmes et pour les hommes est fondamentalement le même, mais il existe des différences.

Le résultat dépendra de certains paramètres:

  • Une analyse a abandonné l'estomac maigre ou après avoir mangé
  • La norme sucrière évolue avec l'âge, après 60 ans chez la femme et l'homme, l'indicateur peut augmenter

Si une personne mange normalement, mène une vie active, n'abuse pas d'alcool, n'est pas toxicomane et que l'analyse montre des taux élevés de glucose, le patient peut être suspecté de développer un diabète..

Taux de sucre
hypoglycémienorme inférieure à 3,3 mmol / l
normejeûne 3.3-3.5normal après avoir mangé jusqu'à 7,8
hyperglycémietaux de jeûne supérieur à 5,5après avoir mangé plus de 7,8

L'unité de mesure de ce paramètre sanguin est considérée comme millimole pour 1 litre de sang (mmol / l). Une unité alternative est le milligramme par décilitre de mg de sang / 100 ml (mg / dl). Pour référence: 1 mmol / L correspond à 18 mg / dl..

Les lectures de glucose normales dépendent de l'âge des patients..

âgenorme mmol / l
Les enfants2 jours - 4,3 semaines2,8-4,4 mmol / L
Enfants et ados4,3 semaines - 14 ans3,3 - 5,6
Ados et adultes14 à 60 ans4.1 - 5.9
Les personnes âgées60 - 90 ans4,6 - 6,4
Anciensplus de 90 ans4.2 - 6.7

Quel que soit le sexe, les hommes et les femmes doivent toujours prendre soin de leur santé et surveiller la norme du sucre, en passant le prof. examens, faire des analyses de sang et d'urine.

La norme du sucre chez les femmes âgées

Âge des femmesnorme de sucre (mmol / l)
jusqu'à 50 ans3,3 - 5,5
de 51 ans à 60 ans3,8 - 5,8
de 61 ans à 90 ans4.1 - 6.2
à partir de 91 ans4,5 - 6,9

Vérifiez votre glycémie !

Cela est particulièrement vrai pour la glycémie chez les femmes après 40 - 50 - 60 - 70 ans.

En règle générale, chez les femmes d'âge avancé, le taux de glucose augmente seulement deux heures après avoir mangé, et la glycémie à jeun reste près de la normale.

Les causes de l'augmentation de la glycémie chez les femmes

Ce phénomène a plusieurs raisons qui agissent simultanément sur le corps.

Tout d'abord, une diminution de la sensibilité des tissus à l'hormone insuline, une diminution de sa production par le pancréas. De plus, la sécrétion et l'action des incrétines s'affaiblissent chez ces patients. Les incrétines sont des hormones spéciales qui sont produites dans le tube digestif en réponse à un repas. Les incrétines activent également la production d'insuline par le pancréas.

Avec l'âge, la sensibilité des cellules bêta diminue plusieurs fois, c'est l'un des mécanismes du diabète, non moins important que la résistance à l'insuline. En raison de la situation financière difficile, les personnes âgées sont obligées de se plaindre avec des aliments riches en calories et bon marché.

Ces aliments ont dans leur composition: une quantité extrême de graisses industrielles à digestion rapide et de glucides légers; manque de glucides complexes, de protéines, de fibres.

La deuxième raison d'une augmentation de la glycémie dans la vieillesse est la présence de maladies chroniques concomitantes, le traitement avec des médicaments puissants qui nuisent au métabolisme des glucides.

Les plus risqués de ce point de vue sont: les psychotropes, les stéroïdes, les diurétiques thiazidiques, les bêta-bloquants non sélectifs. Ils peuvent provoquer le développement de troubles du fonctionnement du cœur, des poumons, du système musculo-squelettique.

Causes de l'hyperglycémie

Le taux de sucre peut être dépassé en raison de:

  • En raison de la malbouffe lorsqu'une personne abuse de la douceur
  • abus d'alcool tabagisme
  • en raison de la tension nerveuse, du stress
  • en raison de l'activité accrue de la glande thyroïde et d'autres maladies endocriniennes
  • maladies du rein, du pancréas et du foie.

Les taux de glucose peuvent parfois augmenter dans le sang après la prise de stéroïdes, de diurétiques et de certains contraceptifs. Les femmes augmentent leur taux de sucre pendant la grossesse.

Lorsque l'analyse a montré des niveaux élevés de glucose (hyperglycémie), la prochaine fois que le patient a reçu 200 ml d'eau avec du sucre, et après 2 heures, ils ont été testés à nouveau. Il arrive qu'une personne puisse atteindre le niveau de glucose dans le sang en raison du fait qu'elle a mangé une pomme sucrée.

Symptômes d'hyperglycémie chez l'homme et la femme:

  • la soif
  • bouche sèche
  • problèmes de peau, démangeaisons sévères
  • le patient perd du poids de façon spectaculaire
  • déficience visuelle
  • s'inquiète des mictions douloureuses fréquentes
  • essoufflement, il devient bruyant et inégal

Pour les femmes de plus de 60 ans, le diabète de type II, défini comme bénin, est le plus inhérent. Il se présente principalement sous une forme insignifiante et n'est pas caractérisé par des symptômes graves. De plus, une partie importante des femmes âgées ne supposent même pas qu'elles ont une maladie, à cause de laquelle elle est diagnostiquée tardivement et le plus souvent par coïncidence.

Une caractéristique distinctive qui peut conduire le médecin au fait que son patient âgé souffre de diabète est son obésité, ce qui indique des violations dans le processus du métabolisme lipidique.
Entre le début du développement de la maladie et l'établissement d'un diagnostic planifié, des années se sont écoulées, au cours desquelles la dame âgée ressentait de temps en temps des douleurs, des symptômes effacés, mais ne se rendait pas chez le médecin.

Les symptômes classiques qui accompagnent le diabète âgé sont:

  • pathologie de la sensibilité des membres;
  • l'apparition de pustules sur la peau;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • l'apparition de douleurs dans le cœur;
  • gonflement du visage et du cou;
  • le développement de divers troubles fongiques, etc..

Dans l'intérêt des femmes âgées, le développement de modifications trophiques des membres et l'apparition de signes de «pied diabétique» sont également inhérents. Les changements trophiques se développent en raison des effets du glucose sur les parois sanguines.

Pour les personnes âgées, le développement d'un coma diabétique inattendu et dangereux est également inhérent. Habituellement, un coma soudain provoqué par un taux élevé de glucose dans le sang se termine fatalement, dans le cas des personnes âgées.

Chez plus de la moitié des personnes dont l'analyse a montré une augmentation de la glycémie, une pancréatite latente (inflammation du pancréas) a été révélée..

Comment abaisser la glycémie

Une alimentation et un régime équilibrés contribuent à réduire considérablement les niveaux de sucre. Il est important de suivre un régime qui a déjà une glycémie élevée. Exclure de votre alimentation: graisses animales, bonbons, restauration rapide, jus, bananes, kakis, figues, soda sucré, alcool.

Afin de normaliser le métabolisme à l'avenir, afin de maintenir le niveau de glucose dans la norme, il est nécessaire d'inclure dans le menu: fruits de mer, poisson, boeuf, viande de lapin, légumes, tisanes, eau minérale.

Vidéo: Le diabète chez les personnes âgées

Pourquoi le diabète est-il si dangereux pour les femmes âgées??

La raison en est que les patients souffrent extrêmement mal des complications cardiovasculaires, ils ont toutes les chances de mourir d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque, d'un colmatage des vaisseaux sanguins, d'une insuffisance cardiaque aiguë.

Il est également possible de rester invalide invalide en cas de lésion cérébrale irréparable..

Une complication similaire peut survenir à un jeune âge, mais une personne beaucoup plus âgée le tolère très difficilement. Lorsqu'une femme a un taux élevé de sucre dans le sang assez souvent et de manière imprévisible, cela devient la base des chutes, des blessures.

L'insuline est connue pour être une hormone pancréatique. Lorsque la concentration de glucose augmente, le pancréas augmente la sécrétion d'insuline. Dans le cas où il n'y a pas d'insuline, ou que ce n'est pas suffisant, le glucose ne commence pas à transformer les graisses. Si vous accumulez une grande quantité de glucose dans le sang, le diabète se développe.

Le cerveau à ce moment peut commencer à utiliser activement l'excès de glucose, nous soulageant partiellement de l'excès de graisse. Au fil du temps, du sucre peut se déposer dans le foie (obésité hépatique). Il est également dangereux lorsqu'une grande quantité de sucre commence à interagir avec le collagène de la peau, ce qui est nécessaire pour la douceur et l'élasticité de notre peau..

Le collagène est progressivement cassé, ce qui entraîne un vieillissement cutané et l'apparition de rides prématurées.

Un taux élevé de glucose peut entraîner une carence en vitamine B. En général, les vitamines et les minéraux sont mal absorbés par l'organisme atteint de diabète.

Une glycémie élevée accélère le métabolisme, les gens ont des problèmes avec les reins, le cœur et les poumons.

Le diabète sucré affaiblit le système immunitaire

Le sucre détruit progressivement le système immunitaire, une personne est de plus en plus exposée aux infections, aux maladies virales, le corps perd sa capacité à lutter efficacement contre les infections.

Ainsi, chez les femmes et les hommes plus âgés, une augmentation du glucose est un phénomène assez fréquent..

Afin de prévenir le développement du diabète, vous avez le temps de faire attention aux changements d'indicateurs dans l'analyse et de prendre les mesures appropriées. En prophylaxie de la maladie, il est important de suivre un régime alimentaire et de mener une vie saine..

En savoir plus sur le sujet:

Pourquoi avec des niveaux de sucre élevés - la norme de cholestérol dans le sang est souvent dépassée.

Norme de sucre dans le sang (taux de glucose): tableau par âge

De l'article, vous en apprendrez plus sur la norme du sucre (glucose) dans le sang, les manifestations cliniques de l'hypo- et de l'hyperglycémie, la prévention des conditions d'urgence.

Informations générales sur le glucose

La glycémie est un indicateur clinique important qui caractérise l'état de santé des enfants et des adultes. Le contrôle du sucre aide à juger de la qualité du métabolisme des glucides, à prédire la prédisposition au diabète de tout type à prendre des mesures préventives.

Le glucose est un glucide qui pénètre quotidiennement dans le corps humain avec de la nourriture. À partir des intestins, le glucose est absorbé dans la circulation sanguine, qui le délivre à tous les organes et tissus. Dans une cellule, le glucose devient une source d'énergie. Cela se produit avec 80% de sucre simple. Cependant, une partie du glucose (environ 20%) est stockée en réserve dans divers organes, dont le plus célèbre est le foie. Cela crée un "coussin de sécurité énergétique" pour le corps sous forme de glycogène. S'il y a un besoin urgent, la quantité de glucose qui manque est obtenue à partir du glycogène lors de sa dégradation. Ainsi, la norme de sucre dans le sang est maintenue.

Quelque chose de semblable se produit dans les plantes. Seul l'amidon y est stocké en réserve. Par conséquent, tous les légumes et fruits féculents provoquent automatiquement une augmentation du niveau de glucose dans le corps humain..

Les fonctions principales d'un glucide simple, en plus de l'énergie, sont:

  • assurer la performance humaine;
  • garantie de saturation rapide;
  • participation au métabolisme;
  • régénération musculaire;
  • désintoxication en cas d'empoisonnement, scories par métabolites.

Si la norme de sucre dans le sang est violée pour une raison quelconque, toutes les fonctions perdent leur potentiel.

Pour maintenir la glycémie normale, les cellules bêta des îlots de Langerhans du pancréas fonctionnent jour et nuit, produisant de l'insuline - une hormone qui contrôle le niveau de glucose dans le sang et ses réserves dans le foie. Avec tout dysfonctionnement dans la synthèse de l'insuline, la glycémie augmente.

Quelle est la norme de glycémie?

Les valeurs de référence sont le couloir moyen entre les limites supérieure et inférieure maximales autorisées de la norme. Si l'indicateur s'inscrit dans ce couloir et est plus proche du milieu, alors rien ne menace la santé. Avec des écarts - les médecins commencent à chercher une cause.

Si les indicateurs sont inférieurs - ils parlent d'hypoglycémie, s'ils sont plus élevés - d'hyperglycémie. Les deux conditions sont dangereuses pour une personne, car elles sont lourdes de perturbations dans le travail des organes internes, parfois irréversibles.

Plus une personne vieillit, moins les tissus perçoivent l'insuline, car une partie des récepteurs meurent, ce qui entraîne une augmentation automatique de la glycémie, de l'obésité.

À strictement parler, il est habituel de prélever du sang pour l'analyse du taux de sucre non seulement dans une veine, mais plus souvent à partir d'un doigt. Les indicateurs sont différents. Par conséquent, en se concentrant sur le tableau des niveaux de glucose de l'OMS, les diabétologues ont toujours des valeurs de référence pour les indicateurs, en tenant compte de la méthode de prélèvement de liquide biologique pour les tests.

Lors de la prise d'un doigt

Cette méthode d'échantillonnage sanguin pour les tests est pratiquée à l'intérieur des murs du laboratoire et à domicile. Les valeurs de référence de la norme de sucre dans le sang chez les adultes à jeun ont un couloir de 3,3 à 5,6 mmol / l, après avoir mangé - jusqu'à 7,8.

Lorsque les niveaux de glucose sont fixés après les repas ou après une charge en sucre de 7,8 à 11 mmol / l, ils parlent de prédiabète (altération de la tolérance aux glucides) ou de résistance tissulaire à l'insuline. Tout ce qui précède est le diabète.

De la veine

De plus, il permet de réaliser plusieurs études à la fois, car la quantité de liquide biologique en volume dépasse largement une goutte d'un doigt. Les indicateurs de référence sont corrélés avec l'âge. Les normes de sucre dans le sang d'une veine chez les enfants et les adultes sont présentées dans le tableau.

ÂgeLe taux de glucose, mmol / l
Nouveau-nés (1 jour de vie)2,3-3,3
Nouveau-nés (2 à 28 jours)2,8-4,5
Enfants de moins de 14 ans3,33-5,55
Adultes3,89-5,83
Adultes de 60 à 90 ans4,55-6,38

Tests de glycémie

Si le taux de sucre dans le sang s'écarte de la norme avec des symptômes négatifs, ils pensent au diabète, effectuent une gamme complète d'examens des patients, qui comprend les tests suivants.

Sang pour sucre (laboratoire et maison)

Le plus souvent, du sang capillaire est prélevé pour cette analyse. Pour la livraison en laboratoire, des conditions particulières sont nécessaires: le niveau est fixé strictement à jeun (8 heures avant le test, le repas est exclu, l'eau est autorisée). L'exception est l'analyse de la charge de sucre. La méthode de recherche est la glucose oxydase.

La norme de glucose dans le sang n'a pas d'attribut de genre (le même pour les femmes et les hommes): de 3,3 à 5,5 unités. À la maison, utilisez un glucomètre. Il s'agit d'une méthode express avec des bandelettes de test. La norme du taux de glucose dans le sang est de 4 à 6 mmol / l.

Hémoglobine glyquée

Le test est effectué sans préparation, il vous permet d'évaluer les fluctuations du taux de glucose dans le sang au cours des trois derniers mois. Une telle analyse est prescrite pour analyser la dynamique de l'évolution du diabète ou pour établir le risque de ses débuts.

Le taux d'hémoglobine glyquée est de 4% à 6%.

Test sanguin biochimique

La clôture est réalisée à jeun, la veille, il faut éviter un surmenage nerveux ou physique. La norme de sucre dans le sang d'une veine est de 4,0 à 6 mmol / l. Les valeurs de référence diffèrent de capillaire (sang du doigt) de 10%.

Dosage de la fructosamine

La fructosamine est le produit du contact de l'albumine sanguine avec le glucose. Par sa concentration, l'intensité de la dégradation des glucides au cours des trois dernières semaines est estimée. Prélèvement de sang - d'une veine, à jeun. La norme de la fructosamine est de 205-285 μmol / l.

Test de tolérance au glucose (sucre avec exercice)

Le test de tolérance au glucose (GTT) est utilisé pour détecter le pré-diabète ou le diabète gestationnel chez les femmes enceintes. Le prélèvement sanguin est effectué plusieurs fois, la courbe de sucre est construite en fonction des résultats, ce qui permet de comprendre la raison de l'augmentation du taux de glucose (charge en sucre).

Le premier prélèvement sanguin est effectué à jeun, les deux secondes qui suivent la prise de 100 ml de solution sucrée. Les endocrinologues disent qu'il est plus correct d'effectuer des tests deux heures après la prise du sirop avec un échantillonnage répété toutes les demi-heures.

Normalement, la concentration de sucre dans le sang après l'exercice ne doit pas dépasser 7,8 mmol / L. Si le résultat dépasse la valeur maximale, le patient est envoyé pour une analyse de l'HbA1c (hémoglobine glyquée).

Dosage du peptide C

Le C-peptide est le résultat de la dégradation de la proinsuline, qui est un précurseur de l'hormone. La proinsuline se décompose en insuline et en peptide C dans un rapport de 5: 1. La quantité de peptide résiduel peut évaluer indirectement le pancréas, qui est utilisé dans le diagnostic différentiel du diabète de type 1 et du diabète de type 2, la croissance tumorale (insulinome). La norme du peptide C est de 0,9-4 ng / ml.

En outre, des études peuvent être menées sur le lactate, dont le niveau se situe dans la plage de 0,5 à 2 mmol / l et sur l'insuline immunoréactive, dont le niveau ne doit pas dépasser 4,5 à 15 mcED / ml..

Fréquence de contrôle de la glycémie

Un test sanguin pour le sucre est une condition préalable à un traitement adéquat du diabète. Mais ce qui est encore plus important est ce contrôle pour la détection précoce de la maladie, il est donc inclus dans le programme annuel d'examen médical obligatoire de la population du pays.

La fréquence du contrôle de la glycémie dépend directement de la gravité et du type de maladie. Les personnes prédisposées au diabète sont incluses dans le groupe à risque, subissent un contrôle deux fois par an, plus à chaque hospitalisation pour une raison quelconque. Il est conseillé aux personnes en bonne santé de contrôler leur taux de sucre une fois par an. Après 40 ans - une fois tous les six mois.

La glycémie doit être déterminée avant la chirurgie, à chaque trimestre de la grossesse, pendant la planification de la conception, pendant le traitement dans les sanatoriums et les dispensaires.

Si le diagnostic de diabète est confirmé, la fréquence du contrôle est déterminée par le type de maladie. Le diabète sucré de type 1 nécessite parfois cinq fois par jour, le deuxième type est limité à une fois / jour ou une fois / deux jours.

Symptômes des fluctuations du glucose

Le niveau de sucre est généralement corrélé aux symptômes négatifs caractéristiques de l'un ou l'autre processus pathologique. Le glucose peut croître avec une dose insuffisante d'insuline ou une simple erreur d'alimentation. Le processus d'augmentation de la concentration en sucre est appelé hyperglycémie. Une baisse soudaine de la concentration de glucose peut être causée par une surdose d'insuline ou de médicaments hypoglycémiques et est appelée hypoglycémie..

Les critères de diagnostic de l'hypoglycémie et de l'hyperglycémie sont définis dans les recommandations de l'OMS. C'est du sucre - 7,8 mmol / L à jeun ou 11 mmol / L quelques heures après avoir mangé.

Si cette condition est ignorée, au fil du temps, le corps s'adapte aux conditions proposées et les symptômes sont nivelés. Mais la glycémie continue son effet destructeur, provoquant de graves complications jusqu'à la mort.

Les symptômes de l'hyperglycémie

L'hyperglycémie est dangereuse pour le développement du coma, elle peut provoquer une pathologie:

  • apport incontrôlé de médicaments hypoglycémiants;
  • repas copieux avec ou sans alcool;
  • des situations stressantes;
  • infections de toute genèse;
  • immunité diminuée, y compris la nature auto-immune.

Afin de ne pas manquer le côté dangereux des changements irréversibles avec une augmentation de la glycémie, vous devez naviguer dans les symptômes de l'hyperglycémie:

  • soif indomptable (polydipsie);
  • mictions fréquentes (polyurie);
  • augmentation de l'appétit (polyphagie);
  • symptômes d'intoxication: maux de tête, faiblesse, faiblesse, pulsation dans la région temporale;
  • une forte diminution des performances, une sensation de fatigue chronique, une somnolence;
  • perte progressive de l'acuité visuelle;
  • goût d'Antonovka dans la bouche.

Les premiers signes d'une augmentation de la glycémie (avec ou sans diagnostic rapide) sont une raison d'appeler une ambulance.

Manifestations cliniques d'hypoglycémie

Une glycémie inférieure à 3,3 mmol / L est considérée comme faible. L'hypoglycémie est dangereuse en raison d'une nutrition insuffisante des cellules cérébrales, voici les «provocateurs»:

  • une surdose d'insuline ou de comprimés hypoglycémiques;
  • effort physique intense, y compris le sport;
  • alcoolisme, toxicomanie;
  • violation de la régularité de l'apport alimentaire.

Les symptômes d'hypoglycémie se développent presque instantanément. Lorsque les premiers signes d'une maladie apparaissent, vous devez contacter toute personne à proximité, même un passant avec une demande d'aide. Une faible teneur en sucre se manifeste:

  • vertige soudain, évanouissement;
  • migraine
  • sueur abondante, froide et moite;
  • faiblesse d'origine peu claire;
  • une forte sensation de faim;
  • obscurité dans les yeux.

Pour arrêter l'hypoglycémie, il suffit parfois de manger quelque chose de sucré que tout diabétique devrait avoir avec lui (chocolat, bonbons, pommes). Mais parfois, vous ne pouvez pas vous passer d’appeler l’ambulance. Danger - coma hypoglycémique.

Comment l'insuline et la glycémie sont-elles liées

Le glucose et l'insuline sont directement liés. L'insuline contrôle la glycémie. La violation de la concentration de glucides simples dépend toujours de l'état du pancréas, de la synthèse de l'hormone de l'insuline par les cellules bêta de Langerhans.

L'insuline - l'une des hormones les plus importantes du corps humain, accompagne le transport du glucose dans les tissus. Normalement, l'insuline chez un adulte, quel que soit son sexe, est de 3 à 20 mcU / ml. Chez les personnes âgées, l'indicateur est plus élevé: de 30 à 35 μU / ml.

Si, pour une raison quelconque, la synthèse d'insuline chute, le diabète se développe. Si les niveaux d'insuline augmentent, une hypotrophie (altération des protéines, métabolisme des graisses) et une hypoglycémie (altération du métabolisme des glucides) se développent.

Si l'insuline est élevée et que le sucre reste normal, cela indique la pathologie endocrinienne formée: syndrome d'Itsenko-Cushing, acromégalie ou trouble de la fonction hépatique d'origines diverses.

Dans tous les cas, les fluctuations de l'insuline nécessitent un examen détaillé du patient.

Prévention d'urgence

Les situations critiques de diabète ne sont pas rares. Les fluctuations du taux de glucose dans le sang, les écarts par rapport aux valeurs normales dans un sens ou dans l'autre se produisent souvent. Il est nécessaire de compenser la situation, mais il vaut mieux l'empêcher. Pour faire ça:

  • mesurer constamment la concentration de sucre dans le sang avec des bandelettes de test;
  • prendre les médicaments recommandés par le médecin selon le schéma approuvé par lui;
  • exclure les longues pauses entre les repas, avoir quelque chose de sucré pour les cas d'urgence;
  • équilibrez votre alimentation avec un nutritionniste, en calculant la teneur en calories de chaque repas;
  • renoncer à l'alcool, à la nicotine, aux drogues et à d'autres habitudes dangereuses pour les vaisseaux sanguins;
  • commencer à pratiquer une activité physique dosée, marcher beaucoup, marcher, suivre les kilos en trop;
  • minimiser le stress et dormir suffisamment.

Le diabète négligé peut réduire considérablement la qualité de vie. Par conséquent, il est si important de mener une vie raisonnable, de subir un examen médical, de suivre toutes les recommandations du médecin traitant.